La langue française

Ardu

Sommaire

  • Définitions du mot ardu
  • Étymologie de « ardu »
  • Phonétique de « ardu »
  • Évolution historique de l’usage du mot « ardu »
  • Citations contenant le mot « ardu »
  • Traductions du mot « ardu »
  • Synonymes de « ardu »
  • Antonymes de « ardu »

Définitions du mot ardu

Trésor de la Langue Française informatisé

ARDU, UE, adj.

A.− Sens propre, peu usité. Escarpé, d'accès difficile, pénible à gravir :
1. Ses flancs ardus [du mont Carmel] sont semés d'une forte et mâle végétation. Lamartine, Voyage en Orient,t. 1, 1835, p. 347.
2. En outre, quand bien même les nôtres auraient, néanmoins, réussi à franchir l'obstacle, ils devraient ensuite pénétrer dans une région des plus ardues, dressant en remparts successifs ses crêtes et ses forêts et se prêtant mal à la manœuvre et à l'exploitation. De Gaulle, Mémoires de guerre,1959, p. 153.
P. métaph. :
3. Certes, ces puissantes rêveries ont leur utilité morale, et par ces routes ardues on s'approche de la perfection idéale. Lui, il prenait le sentier qui abrège : l'Évangile. Hugo, Les Misérables,t. 1, 1862, p. 75.
SYNT. Chemin, sentier ardu; voie ardue.
B.− Au fig. Difficile, pénible :
4. Mais quand il en parla à ses amis, quand il leur annonça qu'il avait de la sorte résolu de beaux et ardus problèmes, qui jusqu'alors, et dans l'état de la science, avaient résisté aux efforts des habiles, les amis se montrèrent plus glorieux qu'il ne l'aurait été certainement lui-même. Sainte-Beuve, Port-Royal,t. 3, 1848, p. 249.
5. célestincic. − Il m'est ardu, Alarica, de te faire une gronderie, d'autant plus ardu que bien peu de fois tu me donnas prétexte à des sévérités. Audiberti, Le Mal court,1947, III, p. 191.
SYNT. Besogne, doctrine, entreprise, étude, question, science, tâche, théorie ardue; problème, sujet, travail ardu.
Employé substantivement, except. :
6. « Partir parce que l'on a trop envie de rester! ... Un certain amour de l'ardu, et l'horreur de la complaisance (j'entends celle envers soi) c'est peut-être, de ma première éducation puritaine, ce dont j'ai le plus de mal à me nettoyer. » Gide, Les Faux-monnayeurs,1925, p. 1031.
Rem. Par confusion de sens ou par rapprochement de forme, signifie parfois « dru, vigoureux » :
7. Elle [la diligence] dégorgea ses nombreux voyageurs, (...) tous crottés à faire reculer la brosse la plus ardue dans la main la plus agile. Soulié, Les Mémoires du diable,t. 2, 1837, p. 88.
8. Les herbes sont hautes et sombres, les plantes sont fortes et ardues; le tronc des lierres, noueux, rugueux, tordu, soulève les murs comme avec des leviers, ou les retient dans le réseau de ses branchages. Flaubert, Par les champs et par les grèves,1848, p. 207.
PRONONC. : [aʀdy].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. xives. au fig. « difficile » (Psaut. de Metz, prol. p. 4 ds Gdf. Compl. : Et per une vainne curiouseteit, et per aventure, per ignorance wellent dire lou romans selonc lou latin de mot a mot; si com dient aucuns : negocia ardua « negoces ardues »); 2. 1634 « (d'un lieu) d'accès difficile » (Les Advis ou les Presens de la damoiselle de Gournay, Paris, Touss. du Bray, 259 ds Brunot t. 3, p. 105 : Ardu ... c'est un gros mot qu'il faut oser dire pour ne pas prendre ce long tournant de dire un mont hault, droict et coupé). Qualifié de ,,vieux`` dep. Ac. 1694, prob. à cause du sens 2 toujours signalé comme plus rare. Empr. au lat. arduus, attesté au sens 2 dep. Pacuvius (Trag. 272 ds TLL s.v., 492, 78) et au sens 1 dep. Cicéron (Inv. 2, 163); celt. *ardu- « haut, élevé » (IEW, 339; Ern.-Meillet, 45).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 199.
BBG. − Teppe (J.). Les Bousingots. Vie Lang. 1969, p. 634.

Wiktionnaire

Adjectif

ardu \aʁ.dy\

  1. D’accès difficile.
    • Montagne ardue.
    • Chemin ardu.
    • D’un côté c’était la mer dont les flots sautaient dans les basses roches, de l’autre, la côte droite, ardue, infranchissable. — (Gustave Flaubert et Maxime Du Camp, Par les champs et les grèves (Voyage en Bretagne), 1886, Le Livre de poche, page 51, 2012)
  2. (Figuré) Qualifie des idées qu'il est difficile d’atteindre ou des questions qu’il est difficile de résoudre.
    • C’est une des plus ardues questions que j’aie ouï faire. — (Vincent Voiture, Lett. 56.)
    • Esprits versés dans cette science ardue du pour et du contre. — (Voltaire, Jenni, 8.)
    • […], mais son talent c’est précisément de mettre les problèmes les plus ardus à la portée des cerveaux les plus frustes. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)

Adjectif

ardu \Prononciation ?\

  1. Ardu, difficile (en général), peu praticable (en parlant d'une voie).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ARDU, UE. adj.
Qui est escarpé, de difficile accès. Montagne ardue. Chemin ardu. Il se dit figurément des idées auxquelles il est difficile d'atteindre, des questions qu'il est difficile de résoudre. Questions ardues. Ces matières sont très ardues.

