Résolution : définition de résolution


Résolution : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

RÉSOLUTION, subst. fém.

I. − [Corresp. à résoudre I; l'idée dominante est celle de dissociation, de dissolution ou de transformation]
A. − PHYSIQUE
1. Vieilli. Action de désagréger un corps composé en ses éléments constituants. Synon. décomposition.On poursuivit l'étude analytique des substances végétales et animales, et leur résolution complète en un certain nombre de types ou principes immédiats, définis par des propriétés physiques et chimiques invariables (Berthelot,Synth. chim., 1876, p. 47).
2. OPT. Plus petite valeur absolue pouvant être distinguée ou identifiée par un système de mesure ou un dispositif quelconque.
Résolution spatiale. ,,Distance minimale entre deux points d'un objet dont les images données par un instrument d'optique puissent être séparées`` (Ferry-Mich. 1981).
Résolution temporelle. ,,Durée minimum entre deux événements pouvant être séparés par un détecteur donné`` (Ferry-Mich. 1981).
Limite de résolution. ,,La plus petite distance linéaire séparant deux points qu'un appareil permet de distinguer dans les meilleures conditions d'observation possibles`` (Topogr. 1980).
Pouvoir de résolution d'un microscope, d'un instrument d'optique. Aptitude à évaluer la plus petite dimension visible dans un microscope, un instrument d'optique. Synon. pouvoir résolutif*, résolvant*, séparateur*; résolvance.L'étude du ciel avec un faible pouvoir de résolution permet de trouver: 1. la répartition générale des températures de brillance sur le ciel. 2. la variation avec la longueur d'onde (Schatzman,Astrophys., 1963, p. 125).
ASTRON. Résolution d'une nébuleuse. Action de dissocier les étoiles qui composent la nébuleuse, en l'observant à l'aide d'un instrument d'optique suffisamment puissant. Une amélioration de la perception des détails des images (observations de surfaces planétaires, résolution de nébuleuses en amas d'étoiles, etc.) est donc liée à un accroissement du diamètre de l'objectif (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 1, 1961, p. 125).
B. − P. ext.
1. [En parlant d'une réalité concr.]
a) Transformation, modification ou disparition que subit un corps physique. (Dict. xixeet xxes.). Résolution de la neige en eau, de l'eau en vapeur.
b) MÉDECINE
Résolution d'un épanchement, d'une inflammation, d'une tumeur. Disparition progressive, par résorption et sans suppuration, d'un épanchement, d'une inflammation, d'une tumeur. Il faut (...) tâcher d'amener la résolution de cette inflammation, seul moyen de sauver la vie de la malade (Geoffroy,Méd. prat, 1800, p. 212).
Résolution musculaire. Relâchement musculaire complet, spontané ou provoqué par l'anesthésie, certains états toxiques ou certaines paralysies. Les symptômes de la grande hystérie, ses contractures généralisées, ses résolutions musculaires, ses léthargies (Huysmans,Là-bas, t. 1, 1891, p. 233).
2. [En parlant d'une réalité abstr.]
a) Action de décomposer; action de transformer, de faire aboutir une chose à une autre ou de dissoudre une chose grâce à un enchaînement logique. Synon. transmutation.Le principe fédératif ne conduit-il pas, par voie d'analogie, à la résolution des grands États ou provinces fédérées? (Proudhon,Guerre et paix, 1861, p. 160):
1. Cette totalité fermée et finie n'a aucun sens pour une description pure de la subjectivité. Elle suppose (...) que chaque système de tensions est déjà déterminé objectivement; le temps demandé pour la résolution de ces tensions et la production d'une résultante dynamique est seulement le temps physique d'un processus cosmique... Ricœur,Philos. volonté, 1949, p. 138.
b) Spécialement
DR. Résolution d'un bail, d'un contrat. Dissolution d'un bail, d'un contrat en cas d'inexécution de ses conditions par l'une des parties. Synon. annulation, résiliation, révocation.Résolution de la vente. La résolution de la vente d'immeubles est prononcée de suite, si le vendeur est en danger de perdre la chose et le prix (Code civil, 1804, art. 1655, p. 303).
PROSODIE GR. ET LAT. Résolution des longues. Substitution de deux voyelles brèves à une voyelle longue. (Ds Nouv. Lar. ill.-Lar. Lang. fr.).
C. − Au fig.
