Chargeant : définition de chargeant


Chargeant : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

CHARGEANT, ANTE, part. prés. et adj.

I.− Part. prés. de charger*.
II.− Adjectif
A.− Dans un cont. milit.[Correspond à charger I B 4] Qui attaque violemment et brutalement :
1. [Valois] − Vous n'allez pas me faire croire qu'une bonne chevauchée chargeante n'aura pas raison de cette piétaille de tisserands. Druon, Les Poisons de la couronne,1956, p. 61.
B.− TECHNOL. [Correspond à charger II] Matière chargeante. Qui donne plus de poids ou de consistance à certaines matières :
2. C'est une opération qui consiste à faire absorber par un cuir déjà tanné : − Une quantité supplémentaire de tanin; − Des matières non tannantes, mais simplement chargeantes. Le but poursuivi est l'obtention d'un cuir de plus forte densité. J. Bérard, J. Gobilliard, Cuirs et peaux,1947, p. 78.
Prononc. et Orth. Dernière transcr. ds Littré : char-jan, fém. -jan-t'. Ds Ac. 1694-1740. Fréq. abs. littér. : 169.

Chargeant : définition du Wiktionnaire

Adjectif

chargeant masculin

  1. (Désuet) Qui charge.

Forme de verbe

chargeant \ʃaʁ.ʒɑ̃\

  1. Participe présent du verbe charger.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Chargeant : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CHARGER. v. tr.
Garnir d'une charge. Charger un cheval, un mulet. L'architecte a trop chargé ce mur. Ce bateau est chargé de vin, de sel. Charger un navire. Vous vous chargez d'un fardeau beaucoup trop pesant. On dit aussi, avec interversion des compléments, Charger un fagot sur ses épaules. Charger des pierres sur une voiture. Charger des marchandises sur un bateau, sur un navire ou dans un navire. Charger une voûte, Y joindre le poids des matériaux nécessaires pour en contenir l'effort. Le temps se charge, Il se couvre de nuages et se dispose à la pluie. On dit aussi Le temps est chargé, Il est couvert. Fig., Charger un homme de coups, Le battre avec excès. Charger quelqu'un d'injures, d'opprobres, de malédictions, Lui dire beaucoup d'injures, l'accabler d'opprobres, de malédictions. Fig., Charger sa conscience de quelque chose, Prendre quelque chose sur sa conscience et s'en rendre responsable devant Dieu. Fig., Charger quelqu'un d'un crime, d'une faute, etc., L'en accuser. Ils ont voulu le charger de ce crime. Pourquoi me charger de vos sottises? Se charger d'un crime, d'une faute, En prendre la responsabilité. Fig., Charger sa mémoire de quelque chose, Mettre une chose dans sa mémoire, s'appliquer sérieusement à la retenir. Il ne faut pas trop charger la mémoire des enfants, Il ne faut pas les obliger à retenir trop de choses. Charger un compte, un article, signifie aussi, dans le langage commercial, Exagérer le montant des frais dans un compte, etc. Cette maison a la réputation de charger ses comptes. Il y a beaucoup d'abus sur cette place, tous les frais sont chargés. Il signifie aussi Peser sur. Cette poutre charge trop la muraille. Cela chargera trop cet homme. Cette malle chargerait trop la voiture. Cette nourriture charge l'estomac, Elle pèse trop sur l'estomac, parce qu'elle est difficile à digérer. Avoir l'estomac chargé. Il signifie par exagération Mettre avec profusion certaines choses sur une autre. Charger une table de mets. Se charger la tête d'ornements sans goût. Il se dit figurément, dans le même sens, surtout en parlant des Ouvrages de l'esprit. Charger d'incidents une pièce de théâtre. Charger un discours de figures, un ouvrage de citations, de notes, etc. Il signifie en outre figurément Imposer quelque charge, quelque condition onéreuse. Charger le peuple, un pays, les charger d'impôts, Mettre de trop fortes impositions sur le peuple, sur un pays. Charger une terre d'une redevance, une succession d'un legs, Établir, imposer une redevance sur une terre, grever une succession d'un legs. Voyez GREVER.

CHARGER DE signifie aussi Donner commission, donner ordre pour l'exécution de quelque chose, pour la conduite de quelque affaire. On l'a chargé de porter la parole. Charger un avocat d'une cause. De quelles fonctions est-il chargé? On dit de même Charger quelqu'un de ses pouvoirs, de sa procuration.

SE CHARGER DE signifie Prendre le soin, la conduite de quelque chose. Vous vous chargez là d'un emploi bien difficile. Je ne veux pas me charger de cette affaire. Il a refusé de se charger des papiers, de se charger de la garde de ce trésor. Vous vous êtes chargé de lui parler. Il s'est chargé de la distribution des fonds. Je me charge de tout. Se charger de quelqu'un, Se charger de le nourrir, de l'élever, etc. Je me charge de cet enfant.

