La langue française

Encenser

Définitions du mot « encenser »

Trésor de la Langue Française informatisé

ENCENSER, verbe trans.

A.− Honorer en faisant brûler de l'encens :
1. Une nuée odorante bleuissait dans l'air, on encensait l'évêque, le clergé, l'autel, l'évangile, chaque personne et chaque chose à son tour, jusqu'aux masses profondes du peuple, de trois coups, à droite, à gauche, et en face. Zola, Le Rêve,1888, p. 206.
Emploi abs. Agiter l'encensoir. Autour de lui les enfants de chœur encensaient, les chantres vociféraient (Flaub., Champs et grèves,1848, p. 300).
P. anal., MAN. Secouer la tête de haut en bas, en parlant d'un cheval. Sitôt que le cheval encense, il prend peur et tire sur les rênes, parce qu'il s'y cramponne (Montherl., Bestiaires,1926, p. 424).
P. ext.
Honorer d'un culte, d'une marque de respect religieux. Le christianisme a canonisé trois ou quatre femmes galantes (...) mais après leur pénitence, notez cela. Aujourd'hui, on voudrait nous les faire encenser impénitentes (Proudhon, Pornocratie,1865, p. 170).
Littér. Parfumer, embaumer. L'oseille froissée, la sauge, le vert poireau encensent nos pas (Colette, Mais. Cl.,1922, p. 110).
B.− Au fig. Louanger de façon excessive; flatter :
2. Et ce sont ces stupides « académies », (...) qui le [Beethoven] remettent à flot, en 1814, avec sa participation aux fêtes du Congrès, où il joue le « poète-lauréat », le musicien de cour, et se laisse encenser par les princes. Son art n'y a rien gagné. Mais il sort de là avec un petit pécule : ... Rolland, Beethoven,t. 1, 1928, p. 40.
Emploi pronom. réciproque. Il valait mieux s'entendre et se congratuler, s'encenser les uns les autres, plutôt que de rappeler de rudes vérités (Van der Meersch, Invas. 14,1935, p. 494).
Emploi abs. Et c'est fini, vous voilà condamné (...) à rester au second plan du subalterne, à approuver, à applaudir, à admirer, à encenser, à vous prosterner (Hugo, Homme qui rit,t. 2, 1869, p. 37).
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃sɑ ̃se], (j')encense [ɑ ̃sɑ ̃:s]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Ca 1100 (Roland, éd. J. Bédier, 2959); 2. 1666 part. passé « flatter de manière excessive » (Furetière, Le Roman bourgeois, éd. Colombey, p. 370); 3. 1838 man. (Ac. Compl. 1842). Empr. au lat. chrét.incensare « brûler de l'encens ». Fréq. abs. littér. : 176.

Wiktionnaire

Verbe

encenser transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Religion) Honorer suivant un rite en brûlant de l’encens dans l'encensoir.
    • Pendant l’offertoire, le roi, et en son absence la reine, était encensé immédiatement après le célébrant. — (Gérard Sabatier, Le prince et les arts, 2014, page 1726)
    • On nous apprenait à servir la messe du grand et du petit côté, à chanter les antiennes, à faire des génuflexions, à encenser élégamment, ce qui est très difficile. — (Alphonse Daudet, Le petit chose, 1868, réédition Le Livre de Poche, page 21)
  2. (Figuré) Faire l’éloge de, flatter par des louanges outrées.
    • M. Canning et M. De Metternich sont les dieux que ces opinons encensent ou maudissent. — (Anonyme, Des intérêts en politique. - M. Canning et M. de Metternich, Revue des Deux Mondes, 1829, tome 1)
  3. (Intransitif) (Hippologie) (Figuré) Faire un mouvement de bas en haut, en parlant de certains chevaux font avec leur tête.
    • Les chevaux de fiacre encensaient misérablement ; des ouvrières pressées débouchaient du métro par bandes et de minces voyous, postés à l'angle de la rue Lepic, sifflaient leurs femmes. — (Francis Carco, Jésus-la-Caille, ch. V, Le Mercure de France, Paris, 1914)
    • Il ne fallait pas dire : « L’alezane encensait au mitan de la sommière », mais : « La jument rouge à crinière blanche agitait la tête de haut en bas au milieu du chemin forestier. » — (Henri Vincenot, La Billebaude, 1978, pages 166-167)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ENCENSER. v. tr.
Honorer suivant tel ou tel rite en brûlant de l'encens dans le vase dit ENCENSOIR. Encenser une idole. Encenser les autels. Encenser l'évêque, le célébrant, les assistants. Il signifie au figuré Flatter par des louanges outrées. Ils sont tous à l'encenser. En termes de Manège, il se dit absolument du Mouvement de bas en haut que certains chevaux font avec leur tête. Ce cheval encense.

Littré (1872-1877)

ENCENSER (an-san-sé) v. a.
  • 1Faire brûler l'encens devant quelqu'un, devant quelque chose. Encenser une idole. Encenser les autels. Encenser l'évêque.

    Absolument. Il entra pendant qu'on encensait.