1. Résolution d'une difficulté, d'un problème. Action d'élucider, de découvrir la solution d'une difficulté, d'un problème. L'abbé de Dominis, homme profondément instruit, avait pris le parti de chercher la résolution de quelques problèmes, et se retranchait dans une distraction affectée (Balzac,Lys, 1836, p. 196):
2. ... nous aurions une méthode générale, qui, convertie en habitude, nous dirigerait dans la résolution de toute espèce de problèmes, sans que nous eussions besoin d'y penser, avec cette assurance, cette rapidité que l'habitude donne aux procédés de l'analyse algébrique. Maine de Biran,Influence habit., 1803, p. 189.
2. Spécialement
a) MATHÉMATIQUES
Résolution d'une équation, d'un système d'équations. Détermination des valeurs inconnues d'une ou de plusieurs équations en fonction des valeurs déjà connues. Il faut bien distinguer la résolution des équations numériques de ce qu'on appelle en algèbre la résolution générale des équations (Lagrange,Résol. équations num., 1808, p. xxi).
Résolution d'un triangle. Évaluation des éléments inconnus d'un triangle en fonction de trois éléments qui le déterminent. Au moyen de ce théorème, toutes les questions qu'on peut proposer sur la composition de deux forces en une seule, et sur la décomposition d'une force en deux autres, sont ramenées à la résolution d'un triangle (Poisson,Mécan., t. 1, 1811, p. 19).
b) MUS. Résolution d'un accord, d'une dissonance. ,,Mouvement de seconde majeure ou mineure ou de demi-ton chromatique qui conduit un son, un intervalle ou un accord vers un autre en diminuant la tension mélodique ou harmonique`` (Mus. 1976). Résolution naturelle, exceptionnelle. À la fin de « L'air de Bach » devait se produire de plus en plus élargie une puissante résolution en majeur (Jouve,Scène capit., 1935, p. 146).
II. − [Corresp. à résoudre II; l'idée dominante est celle d'une attitude morale, personnelle]
A. − Action de prendre, après réflexion, une décision, une détermination; résultat de cette action. Synon. choix, décision, parti.Résolution décisive, désespérée, héroïque, inébranlable, irrévocable, soudaine, subite; résolution funeste, fatale; belle, bonne, folle, noble résolution; former, inspirer, suivre une résolution; être fidèle à, persister dans, renoncer à, revenir sur sa résolution. Mmede Rênal prit la résolution vertueuse de traiter Julien avec une froideur parfaite quand elle le reverrait (Stendhal,Rouge et Noir, 1830, p. 68):
3. Pour moi, j'ai pris − et, justement au cours d'une longue conversation avec Paul Valéry − la résolution énergique de ne plus jamais employer ce mot de « primaires », et de travailler à le proscrire. Il blesse toute une catégorie de très honnêtes gens, beaucoup plus humains, beaucoup plus ouverts à la vraie poésie que tels autres, parmi les mandarins qui les traitent de si haut. Bremond,Poés. pure, 1926, p. 142.
1. DROIT
a) DR. PARLEMENTAIRE. Décision prise, avis exprimé par une des Chambres du Parlement, hors de toute procédure législative et n'ayant pas force exécutoire. Projet de résolution; présenter, soumettre une résolution. Le Conseil d'État fit tout aussitôt son adhésion aux résolutions du Sénat (Las Cases,Mémor. Ste-Hélène, t. 1, 1823, p. 181).Messieurs, la Résolution qui vous a été transmise par la Chambre des Députés mérite toute votre attention; la controverse qu'elle a excitée, les discours remarquables qu'elle a produits, annoncent assez que ce n'est pas une de ces propositions qu'on doive adopter ou rejeter légèrement (Chateaubr.,Disc. et opin., 1826, p. 32).
Proposition de résolution. Proposition qui clôture les débats d'une assemblée en résumant l'intervention de chacun des orateurs et qui est soumise à un vote décisif. Un temps libre est ménagé après la fin du débat pour permettre à la commission de rédiger, en tenant compte de ce qui a été dit, une proposition de résolution, soumise au vote de l'assemblée lors d'une séance prochaine (Ginestet,Ass. parlem. eur., 1959, p. 92).
