Censurer : définition de censurer


Censurer : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

CENSURER, verbe trans.

A.− Blâmer, critiquer sévèrement une personne, ses actions, ses ouvrages. On a fort censuré la conduite de qqn (Ac.). Ils [les courtisans] censurèrent hautement ses démarches, et décrièrent à l'envi ses mœurs et son caractère (Mmede Genlis, Les Chevaliers du cygne,t. 3, 1795, p. 11):
1. C'est contre le scepticisme que Descartes invoque la véracité divine, et Reid, après avoir tant critiqué Descartes, en est réduit à faire comme lui. Ce n'était pas la peine de le censurer avec tant de hauteur. Cousin, Cours d'hist. de la philos. mod.,t. 4, 1847, p. 516.
En emploi abs. Le droit de censurer, de régenter, juger, condamner (P. Bourget, Physiol. de l'amour mod.,1890, p. 34).
Rare. Censurer qqn de qqc.Une amitié dévouée m'a de nouveau relancé sur le chapitre matrimonial et censuré de mes délais et de mes inquiétudes budgétaires (Amiel, Journal intime,1866, p. 92).
B.− Exercer une activité officielle de censure*.
1. [En parlant de la censure officielle, l'obj. étant une publ., un spectacle ou leurs aut.] :
2. Les examinateurs dramatiques, (...) ne doivent pas même savoir quelle est la couleur littéraire de l'ouvrage qu'ils censurent. Hors de l'affaire ministérielle, ils n'ont rien à voir. Hugo, Correspondance,1830, p. 463.
P. ext., absol. :
3. Imaginez un peintre de portraits à qui son modèle dirait : « Avant d'exposer au Salon mon portrait, je veux que vous me le soumettiez. » Le peintre envoie, le modèle censure. Il caviarde un œil, une oreille... Barrès, Mes cahiers,t. 2, 1914-18, p. 216.
Pop. Ménager quelqu'un par la censure de l'information. Censurer le bon cœur de qqn. ,,C'est empêcher que la vérité ne perce jusqu'à son trop bon cœur`` (Esn. 1966); cf. aussi D. Poulot, Le Sublime, 1872, p. 210.
2. Prononcer un jugement en vertu du droit de censure.
a) [En parlant de l'autorité ecclésiastique] Blâmer, condamner une personne, ses doctrines ou sa conduite. Les parties furent mises dos à dos avec défense de se censurer mutuellement (Sainte-Beuve, Port-Royal,t. 1, 1840, p. 262).Les provinciales sont censurées, mises à l'index à Rome, brûlées à Paris (Sainte-Beuve, Port-Royal,t. 3, 1848, p. 148):
4. ... ancien professeur [l'abbé Corneille] d'exégèse dans un grand séminaire, et récemment censuré par Rome, pour son esprit moderniste. Il avait accepté le blâme, sans se soumettre au fond, ... R. Rolland, Jean-Christophe,Dans la maison, 1909, p. 964.
b) [Dans certains corps constitués ou assemblées parlementaires] Prononcer un blâme public, une sanction disciplinaire contre un de ses membres :
5. Tout instituteur privé pourra, sur la plainte de l'inspecteur d'académie, être traduit pour faute grave dans l'exercice de ses fonctions, pour inconduite ou immoralité, devant le conseil départemental et être censuré ou privé de l'exercice de sa profession, soit dans la commune où il exerce, soit dans le département, selon la gravité de la faute commise. Encyclop. pratique de l'éduc. en France,1960, p. 70.
Spéc. Censurer le gouvernement. Adopter contre lui une motion de censure. Le [pouvoir] délibératif (...) selon la nature du bicaméralisme adopté (égalitaire ou inégalitaire) peut, ou non, censurer le gouvernement (G. Belorgey, Le Gouvernement et l'admin. de la France,1967, p. 19).
Prononc. et Orth. : [sɑ ̃syʀe]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. a) 1518 « soumettre à une réprimande publique de l'Église » (Faicts et Gestes des Saincts Peres, trad. de Platine, 128 vod'apr. Delboulle ds Quem.); b) 1656 relig. « condamner (une doctrine) » (Pascal, Provinciales, 13 ds DG) d'où 1677 censuré « condamné, soumis à un contrôle » (G. Miège, A new dictionary french and english, with another english and french, Londres); 2. 1585 « blâmer, critiquer » (N. du Fail, Contes d'Eutrapel, Œuvres Facétieuses, éd. J. Assézat, Paris, 1874, t. 1, p. 206); 3. 1835 « condamner publiquement au blâme un membre d'un corps constitué ou d'une assemblée » (Ac.). Dér. de censure*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 107.
DÉR.
Censurable, adj.Qui peut être censuré, qui mérite censure. Proposition censurable, conduite, action censurable (Ac. 1835-1932). [sɑ ̃syʀabl̥]. Ds Ac. 1718-1932. 1reattest. 1656 (Pascal, Provinciales, III, p. 217-218 ds IGLF); de censurer, suff. -able*.

