Admirable : définition de admirable


Admirable : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ADMIRABLE, adj.

A.− Digne d'admiration, qui suscite l'admiration.
1. [En parlant d'une pers.] :
1. − J'aurai tout à l'heure à vous entretenir sans doute de la confiance dont m'honore une personne admirable... exceptionnelle... faite pour m'édifier, dont je n'aurais plutôt à recevoir que des leçons... G. Bernanos, L'Imposture,1927, p. 341.
[Plus souvent en parlant de son activité, de ses œuvres, de son langage, considérées comme exceptionnellement bonnes ou belles] :
2. C'est là que j'imiterai cette admirable et unique scène de Cassandre dans l'Agamemnon d'Eschyle. Plût à Dieu que je pusse trouver quelque occasion d'imiter aussi cette tragédie des Perses! A. Chénier, L'Amérique,1794, p. 103.
3. Je n'ai pas eu le temps de répondre de Marseille à ton excellente et admirable lettre d'adieu. Il n'y a pas de frère qui ait un cœur plus fraternel que le tien pour moi, que le mien pour toi. A. de Lamartine, Correspondance,1832, p. 290.
4. Alors, Rodolphe prenait entre ses bras la tête souriante et animée de son amie, et pendant des heures entières il se laissait aller à lui parler cet admirable et absurde langage que la passion improvise à ses heures de délire. H. Murger, Scènes de la vie de bohème,1851, p. 159.
5. Je t'offre ce petit voyage belge, comme une récompense de ton admirable et vaillant travail. Pars tout de suite, viens avec nous, sois heureux et rends-nous heureux. V. Hugo, Correspondance,1864, p. 477.
6. La transformation de ces enfants est une œuvre si belle, si profonde, si pure, si admirable, si remplie de consolations ineffables; avec un labeur, une peine si vive, si ardente!... Les âmes là apparaissent tellement! les cantiques, les prières, les larmes, les joies... tout est si puissant. F.-A.-P. Dupanloup, Journal intime,1876, p. 42.
7. D'ailleurs, l'hôtel avait conservé son entrée sur la rue Saint-Lazare, côte à côte avec une grande bâtisse de la même époque, la Folie-Beauvilliers d'autrefois, que les Beauvilliers occupaient encore, à la suite d'une ruine lente; et eux possédaient un reste d'admirable jardin, des arbres magnifiques, condamnés aussi à disparaître, dans le bouleversement prochain du quartier. É. Zola, L'Argent,1891, p. 50.
8. Bien. Pensez à l'effet moral que doit produire sur votre public cette extraordinaire collection de photos − j'allais dire cette admirable collection. Mais le mot est dangereux. Bien qu'il puisse y avoir de l'admirable dans l'horrible, comme a dit je ne sais plus qui. G. Duhamel, Chronique des Pasquier,Cécile parmi nous, 1938, p. 33.
2. Avec une nuance péj. ou iron., dans le lang. mondain [En parlant d'une pers. ou d'une chose] Objet d'une admiration excessive :
9. « À peine fus-je assise, que les jeunes gens se mirent à tourner derrière moi, et les mots : c'est charmant, admirable, impayable, interrompoient seuls le silence ou les éclats de rire qui se succédoient alternativement... » J. Fiévée, La Dot de Suzette,1798, p. 108.
10. − Un jour, dit Antoine, j'ai entendu le premier acte des Romanesques. J'ai trouvé ça tellement bien que je suis parti, de peur d'aimer les deux autres. 20 mars. Beau! admirable! superbe! ces louanges ont quelque chose d'essoufflé et d'anémique. J. Renard, Journal,1900, p. 575.
