La langue française

Aïe

Sommaire

  • Définitions du mot aïe
  • Étymologie de « aïe »
  • Phonétique de « aïe »
  • Évolution historique de l’usage du mot « aïe »
  • Citations contenant le mot « aïe »
  • Traductions du mot « aïe »
  • Synonymes de « aïe »
  • Antonymes de « aïe »

Définitions du mot aïe

Trésor de la Langue Française informatisé

AÏE, AHI, interj.

Exclamation qui traduit la douleur, une surprise désagréable, une contrariété soudaine :
1. « Ces ânes-là, avec leurs drogues, ils m'ont... Aïe, ma jambe!... Ils m'ont... Ils m'ont démoli l'estomac!... Aïe! » La douleur était si soudaine et si aiguë, qu'en un instant elle disloqua tous les traits de son visage. R. Martin du Gard, Les Thibault,La Consultation, 1928, p. 1061.
2. Aïe! Voici mon maître et je ne suis pas allé voir Apoline. Je lui dirai que si. Il me croira s'il veut. A. Camus, Les Esprits,adapté de P. de Larivey, 1953, I, 3, p. 459.
3. Quel malheur que de loger des diables! Je ne puis me décharger de ma bourse en mon logis (...). Oh! Si on me la trouvait! Deux mille écus! Non, je les porterai avec moi. Maudits diables! Aïe! s'ils allaient m'entendre! Il vaut mieux que je la cache! A. Camus, Les Esprits,adapté de P. de Larivey, 1953I, 5, p. 468.
Souvent répétée, avec parfois une nuance d'agacement ou de regret :
4. Mes seigneurs, mes bons seigneurs, par grâce et par pitié, aidez-moi à mettre ce fardeau sur mes épaules, afin que je puisse m'en retourner auprès de mon maître, car, si je tarde, il me tuera. Ahi! Ahi! V. Hugo, Le Rhin,1842, p. 197.
5. − (...) Il n'est pas temps de mourir, mon vieux, mais de te reposer. Je filerai vers Camaron dès l'aube. − Ahi! Ahi! gémit l'homme. G. Bernanos, Une Nuit,1928, p. 31.
Prononc. − 1. Forme phon. : [aj]. Fouché Prononc. 1959, p. 5 précise que la graph. ï se prononce [j] dans l'interj. aïe (à comparer avec la graph. ï = [i] dans 4). Il note par ailleurs (p. 438, 440) que ,,dans le cas de deux mots non séparés par un silence, il n'y a pas de liaison lorsque le second (...) est (...) une des interjections : ah! aïe! (ou ahi), eh! oh! ouais! ouf!``. 2. Homon. : ail, aille (s, nt) du verbe aller.
Étymol. ET HIST. − 1473, exprime la souffrance (Doc. hist. inéd., tirés des coll. mss de la Bibl. Royale, publ. par M. Champollion-Figeac, 1841, t. 1, 2epart. p. 704 : Et lui estant illec, oyt une personne qui se plaingnoit en disant Aye!); 1663 id. (Molière, L'Etourdi, 2, 9 ds Littré : Aïe! Aïe! que je souffre! Aïe, aïe, à l'aide). Onomat. Apparaît ca 1100, sous la forme ahi (Rol., éd. Bédier, 763 : Ahi! culvert malvais hom de put aire), qui, à partir de Ac. 1798 sert de vedette de renvoi à aïe. L'explication par le subst. aïe « aide » ou par la forme impér. du verbe aiier (DIEZ3) doit être écartée, ces formes étant dissyllabiques, alors que l'interj. est monosyllabique.
BBG. − Bél. 1957. − Boiss.8. − Dem. 1802. − Esn. 1966. − Garnier-Del. 1961 [1958]. − Littré-Robin 1865. − Michel 1856. − Prév. 1755.

