Remporter : définition de remporter


Remporter : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

REMPORTER, verbe trans.

A. −
1. Remporter qqc.
a) Emporter d'un lieu, en le quittant, ce que l'on y avait apporté. L'abbé, après avoir balbutié des prières, s'en alla d'un air de gêne, en remportant le bon Dieu (Zola,Pot-Bouille, 1882, p. 210).(Elle met le plateau sur la table. Jan fait un geste). Dois-je le remporter? (Camus,Malentendu, 1944, ii, 4, p. 153).
[Souvent en coord. avec apporter] Le soir revint, et de nouveau Anna avec de nouveaux plats. Elle trouva intacts ceux qu'elle avait apportés, le matin; et elle les remporta, sans une observation (Rolland,J.-Chr., Buisson ard., 1911, p. 1338).
Littér. Apporter et remporter (dans un mouvement de flux et de reflux). J'étais seul (...) à regarder la mer, à écouter ses lames qui apportent et remportent les coquillages bruissants de ses grèves (Lamart.,Confid., 1849, p. 6):
Marius hésitait à croire que le Fauchelevent de la barricade fût le même que ce Fauchelevent en chair et en os, si gravement assis près de Cosette. Le premier était probablement un de ces cauchemars apportés et remportés par ses heures de délire. Hugo,Misér., t. 2, 1862, p. 621.
b) Emporter d'un lieu, en le quittant, ce que l'on y a reçu ou trouvé. Elle arrivait chargée des pouvoirs du duc d'Otrante. Elle remporta un billet écrit de la main de Monsieur (Chateaubr.,Mém., t. 2, 1848, p. 587).J'ai initié mon compagnon à l'eau-de-vie de cidre, et il en a remporté une bouteille chez lui! (Flaub.,Corresp., 1874, p. 155).
En partic. [Le compl. d'obj. désigne une réalité abstr.] Remporter (d'un entretien, d'une visite, d'un voyage) une angoisse, une assurance. Je remportais de certains de ces concerts des impressions profondes (Gide,Si le grain, 1924, p. 464).Il se promène le soir sur la Place Royale, et remporte ensuite à Rouen quelques images un peu naïves, mais vivantes, mais claires (Brasillach,Corneille, 1938, p. 121).
2. P. anal., vieilli. [Le compl. d'obj. désigne gén. une pers. inerte ou passive] Remporter qqn
a) [Corresp. à supra A 1 a] « Mais nous bavardons! Et je ne vous ai pas encore demandé ce qui vous amène. Rien de grave, bien sûr? » dit-il avec un air jovial. Et en effet, ayant écarté ainsi cette hypothèse ennuyeuse, il bondit sur son dada, qui le remporta en pleines nuées (Montherl.,Célibataires,1934, p. 890).
[Souvent en coord. avec apporter ou amener] Ma fille? (...) Est-ce qu'on ne pourrait pas l'amener rien qu'un petit moment? On la remporterait tout de suite après. Dites! Vous qui êtes le maître, si vous vouliez! (Hugo,Misér., t. 1, 1862, p. 346).On apportait, on remportait les opérés, dans un va-et-vient rapide, à peine le temps de donner un coup d'éponge sur la toile cirée (Zola,Débâcle, 1892, p. 327).
