La langue française

Effroyable

Définitions du mot « effroyable »

Trésor de la Langue Française informatisé

EFFROYABLE, adj.

A.− Qui provoque ou qui est susceptible de provoquer un saisissement d'effroi, d'horreur. Accident, cataclysme, catastrophe, misère effroyable. Une angoisse effroyable le cloua [le comte] sur place, une peur horrible de savoir (Maupass., Une vie,1883, p. 199).Poursuivi et traqué dans une effroyable chasse à l'homme (Grousset, Croisades,1939, p. 365).Le mont Cassin reste à l'ennemi malgré d'effroyables bombardements aériens (De Gaulle, Mém. guerre,1956, p. 267):
1. Elle n'y tenait plus; elle (...) trouva la lettre, l'ouvrit, et, comme s'il y avait eu derrière elle un effroyable incendie, Emma se mit à fuir vers sa chambre, tout épouvantée. Flaubert, Madame Bovary,t. 2, 1857, p. 45.
2. ... il m'arrivait souvent de me lancer, la nuit, dans d'effroyables cauchemars, dont je sortais tremblant et baigné de larmes. Gide, Ainsi soit-il,1951, p. 1200.
SYNT. Angoisse, aventure, crime, danger, déroute, douleur, guerre, lutte, malheur, massacre, panique, peur, supplice effroyable.
B.− Très repoussant, hideux.
1. Plaie effroyable; visage effroyable. Cet effroyable style américain qu'adoptent maintenant les Français (France, Nozière,1899, p. 78):
3. ... au-dessus d'une commode en acajou (...) se trouvait le portrait d'un militaire (...) mais d'après le peu qu'il en vit [Hippolyte] il pensa que cette effroyable croûte devait avoir été peinte en Chine. Balzac, La Bourse,1832, p. 403.
2. Mauvais, écœurant. Dès la première gorgée, je lui trouve un goût (...) effroyable (Saint-Exup., Terre hommes,1939, p. 231).
C.− Excessif (en grandeur, en intensité, en nombre, etc.). Appétit, chaleur, fracas, tapage effroyable. Le voyageur, furieux, fait un vacarme effroyable (Gautier, Tra los montes,1843, p. 15).Une effroyable complication dans le vocabulaire (Ruyer, Esq. philos. struct.,1930, p. 282):
4. J'ai frémi, devant l'inconscience effroyable d'une amie quadragénaire, qui coiffait, dévêtue et tout essoufflée d'amour, le képi de son amant, lieutenant de hussards... Colette, La Vagabonde,1910, p. 277.
SYNT. Confusion, débauche, dépense, embouteillage, énergie, injustice, laideur, poussière, vitesse effroyable; masse effroyable de connaissances; d'une effroyable banalité.
Prononc. et Orth. : [efʀwajabl̥]; [efʀwɑ-] à côté de [efʀwa-] d'apr. effroi ds Warn. 1968. [ε] ouvert à l'initiale ds Littré et à titre de var. ds Warn. 1968, s.v. effroi. Le mot est admis ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. xve-xvies. « qui remplit d'effroi, de terreur » (Traité d'alchimie ds Roman de la rose, éd. Méon, t. 4, p. 210); 2. 1647 « énorme, effrayant » (Vaug., p. 363). Dér. de effroi*; suff. -able*. Fréq. abs. littér. : 1 702. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 2 322, b) 2 508; xxes. : a) 4 057, b) 1 471.

effroyable « qui cause de l'effroi » / effrayer

Wiktionnaire

Adjectif

effroyable \ef.ʁwa.jabl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui cause de l’effroi.
    • La mer déjà très grosse, formée de houles aux directions différentes, devient effroyable ; c’est un monstrueux clapotis, sans direction déterminée. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Un spectacle effroyable.
    • Il faisait des serments, des menaces effroyables.
  2. (Par hyperbole) (Familier) Qui est excessif, étonnant ou prodigieux.
    • Dès le 14 au matin, une effroyable tourmente du sud-ouest vint assaillir ces escadres, et, soulevant une mer monstrueuse, leur fit courir les plus grands périls. — (Frédéric Zurcher et Élie-Philippe Margollé, Les Naufrages célèbres, chap. 19, Hachette, Paris, 1873, 3e édition, 1877, p. 186)
    • Après avoir gravi pendant deux heures , nous atteignons vers midi le plateau terminal, du haut duquel on domine un paysage effroyable. Un océan de neige! C'est la Sibérie au cœur de l'hiver. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 83)
    • Il y avait un monde effroyable à cette réunion.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

EFFROYABLE. adj. des deux genres
. Qui cause de l'effroi. Un spectacle effroyable. Il faisait des serments, des menaces effroyables. Il signifie, par exagération et familièrement, Qui est excessif, étonnant, prodigieux. Elle est d'une laideur effroyable. Il fait une dépense effroyable. Il y avait un monde effroyable à cette réunion.

