La langue française

Conjuguer

Définitions du mot « conjuguer »

Trésor de la Langue Française informatisé

CONJUGUER, verbe trans.

I.− Joindre ensemble dans un but précis; réunir.
A.− [Le suj. est une pers.]
1. Emploi trans. Conjuguer avec.Conjuguer avec l'offensive de la 10earmée une autre action offensive, qui serait exécutée simultanément (Foch, Mémoires,t. 2, 1929, p. 142).Conjuguer l'action initiale de nos petites forces avec celles de nos alliés (De Gaulle, Mémoires de guerre,1956, p. 333).
SYNT. Conjuguer ses efforts : Les amants de la peinture traditionnelle, conjuguant par miracle leurs efforts, obtiennent que les principaux tableaux du Louvre soient restitués dans leur fraîcheur (Lhote, Peint. d'abord, 1942, p. 51).
2. Emploi pronom. Se joindre, se réunir en vue d'obtenir un effet précis par une action commune.
a) Péj. Quatre bonshommes se conjuguent pour une manille qui durera jusqu'à ce que le soir efface les cartes (Barbusse, Le Feu,1916, p. 43).
b) [Le suj. désigne des manifestations de l'esprit humain] Nos pensées, nos rêves, nos espérances, nos chimères se situaient, se conjugaient, se nouaient, se pénétraient dans le même espace (A. Arnoux, Royaume des ombres,1954, p. 93):
1. C'est en vertu de la chance d'un nœud parfait des différentes forces qui se conjuguent si rarement en un seul homme, que Greco désapprouvait le peintre chez Michel-Ange et n'aimait pas Raphaël. Ces grands architectes du rêve le déçoivent. Cocteau, Poésie critique 1,1959, p. 202.
B.− Domaines techn., emploi pronom.
1. ASTRON. [Le suj. désigne des planètes] Se mettre en conjonction; se placer en ligne droite, par rapport à un point de la terre.
Rem. Attesté ds Lar. 19e-20e, Littré, Quillet 1965.
2. BIOL. S'unir pour la reproduction. La fécondation des plantes qui se conjuguent de loin n'est pas moins assurée que celle des sexes qui se conjuguent au sein des mêmes pétales (Bernardin de Saint-Pierre, Harmonies de la nature,1814, p. 74).
II.− GRAMMAIRE
A.− [Le compl. d'obj. désigne un verbe] Énoncer en les assemblant dans un ordre déterminé selon un paradigme les formes flexionnelles des temps simples ou composés des différents modes. Je ne sais quel indéfinissable instinct me gonfla le cœur d'une émotion tout à fait nouvelle. Une lueur bizarre éclaira tout à coup ce verbe enfantin, le premier que nous avons tous conjugué soit en français, soit en latin, dans les grammaires (Fromentin, Dominique,1863, p. 82):
2. Le verbe aimer, suivi d'un infinitif, demande la préposition. « Mon père se mit à sourire, de ce sourire féroce qui nous jetait dans l'épouvante. » Avec ou sans préposition, c'est un verbe, mademoiselle, que vous n'auriez pas été fâchée de conjuguer au moins une fois, si l'on vous y avait aidée. G. Duhamel, Chronique des Pasquier,Le Notaire du Havre, 1933, p. 181.
B.− [Le suj. désigne un verbe] Pouvoir être énoncé dans un ordre déterminé, selon un paradigme avec toutes les variantes morphologiques qui expriment les notions de temps, de mode, de voix, de personne et d'aspect. C'est singulier, le verbe guillotiner ne peut pas se conjuguer dans tous ses temps; on peut bien dire : je serai guillotiné, tu seras guillotiné, mais on ne dit pas : j'ai été guillotiné (Stendhal, Le Rouge et le Noir,1830, p. 485).
Rem. On rencontre ds la plupart des dict. gén. du xixes. et du xxes. l'adj. conjugable (en parlant d'un verbe). Qui peut être conjugué.
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃ ʒyge], (je) conjugue [kɔ ̃ ʒyg]. Admis ds Ac. 1694-1932. Comme tous les verbes en -guer, conserve un rad. en -gu- dans toute la conjug. alors que les mots de la même famille s'écrivent sans u. Comparer conjugua et conjugaison, navigua et navigation. Étymol. et Hist. 1. 1572 gramm. (Ramus, Grammaire française, p. 95 ds Gdf. Compl.); 2. 1596 « joindre, associer, réunir » (Hulsius); a) 1690 part. passé adj. nerfs conjugués (Fur.); b) 1753 bot. feuilles conjuguées (Encyclop. t. 3); c) 1803 bot. subst. (J.-P. Vaucher, Hist. des conferves d'eau douce, Genève, p. 64). Empr. au lat. class. conjugare « unir », sens gramm. d'apr. conjugaison*. Fréq. abs. littér. : 72.