11. Non content de rire, d'applaudir aux paroles de Séryeuse, pourtant bien anodines, Anne le proclamait sublime, merveilleux, admirable, et répétait ses phrases à sa femme. Cette dernière singularité n'était pas ce qui dérangeait le moins Séryeuse. R. Radiguet, Le Bal du Comte d'Orgel,1923, p. 64.
Par antiphrase, dans le style fam. et iron. [En parlant d'une pers. ou de sa conduite, en partic. avec une idée de blâme] Qui étonne par sa manière inattendue. Synon. scandaleux, choquant, étonnant :
12. Vous êtes admirable de venir ici nous contrôler. Ac.1798-1932.
B.− Dans la lang. parlée ou peu soutenue. Superl. de exceptionnel, excellent, etc. :
13. C'est une poudre admirable Qui donne de l'esprit aux sots, De l'honneur aux frippons, l'innocence aux coupables, Aux vieilles femmes des amants, Au vieillard amoureux une jeune maîtresse, Aux fous le prix de la sagesse, Et la science aux ignorants. J.-P.-C. de Florian, Fables,Le Charlatan, 1792, p. 193.
14. Quelle paix! pas un bruit. Le flot dort. Les palmiers ne remuent pas, c'est admirable et délicieux. Comme on est loin de France, loin de tout, et cependant comme il semble naturel de se trouver là! E. Fromentin, Voyage en Égypte,1869, p. 70.
15. − Mon cher, il n'en est plus question, répondis-je, ajoutant aussitôt, d'un ton qui coupait court à toute nouvelle question : − Et cela vaut beaucoup mieux ainsi. Jamais je n'ai été plus heureux que ce soir. − Moi non plus, s'écria-t-il; puis, brusquement, me sautant au cou : − Je m'en vais te dire quelque chose d'admirable, d'extraordinaire! Jérôme, je suis amoureux fou de Juliette! A. Gide, La Porte étroite,1909, p. 527.
Rem. Il s'agit ici d'un affaiblissement naturel aux mots de valeur superl. ou facilement hyperbolique.
C.− Emplois techn.
CHIM. Sel admirable. ,,Sel de Glauber; sulfate de soude.`` (Littré).
GÉOMÉTRIE :
16. Pappus nous apprend qu'une telle ligne [courbe], probablement à double courbure, car elle naissait de l'intersection de surfaces courbes, était appelée admirable par ce géomètre. (Ménélaüs) M. Chasles, Aperçu historique sur l'origine et le développement des méthodes en géométrie,1837, p. 26.
Prononc. : [admiʀabl̥]. Enq. : /admiʀabl/.
Étymol. ET HIST. − 1. 1170 « digne d'admiration (d'une chose) » (Benoit de Ste Maure, Chron. ducs Norm., éd. C. Fahlin, 28 751 : [li dus Richarz] Fist tantes ovres ammirables E glorioses e loables...); 2. 1546 « qui suscite l'étonnement » (Rabelais, III, 24, éd. Marty-Laveaux ds Hug. : A son cris et lamentation accourut tout le voisinaige en expectation de veoir quelque admirable et monstrueux enfantement). Empr. au lat. admirabilis attesté au sens 1 dep. Cicéron qui l'emploie très fréquemment pour qualifier des inanimés (TLL s.v., 733, 55 sq.); qualifie rarement des pers. (p. ex. Quintilien, Inst., 10, 1, 55, ibid., 734, 40 : admirabilis in suo genere Theocritus); sens 2 dep. Cicéron, Off., 1, 13, ibid., 734, 83 : cognitionem rerum aut occultarum aut admirabilium; réfection étymol. à partir xvies.; en concurrence avec a. fr. merveilleus qu'il finit par supplanter.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 6 307. Fréq. rel. litt. : xixes. : a) 8 800, b) 8 303; xxes. : a) 9 633, b) 9 070.
BBG. − Bailly (R.) 1969. − Bar 1960. − Bél. 1957. − Bénac 1956. − Boiss.8. − Bruant 1901. − Fér. 1768. − Laf. Suppl. 1878. − Lasnet 1970. − Lav. Diffic. 1846. − Millepierres (F.). Promenade philologique parmi les arbres. Vie Lang. 1969, no204, p. 124. − Miq. 1967.

