La langue française

Atrabilaire

Définitions du mot « atrabilaire »

Trésor de la Langue Française informatisé

ATRABILAIRE, adj.

A.− MÉD. ANC. Qui a rapport à l'atrabile, à la bile noire :
1. Arétée distingue soigneusement les délires causés par les obstructions viscérales atrabilaires, de ceux qui se manifestent directement dans les fonctions du cerveau. Cabanis, Rapports du physique et du moral de l'homme, t. 2, 1808, p. 368.
Qui est causé par l'atrabile. Maladie atrabilaire :
2. Les maladies chroniques dépendent presque toutes, dans les pays chauds et secs, d'inflammations lentes, d'engorgemens hypocondriaques, ou de dégénérations atrabilaires, introduites dans toutes les humeurs. Cabanis, Rapports du physique et du moral de l'homme, t. 2, 1808p. 193.
B.− Littér. Porté à la mauvaise humeur, à l'irritation, à la colère, à la mélancolie. Synon. bilieux :
3. Des tentures de deuil coupoient ces arcades à une certaine élévation, et les brigands disséminés sur le fond de cette décoration funèbre ajoutoient à sa mystérieuse horreur; les uns, immobiles et recueillis, assis au fond des stalles creusées dans le massif des colonnes, et qu'on auroit pris pour des figures sinistres disposées par un sculpteur atrabilaire; ... Nodier, Jean Sbogar,1818, p. 205.
Au fig. Qui exprime ou marque la mauvaise humeur :
4. Le jésuite, ému de pitié, n'avait qu'un souci : c'était, avec l'aide de Dieu, « de convertir, de guérir et de sauver M. Rousseau ». « Allons, Monsieur Rousseau, mon cher Monsieur Rousseau, un peu de vraie philosophie chrétienne... » « Où avez-vous donc pris ce ton triste et atrabilaire depuis dix ou douze ans que je n'ai eu l'honneur de vous voir? ... » Guéhenno, Jean-Jacques,Roman et vérité, 1950, p. 141.
Emploi subst., vx. Un, une atrabilaire. Personne d'un caractère désagréable, irritable :
5. Le mélancolique évite les hommes, l'atrabilaire les repousse. Bonnaire1835.
PRONONC. ET ORTH. : [atʀabilε:ʀ]. Ac. Compl. 1842 donne la forme atrabilieux. Besch. 1845, s.v. atrabilieux, renvoie à atrabilaire (cf. aussi Quillet 1965). Land. 1834 enregistre séparément atrabilaire et atrabilieux (qu'il transcrit : a-tra-bi-lieû, fém. lieûze). Cf. aussi Lar. 19eet Nouv. Lar. ill.
ÉTYMOL. ET HIST. I.− Atrabilaire. A.− Adj. 1. 1546 anc. méd. « (du sang, d'une humeur) qui contient de la bile noire, qui engendre l'hypocondrie » (Ch. Estienne, Dissect. des Parties du Corps, 197, 19 ds Quem. : sang atrabilaire); cf. 1670 (Molière, Pourc., I, 8 ds Ch.-L. Livet, Lexique de la lang. de Molière, Paris, Imprimerie Nationale, t. 1, 1895, p. 159 : La seconde [espèce de mélancolie] ... vient de tout le sang, fait et rendu atrabilaire); 1575-90 humeur atrabilaire (Paré, XX, 2 ds Gdf. Compl.); 2. 1584-98 atri-bilaire « (d'une personne) en qui l'atrabile prédomine, hypocondre, mélancolique » (Guill. Bouchet, 36eSeree, éd. Roybet, V, 110 ds Hug. : Les ladres ... n'engendrent gueres d'enfans, à cause qu'ils sont atribilaires, et par consequent froids et secs). B.− Subst. 1690 (Fur.); 1764, 30 janvier (Voltaire, Lettres ds Dict. hist. Ac. fr. : Douze parlements jansénistes sont capables de faire des Français un peuple d'atrabilaires). II.− Atrabilieux, 1845 synon. de atrabilaire (Besch.). Atrabilaire, dér. de atrabile*; suff. -aire*. Atrabilieux, croisement de atrabile* et de bilieux*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 42.
BBG. − Foulq.-St-Jean 1962. − Littré-Robin 1865. − Méd. Biol. t. 1 1970. − Nysten 1824. − Rog. 1965, p. 109.