  • 2 Fig. Honorer d'une sorte de culte, d'hommage. Elle [la politique romaine] encensait quelquefois le Dieu des Juifs avec tous les autres, Bossuet, Hist. II, 12. Qui voudra désormais encenser mes autels ? Boileau, Lutrin, I. Vénus… vous a-t-elle forcé d'encenser ses autels ? Racine, Phèd. I, 1. On encense, et on adore l'idole qu'on méprise, Massillon, Carême, Tent. Moi ! de ce fanatique encenser les prestiges ! Voltaire, Fanat. I, 1. Allez donc et jamais n'encensez ses erreurs, Voltaire, Brutus, II, 4.
  • 3Donner des louanges excessives. Pour gagner les hommes, il n'est point de meilleure voie que de donner dans leurs maximes et encenser leurs défauts, Molière, l'Av. I, 1. Jamais il n'avait encensé le pouvoir arbitraire du premier, Hamilton, Gramm. 5. On n'encensa jamais la vertu fugitive, Voltaire, Triumv. I, 3. Sur un trône l'ennui se carre, Fier d'être encensé par des sots, Béranger, Prince de Navarre. J'encense une personne auguste ; Pour toi je ne puis plus chanter, Béranger, Poëte de cour.

    Familièrement. Encenser à tour de bras, donner des louanges outrées.

  • 4 Terme de manége. Le cheval encense, quand il fait avec sa tête un mouvement de bas en haut.
  • 5Encenser a été employé comme un verbe neutre ; cette tournure n'a pas été reçue. Encenser aux dieux, Saurin (le Prédicateur) Disc. de saint Paul à Félix et Drusille. Il arrive assez souvent que toutes ces belles promesses [des prédicateurs dans les guerres de religion] sont suivies de la perte d'une bataille ; le prédicateur n'en est pas déconcerté ; il trouve cent admirables ressources : si l'on avait vaincu, on se serait trop confié au bras de la chair ; on aurait trop encensé à ses rets ; une défaite nous apprend que nous n'étions pas assez humbles, Bayle, Dict. Déjotarus, note K.
  • 6S'encenser, v. réfl. Se donner les uns aux autres de l'encens, des flatteries.

HISTORIQUE

XIe s. Gaillardement touz [ils] les ont encensez, Ch. de Rol. CCIX.

XIIe s. Joaz le mestier Deu cum prestres envaï, Encensa cum evesques in domo domini, Th. le mart. 75. Este vus [voici] uns prudum de Juda ki vint de part nostre Seignur en Betel, e truvad le rei Jeroboam tut en estant, e cel altel aviultre [adultère] encensant, Rois, p. 286.

XIIIe s. Que toutes les fames vivans Lor cors, lor cuers et lor pensées Ont de cele odor encensées, la Rose, 20880.

XVe s. Il bouta sa teste au trou du retrait où il fut bien encensé, Dieu le sait, de la confiture de leans, Louis XI, Nouv. LXXII.

XVIe s. Un charbon ardent s'estant coulé dans la manche d'un enfant lacedemonien, ainsi qu'il encensoit…, Montaigne, III, 151.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « encenser »

Encens ; provenç. encessar, ecessar ; catal. encensar ; espagn. incensar ; ital. incensare.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) De encens.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « encenser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
encenser ɑ̃sɑ̃se

Évolution historique de l’usage du mot « encenser »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « encenser »

  • Le joueur de 36 ans n'a pas manqué d'encenser l'attaquant parisien : « On connaît ses qualités. Paris sans Neymar est très fort et peut battre n'importe quelle équipe. Mais avec lui, Paris est encore plus performant. Il a franchi un cap. Avec les blessures à répétition, il a vécu des choses qui ne sont pas faciles, mais il a beaucoup de personnalité et de caractère. Il a su faire son autocritique pour s'améliorer encore et penser collectif. Ça se sent aussi dans ses relations plus fluides avec ses équipiers. On a de lui une image tronquée. Ce garçon est extraordinaire. Il aime profondément le jeu. Sur un terrain, il respire la joie ».  CulturePSG, Interview : « On a eu tendance à rendre Silva responsable après chaque défaite du PSG » explique le Brésilien Dante | CulturePSG
  • "La haute couture est pour moi un art qu'il faut encenser et magnifier pour faire rêver", résume-t-il. ladepeche.fr, Stéphane Rolland, couturier: "The show must go on" - ladepeche.fr
  • Avant de devenir des joueurs du PSG et du Real Madrid, Ander Herrera et Eden Hazard ont pu se croiser sur les pelouses de Premier League alors que le premier portait les couleurs de Manchester United tandis que le second portait celles de Chelsea. A ce sujet, l’Espagnol se souvient d’un adversaire très coriace et en a profité pour encenser le Belge. Onze Mondial, PSG / Real Madrid : Ander Herrera encense Eden Hazard
  • Le joueur formé l’ASF Oran n’a pas oublié d’encenser Djamel Belmadi. Lui qui a permis à la sélection de devenir une véritable foudre de guerre. Il compte tout mettre en œuvre pour faire partie de cette belle équipe : « C’est un très grand coach, et je pense (en tout cas j’espère !) qu’il aime les joueurs de mon style. Je vais travailler encore plus dur pour réaliser ce rêve et porter ce maillot, inch’Allah ! ». Africa Top Sports, Mehdi Boukassi : Le joueur bientôt un international algérien ?

Traductions du mot « encenser »

Langue Traduction
Anglais incense
Espagnol incienso
Italien incenso
Allemand weihrauch
Chinois
Arabe عطور
Portugais incenso
Russe ладан
Japonais お香
Basque intsentsua
Corse incensu
Source : Google Translate API

Synonymes de « encenser »

Source : synonymes de encenser sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « encenser »

Encenser

Retour au sommaire ➦

Partager