admirable « qui doit être admiré »,

Admirable : définition du Wiktionnaire

Adjectif

admirable \ad.mi.ʁabl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui mérite ou qui attire l’admiration.
    • Le reste du visage se composait d’un teint rosé, d’une lèvre mince, surmontée d’une moustache fauve et de dents admirables. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre IV)
    • L'admirable Calvignac, en équilibre au bord de sa falaise, n'a plus que 386 habitants après en avoir compté, en 1789, 900 ; …. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • A cette occasion, il me revient à l'esprit certain passage de Marcel Schwob, cet admirable artiste qu'il est toujours précieux de relire […]. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • La porte du pullman de queue, fermée à clef, s'ouvrit : superbement, admirablement vide, la voiture offrait à ses visiteurs impromptus le plus admirable décor de marqueterie en bois de rose — jaune citron et carmin pâle — qui se pût imaginer. — (Pierre-Jean Remy, Orient-Express, vol.2, Albin Michel, 1984)
  2. (Ironique) (Familier) Sert à marquer qu’on est surpris ou choqué de ce que quelqu’un dit ou fait.
    • Vous êtes admirable de venir ici nous contrôler.

Adjectif

admirable

  1. Admirable.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Admirable : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ADMIRABLE. adj. des deux genres
. Qui mérite, qui attire l'admiration. Dieu est admirable dans ses œuvres. Cet homme est admirable par sa vertu, dans sa conduite. Il a tenu, dans cette occasion, une conduite admirable. Ce peintre est admirable pour son coloris. Cet élixir a des vertus admirables. Cet homme est admirable, ce qu'il fait est admirable, se dit ironiquement, dans la langue familière, pour marquer qu'on est surpris ou choqué de ce qu'il dit, de ce qu'il fait. Vous êtes admirable de venir ici nous contrôler.

Admirable : définition du Littré (1872-1877)

ADMIRABLE (a-dmi-ra-bl') adj.
  • 1Qui mérite ou attire l'admiration. Homme d'une éloquence admirable. Le spectacle admirable des cieux. Statue d'un travail admirable. Femme d'une admirable beauté. Le sage Nosophuge était moins admirable par ses remèdes que par le régime qu'il conseillait pour prévenir les maux et pour rendre les remèdes inutiles, Fénelon, Tél. XVII. Elle eut une magnificence royale… Ses autres vertus n'ont pas été moins admirables, Bossuet, R. d'Angl. Ô mère, ô femme, ô reine admirable et digne d'une meilleure fortune…, Bossuet, ib. Au lieu de l'histoire d'une belle vie, nous sommes réduits à faire l'histoire d'une admirable, mais triste mort, Bossuet, Duch. d'Orl. Je n'ai rien fait pour Madame, quand je vous ai représenté tant de belles qualités qui la rendaient admirable au monde…, Bossuet, ib. Tout est grand et admirable dans la nature ; il ne s'y voit rien qui ne soit marqué au coin de l'ouvrier, La Bruyère, 16. Combien d'hommes admirables et qui avaient de très beaux génies sont morts sans qu'on en ait parlé ! La Bruyère, 2. Vastes cieux, qui cachez le Dieu qui vous a faits ! Terre, berceau de l'homme, admirable palais ! Lamartine, Médit. XVIII. Ô spectacle ! ô triomphe admirable à mes yeux, Racine, Esth. I, 1. Antigone est parfaite, Ismène est admirable, Corneille, Œd. I, 3.
  • 2 Ironiquement, singulier, étonnant, et, par suite, qui est mal venu à. Ils sont admirables de vouloir prendre le parlement pour dupe, Pascal, Prov. 19. Hermolaüs n'est-il pas admirable de vouloir que je m'oppose à Jupiter ? Vaugelas, Q. C. 468. Ce que je trouve admirable, c'est qu'un homme qui s'est passé durant la vie d'une assez simple demeure, en veuille avoir une si magnifique pour quand il n'en a plus que faire, Molière, Fest. de P. III, 7. Chose admirable ! On aime la sévérité de la pénitence partout et en tout, hors en soi-même, Bourdaloue, Pensées, t. I, p. 358.
  • 3 Terme de chimie. Sel admirable, sel de Glauber ; sulfate de soude.

    Admirable se met d'ordinaire après son substantif ; on peut le mettre devant, quand le substantif peut soutenir la prononciation : Cette admirable loi.

HISTORIQUE

XIIIe s. Quar n'a François remès en la crestienté, Qui ça outre ne soit à navie passé, Antioche ont assise [assiégée], l'amirable cité, Ch. d'Ant. V, 519. Vers Paris s'en avale [elle descend], l'amirable cité, Berte, 81.