b) DR. INTERNAT. ,,Acte émanant d'une conférence ou d'un organe d'une organisation internationale dont la portée juridique est variable. Certaines résolutions peuvent être obligatoires (ex. résolutions du Conseil de Sécurité (...)), d'autres sont au contraire facultatives`` (Debb.-Daudet Pol. 1981). Plusieurs résolutions votées à la sixième Assemblée générale [de la Fédération mondiale des anciens combattants] (...) s'attachent directement à l'amélioration du statut et du bien-être des victimes de la guerre (Meynaud,Groupes pression en Fr., 1958, p. 329).
2. P. anal. Décision exprimée par une assemblée, un comité, un congrès, à propos d'un problème qui lui est soumis. Résolution du congrès d'un parti politique, d'un syndicat. Dans une assemblée agricole de la région de l'Est, la résolution suivante a été adoptée: nous ne voterons que pour des candidats qui s'engageront à proposer, soutenir et voter une loi interdisant aux juifs l'électorat et les fonctions civiles et militaires (Clemenceau,Iniquité, 1899, p. 255).Sur les murs il y avait des inscriptions: Résolution du comité révolutionnaire... À bas le tzar sanglant (Triolet,Prem. accroc, 1945, p. 287).
B. − Attitude d'une personne résolue; fermeté de caractère. Synon. audace, décision, énergie; anton. hésitation, indécision, irrésolution.Geste de résolution. Ce Breton ancien lieutenant de la Garde, offre la résolution, le sang-froid si bien gravés sur son visage, que personne en vingt ans, à l'armée, ne l'avait plaisanté (Balzac,Modeste Mignon, 1844, p. 16):
4. − « Moi », dit-il, « voilà ce que je veux. » Sa voix avait pris soudain une telle vibration, que Meynestrel (...) tourna la tête. Le regard de Jacques était fixé sur la lucarne; ses traits mâles, éclairés à plein, reflétaient une résolution intense. Martin du G.,Thib., Été 14, 1936, p. 680.
Loc. adv. Avec résolution. Énergiquement, fermement. Synon. résolument.D'une nature fougueuse et passionnée, il avait accepté avec résolution la mission dont on le chargeait (Camus,Peste, 1947, p. 1292).
Loc. adj. (Homme) de résolution. (Homme) qui prend rapidement parti et ne revient pas sur sa décision. Madame Hélier: Faut-il vraiment être si savant pour voyager? Catherine: Mais le moins qu'il faille savoir (...) c'est l'astrologie, la minéralogie, la géologie, la botanique, un peu de médecine et plusieurs langues. Et tout cela ne sert de rien si on n'est pas un homme de main et de résolution (Augier,Lions, 1870, pp. 236-237).
Prononc. et Orth.: [ʀezɔlysjɔ ̃]. Ac. 1694, 1718: resolution; dep. 1740: ré-. Étymol. et Hist. A. 1. a) 1275-80 « dissolution, réduction d'un corps en ses éléments » (Jean de Meun, Rose, éd. F. Lecoy, 18940); b) 1532 fig. (Rabelais, Pantagruel, éd. V. L. Saulnier, chap. XIII, p. 105: nous conférerons de tes doubtes ensemble et en chercherons la résolution); c) 1573 resolution d'un probleme (Larivey, Nuicts, préf., Bibl. elz. ds Gdf.); d) 1647 philos. (Descartes, Réponses aux secondes objections ds Œuvres philos., éd. F. Alquié, t. 2, p. 582: analyse ou résolution); 2. a) 1314 méd. « retour d'un organe tuméfié à un état normal » (Henri de Mondeville, Chir., éd. A. Bos, § 812); b) 1572 « relâchement (d'une tension) » (Paré, Œuvres, éd. J.-F. Malgaigne, t. 1, p. 447); 3. 1549 « annulation d'un contrat » (Est.); 4. 1721 mus. (Trév. d'apr. le mot ital. resolutione empl. dans le Dict. de Brossard 1703). B. 1. Ca 1480 « fait de se déterminer, décision » (Mistère Viel Testament, éd. J. de Rotschild, 47392); 2. a) 1534 « déclaration faite sur quelque chose » (Registres du Conseil de Genève, t. 13, p. 27); b) 1730 « ordonnance concernant la police, la politique et le commerce, terme employé en Hollande » (Savary des Bruslons, t. 3, Suppl., p. 1161) − 1845 (Besch.); c) 1789 « proposition votée par l'Assemblée constituante » (Point du jour, 5 nov. ds Brunot t. 9, p. 782); 3. 1547 « certitude, opinion généralement reçue » (Mellin de Saint Gelais, Œuvres, éd. P. Blanchemain, t. 1, p. 90); 4. 1580 « fermeté » (Montaigne, Essais, II, 1, éd. P. Villey, p. 337: Venus mesme fournit de resolution et de hardiesse la jeunesse). Empr. au lat.resolutio « action de dénouer, désagrégation, décomposition d'un tout », « action de résoudre » et en méd. « relâchement »; l'évolution de résolution s'est faite parallèlement à résoudre*. Fréq. abs. littér.: 3 037. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 5 755, b) 4 763; xxes.: a) 3 682, b) 3 237. Bbg. Gohin 1903, p. 353. − Quem. DDL t. 31. − Ranft 1908, p. 57.

