Débarder : définition de débarder


Débarder : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

DÉBARDER, verbe trans.

A.− Décharger et entreposer à quai les bois amenés par bateau ou par flottage. Débarder des cotrets; débarder un train de bois flotté (Ac.) :
Voyons, asseyez-vous! − [Le débardeur trempé et boueux :] Monsieur le médecin, je suis aussi malpropre qu'une bûche de bois flottée qu'on va débarder de son train, je salirais les meubles. Sue, Les Mystères de Paris,t. 1, 1842-43, p. 321.
P. ext. Décharger toutes sortes de marchandises.
B.− Transporter des lieux d'abattage à ceux de chargement les arbres coupés et façonnés en forêt.
Prononc. et Orth. : [debaʀde], (je) débarde [debaʀd]. Ds Ac. 1694 et 1718 sous l'anc. forme desbarder; ds Ac. 1740-1932 sous la forme moderne. Étymol. et Hist. 1522 « décharger (un bateau) » (Deguelin, Complainte de la pestilence, 2 vods Barb. Misc. 15, no16). Prob. dér. de bard*; préf. dé-* proprement « décharger à l'aide d'un bard, c'est-à-dire d'un chariot ».

Débarder : définition du Wiktionnaire

Verbe

débarder \de.baʁ.de\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Marine) Tirer du bois de dessus les bateaux, ou de la rivière, et le porter sur le bord.
    • Débarder des cotrets.
    • Débarder un train de bois flotté.
  2. (Exploitation forestière) Transporter des bois abattus vers une place de dépôt pour leur chargement sur un grumier.
    • En effet, le débardage à cheval est un investissement qui permet de faire des économies à moyen terme : la mobilisation des bois est optimisée car il y n’a presque plus de contraintes météo. Il est possible de débusquer les bois en tout temps et débarder quand les conditions sont meilleures. — (PEFC France, Les atouts du débardage à cheval, 15 janvier 2014 → lire en ligne)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Débarder : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉBARDER. v. tr.
Tirer du bois de dessus les bateaux, ou de la rivière, et le porter sur le bord. Débarder des cotrets. Débarder un train de bois flotté. En termes d'Eaux et Forêts, il signifie Transporter hors du taillis où ils ont été coupés des bois sur les voitures pour que celles-ci n'endommagent pas les nouvelles pousses en pénétrant dans ce taillis.

Débarder : définition du Littré (1872-1877)

DÉBARDER (dé-bar-dé) v. a.
  • 1Tirer du bois hors des bateaux ou des trains de flottage, et le porter sur le bord.
  • 2 Par extension, débarquer toutes sortes de marchandises.
  • 3 Terme de forêts. Transporter des bois hors du taillis où ils ont été coupés, afin que les voitures n'y entrent pas.
  • 4Déchirer des bateaux hors de service.

HISTORIQUE

XVIe s. Lors eussiez veu grans courciers desbarder, Haulx appareilz getter pour mieulx s'ayder, Marot, J. V, 133.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Débarder : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

DÉBARDER, (Œconom. rustiq.) On dit débarder le bois quand on le sort du taillis, afin d’empêcher les voitures d’y entrer, ce qui pourroit endommager les nouvelles pousses du jeune bois.

Les bois doivent être entierement débardés à la S. Martin ou au plus tard à Noël, suivant les réglemens des eaux & forêts. (K)

Débarder, v. act. terme de Riviere ; c’est décharger un bateau lorsqu’il est au port (Z)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « débarder »

Étymologie de débarder - Wiktionnaire

De barder avec le préfixe dé-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de débarder - Littré

Dans l'exemple de J. Marot, l'étymologie est évidemment de, et barder ; il est probable que les autres sens en proviennent, le sens de debarder (ôter la barde) s'étant étendu à ôter toute autre chose ; cependant, pour ces autres sens, on pourrait aussi conjecturer de et bard, sorte de civière.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « débarder »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
débarder debarde play_arrow

Conjugaison du verbe « débarder »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe débarder

Évolution historique de l’usage du mot « débarder »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « débarder »

  • Pour entretenir la forêt de Corsuet, à Aix-les-Bains (73), la municipalité a fait appel aux services de Vincent Meauxsoone et de son aide, Marquis, un puissant cheval de trait âgé de 11 ans. En partenariat avec l’Office national des forêts (ONF), le cheval et son maître ont commencé mardi à débarder des arbres abattus. , Savoie | 30 mètres cubes de bois débardés par un cheval
  • Depuis, ce couple d'agriculteurs compte essentiellement sur ses deux juments percheronnes pour débarder et préparer les sols, les cultures, les semailles et les foins. , Environnement | Dix initiatives écolos insolites dans nos départements
  • L’homme, Denis Ferry, parle à l’oreille de « Calypso », une jument de 5 ans, trait du Nord, à la robe baie, qu’il est allé chercher dans le Boulonnais pour débarder. « Habituée à travailler depuis environ 6 mois, elle obéit à la voix et au cordeau. Trois petits coups pour tourner à droite, un coup plus long pour tourner à gauche… elle se conduit comme une voiture, possédant même une marche arrière… , Edition Saint Dié | Un cheval pour débarder
  • Ainsi, les chevaux Patchouk et Ubélia, respectivement âgés de 14 et 11 ans, sont à la manœuvre, cette semaine. Menés par Ludovic Tardif, à la tête de l’entreprise Hypo-Campe de Mellionnec, et son équipe, ces deux postiers bretons ont quatre jours pour débarder l’équivalent de 120 stères. Le Telegramme, Le Télégramme - Saint-Brieuc - Au bois de Plédran, on débarde à l’aide des chevaux
  • « Ici, les futaies sont irrégulières (les arbres ont des âges différents), nous sommes dans une phase de décapitalisation : les arbres sont coupés pour amener un maximum de lumière au sol », poursuit Christophe Guézou. Et comme le bois est une denrée périssable, « il faut débarder ».  , Pleumeur-Bodou. Le cheval pour débarder le bois de chauffage | Le Trégor

Images d'illustration du mot « débarder »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « débarder »

Langue Traduction
Corse skid
Basque skid
Japonais スキッド
Russe занос
Portugais derrapagem
Arabe انزلاق
Chinois 打滑
Allemand schleudern
Italien slittata
Espagnol patinar
Anglais skid
Source : Google Translate API

Synonymes de « débarder »

Source : synonymes de débarder sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « débarder »



mots du mois

Mots similaires