Wiktionnaire

Verbe 1

conjuguer \kɔ̃.ʒy.ɡe\ transitif et intransitif, 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se conjuguer)

  1. (Grammaire) Modifier dans un ordre convenu la racine d’un verbe d’après les voix, les modes, les temps et les personnes.
    • Tout est métaphysique dans ces deux parties surtout; et si je veux me soustraire, ou soustraire mes élèves aux idées abstraites, il faudra absolument me borner à dire qu'un nom est un nom, ou un mot qui se décline, même dans les langues où l'on ne décline pas ; qu'un verbe est un verbe, ou un mot qui se conjugue, y eût-il des langues où l'on ne conjuguât pas; […]. — (Dieudonné Thiébault, « Instruction publique » dans Frédéric-le-Grand sa famille, sa cour, son gouvernement, etc., tome 5 : Son académie, ses amis philosophes et littérateurs, 4e éd. publiée par son fils le baron Thiébault, Paris : chez A. Dossange & chez Arthus Bertrand, Leizig : chez A. Dossange, 1827, p. 213)
    • Un lecteur m'écrit « La prof de français nous a dit qu'il est inutile d'apprendre à conjuguer le passé simple, car c'est un temps archaïque, aujourd'hui complètement inusité ». — (François Cavanna, « Fessons la prof ! » dans Plus je regarde les hommes, plus j'aime les femmes, éd. Albin Michel, 2005)
    • Fort heureusement pour moi, il n’eut pas le temps de m'expliquer plus avant tout l'intérêt qu’offrait la manière dont il eût souhaité que je conjuguasse mes verbes. Quelqu'un, en effet, venait d'arriver, interrompant dans l’œuf un développement qui risquait d'être plus passionné que passionnant. — (Jean Stratonovitch, Le roman périodique, éd. Aléas, 1999, p. 26)

Verbe 2

conjuguer intransitif ou pronominal, 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se conjuguer)

  1. Coïncider ; unir ; rassembler ; associer.
    • Une natalité insuffisante et, on va le voir, une mortalité trop forte se conjuguent pour marquer le déclin progressif de la population de ce département. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • D'Artabagnac, démontrant que l'incidente d'Ashby ne lui avait pas échappé, se félicita que la France et l'Angleterre conjuguassent leurs efforts dans cette affaire, puisque le traité, ou prétendu traité, portera les signatures habilitées par deux rois, non d'un seul... — (François Ridwulf, Récit de Mariana sur un complot anglais à Rome en l'Année Sainte 1675 : roman historique d'espionnage, éd. Atramenta, 2017, p. 185)
    • En juillet survint une période de conjugaison : beaucoup d’infusoires se conjuguèrent même avant d'avoir entièrement digéré leur nourriture. Dans les cultures à inanition presque tous les individus se conjuguèrent; […]. — (« Hertwig (R.). — La conjugaison chez Dileptus gigas », dans L'Année biologique, volume 9, Paris : chez Masson, 1907, p. 53)
    • Les petits coups de freins de Chak et l’épais tapis de neige se conjuguèrent pour ralentir le camion, et ce fut quasiment au pas qu'il s'engagea dans l'ouverture. — (Pierre Bordage, Les Derniers Hommes, épisode 3 : Les légions de l'Apocalypse, éd. Au Diable Vauvert, 2010)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CONJUGUER. v. tr.
T. de Grammaire. Présenter dans un ordre convenu les changements que subit un verbe d'après les voix, les modes, les temps et les personnes. Conjuguer un verbe. Ce verbe est difficile à conjuguer. Ce verbe se conjugue ainsi, se conjugue par tous ses temps, se conjugue avec l'auxiliaire Être. Absolument, Cet enfant sait décliner et conjuguer. En termes de Botanique, Feuilles conjuguées, Feuilles composées dont les folioles sont disposées des deux côtés au pétiole par paires. Le sainfoin, la casse ont des feuilles conjuguées. En termes de Mécanique, Machines conjuguées, Machines qui sont installées pour concourir au même but par leur action simultanée. En termes de Numismatique, Médaille conjuguée, Médaille où sont représentées de profil deux têtes dont l'une est en partie superposée à l'autre. En termes de Physique, Foyers conjugués, Système où les sources de lumière ou de chaleur sont situées de telle sorte que les rayons de chacun des foyers viennent converger à l'autre. Miroirs conjugués, Miroirs placés de façon à produire ce même phénomène.