Wiktionnaire

Adjectif

atrabilaire \a.tʁa.bi.lɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Vieilli) (Médecine) Qui a une humeur noire. Qui est atteint d'hypocondrie.
  2. (Vieilli) (Médecine) (Anatomie) Ancienne appellation des capsules surrénales, auxquelles était attribuée la formation de l'atrabile.
  3. (Familier) Qui caractérise une personne triste et mélancolique.
    • De vous dire précisément s’il y a plus de gens à lier dans un pays que dans un autre, c’est ce que mes faibles lumières ne me permettent pas ; je sais seulement qu’en général les gens que nous allons voir sont fort atrabilaires. — (Voltaire, Candide, voir page 196 du tome 21 des œuvres complètes de Voltaire, édition Garnier)
  4. (Par extension) Qui démontre de l’irascibilité, de la mauvaise humeur.
    • Un homme atrabilaire, une humeur atrabilaire.
    • Figure-toi l’imagination la plus vagabonde, le cœur le plus amoureux, l’âme la plus tendre, l’esprit le plus poétique, sans cesse en présence de l’homme le plus caillouteux le plus atrabilaire. — (Honoré de Balzac, La Peau de chagrin, 1831)
    • Nanarland existe depuis 2001 et affiche, à l'heure où j'écris ces lignes, près de 750 chroniques de films au compteur. Parce qu'on ne peut pas plaire à tout le monde, au cours de ces onze années d'existence, le site a ponctuellement essuyé les reproches d'esprits chagrins, via quelques courriels atrabilaires, ou lors de joutes enflammées ça et là sur la toile. — (John Nada (pseudonyme), Chronique de Metalman sur Nanarland.com)

Nom commun

atrabilaire \a.tʁa.bi.lɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Personne inquiète.
    • Un ou une atrabilaire.
  2. (Plus rare) Nature d'une personne inquiète.
    • l’impatience changeait cette disposition en une grimace dont la signification tournait décidément à l’atrabilaire et au rechigné. — (Alexandre Dumas, Joseph Balsamo, 1846)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ATRABILAIRE (a-tra-bi-lê-r') adj.
  • 1 En termes d'ancienne médecine, qui a rapport à l'atrabile ou la bile noire.
  • 2Mélancolique, de mauvaise humeur. Aux gens atrabilaires Pour exemple donné, En un temps de misères Roger Bontemps est né, Béranger, Rog. B. Les gens que nous allons voir sont fort atrabilaires, Voltaire, Cand. 23.

    En parlant des choses. Humeur atrabilaire.

    Substantivement. Encore si le zèle indiscret ne s'était manifesté que par les vapeurs de quelques atrabilaires, Diderot, A mon frère. Douze parlements jansénistes sont capables de faire des Français un peuple d'atrabilaires, Voltaire, Lettr. Damilaville, 30 janv. 1764.

  • 3Dans l'anatomie, capsules atrabilaires, nom ancien des capsules surrénales, auxquelles on attribuait la formation de l'atrabile.

HISTORIQUE

XVIe s. Et principalement s'il est d'un temperament picrochole ou atrabilaire, Paré, XX, 2. La quarte continue vient de l'humeur melancholique ou atrabilaire, Paré, XX, 17.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ATRABILAIRE, adj. se dit de celui qu’une bile noire & aduste rend triste & chagrin. Visage atrabilaire, humeur atrabilaire. Il est aussi substantif : c’est un atrabilaire. Voyez Bile. (L)

Atrabilaires, capsules atrabilaires, ou reins succenturiaux. Voyez Reins succenturiaux.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « atrabilaire »

Mot apparu au XVIe siècle, dérivé de atrabile.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Atrabile.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « atrabilaire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
atrabilaire atrabilɛr

Évolution historique de l’usage du mot « atrabilaire »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « atrabilaire »