Résolution : définition du Wiktionnaire

Nom commun

résolution \ʁe.zɔ.ly.sjɔ̃\ féminin

  1. Relâchement total d’une tension.
    • Dans l’hypnose, la résolution musculaire est complète.
  2. Réduction d’un corps en ses éléments.
    • La résolution des corps en leurs principes.
    • La résolution de la neige en eau.
    • La résolution de l’eau en vapeur.
  3. (Médecine) Retour progressif d’un organe tuméfié, d’un tissu enflammé à son état normal.
    • La fiente de Chévre a la vertu d'amollir les tumeurs schirreuses, de quelque difficile résolution qu'elles soient, principalement les duretez invétérées des genoux, la mêlant avec farine d'Orge & Oxycrat en forme de cataplasme. — (Nicolas Alexandre, La médecine et la chirurgie des pauvres : qui contiennent des remèdes choisis faciles à préparer et sans dépenses pour la plupart des maladies internes et externes qui attaquent le corps humain, Paris : chez Laurent Le Conte, 1753, page 425)
  4. (Droit) Cassation, de la rescision d’un bail, d’un contrat, soit par le consentement des parties, soit par l’autorité des juges.
    • La résolution d’un bail, d’un contrat.
    • Lors de la conclusion du contrat, si l'acheteur ne fournit pas dans les délais prévus l'attestation d'assurance exigée par l'article 6-2-2, le vendeur prononce la résolution de la vente, assortie, à titre de dommages-intérêts, d'une pénalité contractuelle forfaitaire de 20 % du prix de vente HT due au propriétaire de la forêt. — (Office national des forêts, Clauses générales des ventes de bois en bloc et sur pied, en vigueur à compter du 1er juillet 2014 → lire en ligne)
  5. (Droit) Projet de décision inscrit à l’ordre du jour lors de l’assemblée générale des copropriétaires et faisant l'objet d'un vote.
    • La résolution n° 12 a été adoptée à l'unanimité.
  6. Décision d’une question, d’une difficulté.
    • On ne peut, par exemple, comprendre la conduite de Robespierre quand on le compare aux politiciens d'aujourd'hui ; […] ; quand il lui fallut prendre des résolutions suprêmes et se défendre contre la Convention, il se montra d'une naïveté qui confine à la niaiserie. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence Chap.III, Les préjugés contre la violence, 1908, p.135)
    • Je vous apporte la résolution de la question, de la difficulté que vous m’avez proposée.
    • Résolution d’un cas de conscience.
    • Résolution d’un problème.
    • Il a donné sur cette question une résolution claire, obscure, ambiguë. Il est vieux.
  7. (Mathématiques) Solution d’un problème.
    • Nous avons déjà dit que les analystes ne sont parvenus jusqu'à présent qu'à la résolution des équations générales du troisième et du quatrième degrés. — (Louis Bourdon, Élémens d'algèbre, Paris : Bachelier & Bruxelles : Librairie Parisienne, 1828, p.447)
  8. (Musique) Résolution d’une dissonance, Action de faire entendre l’intervalle, l’accord consonant qui met fin à la dissonance dont l’oreille attend la terminaison.
  9. Dessein que l’on prend ; projet que l’on arrête.