Wiktionnaire

Nom commun

aïe \a.jə\ féminin

  1. Variante dans les éditions moderne de aie. Le tréma étant ajouté pour indiquer la prononciation.
    • Par mei n’out aïe ne socurs — (La Chanson de Guillaume, édition de Stearns Tyler, vers numéro 2371. Manuscrit aie.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AVOIR. (J'ai, tu as, il a; nous avons, vous avez, ils ont. J'avais. J'eus. J'aurai. J'ai eu. J'aurai eu. Aie, ayez. Que j'aie, que tu aies, qu'il ait; que nous ayons, que vous ayez, qu'ils aient. Que j'eusse. Ayant.) v. tr.
Posséder de quelque manière que ce soit; être en possession, en jouissance de quelque chose. Avoir du bien. Avoir un emploi. Avoir de bons appointements. Avoir le logement et la nourriture. Avoir de l'argent. Avoir un revenu. Avoir tant de revenu. Avoir de quoi vivre. Avoir une maison. Avoir des livres. Avoir un cheval d'emprunt. Avoir le bien d'autrui. Arcadius eut l'Orient et Honorius l'Occident. Cette déesse avait plusieurs temples dans la Grèce. Nous avons de belles promenades dans notre ville. Fig., Avoir de quoi, Être riche ou dans l'aisance. C'est un homme qui a de quoi. Il se dit, dans une signification beaucoup plus étendue, en parlant de Toute chose qui est, avec quelqu'un ou quelque chose, dans un rapport quelconque d'appartenance ou de dépendance. Avoir une chose à portée, sous la main, à côté de soi. Il avait ce jour-là un costume bleu. Avoir de la boue, une tache sur ses habits. Avoir de beaux yeux. Avoir le bras cassé. Avoir vingt ans. Avoir l'âge de raison. Avoir de la force, de l'agilité, de l'intelligence. Avoir de l'esprit. Avoir des pensées, des opinions. Avoir des vertus, des vices. Il a cela de bon que... Avoir de l'amour, de la haine. Avoir pour quelqu'un les sentiments d'un fils, d'un frère, etc. J'ai mes peines comme vous. Je ne sais ce qu'il a, mais depuis quelques jours il ne parle plus. Vous paraissez bien triste, qu'avez-vous? Avoir la crainte de Dieu. Avoir peur, honte, pitié, soin, etc. Avoir foi en quelque chose. Avoir peine. Avoir tort. Avoir raison. Avoir droit. Avoir quelque chose sur le cœur. Avoir à cœur de réussir. Avoir une affaire, un procès. Avoir affaire à quelqu'un. Avoir des liaisons, des relations. Avoir une correspondance, un entretien. Avoir la liberté de faire une chose. Avoir du temps devant soi. Avoir de l'autorité, du crédit, de l'ascendant. Avoir l'estime, la confiance de quelqu'un. Avoir de la pluie, du beau temps. Nous aurons bientôt du froid, de la chaleur. Avoir chaud, froid, faim, soif. Avoir des douleurs. Avoir mal à la tête. Avoir la fièvre. Il pâlit : qu'a-t-il? Les médecins n'ont pu dire encore ce qu'il a, etc. On l'applique souvent aux Animaux. Cet oiseau a un chant très agréable. Le chien a beaucoup d'attachement pour son maître. Avoir quelque chose pour soi, se dit en parlant de Tout ce qui peut être à l'avantage d'une personne. Ils ont pour eux la justice. Elle a pour elle sa beauté. Avoir pour agréable, Être satisfait d'une chose, l'approuver. Il ne fera cela qu'autant que vous l'aurez pour agréable. Avoir pour but, pour objet, Se proposer