Littré (1872-1877)

CONJUGUER (kon-ju-ghé) v. a.
  • 1Unir. Peu usité en ce sens.
  • 2 Terme de grammaire. Assembler dans un ordre déterminé les différentes inflexions ou terminaisons des modes, des temps, des personnes et des nombres d'un verbe. Conjuguer un verbe.

    Absolument. Savoir conjuguer.

  • 3S'unir. L'astre du jour répand sur tous les mondes d'autres concerts de lumières… en se conjuguant avec d'autres Phébés, Bernardin de Saint-Pierre, Mort de Socrate.
  • 4Se conjuguer, v. réfl. Être conjugué. Ce verbe se conjugue comme ou sur tel autre, avec l'auxiliaire être ou avoir.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « conjuguer »

Lat. conjugare, réunir ensemble, de cum, et jugum, union, proprement joug (voy. JOUG). En termes de grammaire, conjuguer un verbe, c'est en réunir toutes les formes dans un arrangement déterminé.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin conjugāre.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « conjuguer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
conjuguer kɔ̃ʒyge

Évolution historique de l’usage du mot « conjuguer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « conjuguer »

  • La vie n'est qu'un verbe. Encore convient-il de le conjuguer opportunément. De Francis Blanche
  • Les remords, il vaut mieux se contenter de les conjuguer au présent. De Claire France / Et le septième jour...
  • A quoi sert le verbe aimer si la personne qu'on aime ne peut le conjuguer. De Caroline Lebrun
  • Le mot résister doit toujours se conjuguer au présent. De Lucie Aubrac
  • La musique est un excellent moyen de conjuguer des idées. De David Lynch / Evene.fr - Février 2007
  • Le verbe aimer est difficile à conjuguer : son passé n’est pas simple, son présent n’est qu’indicatif, et son futur est toujours conditionnel. De Jean Cocteau
  • Investir dans la formation c'est conjuguer au présent mais aussi au futur le souci des hommes et le souci des résultats. De Philippe Bloch / Service compris
  • https://www.capital.fr/votre-carriere/comment-conjuguer-teletravail-et-securite-1373420 Capital.fr, Comment conjuguer télétravail et sécurité ? - Capital.fr
  • Comment conjuguer culture et environnement ? Avec Alice Audouin, Juliette Binoche, Frédérique Aït-Touati, Dominique Bourg et Rocio Berenguer. Télérama, Comment conjuguer culture et environnement ? Retrouvez nos débats de l’urgence des alliances
  • Cuisinier de formation, il a aussi travaillé en tant que cuisinier au Legta d'Yssingeaux, et actuellement il était sans emploi. Fort de ses expériences et de ses passions, DJ Bab souhaite conjuguer l'animation musicale et culinaire. www.leveil.fr, Un camion pour conjuguer animations, cuisine et musique - Yssingeaux (43200)

Traductions du mot « conjuguer »

Langue Traduction
Anglais conjugate
Espagnol conjugado
Italien coniugare
Allemand konjugieren
Chinois 共轭
Arabe المترافقة
Portugais conjugado
Russe сопряженный
Japonais 共役
Basque konjokatuak
Corse conjugate
Source : Google Translate API

Synonymes de « conjuguer »

Source : synonymes de conjuguer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « conjuguer »

Conjuguer

Retour au sommaire ➦

Partager