Littré (1872-1877)

ARDU (ar-du, due) adj.
  • 1Au propre, de difficile accès. Montagne ardue.
  • 2Plus ordinairement au figuré. Matière ardue. C'est une des plus ardues questions que j'aie ouï faire, Voiture, Lett. 56. Esprits versés dans cette science ardue du pour et du contre, Voltaire, Jenni, 8.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « ardu »

Du latin arduus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du latin arduum
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Arduus ; grec ἄρδην, adverbe signifiant en haut ; celtique, ard, élevé.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « ardu »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ardu ardy

Évolution historique de l’usage du mot « ardu »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « ardu »

  • Arsenal n'a pas encore abdiqué tout espoir d'accrocher l'Europe avec sa victoire à Southampton (2-0) jeudi, pour la 31e journée de Premier League, même si le chemin est encore long et ardu. Sport24, Arsenal, vainqueur logique à Southampton - Angleterre - Etranger - Football
  • Il n’est point ardu de coucher quelque chose sur le papier quand déjà on l’a dans la plume. De Georg Christoph Lichtenberg
  • Coucher avec quelqu'un peut être une façon d'esquiver un processus plus ardu de connaissance de l'autre, comme quand on achète un livre pour éviter d'avoir à le lire. De Alain de Botton / Portrait d'une jeune fille anglaise
  • Aucune tâche n'est plus ardue que celle d'être l'ethnologue de sa propre tribu. De Tobie Nathan / Sexualité idéologique et névrose
  • L'une de nos tâches les plus ardues, mais les plus nécessaires, consiste à s'approprier ce qui nous est le plus familier. De Gérard Macé / Un détour par l'orient
  • Il est singulier que la politique, qui est sans contredit la science la plus ardue et la plus difficile, soit la seule que tout le monde croit posséder sans l’avoir apprise. De Alphonse Karr
  • Expliquer toute la nature est une tâche trop ardue pour un seul homme ou une seule époque. Il est plus sage de faire peu en étant sûr de soi et laisser le reste à ceux qui viendront après, que présumer de tout sans être sûr de rien. De Isaac Newton / De l'optique, 1704
  • «J'ai patiné en France au cours des trois dernières semaines, à raison de deux fois par semaine, a-t-il indiqué. Les premières fois, c'était ardu parce que j'avais été inactif pendant longtemps. Mais c'était agréable de retrouver de bonnes sensations et d'être de nouveau moi-même. J'ai mis l'accent à retrouver la forme de match et à bien percevoir les réactions de mon corps. Ça s'est super bien passé et je me sens très bien.» Le Journal de Montréal, Alexandre Texier: la carte cachée des Blue Jackets pour les séries | JDM
  • Pourquoi ce n’est pas gagné. Toute la difficulté avec Covid-19 réside dans le fait que la période infectieuse commence en moyenne deux jours avant les premiers symptômes. Il est donc très ardu d’identifier les foyers à temps pour briser les chaines de transmission. Les coronavirus ont par ailleurs une propension à sauter les espèces: on sait par exemple que les chats peuvent être infectés et se transmettre (faiblement) le virus, ce qui ouvre la possibilité d’un réservoir animal de secours. Sars-CoV-2 est enfin conservé dans d’innombrables laboratoires dans le monde, ce qui pose un risque de réintroduction accidentelle. Tous ces facteurs plaident plutôt en faveur d’une circulation continue du virus, qu’il s’agira d’apprendre à contrôler à long terme. , Les chances sont minces d’éradiquer Covid-19 de la surface du globe - Heidi.news
  • Les municipales ont en effet confirmé qu’il est ardu de conquérir des exécutifs locaux sans alliance. L’extrême droite le sait depuis longtemps. Dans le contexte d’un paysage politique éclaté depuis 2017, les autres forces le découvrent. À gauche, l’union est la règle dans les villes où le PS n’est pas menacé comme dans celles qu’EELV ambitionne conquérir. Si LREM s’est alliée ci ou là avec le PS, un axe libéral LR-LREM s’est progressivement dessiné, en particulier là où un écologiste peut l’emporter. La Croix, Derrière les municipales 2020, les sénatoriales et les régionales

Traductions du mot « ardu »

Langue Traduction
Anglais arduous
Espagnol arduo
Italien arduo
Allemand mühsam
Chinois 艰巨
Arabe شاق
Portugais árduo
Russe трудный
Japonais つらい
Basque neketsua
Corse arditu
Source : Google Translate API

Synonymes de « ardu »

Source : synonymes de ardu sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « ardu »

Partager