    • Votre résolution peut varier au gré des vagues agitées et capricieuses de l’opinion humaine ; la mienne est ancrée sur le rocher immuable des siècles. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • […], j'étais venu à Tanger. Mais la ville des légations m'ayant encore parue trop européanisée, j’avais pris la résolution de venir me fixer à Casablanca. — (Frédéric Weisgerber, Au seuil du Maroc Moderne, Institut des Hautes Études Marocaines, Rabat : Les éditions de la porte, 1947, p. 12)
    • Il a vainement essayé d’ébranler ma résolution.
    • Affermir quelqu’un dans sa résolution, dans ses résolutions.
    • Prendre de bonnes résolutions, Se promettre de s’amender.
  10. (Par extension) Fermeté, courage.
    • Et les camarades bien divers d'agir en sourdine, de miner peu à peu les résolutions les plus vaillantes, prêcheurs d'oubli, de laisser-courre, d'exutoires ! — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • À cet âge, il faut beaucoup de résolution pour renoncer au monde.
    • Les assiégés montrèrent une grande résolution.
    • Cet homme a de la résolution.
    • Avoir un air de résolution.
  11. (Optique) Capacité à distinguer précisément des détails, pour un système optique.
    • La nouvelle génération de satellites d'imagerie offrira une résolution de l'ordre du mètre, autrefois réservée aux satellites militaires, au détriment de la fauchée qui se réduit à 10 km pour les Ikonos américains et atteindra 20 km pour les futurs satellites français Pléiades. — (Jean-Louis Fellous, Le regard des sattelittes sur le climat, dans Le Renouvellement de l'observation dans les sciences, Odile Jacob, 2003, p.127)
  12. (Spécialement) (Informatique) Indique la densité d'affichage, par le nombre de pixels affichés ou capturés par unité de longueur, dans les dispositifs qui affichent des images (écran, imprimante...) ou qui en capturent (appareil photo, caméra.... La « définition » est souvent appelée à tort par les fabricants d'écran « résolution » bien que ce ne soit pas du tout le même sens[1].
    • La caméra utilisée est une Camelia 8M (ATMEL). Il s'agit d'une caméra haute résolution disposant d'un capteur de 2300x3500 pixels carrés de 10 µm de côté. — (Vincent Honorat, Analyse thermomécanique par mesure des champs élastomères, thèse de doctorat, Université de Montpellier II, janvier 2006, page 125)
  13. (Par extension) (Informatique) — (ambivalence sémantique avec "définition") Ce dit d'un dispositif affichant des images ou en capturant, pour en définir non pas la densité d'affichage (résolution spatiale), mais sa quantité de pixels affichés ou capturés[2].
  14. (Cartographie) Quantité mesurant la plus petite variation de donnée qu’un instrument de mesure ou de reproduction est capable de prendre en compte[3].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Résolution : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RÉSOLUTION. n. f.
Relâchement total d'une tension. Dans l'hypnose, la résolution musculaire est complète. Il se dit aussi de la Réduction d'un corps en ses éléments. La résolution des corps en leurs principes. La résolution de la neige en eau. La résolution de l'eau en vapeur. Il se dit, en termes de Médecine, du Retour progressif d'un organe tuméfié, d'un tissu enflammé à son état normal. Il se dit, en termes de Jurisprudence, de la Cassation, de la rescision d'un bail, d'un contrat, soit par le consentement des parties, soit par l'autorité des juges. La résolution d'un bail, d'un contrat.