  • De toute façon, Guy Bedos a toujours été meilleur qu’elle dans cet exercice, à la fois plus vif et plus létal. Surtout plus fendard. Artiste engagé, polémiste atrabilaire, anar de gauche (qu’il préférait toujours caviar à la droite choucroute, mais qu’au fond il chérissait couscous), cet éternel révolté dézingue sans pitié la bêtise, la médiocrité. Peut-être pour avoir lui-même eu tout le loisir d’apprécier la version affective d’icelle dans son enfance. midilibre.fr, Guy Bedos nous fait râler - midilibre.fr
  • « Il faut rire de la mort ! Surtout quand c'est les autres. » Une pirouette à la Bedos, qui affectionnait ce genre de vacherie, lui, l'atrabilaire, forcément mélancolique et qui avait fait de sa mauvaise humeur sa marque de fabrique. Pourtant, ce « suicidaire qui s'attarde », selon sa propre formule, pleurait aux obsèques de son ami Jean Rochefort et avouait dans son livre, Je me souviendrai de tout : journal d'un mélancomique, être orphelin des jours heureux passés avec ses copains de l'École d'art dramatique de la rue Blanche. Ils s'appellent Jean-Paul Belmondo, Jean-Pierre Marielle, Clau... Le Point, Guy Bedos : le cinéma en bande - Le Point
  • La journaliste Danièle Heymann avait résumé Guy Bedos d’une formule: «mélancomique». Elle est restée collée à ce franc-tireur désespéré. Un atrabilaire féroce, dépressif, grognon et volubile. L’homme était «inconsolable» et «gai», qualificatifs avec lesquels il avait fait le titre de l’un de ses ouvrages. «La première fois que j’ai pensé à la mort, j’avais 12 ans, révélait ce natif d’Alger. J’ai eu une enfance de miséreux affectif: entre violence et maltraitance.» Il ajoutera: «Ma mère, quand elle a arrêté de me faire peur, a commencé à me faire honte.» Elle lui attachait les mains à son lit et le battait; elle-même était violentée par son mari. Bedos souffrira de troubles obsessionnels compulsifs (TOC). Ses vannes au rasoir, parfois violentes, cachaient ses blessures intimes. , Bedos, l'homme qui avait traité Blocher de «vieux con» | Illustré
  • Cette ambiance atrabilaire de mauvais goût, handicape sérieusement le fonctionnement de l’administration. Mosaiqueguinee.com, Remaniement ministériel : en attendant, l’administration paralysée et l’autorité des ministres en péril - Mosaiqueguinee.com
  • Ses diatribes à la Robespierre contre la classe politique le rangent parmi les intellos de gauche atrabilaires. Mais s'en tenir là serait oublier l'essentiel : Emmanuel Todd est d'abord un chercheur. Un touche-à-tout des humanités, à la fois démographe, anthropologue, sociologue, historien formé à l'école des Annales et aux leçons magistrales d'Emmanuel Le Roy Ladurie. Son livre Eloge de l'empirisme (CNRS), retranscription d'un séminaire tenu l'an dernier à l'Ecole normale supérieure Paris-Saclay, rappelle l'apport de ce d'Artagnan des sciences sociales à la compréhension des sociétés modernes.   LExpress.fr, "Systèmes familiaux", empirisme... Ce qu'il faut savoir avant de lire Emmanuel Todd - L'Express
  • Gégé fait des bisous, essaie de faire oublier qu’il est autoritaire et atrabilaire comme pas un, mais se laisse reprendre par son beau caractère. Dans un meeting, oubliant que son micro est resté branché, il insulte la maire du 7ème arrondissement de Lyon. Rien ne va plus. Charlie Hebdo, Fabrice Nicolino - Gérard Collomb : prendre des vestes et les retourner - Charlie Hebdo
  • Dans les pas de l'atrabilaire, Philinte, l'ami idéal: Hervé Briaux, grand comédien qui ne cesse d'entreprendre -Tertullien, c'est lui !- est précis, bienveillant, sourdement tourmenté. Par Eliante, notamment. Manon Combes a autant de personnalité que de finesse. Elle est merveilleuse. Les scènes entre les deux sont magnifiques. Le Figaro.fr, Le Misanthrope: Lambert Wilson, un atrabilaire férocement amoureux

Traductions du mot « atrabilaire »

Langue Traduction
Anglais atrabilary
Espagnol atrabilar
Italien atrabilary
Allemand atrabilary
Chinois 漏气的
Arabe أترابيلاري
Portugais atrabilar
Russe atrabilary
Japonais アブラビラリー
Basque atrabilary
Corse atrabilariu
Source : Google Translate API

Synonymes de « atrabilaire »

Source : synonymes de atrabilaire sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « atrabilaire »

Atrabilaire

Retour au sommaire ➦

Partager