XVIe s. Eleazare saisit d'une force amirable un roi eslevé de la muraille, lequel il renversa de si grand roideur…, Josèphe, Guerre, III, 9. Trad. de DES ESSARS. On voit que l'ancienne prononciation était amirable.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Admirable : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

ADMIRABLE, adject. (Medecine.) épithete que des Chimistes ont donnée, par hyperbole, à quelques-unes de leurs compositions ; tel est le sel admirable de Glauber. On l’a appliquée généralement à toutes les pierres factices & medicinales : en voici une dont M. Lemeri donne la description à cause de ses grandes qualités.

Pulvérisez, mêlez ensemble du vitriol blanc, 18 onces ; du sucre fin, du salpetre, de chacun 9 onces ; de l’alun, 2 onces ; du sel ammoniac, 8 gros ; du camphre, 2 onces. Mettez le mêlange dans un pot de terre vernissé ; humectez-le en consistance de miel avec de l’huile d’olive ; puis mettez sur un petit feu, faites dessécher doucement la matiere jusqu’à ce qu’elle ait pris la dureté d’une pierre ; gardez-la couverte, car elle s’humecte aisément.

On observera de modérer le feu dans cette opération, à cause de la volatilité du camphre : mais quelque soin que l’on y apporte, il s’en dissipe toûjours une grande quantité. On en ajoûtera à cause de cela quelques grains dans la pierre, lorsqu’on s’en servira.

Cette pierre est détersive, vulnéraire, astringente ; elle résiste à la gangrene, arrête le sang, étant appliquée seche ou dissoute : on l’emploie dans les cataractes en collyre, contre les ulceres scorbutiques. On ne s’en sert qu’à l’extérieur. (N)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « admirable »

Étymologie de admirable - Littré

Admirabilis, de admirari, admirer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de admirable - Wiktionnaire

Du latin admirabilis.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de admirable - Wiktionnaire

(1170) Du latin admirabilis.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « admirable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
admirable admirabl play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « admirable »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « admirable »