RÉSOLUTION signifie aussi Décision d'une question, d'une difficulté. Je vous apporte la résolution de la question, de la difficulté que vous m'avez proposée. Résolution d'un cas de conscience. Résolution d'un problème. Il a donné sur cette question une résolution claire, obscure, ambiguë. Il est vieux. Il se dit, en termes de Mathématiques, de la Solution d'un problème. La résolution d'une équation, La détermination de ses racines. En termes de Musique, Résolution d'une dissonance, Action de faire entendre l'intervalle, l'accord consonant qui met fin à la dissonance dont l'oreille attend la terminaison.

RÉSOLUTION signifie encore Dessein que l'on prend, projet que l'on arrête. Ferme résolution. Prendre, former une résolution. Sa dernière résolution. Il prit la résolution de faire ce voyage. Changer de résolution. Influer sur les résolutions de quelqu'un. Exécuter une résolution qu'on a prise. Il a vainement essayé d'ébranler ma résolution. Il a pris la résolution de se corriger. Affermir quelqu'un dans sa résolution, dans ses résolutions. Prendre de bonnes résolutions, Se promettre de s'amender.

RÉSOLUTION signifie, par extension, Fermeté, courage. À cet âge, il faut beaucoup de résolution pour renoncer au monde. Les assiégés montrèrent une grande résolution. Cet homme a de la résolution. Il manque de résolution. Avoir un air de résolution.

Résolution : définition du Littré (1872-1877)

RÉSOLUTION (ré-zo-lu-sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
  • 1Réduction d'un corps en ses premiers principes. La résolution des corps en leurs éléments. La résolution de la neige en eau.
  • 2Cessation totale de consistance ; dissolution. Nos corps, par la résolution qui s'en fait dans le tombeau, Bourdaloue, Car. I, Cendres, 61.
  • 3 Terme de médecine. Résolution des forces, abattement prononcé de l'incitation motrice, ou affaiblissement accidentel de l'usage des facultés intellectuelles.

    Résolution des membres, des muscles des membres ou du tronc, se dit, dans l'anesthésie, dans l'asphyxie, dans les maladies graves, de l'affaissement ou de la cessation permanente ou momentanée des contractions musculaires, qui n'opposent plus d'obstacles à l'action de la pesanteur sur les parties du corps, ni de résistance aux efforts d'une personne étrangère.

  • 4 Terme de médecine. Mode de terminaison des phlegmasies, consistant dans le retour de la partie affectée à son état naturel, l'inflammation cessant insensiblement et sans suppuration. Si malgré tous ces remèdes les accidents subsistent et qu'on ne puisse pas procurer la résolution, il faut provoquer la suppuration, Genlis, Maison rust. t. I, p. 211, dans POUGENS.

    Résorption du blastème épanché entre les éléments anatomiques d'un tissu, et qui en déterminait l'engorgement.

  • 5Décision d'une question, d'une difficulté. Que chez eux il y ait des résolutions à tous les doutes, Guez de Balzac, liv. VI, lett. 9. Écoutez cette sage résolution de notre père Bauny sur un cas qui vous étonnera encore bien davantage, Pascal, Prov. VIII. Il y a de certains cas dont la résolution serait encore difficile, quoique fort nécessaire pour les gentilshommes, Pascal, Prov. VII. C'est là que la princesse palatine a trouvé la résolution de ses anciens doutes : Dieu a aimé, c'est tout dire, Bossuet, Anne de Gonz. La vraie résolution de cette difficulté, c'est…, Bossuet, Lett. 161.
  • 6Il s'est dit pour analyse. La manière de démontrer est double, l'une se fait par l'analyse ou résolution, et l'autre par la synthèse ou composition, Descartes, Rép. aux secondes obj. 51.
  • 7 Terme de mathématique. Solution, en parlant des problèmes.

    Résolution d'une équation, détermination de ses racines.

    Résolution d'un triangle, recherche des angles ou des côtés inconnus, au moyen de la trigonométrie.