pour but, pour objet. Avoir en horreur, en aversion, etc., Éprouver de l'horreur, de l'aversion, etc., pour quelqu'un ou pour quelque chose. En avoir contre, en avoir à, Être irrité contre quelqu'un, en vouloir à quelqu'un. Contre qui en avez-vous? À qui en a-t-il? Par menace, Vous en aurez, Vous serez châtié, maltraité. Fig. et fam., Il en a dans l'aile, ou simplement Il en a, se dit, par raillerie, d'un Homme qui a reçu quelque coup, qui a éprouvé quelque disgrâce, etc. Il en a dans l'aile se dit aussi d'un Homme qui est devenu amoureux. Fig., Avoir beau, L'avoir beau, L'avoir belle, Voyez BEAU. Il se dit pour exprimer diverses relations entre les personnes. Avoir un père, une mère, une femme, des enfants, etc. Avoir une nombreuse parenté. Avoir un médecin, un notaire, un avocat, etc. Avoir un maître. Avoir des domestiques. Avoir un chef. Avoir des élèves, des auditeurs. Avoir des convives, des hôtes. Avoir des amis, des ennemis, etc. Homère n'a point eu d'égal. Avoir des correspondants, des associés, des complices. Avoir quelqu'un pour chef, pour ennemi, pour complice, etc. Vous avez en lui un protecteur zélé. Avoir quelqu'un avec soi, En être accompagné; ou seulement Être avec quelqu'un. Je n'avais avec moi que deux témoins. Cet homme voudrait toujours m'avoir avec lui. On dit en des sens analogues Avoir des gens à sa suite. Avoir quelqu'un chez soi. Avoir une personne à dîner, à déjeuner. J'aurai du monde ce soir. J'ai eu telle personne à mon bal, à ma fête, Elle y est venue. Etc. Fam., Nous avons, vous avez des gens qui... Il y a, il existe, on trouve des gens qui... N'avons-nous pas des gens qui croient à de pareilles absurdités? Vous avez des personnes qui sont convaincues de cela. Il s'emploie souvent avec un nom de chose pour sujet et se dit de Ce qui appartient ou est propre à cette chose, de ce qui la caractérise ou la modifie, etc. Cette ville a de beaux édifices, des rues larges, de vastes promenades. Votre château a un parc magnifique. Ma maison a cinq étages, a une belle vue. Cette table a deux tiroirs. Cette plante a de très belles fleurs. Cette planche a six pieds de long. Ce fruit a une forme allongée, une belle couleur. L'architecture de cet édifice a un caractère imposant. Cette poésie a de la douceur et de la grâce. Ce rêve a quelque chose d'effrayant. Cette pièce a beaucoup de succès. Un tel accident peut avoir des suites. Les plaisirs ont leurs dangers. Il sert de même à exprimer Certaines relations d'appartenance ou de dépendance qui unissent les personnes aux choses. Cette maison a vingt locataires. Cette ville a dix mille habitants. Cet ouvrage a pour auteur un écrivain distingué. Cette doctrine a des partisans. La patrie a d'héroïques défenseurs. Il signifie quelquefois Se procurer, obtenir. On n'a pas ce livre facilement. J'ai eu ce cheval à très bon marché. C'est un homme que vous n'aurez pas facilement, Que vous ne gagnerez pas. Il a eu tout ce qu'il demandait. C'est un tel qui aura le prix. J'aurai raison de cet outrage. Avoir la parole, Avoir, obtenir la permission de parler dans une assemblée délibérante.

