La langue française

Excommunier

Définitions du mot « excommunier »

Trésor de la Langue Française informatisé

EXCOMMUNIER, verbe trans.

A.− RELIG. Retrancher (quelqu'un) d'une communauté religieuse. Dans la grande mosquée des Juifs (...) on prononça (...) l'antique formule de l'excommunication : « Que Ben Yehouda soit excommunié d'après le jugement du Seigneur des Seigneurs (Tharaud, An prochain,1924, p. 221).
En partic., DR. CANON. Retrancher de la communion de l'Église (un hérétique, un pêcheur obstiné) en (le) privant de l'usage des sacrements. Un dimanche, l'oblat monte en chaire avec une solennité inaccoutumée. Il tient en main le bref pontifical qui excommunie les Baillard (Barrès, Colline insp.,1913, p. 208).Le pape, refusant de croire à ses explications, l'excommunia [Frédéric] (28 septembre 1227) (Grousset, Croisades,1939, p. 316).
B.− P. anal. Exclure d'une société, d'un parti :
Tant qu'on peut marcher avec les communistes sans en être, ça va; mais si jamais ils décidaient de nous excommunier, ça créerait un sacré problème. Beauvoir, Mandarins,1954, p. 146.
C.− Au fig. Rejeter (quelque chose) comme n'étant pas conforme à une norme, à une éthique. Ma tante me dit donc comme ça : « Mon neveu, J'espère que vous n'aurez pas la hardiesse d'excommunier cette incomparable pièce. Elle est patriotique et morale » (Ponchon, Muse cabaret,p. 273).
Rem. La docum. atteste a) Excommunicateur, trice, adj. Qui effectue l'excommunication. P. anal. La communauté stalinienne, avec son pouvoir excommunicateur (Sartre, Sit. II, 1948, p. 329). b) Excommunicatoire, adj. Qui est propre à l'excommunication. Au fig. Mon enfance avait retenu des sentences excommunicatoires le plus souvent, qu'elle lançait avec une force d'accent singulière (Colette, Sido, 1929, p. 9).
Prononc. et Orth. : [εkskɔmynje], (il)excommunie [εkskɔmyni]. Cf. é-1. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1remoitié du xiies. « profaner, violer » (Psautier d'Oxford, éd. F. Michel, psaume 88, 34, p. 129 : ne n'escumunierai le mien testament) seulement dans ce psautier; 2. 1160-74 « rejeter de l'Église » (Wace, Rou, éd. A. J. Holden, III, 7213); 3. 1225-30 p. ext. « exclure, rejeter » (G. de Lorris, Rose, éd. F. Lecoy, 2074 e). Empr. au lat. chrét. excommunicare « mettre hors de la communion de l'Église », avec finale d'apr. communier*. A supplanté l'a. fr. escomengier « id. » (ca 1170, G. de Saint-Pair, Roman du Mont Saint-Michel, éd. P. Redlich, 1844), de formation populaire. Fréq. abs. littér. : 55.

Wiktionnaire

Verbe

excommunier \ɛks.kɔ.my.nje\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Christianisme) Retrancher de la communion de l’Église.
    • Tout ce qu’il fit pour satisfaire sa vengeance fut d’enfermer l’abbé et les moines dans les cachots de Coningsburg et de les y retenir pendant trois jours au pain et à l’eau. Pour cette atrocité, l’abbé le menaça de le faire excommunier […] — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Sommé de rompre son second mariage par saint Germain, évêque de Paris, il refusa obstinément, et fut excommunié. — (Augustin Thierry, Récits des temps mérovingiens, 1er récit : Les quatre fils de Chlother Ier — Leur caractère — Leurs mariages — Histoire de Galeswinthe (561-568), 1833 - éd. Union Générale d’Édition, 1965)
    • Le législateur canonique intervient aussi pour réprimer le rapt ; le Concile de Chalcédoine de 451 (canon 27) dépose les clercs coupables de complicité de rapt et excommunie les laïques dans ces cas. — (Gabriel Lepointe, La Famille dans l'Ancien droit, Montchrestien, 1947 ; 5e éd., 1956, p.93)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

EXCOMMUNIER. v. tr.
Retrancher de la communion de l'Église. On l'a menacé de l'excommunier. Le Pape les avait excommuniés. Le participe passé

EXCOMMUNIÉ, ÉE, s'emploie comme nom. Un excommunié. Refuser d'enterrer les excommuniés en terre sainte. Il n'était pas permis aux excommuniés d'entrer dans les églises.

Littré (1872-1877)

EXCOMMUNIER (èk-sko-mu-ni-é), j'excommuniais, nous excommuniions, vous excommuniiez ; que j'excommunie, que nous excommuniions, que vous excommuniiez v. a.
  • 1Retrancher quelqu'un de la communion de l'Église. Les papes ont excommunié les religieux qui quittent leur habit, Pascal, Prov. 6. Si quelqu'un se révolte contre l'Église et qu'il la scandalise par ses crimes ou par ses erreurs, on doit, en l'excommuniant, le retrancher du corps de l'Église an général, Bossuet, Var. XV, § 65.

    Absolument. Le consistoire [chez les protestants] seul a droit d'excommunier.

  • 2S'excommunier, v. réfl. Se retrancher de la communion des fidèles. Il s'excommunie lui-même du christianisme, Bossuet, I, Pent. 2. Des âmes adonnées à la pratique de toutes les bonnes œuvres ont passé des années entières sans paraître une fois à la sainte table ; elles se sont excommuniées elles-mêmes, intimidées par les discours qu'elles entendaient, Bourdaloue, Pens. t. III, p. 315.

    S'excommunier l'un l'autre. Les antipapes s'excommuniaient.

