Lamentable : définition de lamentable


Lamentable : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

LAMENTABLE, adj.

A. − Qui porte à se lamenter, inspire la pitié ou la tristesse par son caractère misérable ou douloureux. Synon. déplorable, pitoyable, triste.Sort, destin, mort lamentable; scène, spectacle, tableau lamentable; air lamentable; être dans un état, une situation lamentable; personne lamentable à voir. Je ne connais pas de paysage plus juste que celui-ci, de même que je n'en connais pas non plus de plus douloureux, de plus lamentable, de plus grandiose que cette vue de Gennevilliers dont j'ai parlé plus haut (Huysmans, Art mod.,1883, p. 120).Supportez d'être appelée une nerveuse. Vous appartenez à cette famille magnifique et lamentable qui est le sel de la terre (Proust, Guermantes 1,1920, p. 305):
1. ... il a bien pu les admirer, ces Maures, dont la vie intérieure a la saveur étrange et douce d'un fruit sauvage. Mais aujourd'hui, il n'a plus qu'une grande pitié et ce sont de lamentables victimes qui l'entourent : les victimes d'une civilisation qui n'a pas su s'orienter. Psichari, Voy. centur.,1914, p. 55.
Emploi subst. masc. Je calculai que des millions d'infortunes s'étaient ainsi répandues partout devant les reliques sacrées des martyrs ou des confesseurs que l'on disait être les seuls amis de l'indigent et du lamentable (Bloy, Femme pauvre,1897, p. 123).
P. hyperb. Très regrettable. Je suis arrêté faute de documents et j'avance si peu dans ma besogne que c'est lamentable! (Flaub., Corresp.,1876, p. 249).
Péj. Qui mérite la pitié, le mépris ou le dégoût par sa médiocrité, sa laideur, sa bassesse. Synon. affligeant, déplorable, mauvais, minable, piètre, pitoyable.Homme lamentable; ouvrage lamentable; résultats lamentables; de lamentables épaves. Un salon lamentable, avec du papier citron à quinze sous le rouleau, et un meuble recouvert de velours d'Utrecht, dont les fauteuils boitaient (Zola, Conquête Plassans,1874, p. 951).Il s'ingéniera à tromper quiconque l'approche sur l'état réel de son lamentable esprit ruiné par le mensonge (Milosz, Amour. initiation,1910, p. 161):
2. Un petit mari, lorgnon figuré par un trait unique, oblique au nez, chapeau à la main, courtois, abject, lamentable, cherche sa femme à la fin d'une soirée et la trouve débraillée, sur les genoux et dans les bras d'un gros homme. Maurois, Journal,1946, p. 21.
B. − Littér. Qui a le caractère d'une lamentation, exprime une lamentation. Ton, voix lamentable; cris, hurlements lamentables. Elle poursuivit d'un accent élégiaque et lamentable : − Oh! monsieur, les temps sont bien durs! (Hugo, Misér., t. 1, 1862, p. 501).Contrebasse (...) Parfois grondeuse et terrible dans les tutti. Sombre et lamentable dans les rythmes funèbres (Rougnon1935, p. 251):
3. ... il ne pleurait pas, il ne dansait pas, il ne gesticulait pas, il ne criait pas; il ne chantait aucune chanson, ni gaie, ni lamentable, il n'implorait pas. Il était muet et immobile. Il avait renoncé, il avait abdiqué. Sa destinée était faite. Baudel., Poèmes prose,1867, p. 73.
Prononc. et Orth. : [lamɑ ̃tabl̥]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. xves. [date du ms.] « qui fait qu'on se lamente » (Evr. de Conty, Probl. d'Arist., B.N. 210, fo227a ds Gdf. Compl.). Empr. au lat.lamentabilis « plaintif; déplorable ». Fréq. abs. littér. : 1 053. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 672, b) 2 071; xxes. : a) 2 601, b) 1 229.

Lamentable : définition du Wiktionnaire

Adjectif

lamentable \la.mɑ̃.tabl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est déplorable ; à propos de quoi on se lamente ou on aurait sujet de se lamenter.
    • Le dogme de la réincarnation […] a malheureusement l’effet pervers de contraindre les déshérités à la résignation, puisque leur lamentable sort présent dépend de mauvaises actions d’une vie antérieure. — (Louis Dubé, La sagesse du dalaï-lama : Préceptes et pratique du bouddhisme tibétain, dans Le Québec sceptique, n°66, été 2008, page 5)
  2. Qui inspire la pitié.
    • Et il ajusta le chien, le pauvre chien, le lamentable chien qui avait délaissé son os, […] ; les femmes se bouchaient les oreilles pour ne pas entendre la détonation ; […]. — (Octave Mirbeau, « La Mort du chien » dans Lettres de ma chaumière, 1886)
  3. (Par extension) Qui est très médiocre.
    • Un discours, une attitude lamentable.
  4. (Désuet) Qui tient de la lamentation.
    • Un accent, un ton de voix lamentable. — Des cris lamentables.

Adjectif

lamentable

  1. Lamentable.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lamentable : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LAMENTABLE. adj. des deux genres
. Qui est déplorable, à propos de quoi on se lamente ou on aurait sujet de se lamenter. Une mort lamentable. Un accident lamentable. Un sort lamentable. Il signifie aussi plus simplement Qui inspire la pitié. Il est dans un état lamentable. Il signifie aussi, par extension, Qui est très médiocre. Un discours, une attitude lamentable. Il signifie encore Qui tient de la lamentation. Un accent, un ton de voix lamentable. Des cris lamentables.