  • Juste après avoir réceptionné l’aide médicale dont le roi Mohammed VI avait ordonné l’acheminement via un pont aérien, 15 pays ont exprimé leurs vifs remerciements au souverain pour cet acte de solidarité agissante avec le continent confronté au Covid-19. Le président de l’Union des Comores, Azali Assoumani, a déclaré que le Maroc avait toujours soutenu son pays et que «ce que fait Sa Majesté  en faveur de l’Afrique, en instaurant une tradition solidaire exemplaire, est admirable et exceptionnel». Le360.ma, Aides médicales: l’Afrique exprime sa gratitude au roi Mohammed VI | www.le360.ma
  • Dans leur communiqué, les 213 membres du groupe rendent hommage au "Front Polisario et la République Arabe Sahraouie Démocratique pour leur admirable administration des camps tout au long des 45 dernières années, qui a permis d'assurer un niveau de vie digne de toute la population, y compris l'accès aux soins et à l'éducation pour tous". Sahara Press Service, La communauté internationale appelée à accroître son aide en faveur des réfugiés sahraouis | Sahara Press Service
  • Aussi juste à traduire l’exaltation des purs instants de bonheur que la lancinante souffrance des rêves sans cesse fracassés, le roman dévoile les pièces du puzzle avec une maîtrise admirable, juxtaposant adroitement les époques et les continents, les êtres et les lieux, les ombres et les lumières. Il est largement question des défis de l’amour et de l’amitié, de la vertigineuse notion de fidélité, mais également des enjeux de la création, à commencer par les mystérieux rouages de l’inspiration. Le Devoir, «Les diables bleus»: triangle amoureux | Le Devoir
  • Cet honneur marque de belle façon la fin du parcours admirable de Sissoko dans les rangs universitaires. Le milieu de terrain d’origine malienne a été nommé joueur par excellence sur les scènes provinciale et nationale cet automne, au terme de la saison de soccer universitaire. Il a également mené sa troupe à une troisième participation consécutive à la grande finale nationale en novembre dernier au CEPSUM. Soccer masculin, Sissoko athlète de l'année du sport universitaire canadien - Soccer masculin
  • La vidéo la plus vue de Jean-Pierre Fanguin (si vous ne savez pas de qui il s’agit, je vous félicite, c’est admirable de votre part d’avoir choisi de ne pas aller sur internet depuis un mois) totalise presque 4 millions de vues sur les différents réseaux sociaux. La population de la Suisse romande est d’un peu plus de 2 millions. Donc soit on l’a tous vue au moins deux fois, soit la vidéo a fait le tour de la francophonie, soit les réseaux comptent les vues n’importe comment. J’aurais tendance à dire que c’est un peu des trois.Dans les conversations ces derniers jours, les références aux questions répondues avec vélocité et les salutations aux créateurs d’entreprise pleins de jouvence ont remplacé les blagues sur le coronavirus, et on va sûrement s’en lasser tout aussi rapidement.Au buzz et aux rires des premiers jours a succédé une série d’articles d’investigation de la presse locale (les journalistes en Suisse romande sont une espèce désormais protégée par le WWF tant il en reste peu, mais heureusement un petit nombre d’irréductibles résistent encore et toujours aux GAFA) et même internationale. , «Comment devenir riche avec son téléphone» | Illustré
  • Après un échange avec Assa Traoré, la sœur d’Adama, mort en 2016 quelques heures après son interpellation par des gendarmes, David Belliard a estimé sur son compte Twitter qu’elle faisait "preuve d’un courage admirable dans son combat pour la justice et contre les violences policières." Europe 1, Violences policières : "Nous n’avons pas besoin d’une police qui tue", dénonce David Belliard
  • Bref, pour le natif de Castelsarrasin, cette période de confinement a essentiellement tourné à la mascarade même s'il ne manque pas de souligner le travail admirable effectué par les métiers placés "en première ligne" et qui ont permis de maintenir la France à flot. Melody.tv, Pierre PERRET livre sa vision du confinement
  • Quel animal admirable que le cochon ! Il ne lui manque que de savoir faire lui-même son boudin. De Jules Renard / Journal
  • Quelle chose admirable, ces souvenirs qui affluent quand ils veulent et que nous ne pouvons évoquer quand nous le voulons ! De Iouri Olecha / Pas un jour sans une ligne
  • Ce fut admirable de découvrir l'Amérique, mais il l'eût été plus encore de passer à côté. De Mark Twain / Le calendrier de Pudd'nhead Wilson
  • N'est-ce pas une chose admirable que le vin, qui fait un homme libéral d'un avare ? De Proverbe oriental
  • Espagne : admirable pays où il y a trois choses de trop : les puces, les punaises et les Espagnols. De Victor Hugo
  • Ce qui étonne, étonne une fois, mais ce qui est admirable est de plus en plus admiré. De Joseph Joubert / Pensées, maximes et essais
  • En politique, rien n’est plus admirable que d’avoir la mémoire courte. De John Kenneth Galbraith
  • Le renoncement est admirable, encore faut-il connaître ce à quoi on renonce. De Michèle Mailhot / Le portique
  • Si l'amour est assez grand pour que d'y renoncer soit admirable, il est assez grand pour que s'y jeter soit admirable. De Thérèse Tardif / Désespoir de vieille fille
  • Tout un art complet, la musique, admirable en Italie et plus admirable encore en Allemagne, appartient au rêve. De Victor Hugo / Proses philosophiques de 1860-65
  • Quelle admirable invention du diable que les rapports sociaux ! De Gustave Flaubert / Louise Colet - 22 Juillet 1852
  • Nous commençons toujours notre vie sur un crépuscule admirable. De René Char
  • L’armée française a une admirable tradition intellectuelle. De Jean Jaurès / L’Armée nouvelle
  • Pour être admirable, la famille devrait être désintéressée. De Philippe Bouvard / Tous des hypocrites
  • J'ai une mémoire admirable, j'oublie tout. De Alphonse Allais

Images d'illustration du mot « admirable »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « admirable »

Langue Traduction
Portugais admirável
Allemand bewundernswert
Italien ammirevole
Espagnol admirable
Anglais admirable
Source : Google Translate API

Synonymes de « admirable »

Source : synonymes de admirable sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « admirable »


Mots similaires