HISTORIQUE

XIIe s. L'apostolies [pape] les leis [les lois] idunc escumenia, E celui, qui qu'il seit, qui jamais les tendra [tiendra], Th. le mart. 58.

XIIIe s. Si maudi et escomenie Tous ceus qui aiment vilonnie, la Rose, 2091. Et aussi li moustiers est communs à toz por fere ses orisons, en tans et en lieu convenabel, exceptés les esqueminciés, Beaumanoir, XXIV, 14. En [on] prise si pou [peu] les excommuniemens hui et tous les jours que avant se lessent les gens mourir escommeniés que il se facent absodre, Joinville, 200.

XVe s. Escommunié mange bien pain, Leroux de Lincy, Prov. t. I, p. 28.

XVIe s. Les moines du temps present, en se dressant un autel à part, ont rompu le lien d'unité ; car ils se sont excommuniez du corps de l'Eglise, Calvin, Inst. 1020. Cesar, ayant en horreur celuy qui la luy presentoit [la tête de Pompée] comme un meurtrier excommunié, se prist à plorer, Amyot, Pompée, 112.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « excommunier »

(1120) Du latin ecclésiastique excommunicare, « mettre hors de la communauté », d’après communier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. escomeniar, escumenjar, escumergar ; catal. escomunicar ; espagn. excomulgar ; portug. escommunyar ; ital. scomunicare ; du lat. excommunicare, de ex, hors, et communicare, communiquer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « excommunier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
excommunier ɛkskɔmynje

Évolution historique de l’usage du mot « excommunier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « excommunier »

  • Élu pape alors qu'il n'avait jamais exercé la fonction de prêtre (car on n'a pas besoin d'avoir été un grand joueur pour être un bon coach), Innocent III fut l'un des papes les plus puissants du Moyen Âge. Il n'hésitait pas à excommunier les rois de son temps avec l'aplomb d'un entraîneur envoyant une superstar sur le banc pour la punir, et en convoquant le concile de Latran IV en 1215, il a offert à l'Église une des plus grosses mises en place tactique de son ... SOFOOT.com, L'équipe type des papes - AS Rome, Lazio Rome, Edinson Cavani, Paolo Maldini / 29 juin 2020 / SOFOOT.com
  • Le Vatican réfléchit à une mesure pour excommunier tous les mafieux et corrompus, quel que soit leur pays d'appartenance, indique dimanche la presse italienne à l'issue d'une réunion internationale qui s'est tenue au Saint-Siège. Un groupe d'une cinquantaine de personnes de plusieurs pays, hauts prélats, magistrats, diplomates, policiers de haut rang, s'était réuni au Vatican dans le cadre d'un « débat international sur la corruption ». Le Point, Le pape veut excommunier les mafieux et les corrompus - Le Point
  • Mais d’autres animaux sont mis en accusation lors de procès qui relèvent alors de la justice ecclésiastique, il s’agit de la racaille sans foi ni loi des campagnes, des chevaliers de l’apocalypse des forêts : les mulots, les chenilles, les sangsues, les rats, les sauterelles, les vers et les charançons, qui tels une nuée "atilienne" dévastent les greniers et ravagent les plantations. Les villageois lésés vont alors se plaindre à l’église. Ils plaident leur cause mais, dans la mesure où ces phénomènes sont perçus plus ou moins comme des châtiments divins… Et là encore, tout un processus se met en place : plainte, convocation, procession, fulmination. Et là aussi c’est un moyen pour l’église de montrer la perfection de sa justice, et puis ça aide à admettre la fatalité et surtout ça évite les révoltes… En 1516 , l’évêque de Troyes menace des limaces, les convoque par trois fois, et leur donne huit jours pour quitter les lieux avant de les excommunier et de les bannir. En 1596,  l’évêque de Cavaillon exorcise avec succès des dauphins qui encombraient le port de Marseille. France Culture, Moutons piétineurs ou truies assassines, de l'art de trouver des boucs émissaires : les procès d'animaux
  • Ordonné troisième patriarche des orthodoxes d’Érythrée en 2004, Abune Antonios se démarque vite par sa liberté de ton. Le religieux accuse le gouvernement d’interférer dans les affaires de l’Eglise. Il lui demande d’arrêter d’organiser des lectures collectives de la Bible et de relâcher les chrétiens accusés de trahison.  Abune Antonios refuse aussi d’excommunier 3 000 membres d’une école orthodoxe. RFI, Erythrée: l’ancien patriarche de l’Église orthodoxe excommunié
  • Dans les codes de la société médiatique, il vient d’excommunier Donald Trump. Le Journal de Montréal, Quand le pape excommunie | Le Journal de Montréal
  • Cinq évêques érythréens sur six ont signé un document qui exclut de leur rang le patriarche, un critique du régime en place à Asmara. Il a été destitué en 2006, officiellement après avoir refusé d’excommunier 3’000 membres du mouvement de renouveau Medhane Alem. Le gouvernement voulait qu’il mette fin aux séances de lectures collectives de la Bible de ses adhérents, considérés comme des opposants. Il s’était également opposé à l’arrestation de trois de ses prêtres, en novembre 2004, a rappelé l’organisation chrétienne Christian Solidarity Worldwide (CSW). cath.ch, Erythrée: Le patriarche légitime Abune Antonios excommunié par le Saint-Synode – Portail catholique suisse

Traductions du mot « excommunier »

Langue Traduction
Anglais excommunicate
Espagnol excomulgado
Italien scomunicare
Allemand exkommunizieren
Chinois 破门
Arabe حرم
Portugais excomungado
Russe отлученный
Japonais 破門する
Basque eskomikatzen
Corse excomunicate
Source : Google Translate API

Synonymes de « excommunier »

Source : synonymes de excommunier sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « excommunier »

Excommunier

Retour au sommaire ➦

Partager