Censurer : définition du Wiktionnaire

Verbe

censurer transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Blâmer, critiquer, reprendre.
    • Il y a des gens qui ne se plaisent qu’à censurer les actions d’autrui. On a fort censuré sa conduite.
  2. (En matière de dogme) Déclarer qu’un livre, qu’une proposition, etc. contient des erreurs.
    • Censurer un livre, censurer une proposition. La Sorbonne censura tel livre, telle proposition.
  3. (Par extension) Interdire la publication ou la diffusion de livres, revues, etc.
  4. (Droit) Frapper de nullité un acte législatif.
    • S’agissant des projets de loi, le Conseil constitutionnel, par une décision n°2003-468 DC du 3 avril 2003, rappelant que la consultation du Conseil d’État est imposée par l’article 39 de la Constitution, a censuré une loi votée, issue du projet adopté en conseil des ministres, qui comprenait une disposition soulevant une question non évoquée devant le Conseil d’État. — (Secrétariat général du gouvernement et Conseil d’État, Guide de légistique, 3e version, La Documentation française, 2017, ISBN 978-2-11-145578-8 → lire en ligne)
  5. Prononcer une peine disciplinaire contre un ou des membres d'une confrérie, d'un corps, etc.
    • La Cour a censuré deux de ses membres.
  6. (En médecine) retirer un patient d'une étude lorsque l’on arrête de le suivre avant la survenue de l’événement étudié. Le patient est dit censuré, par exemple lorsqu'il est encore vivant à la fin d'une étude de survie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Censurer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CENSURER. v. tr.
Blâmer, critiquer, reprendre. Il y a des gens qui ne se plaisent qu'à censurer les actions d'autrui. On a fort censuré sa conduite. En matière de Dogme, Censurer un livre, censurer une proposition, Déclarer qu'un livre, qu'une proposition contient des erreurs. La Sorbonne censura tel livre, telle proposition. Il se dit aussi en parlant de la Peine disciplinaire que certains corps prononcent contre leurs membres. La Cour a censuré deux de ses membres.

Censurer : définition du Littré (1872-1877)

CENSURER (san-su-ré) v. a.
  • 1Relever, reprendre ce qui paraît digne de blâme. Cette seule rebelle, entre tous mes sujets, Censure mes édits, attaque mes projets, Rotrou, Antig. IV, 6. Il [le peuple] aime à censurer ceux qui lui font la loi, Corneille, Pulchérie, III, 1. Socrate un jour faisant bâtir, Chacun censurait son ouvrage, La Fontaine, Fab. IV, 17. Celui qui a la mémoire fidèle et une grande prévoyance est hors du péril de censurer dans les autres ce qu'il a peut-être fait lui-même, La Bruyère, XII. Prompte à nous censurer, leur adroite éloquence Ressaisit par degrés sa première influence, Delavigne, Vêp. sic. II, 2. Il est avantageux qu'on blâme, qu'on censure Nos plus sincères actions, Corneille, Imit. I, 12.
  • 2En matière de dogme, condamner. Quand on eut censuré ses livres à Rome, Pascal, Prov. 6. Sa doctrine a été censurée par l'université, Pascal, ib. 13.
  • 3Dans certains corps, infliger la peine disciplinaire de la censure. Cet avocat a été censuré par l'ordre.
  • 4Se censurer, v. réfl. Faire la censure l'un de l'autre. Jupin les renvoya s'étant censurés tous, Du reste contents d'eux…, La Fontaine, Fabl. I, 7.