Lamentable : définition du Littré (1872-1877)

LAMENTABLE (la-man-ta-bl') adj.
  • 1Qui fait naître des lamentations. Destin lamentable, Mairet, M. d'Asdrubal, V, 4. Sort lamentable, Tristan, M. de Chrispe. Des fureurs de ces temps exemple lamentable, Voltaire, Henr. VIII. [Les gens de Lisbonne lors du tremblement] Enterrés sous leurs toits, terminent sans secours, Dans l'horreur des tourments, leurs lamentables jours, Voltaire, Désastre de Lisb.
  • 2Qui a le caractère de la lamentation. Je n'entends plus en l'air que des voix lamentables qui diront : le grand Car est mort [on disait que l'Académie voulait supprimer comme vieilli le mot car], Voiture, Lett. 53. Ce vieillard vénérable A jeté dans mes bras un cri si lamentable, Voltaire, Fanat. IV, 4. Vous criez : tout est bien, d'une voix lamentable, Voltaire, Désast. Lisb.

SYNONYME

LAMENTABLE, DÉPLORABLE. Ce qui est lamentable excite des lamentations ; ce qui est déplorable excite des pleurs. Il n'y a pas d'autre distinction, quand on dit : La situation de ces personnes est déplorable ou lamentable. De plus, lamentable a le sens actif et passif : une voix lamentable, c'est-à-dire une voix qui lamente, et un destin lamentable, c'est-à-dire digne d'être lamenté, tandis que déplorable n'a que le sens passif.

HISTORIQUE

XVe s. Jà soit ce que le cas de la douloureuse, lamentable et inhumaine mort de votre seul frere germain soit en vostre memoire infichée, Monstrelet, I, 77.

XVIe s. Veux-je me plaindre une autre fois, Et, par mes accents lamentables, Tascher à rendre pitoyables Les monts, les rochers et les bois ? Desportes, Œuvres chrest. XVIII, Ode. Gemissements et voix lamentables d'un homme mourant en angoisse, Montaigne, II, 131.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « lamentable »

Étymologie de lamentable - Littré

Ital. lamentabile ; du lat. lamentabilis, de lamentari, lamenter.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de lamentable - Wiktionnaire

Du latin lamentabilis.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « lamentable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
lamentable lamɑ̃tabl play_arrow

Citations contenant le mot « lamentable »

  • Voler des fleurs devant un cimetière, c’est lamentable ! , Goupil-Othon. Vol de fleurs : la commune contre-attaque | L'Éveil Normand
  • Pour la 4e fois, jeudi dernier, des agents de la Région Wallonne ont saisi des chiens dans un état lamentable à Niverlée, dans la commune de Doische. Ce n’est pas la première fois que la Région doit intervenir suite à des plaintes des voisins. En tout, 14 chiens ont été saisis. Un procès-verbal a été dressé et envoyé au parquet pour non-respect du bien-être animal. sudinfo.be, 14 chiens dans un «état lamentable» saisis chez une dame à Doische: «Depuis 2014, nous sommes intervenus quatre fois chez elle»
  • Je pense que tu n'as pas bien regardé la photo ce pauvre âne est dans un état lamentable honte à sa propriétaire ladepeche.fr, Tarn-et-Garonne : qui en veut à l'âne Pompon, maltraité et tondu ? - ladepeche.fr
  • Ridicule, affirme aujourd'hui la veuve du rockeur dans le même magazine, qui lui consacre sa une pour une grande interview confession. « C'est lamentable, il n'y a jamais eu d'amour secret dans la vie de Johnny, s'insurge-t-elle. Entre Deneuve et lui, il y a eu une aventure il y a 50 ans sur le tournage d'un film. Le reste, ce sont des inventions. Celui qui en a tiré un livre l'a fait dans un but uniquement lucratif. » Et de sermonner Paris Match pour avoir donné du crédit à cette romance : « On a réécrit leurs vies, leur amitié. Je l'ai pris comme une trahison, poursuit-elle. Johnny avait un côté manipulateur, il lui est arrivé de biaiser avec la vérité pour entretenir sa légende. Il était le seul légitime à pouvoir le faire. Je n'admets pas qu'on puisse le faire parler maintenant qu'il est mort. » Le Point, Romance entre Johnny et Deneuve : une histoire « lamentable », pour Laeticia - Le Point
  • Voilà ce qu’à peu près, mon cher, vous m’auriez dit - Si vous aviez un peu de lettres et d’esprit - Mais d’esprit, ô le plus lamentable des êtres - Vous n’en eûtes jamais un atome, et de lettres - Vous n’avez que les trois qui forment le mot : sot ! De Edmond Rostand / Cyrano de Bergerac

Images d'illustration du mot « lamentable »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « lamentable »

Langue Traduction
Corse lamentable
Basque lamentable
Japonais 哀れな
Russe плачевный
Portugais lamentável
Arabe مؤسف
Chinois 可悲的
Allemand beklagenswert
Italien lamentevole
Espagnol lamentable
Anglais lamentable
Source : Google Translate API

Synonymes de « lamentable »

Source : synonymes de lamentable sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « lamentable »



mots du mois

Mots similaires