b) [Corresp. à supra A 1 b] Remporter qqn mourant. Ils se jettent à la tête les chandeliers, les sièges et les lourds landiers (...). Leurs femmes échevelées accourent de toutes parts pour les séparer. On en remporte toujours quelqu'un horriblement balafré (Bern. de St-P.,Harm. nat., 1814, p. 128).Une telle trombe d'obus balayait les champs vides, sans un arbre, que la panique tout de suite se déclara, remportant les hommes le long des pentes, les roulant ainsi que des pailles surprises par un orage (Zola,Débâcle, 1892, p. 303).
B. − Au fig.
1. [Le suj. désigne une pers.]
a) Obtenir, gagner quelque chose grâce à ses efforts ou par son mérite, avec ou sans idée de compétition. Remporter une couronne, une médaille, la palme; remporter un succès; remporter la sympathie. Il remporta le premier prix de grammaire générale la même année, ce me semble, que je remportais le premier prix de belles-lettres (Stendhal,H. Brulard, t. 1, 1836, p. 319).Étendu sur mon lit, je refusai de rechercher si j'avais, cette nuit, remporté une victoire ou subi une défaite (Abellio,Pacifiques, 1946, p. 88).V. avantage ex. 8.
Remporter un triomphe, une victoire sur/contre qqn. Il me semblait que si je venais de remporter une victoire c'était contre elle (Proust,Swann, 1913, p. 38).Il se leva, prêt à agir, content de la victoire qu'il venait de remporter sur soi (Arland,Ordre, 1929, p. 491).
b) P. antiphr. Des généraux de la réquisition (...) qui, de toutes leurs campagnes, n'avaient remporté que des blessures et des habits en lambeaux, croisaient les officiers brillants de dorure de l'armée consulaire (Chateaubr.,Mém., t. 2, 1848, p. 18).
Arg. (du théâtre) Remporter une veste. Faire un four. Le bruit court que l'Étrangère de l'immense Dumas pourrait bien remporter une veste (Flaub.,Corresp., 1875, p. 230).P. ext. Échouer dans une entreprise. Synon. ramasser une veste*.
2. P. anal. Jamais peut-être le devoir et la vertu ne remportèrent un plus beau triomphe (Cottin,Mathilde, t. 2, 1805, p. 239).Il est des patelins, des pays entiers, où les regards les plus chargés de convoitise ne remportent aucun écho (Gide,Carnets Égypte, 1939, p. 1052).
Remporter un triomphe sur qqc. L'idéal du caractère tragique consiste, dit W. Schlegel, dans le triomphe que la volonté remporte sur le destin ou sur nos passions (Staël,Allemagne, t. 3, 1810, p. 187).
Prononc. et Orth.: [ʀ ɑ ̃pɔ ʀte], (il) remporte [-pɔ ʀt]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1376 « reprendre et rapporter de quelque lieu ce qu'on y avait apporté » (Rec. gén. des anc. lois fr., éd. Isambert, t. 5, p. 454); 2. 1538 « gagner, obtenir » (Est. d'apr. FEW t. 9, p. 216b). Dér. de emporter*; préf. r(e)-*. Fréq. abs. littér.: 746. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 1 304, b) 1 038; xxes.: a) 840, b) 994.