CHARGER, en termes de Droit criminel, signifie Déposer contre quelqu'un, dire des choses qui tendent à le faire condamner. Les témoins, les dépositions le chargent beaucoup. Il est bien chargé par les aveux de son complice. Il signifie aussi Mettre dans une arme à feu ce qu'il faut de poudre, de plomb, etc., pour tirer un coup. Charger un revolver, un fusil. Les soldats chargèrent leurs armes ou absolument chargèrent. Charger une mine, Mettre dans une mine ce qu'il faut de poudre pour produire l'effet qu'on attend. En termes de Physique, Charger une bouteille de Leyde, une batterie électrique, etc., Y accumuler une quantité d'électricité assez considérable pour que les effets en deviennent sensibles. On dit aussi Charger d'électricité. Charger un fourneau, un poêle, Garnir un fourneau de charbon, de minerai, de bois, etc. En termes de Postes, Charger une lettre, un paquet, Y insérer des billets de banque, des valeurs et en faire une déclaration au bureau de poste envoyeur. Lettre chargée. En termes de Peinture, il signifie Représenter avec exagération les traits, la figure d'une personne, pour la rendre ridicule, sans qu'elle cesse d'être reconnaissable. Charger un portrait. Il signifie aussi, dans le langage ordinaire, Exagérer avec malignité les défauts de quelqu'un. Le portrait que tel auteur fait de cet homme est trop chargé. Il se dit encore généralement de Toute exagération en matière d'art ou de littérature. Cet acteur charge son rôle, charge trop. Les caractères sont trop chargés dans ce roman. Charger un récit, une histoire, une description, Y ajouter, l'amplifier beaucoup. Ce poète charge ses descriptions. Cette description est trop chargée. On dit quelquefois absolument Charger, dans le même sens. Ce que vous dites là n'est pas possible, vous chargez. Il signifie, en termes de Guerre, Marcher vers l'ennemi et l'attaquer avec impétuosité. Nous chargeâmes si vigoureusement l'aile droite que nous la fîmes plier. Intransitivement, On commanda à la cavalerie de charger. On dit aussi d'un sanglier, Il a chargé.

Chargeant : définition du Littré (1872-1877)

CHARGEANT (char-jan, jan-t') adj.
  • 1Pesant, difficile à digérer. Ces viandes-là sont trop chargeantes. Il n'y a rien de si chargeant que la croûte de pâté.
  • 2 Fig. Ennuyeux, importun, fatigant. Ces visites sont si chargeantes. Vieilli.

HISTORIQUE

XIIIe s. Por ce que moult seroit longue cose et carquans as homes qui font les jugemens, Beaumanoir, 33.

XIVe s. Par aventure il auroit opinion que celui qui le visite est trop charchant et trop ennuyeux, Oresme, Eth. 291.

XVe s. Car quant vieux est, chascun lui fait la nique, Chascun le veut arguer et reprandre, Il est à chascun chargens, Deschamps, Son éducation. Car quant fruit fault, vielz homs devient chargans, Deschamps, Poésies mss. f° 355, dans LACURNE. Vuidier vous fault hors de ciens [céans] ; Car paresceux estes et court, Chargant, dormant, annuyant, sourt, Deschamps, ib. f° 449.

XVIe s. Il s'y deporta si sagement qu'il ne fut ny chargeant, ni desplaisant aux naturels habitans du pays, Amyot, Galba, 24.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « chargeant »

Étymologie de chargeant - Wiktionnaire

→ voir charger
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « chargeant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
chargeant ʃarʒɑ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « chargeant »

  • Fin décembre dernier, les ingénieurs de la NASA et de Boeing ont achevé avec succès la septième étape du «Green Run», chargeant la fusée de ses propulseurs cryogéniques. Les réservoirs SLS étaient remplis de plus de 2,6 millions de litres d’hydrogène liquide et d’oxygène liquide et les moteurs ont démarré – jusqu’à ce qu’ils soient automatiquement arrêtés quelques minutes plus tôt en raison d’un problème avec le temps de fermeture d’une soupape. NetCost & Security, La NASA marque le dernier test d'une fusée qui ramènera les astronautes sur la Lune - NetCost & Security
  • C'était le match à ne pas perdre pour le Racing et le moins que l'on puisse dire, c'est que les Strasbourgeois ont entendu le message. Deux buts, signés des inévitables Ludovic Ajorque et Habib Diallo, puis un penalty de Kenny Lala ont permis aux hommes de Thierry Laurey d'envoyer Nîmes dans les cordes en moins de dix minutes avant la pause. Le doublé du grand "Ludo" dès la reprise des hostilités a mis fin au suspense, Majeed Waris se chargeant d'établir le score final en transformant un penalty tout au bout du temps réglementaire. , Football - Ligue 1. Le Racing écrase Nîmes (5-0)
  • VIDEO. Skoda mesure le volume de coffre de ses voitures en chargeant des briques, mais pas n'importe comment. Auto Plus, Skoda : une étonnante technique de mesurage du coffre en vidéo - Auto Plus

Traductions du mot « chargeant »

Langue Traduction
Corse carica
Basque kargatzen
Japonais 充電
Russe зарядка
Portugais cobrando
Arabe الشحن
Chinois 充电中
Allemand laden
Italien ricarica
Espagnol cargando
Anglais charging
Source : Google Translate API

Synonymes de « chargeant »

Source : synonymes de chargeant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « chargeant »



mots du mois

Mots similaires