  • 8 Terme d'harmonie moderne. On dit qu'un accord ou qu'une note fait sa résolution sur tel autre accord ou telle autre note, quand il doit être suivi immédiatement de cet autre accord ou de cette autre note, et qu'il s'agit d'une succession prévue à l'avance et ne souffrant guère d'exception. La sensible fait toujours sa résolution sur la tonique.
  • 9 Terme de jurisprudence. Cassation d'un bail, d'un contrat, etc. Ce qui distingue la résolution de la résiliation, c'est que celle-ci se fait du consentement des parties, et non celle-là. La partie envers laquelle l'engagement n'a point été exécuté a le choix ou de forcer l'autre à l'exécution de la convention lorsqu'elle est possible, ou d'en demander la résolution avec dommages et intérêts, Code Nap. art. 1184.
  • 10Projet qu'on arrête, dessein que l'on prend. Le roi fit équiper une flotte, en résolution d'aller lui-même à Athènes, Vaugelas, Q. C. 555. Mais rien n'ébranle-t-il sa résolution ? Rotrou, Antig. V, 2. Mon cœur se portera jusqu'aux extrêmes résolutions ; et de ce couteau que voici, je me tuerai sur la place, Molière, G. Dand. III, 8. Il [Épictète] veut qu'il [l'homme] soit humble, qu'il cache ses bonnes résolutions… rien ne les ruine tant que de les produire, Pascal, Entret. avec M. de Saci. Elle prend sa résolution [son parti], Sévigné, 440. Je fais toujours la résolution de me taire, et je ne cesse de parler, Sévigné, 4 août 1680. Ce qu'il y avait de plus grand dans le sénat, est qu'on n'y prenait jamais des résolutions plus vigoureuses que dans les plus grandes extrémités, Bossuet, Hist. III, 6. Aussitôt qu'on cesse pour nous de compter les heures… nous arrivons au règne de la vérité … notre âme n'est plus en péril ; nos résolutions ne vacillent plus ; la mort, ou plutôt la grâce de la persévérance finale a la force de les fixer, Bossuet, Duch. d'Orl. Cependant, onze jours après, ô résolution étonnante ! la reine, à peine sortie d'une tourmente si épouvantable, ose encore se commettre à la fureur de l'océan, Bossuet, Reine d'Angl. Que le passage est difficile de la résolution à l'exécution, et qu'il est ordinaire d'y échouer ! Bourdaloue, Pensées, t. II, p. 454. M. de Lamoignon ne se piquait pas d'être l'auteur des bonnes résolutions qu'il avait fait prendre ; c'était assez pour lui qu'on les eût prises, Fléchier, Lamoignon. Il n'est personne qui, pendant sa vie, ne fasse mille fois la résolution de changer, Massillon, Carême, Impén. Une résolution si désespérée [se brûler sur le corps de son mari] dans un sexe si timide nous étonne ; mais la superstition inspire partout une force surnaturelle, Voltaire, Mœurs, 157. Toutes les résolutions formées dans les premiers mouvements de la colère sont toujours imprudentes, Genlis, Veillées du château t. I, p. 312, dans POUGENS. Les résolutions qui viennent du cœur, Staël, Corinne, XV, 4.

    Familièrement. Prendre sa résolution à deux mains, faire effort sur soi-même pour se décider à quelque chose.

  • 11Proposition adoptée ; projet de loi qui a reçu l'assentiment de l'une des deux chambres.
  • 12Fermeté, courage, décision. Armez-vous un moment de résolution, Tristan, M. de Chrispe, II, 3. M. le comte avait toute la hardiesse du cœur que l'on appelle communément vaillance, au plus haut point qu'un homme la puisse avoir, et il n'avait pas, même dans le degré le plus commun, la hardiesse de l'esprit, qui est ce qu'on nomme résolution, Retz, Mém. t. I, liv. I, p. 38, dans POUGENS. Ils se trouvèrent fort étonnés l'un et l'autre, me voyant parler avec assez de résolution pour les embarrasser, Scarron, Rom. com, I, 13. Je vais vous faire voir jusqu'où peut aller la résolution d'une personne qu'on met au désespoir, Molière, G. Dand. III, 8. L'exemple de la mort des martyrs nous touche ; car ce sont nos membres ; nous avons un lien commun avec eux ; leur résolution peut former la nôtre, Pascal, Pens. XXIV, 22, édit. HAVET. Sur les rives de la Loire, suivi d'un petit nombre d'officiers et de domestiques, il court à la défense d'un pont, et tient ferme contre une armée… il étonna par sa résolution ceux qu'il ne pouvait arrêter par la force, Fléchier, Turenne. Si vous vous trouvez tant de résolution, il y aurait un moyen, Dancourt, Cur. de Comp. sc. 3.