Remporter : définition du Wiktionnaire

Verbe

remporter \ʁɑ̃.pɔʁ.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Reprendre et rapporter de quelque lieu ce qu’on y avait apporté.
    • Vous pouvez remporter votre livre.
    • Ce marchand n’a qu’à remporter ses marchandises, je n’en veux pas.
  2. (Figuré) Gagner ; obtenir.
    • Mais après avoir remporté haut la main le chalenge des glisseurs RGP, te voilà championne WRC de rallye. — (Claude Quelennec, Ada et le nouveau monde, page 290, Éditions Le Manuscrit, 2010)
    • Quel fruit remportez-vous de tout cela ?
    • Vous n’en remporterez que du ridicule.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Remporter : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

REMPORTER. v. tr.
Reprendre et rapporter de quelque lieu ce qu'on y avait apporté. Vous pouvez remporter votre livre. Ce marchand n'a qu'à remporter ses marchandises, je n'en veux pas. Il signifie figurément Gagner, obtenir. Il a remporté la victoire. Remporter le prix de poésie, d'éloquence. Remporter un grand avantage sur les ennemis. Quel fruit remportez-vous de tout cela? Vous n'en remporterez que du ridicule.

Remporter : définition du Littré (1872-1877)

REMPORTER (ran-por-té) v. a.
  • 1Emporter de nouveau. Vous avez emporté ces objets qu'on m'a rapportés inutilement, veuillez donc bien les remporter.
  • 2Reprendre et rapporter d'un lieu ce qu'on y avait apporté. On m'apporte à Lyon une lettre pour donner à une personne qui n'y est pas ; je dis au messager qu'il la remporte au lieu d'où il vient, Vaugelas, Nouv. Rem. p. 112, dans POUGENS. Le flux les apporta, le flux les remporte, Corneille, Cid, IV, 3. Reprends ta liberté, remporte tes richesses, Voltaire, Zaïre, I, 4.
  • 3Enlever d'un lieu. Deux mousquetaires blessés s'étaient couchés parmi ces morts de peur d'être achevés ; ils se levèrent tout à coup sur leurs pieds pour s'en revenir avec les morts qu'on remportait, Racine, Lett. à Boileau, 3 avril 1691. Pierre le Grand remporta avec lui la science de la construction des vaisseaux, achetée courageusement par une espèce d'abdication de la dignité royale, Fontenelle, Pierre Ier. Depuis 1748 jusqu'en 1753, Lima ne reçut d'Espagne pour tout le Pérou que dix navires qui remportèrent chaque année 30 764 617 livres, Raynal, Hist. phil. VII, 34.
  • 4Gagner, obtenir. On dit emporter et remporter le prix, mais beaucoup mieux remporter ; le P. Bouhours remarque fort bien qu'on dit remporter la victoire, et non pas emporter la victoire, et qu'au contraire il faut dire emporter le butin, et non pas remporter le butin, Vaugelas, Rem. not. Th. Corn. t. II, p. 992, dans POUGENS. Ne faut-il pas que ce soit une âme extrêmement touchée du mépris de tous les biens imaginaires, qui remportent parmi nous un si grand applaudissement ? Bossuet, Panég. St Franç. d'Assise, 1. Le roi [Charles Ier] vient la recevoir [la reine] dans une campagne où il avait remporté, l'année précédente, une victoire signalée sur le général d'Essex, Bossuet, Reine d'Anglet. Princesse, le digne objet de l'admiration de deux grands royaumes, la France n'avait-elle plus d'autres triomphes pour vous au retour de ce voyage fameux d'où vous aviez remporté tant de gloire et de si belles espérances ! Bossuet, Duch. d'Orl. Sont-ce là ces saintes victoires que la foi doit remporter ? Bourdaloue, Myst. Épiphan. t. I, p. 112. M. de Turenne remportait-il quelque avantage ? à l'entendre, ce n'était pas qu'il fût habile, mais l'ennemi s'était trompé, Fléchier, Turenne. Tu ne remportais pas une grande victoire, Perfide, en abusant ce cœur préoccupé, Racine, Baj. IV, 5. Euripide, âgé de 43 ans, remporte pour la première fois le prix de la tragédie, 442 ans avant Jésus-Christ, Barthélemy, Anach. t. VII, Tabl. 1. Voici Théagène qui, dans les différents jeux de la Grèce, remporta, dit-on, douze cents fois le prix, soit à la course, soit à la lutte, soit à d'autres exercices, Barthélemy, ib. ch. 38. Mme Scarron remporta de cet entretien une vive reconnaissance et une grande tranquillité d'esprit, Genlis, Mme de Maintenon, t. I, p. 32, dans POUGENS.

    Par antiphrase. Il n'en a remporté que des mécomptes. On ne remporte d'Œdipe et des pièces qui lui ressemblent qu'une désagréable et inutile conviction des misères de la condition humaine, Fontenelle, Réfl. poét. Œuv. t. III, p. 177.

    Fig. Remporter la palme, obtenir le triomphe.

    Avec un nom de chose pour sujet, l'emporter. … Toujours la patrie et la gloire Ont parmi les Romains remporté la victoire, Racine, Bérén. IV, 5.

HISTORIQUE

XVIe s. Remporte donc, luy repliqua Cimon, ton or et ton argent, et t'en va, Amyot, Cimon, 17.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Remporter : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

REMPORTER, v. act. (Gramm.) emporter de rechef. Remportez votre marchandise, elle est trop chere pour moi.

Il signifie aussi gagner, obtenir. Nous avons remporté sur l’ennemi des avantages qui ont montré que nos premieres défaites étoient arrivées par le défaut des généraux, & non par le manque du courage des soldats.

Il a remporté le prix de poésie proposé par l’académie Françoise ; cependant son poeme est médiocre.