AVOIR se met souvent avec la préposition À devant un infinitif et alors il sert à marquer la Nécessité, l'obligation, la disposition la volonté où l'on est de faire ce que l'infinitif du verbe signifie. J'ai à faire une visite. Je n'ai rien à faire. Vous auriez à travailler beaucoup dans cette maison. J'ai à vous remercier. J'ai à parler à un tel. Il a à choisir. Il a à vendre, à louer une maison. Il a à donner plusieurs places. Il a bien des choses à vous apprendre. Je n'ai pas à répliquer. J'ai à répondre à ceci. On dit à peu près de même Vous n'avez qu'à vouloir, qu'à ordonner, etc., Il vous suffira de vouloir, d'ordonner, etc. N'avoir rien à répliquer, Ne trouver rien que l'on puisse répliquer, etc.

AVOIR s'emploie impersonnellement dans le sens du verbe Être, et alors il se joint toujours avec la particule Y. Il y a un an. Il y a deux ans que je l'ai vu ou Il y a deux ans que je ne l'ai vu. Il y aura demain huit jours qu'il est parti. Il y a beaucoup de gens. Il y a lieu de croire. Il y a sujet de craindre. Il y a de la barbarie à maltraiter ainsi cet enfant. Y aurait-il du bon sens à se conduire ainsi? N'y eût-il que cette seule raison, elle doit vous déterminer. Il ne peut y avoir d'obstacle. Y a-t-il quelqu'un ici? Il n'y a personne. Il y avait plus de mille personnes. Il y a peu de moments qu'il était ici. Il n'y a rien que je ne fasse pour vous. Il n'y a rien à faire. Il y a tout à espérer. Il y a à parier, tout à parier qu'il réussira. Il y en a, Il y a des gens. Il y en a qui vont jusqu'à prétendre que... Fam., Tant y a, Quoi qu'il en soit. J'ignore quel fut le motif de leur querelle; tant y a qu'ils se battirent.

AVOIR est aussi verbe auxiliaire. Voyez AUXILIAIRE. Le participe passé

EU, EUE, s'emploie en le joignant à quelque autre temps du verbe Avoir. Les choses qu'il a eues. Le bien qu'il a eu. Eu égard à, En considération de. Eu égard à sa grande jeunesse, on lui a pardonné.

Littré (1872-1877)

AÏE (a-ie) interj.
  • Cri de souffrance, de douleur. Aïe ! aïe ! que je souffre ! Aïe ! aïe ! à l'aide ! Molière, l'Étour. II, 9.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « aïe »

Aïe, qui dans l'ancien français signifie aide (voy. AIDE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De l’ancien français ahi
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « aïe »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
aïe ai

Évolution historique de l’usage du mot « aïe »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « aïe »

  • aïe aïe aïe les promoteurs commencent à faire chier a cramer midilibre.fr, Hérault : des commerces ravagés par un violent incendie cette nuit - midilibre.fr
  • En partie de la compétence de l'Agglo, ces travaux devraient débuter début juillet à hauteur du giratoire Dutac et de l’avenue de la Fontenelle, régulièrement inondés. Des travaux qui devraient passer par la déconnexion du bassin d’orage et la mise en place d’un plan de circulation. Et ce, pour une durée de deux mois. Avec déviation par le quartier Haxo et la Magdeleine. Aïe aïe, aïe, attention ça va bouchonner ! , Société | Épinal : gros chantier de réfection du faubourg de Nancy en juillet
  • « Aïe aïe aïe ! » Voici.fr, VIDEO Elizabeth II : une candidate des Reines du shopping la tacle son look - Voici
  • Aïe aïe aïe... Il y aurait donc de la jalousie dans l'air du côté de Jennifer Aniston... Et malheureusement, les révélations de Life & Style ne vont rien arranger, puisque d'après le média, l'actrice d'Arrested Development se serait même installée chez Brad Pitt il y a quelques semaines : "L'intimité, la confiance et la connexion qui viennent avec avoir un partenaire en qui il peut se confier, ça a vraiment manqué à Brad." Si l'acteur a peut-être trouvé le grand amour aux côtés d'Alia Shawkat, il faut quand même prendre les rumeurs de jalousie de la part de Jennifer Aniston avec des pincettes. Beaucoup de tabloïds sont persuadés que des sentiments amoureux persistent entre les deux ex, alors qu'ils sont cependant de simples amis aujourd'hui. Par contre, Brad Pitt n'était pas vraiment présent pour Jennifer Aniston pendant leur mariage si l'on en croit ses tristes révélations. melty, Jennifer Aniston jalouse de la nouvelle histoire d'amour de Brad Pitt ? Les récentes déclarations | melty
  • « J’avais déjà pris fanny au baby-foot, 6-0 au tennis, mais pas encore 8,97 % à des élections ! Aïe aïe aïe mes amis, quelle raclée… Éliminé dès le premier tour, c’est original non ? , Jean Bories, adjoint au maire de Saint-Malo, dépeint un Gilles Lurton « mâtiné d'opportunisme » et « conservateur » | Le Pays Malouin

Traductions du mot « aïe »

Langue Traduction
Anglais ouch
Espagnol ouch
Italien ahi
Allemand au
Portugais oh
Source : Google Translate API

Synonymes de « aïe »

Source : synonymes de aïe sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « aïe »

Partager