HISTORIQUE

XVIe s. Mais je ne suis pour censurer Vostre mestier : Tous estats tendent à l'argent, J. le Houx, VII.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « censurer »

Étymologie de censurer - Littré

Censure.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de censurer - Wiktionnaire

→ voir censure
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « censurer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
censurer sɑ̃syre play_arrow

Conjugaison du verbe « censurer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe censurer

Évolution historique de l’usage du mot « censurer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « censurer »

  • Je pourrais digresser aussi sur les dérives de la théorie de l'appropriation culturelle, qui reproche à la réalisatrice blanche Kathryn Bigelow d'avoir voulu dépeindre Detroit, ou les tentatives tout aussi récentes de censurer les Petits Contes nègres pour les enfants des blancs de Blaise Cendrars. lejdd.fr, TRIBUNE. "Autant en emporte la censure"
  • Cette loi s’inscrit dans une tendance lourde qui demande aux plateformes internet de censurer les contenus inappropriés. Le Journal de Montréal, La censure et la haine | Le Journal de Montréal
  • La loi Avia voulait censurer les contenus haineux sur Internet. Finalement, c'est le Conseil constitutionnel qui a censuré la loi Avia. Dans une décision du 18 juin 2020, le juge constitutionnel a affirmé que l’obligation faite aux réseaux sociaux de supprimer en vingt-quatre heures les contenus «haineux» était contraire à la liberté d’expression. Les Sages ont ainsi censuré le cœur même de la loi contre la haine sur Internet. Au total, c’est plus de douze dispositions qui ont été déclarées contraire à la Constitution, soit près de 80 % du texte. Les Echos, Opinion | Haine en ligne : le censeur censuré | Les Echos
  • Paris (AFP) - Plusieurs responsables politiques, notamment de droite, ont dénoncé mercredi une tentative de "censurer" l'Histoire ou de "culpabilisation", après qu'un graffiti "Négrophobie d'Etat" a été tagué mardi soir sur la statue de Colbert devant l'Assemblée nationale. L'Obs, Statue de Colbert taguée: des politiques dénoncent une volonté de "censure" ou "culpabilisation"
  • C'est un revers pour la députée LaREM Laetitia Avia et le gouvernement. Dans une décision rendue publique jeudi 18 juin, le Conseil constitutionnel a décidé de censurer le cœur de la loi contre la haine en ligne qu'elle portait, jugeant que certaines nouvelles obligations à la charge des opérateurs de plateformes internet, tels que les réseaux sociaux ou les moteurs de recherche, étaient attentatoires à la liberté d'expression et de communication. LCI, Lutte contre la haine en ligne : le Conseil constitutionnel censure la loi Avia | LCI
  • Les ricains ont de sérieux problémes vraiment. Netflix et youtube même combat on autorise la violence et violence psychologique sur leurs vidéos sans blocage et par contre suffit de montrer 1 nichons et c’est le drame absolu. Le puritanisme américain dans toute sa splendeur. Si vous cherchez 1 exemple: video de the last of us 2 le film. Outre le jeu qui est chef d’oeuvre artistique, la violence physicomentale y est omniprésente. Pas un message pour contenu pour personnes avertis, rien. Non, youtube préfère censurer la scene un peu hot entre abby et owen. Un exemple parmi tant d’autre…. ….… Lire la suite » Toms Guide : actualités high-tech et logiciels, Netflix censure un épisode de la série Community et le fait disparaître
  • Publier ce que l'auteur a supprimé est donc le même acte de viol que censurer ce qu'il a décidé de garder. De Milan Kundera / Les testaments trahis
  • Nul homme ne peut justement en censurer ou en condamner un autre, car, à la vérité, nul homme n'en connaît vraiment un autre. De Thomas Browne / Religio Medici
  • Demain, ils vont nous censurer au nom de notre propre intégrité physique. De Nicolas Bedos / 10 janvier 2015
  • Il est impensable de censurer qui que ce soit au nom de la responsabilité. De Elisabeth Badinter / Lire, 1er mars 2015
  • Louer ou censurer ce que tu ne comprends pas peut causer préjudice. De Léonard de Vinci
  • Faites-vous des amis prompts à vous censurer. De Nicolas Boileau / L’Art poétique

Traductions du mot « censurer »

Langue Traduction
Portugais censurar
Allemand zensieren
Italien censurare
Espagnol censurar
Anglais censor
Source : Google Translate API

Synonymes de « censurer »

Source : synonymes de censurer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « censurer »


Mots similaires