Il n’a remporté aucun fruit de son travail, de ses voyages, de ses études, de ses connoissances, de son assiduité dans les antichambres.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « remporter »

Étymologie de remporter - Wiktionnaire

 Dérivé de emporter avec le préfixe re-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de remporter - Littré

Re…, et emporter ; bourg. rempotai.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « remporter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
remporter rɑ̃pɔrte play_arrow

Conjugaison du verbe « remporter »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe remporter

Citations contenant le mot « remporter »

  • Grâce à l'EuroMillions de la Française des Jeux, vous pouvez remporter gros, et ce vendredi encore, vous pouvez gagner jusqu'à 39 millions d'euros en cochant les bonnes cases sur vos grilles. Et si jamais vous n'êtes pas l'heureux gagnant, vous avez tout de même une chance de repartir avec un million, puisqu'un millionnaire est garanti parmi les participants, grâce à My Million. Notez que si vous pouvez aller jouer vos grilles en point de vente agréé Française des Jeux, cette dernière propose également un site internet, FDJ.fr, sur lequel vous pouvez retrouver tous vos jeux, dont l'EuroMillions. Vous pouvez ainsi jouer jusqu'à la dernière minute. De plus en ce moment, pour toute nouvelle inscription jusqu'au 31 août prochain, vous pouvez bénéficier de 20 euros de crédit offerts sur le site de la FDJ. leparisien.fr, EuroMillions : 20€ offerts pour tenter de remporter la cagnotte de 39 millions d'euros - Le Parisien
  • À la suite de ce concours, trois gagnants seront désignés par un jury et remporteront l’un des trois lots mis en jeu : gagnant n°1 : un bon d’achat chez Créapolis d’une valeur de 300 € ; gagnant n°2 : une skyline (ligne d’horizon) de la ville du Havre d’une valeur de 180 € ; gagnant n°3 : une photographie « Architecture Perret » encadrée et signée par Laurent Lachèvre d’une valeur de 150 €. www.paris-normandie.fr, Concours au Havre : capturer en image l’architecture Perret pour remporter un prix
  • Dernier match officiel français de l'étrange saison 2019-2020 tronquée par la pandémie de coronavirus, dernière occasion de remporter la Coupe de la Ligue pour l'entraîneur parisien Thomas Tuchel, dernières chances de s'offrir un ticket pour l'Europe à Lyon... Les enjeux, nombreux, laissent espérer des adieux palpitants. midilibre.fr, Football - Coupe de la Ligue : Paris et Lyon s'affrontent pour remporter "la der" - midilibre.fr
  • Faites du bien à celui qui vous fait mal, vous remporterez la victoire sur lui. De Proverbe oriental
  • La guerre suppose une grande absence de réflexion égoïste, puisqu'après la victoire, ceux qui ont le plus contribué à la faire remporter, je veux dire les morts, n'en jouissent pas. De Ernest Renan
  • Quand une femme ouvre la fenêtre en grand au cours d'une discussion avec son mari, les voisins peuvent être certains que c'est parce qu'elle est à deux doigts de remporter la victoire. De Jean Delacour
  • Une des plus belles victoires qu'un homme peut remporter sur lui-même, c'est contre la colère qui l'habite. De Joseph Rudel-Tessier / Roquelune
  • Je me suis mis d'accord avec moi-même, ce qui est bien la plus grande victoire que nous puissions remporter sur l'impossible. De Eugène Fromentin / Dominique
  • Il vaut mieux ne pas remporter une victoire déshonorante que d'employer la haine et la force à faire chanceler la justice. De Euripide / Andromaque
  • Le guerrier victorieux remporte la bataille, puis part en guerre. Le guerrier vaincu part en guerre, puis cherche à remporter la bataille. De Sun Tzu / L'art de la guerre
  • L’espérance est la plus grande et la plus difficile victoire qu’un homme puisse remporter sur son âme. De Georges Bernanos / La liberté, pourquoi faire ?
  • Pour certains, il est impensable de remporter l’Oscar et d’avoir des doutes. De Jean Dujardin / Première, février 2013
  • C’est en nous contant nos victoires qu’on nous enseignera à en remporter d’autres. De Arsène Houssaye

Images d'illustration du mot « remporter »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « remporter »

Langue Traduction
Corse vincite
Basque irabazi
Japonais 勝つ
Russe выиграть
Portugais ganhar
Arabe يفوز
Chinois 赢得
Allemand sieg
Italien vincere
Espagnol ganar
Anglais win
Source : Google Translate API

Synonymes de « remporter »

Source : synonymes de remporter sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « remporter »



mots du mois

Mots similaires