Littré (1872-1877)

EFFROYABLE (è-fro-ia-bl' ; plusieurs prononcent è-froi-ia-bl') adj.
  • 1Qui inspire un effroi mêlé d'horreur. Un spectacle effroyable. Une mort effroyable. Seigneur, le récit même en paraît effroyable, Corneille, Cinna, IV, 1. Mais que, dans cette effroyable confusion de toutes choses, il est beau de considérer ce que la grande Henriette a entrepris pour le salut de ce royaume, Bossuet, Reine d'Anglet. Un Hérode, un Tibère effroyable à nommer, Boileau, Sat. X. Quels coups accompagnés de regards effroyables, Racine, Mithr. V, 4. Je le vois comme un monstre effroyable à mes yeux, Racine, Phèd. III, 3. Un effroyable cri, sorti du fond des flots, Racine, ib. V, 6. Et ce jour effroyable [le massacre des Juifs] arrive dans dix jours, Racine, Esth. I, 3. Ce songe et ce rapport, tout me semble effroyable, Racine, Athal. II, 5.
  • 2 Par extension, qui est d'une laideur repoussante. Figure effroyable.
  • 3Excessif, incroyable. Il y avait un monde effroyable à cette assemblée. Dépense effroyable.

REMARQUE

Malherbe a employé effroyable dans le sens de effrayant, redoutable : Je le connais, Destin, vous avez arrêté Qu'aux deux fils de mon roi se partage la terre ; Et qu'après le trépas ce miracle de guerre Soit encore effroyable en sa postérité, Malherbe, II, 7.

HISTORIQUE

XVe s. Alors, si estes embusché [caché], Voirez quelle chose effroyable Fait feu commun dit vegetable, Tr. d'alch. 128.

XVIe s. Un si effrayable incendiaire, Carloix, VI, 28. J'eus à souffrir cette condition, que la veue de ma maison m'estoit effroyable, Montaigne, IV, 206. Rendre les urines espesses, noires et effroyables, ou les avoir arrestées par quelque pierre espineuse et herissée, Montaigne, IV, 271.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « effroyable »

Adjectif dérivé de effroi avec le suffixe -able.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Effroyer, une des formes anciennes d'effrayer (voy. EFFRAYER). La finale able a ici un sens actif.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « effroyable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
effroyable efrwajabl

Évolution historique de l’usage du mot « effroyable »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « effroyable »

  • On fait souvent des bêtises effroyables par peur de paraître bête. De Erkki Melartin / Je crois
  • La philosophie est à mes yeux un explosif effroyable qui met tout en danger. De Friedrich Nietzsche
  • Si la mort paraît effroyable aux riches, elle doit bien consoler les malheureux. De Chevalier de Méré / Maximes, sentences et réflexions morales et politiques
  • Le monde entier n'est qu'un accident effroyable, avec quelques incidents agréables mêlés à la masse. De Olaf Stapeldon / Sirius
  • Le danger du succès, c'est qu'il nous fait oublier l'effroyable injustice du monde. De Jules Renard / Journal
  • L'être humain est, au fond, un animal sauvage et effroyable. Nous le connaissons seulement dompté et apprivoisé par ce que nous appelons la civilisation. De Arthur Schopenhauer / Parega et Paralipoména
  • Le despotisme anonyme d'une oligarchie est quelquefois aussi effroyable et plus difficile à renverser que le pouvoir personnel aux mains d'un bandit. De Arthur Arnould / L'Etat et la révolution
  • Ma seule ambition de poète est de recomposer, de ramener à l'unité, ce qui n'est que fragment, énigme, effroyable hasard. De Friedrich Nietzsche / Ecce Homo
  • Quand un peuple refuse un progrès facile à mettre en oeuvre, quand un véhicule poussé par dix hommes reste sur place, quand un enfant s'avachit devant la télévision pendant des heures, on découvre, médusé, l'effroyable emprise de l'immobile. De Amélie Nothomb / Métaphysique des tubes
  • David Gallienne (Top Chef 2020) : "Il m'a mis dehors", cette effroyable confidence sur son homosexualité ! Public.fr, David Gallienne (Top Chef 2020) : "Il m'a mis dehors", cette effroyable confidence sur son homosexualité !
  • Le silence se fait pesant, le vent ne fait pas entendre son souffle dans une journée estivale bien noire. Dans le lotissement jouxtant les locaux de la gendarmerie d’Aiguillon, le temps s’est comme arrêté avec cet effroyable drame qui a enlevé la vie de la jeune Mélanie Lemée. Les jardins sont déserts. Même pas un cri d’enfants  insouciants profitant de son premier week-end de vacances pour donner un semblant d’animation à ce quartier de la cité aiguillonnaise.  ladepeche.fr, Gendarme tuée en Lot-et-Garonne : Aiguillon pleure Mélanie Lemée - ladepeche.fr
  • Le dossier d'un effroyable accident de la route vient d'être jugé, ce jeudi, au tribunal de Brive. Les faits remontent au 8 février 2018 vers 8h30 à Donzenac, en Corrèze. Sur la départementale 25 vers Allassac, au lieu-dit 'Le Gaucher', un poids-lourd se déporte sur la voie de gauche et percute de plein fouet la voiture qui arrive en face, avant de se coucher sur cette même voiture. Prisonniers du véhicule, un papa de 32 ans et sa fillette de 3 ans décèdent sur les lieux. France Bleu, Une fillette de trois ans et son papa tués par un camion en Corrèze : l'effroyable accident a été jugé

Traductions du mot « effroyable »

Langue Traduction
Anglais appalling
Espagnol pésimo
Italien terribile
Allemand entsetzlich
Chinois 令人震惊
Arabe مروع
Portugais terrível
Russe ужасающий
Japonais ぞっとするような
Basque appalling
Corse spaventosu
Source : Google Translate API

Synonymes de « effroyable »

Source : synonymes de effroyable sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « effroyable »

Effroyable

Retour au sommaire ➦

Partager