    Un homme de résolution, homme qui exécute avec fermeté ce qu'il a entrepris. Je lui ferai dire à Saldagne qu'il aura avec lui un homme de résolution de ses amis, Scarron, Rom. com. II, 12.

HISTORIQUE

XVe s. Et furent alors grans resolutions et esbatemens tant en boire comme en mangier, Monstrelet, t. II, p. 18, dans LACURNE.

XVIe s. Nous confererons de tes doubtes ensemble, et en chercherons la resolution, Rabelais, Pant. II, 18. Cest amollissement et addoulcissement là ne procede pas ny d'une paresse, ny d'une resolution de la vigueur du corps, Amyot, Com. refrén. la col. 2. Quitant sa resolution [fermeté], il s'abandonna au dueil, Montaigne, I, 6. La resolution et asseurance d'une ame reglée, Montaigne, I, 67. Il print une très noble resolution d'attendre sans effroy ce qui…, Montaigne, I, 137. La resolution à la guerre et affection à leurs femmes, Montaigne, I, 238. Dispute qui durera eternellement, sans resolution et sans accord, Montaigne, I, 385. Quelques tumeurs se terminent par insensible transpiration, qu'on appelle resolution, autres par suppuration, Paré, V, 3. Paralysie ou resolution est une relaxation ou mollification des nerfs, avec privation du sentiment et mouvement…, Paré, VII, 12.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

RÉSOLUTION.
1Ajoutez : Ce qui est ne sera plus, et ne périra pas pourtant, mais se résoudra ; cette résolution nous semble une mort, parce que nous ne regardons qu'aux choses qui sont près de nous, Malherbe, Lexique, éd. L. Lalanne.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Résolution : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

RESOLUTION, DÉCISION, s. f. (Synonym.) la décision est un acte de l’esprit & suppose l’examen ; la résolution est un acte de la volonté, & suppose la délibération. La premiere attaque le doute, & fait qu’on se déclare ; la seconde attaque l’incertitude, & fait qu’on se détermine.

Nos décisions doivent être justes pour éviter le repentir ; nos résolutions doivent être fermes pour éviter les variations.

Rien de plus desagréable pour soi-même & pour les autres, que d’être toujours indécis dans les affaires, & irrésolu dans les démarches.

On a souvent plus d’embarras & de peine à décider sur le rang & sur la prééminence, que sur les intérêts solides & réels. Il n’est point de résolutions plus foibles que celles que prennent au confessional & au lit, le malade & le pécheur ; l’occasion & la santé rétablissent bien-tôt la premiere maniere de vivre.

Il semble que la résolution emporte la décision, & que celle-ci puisse être abandonnée de l’autre ; puisqu’il arrive quelquefois qu’on n’est pas encore résolu à entreprendre une chose pour laquelle on a déja décidé : la crainte, la timidité, ou quelque autre motif, s’opposant à l’exécution de l’arrêt prononcé.

Il est rare que les décisions ayent chez les femmes d’autre fondement que l’imagination & le cœur : en vain les hommes prennent des résolutions ; le goût & l’habitude triomphent toujours de leur raison. Il y a bien loin d’un projet à la résolution, & de la résolution à l’éxécution.

En fait de science, on dit la décision d’une question, & la résolution d’une difficulté.

C’est ordinairement où l’on décide le plus, qu’on prouve le moins ; quoiqu’on réponde dans les écoles à toutes les difficultés, on y en résout très peu. Girard, Synonymes. (D. J.)

Résolution, & plus communément Solution, terme de Mathématique, c’est l’énumération des choses qu’il faut faire pour obtenir ce que l’on demande dans un problème. Voyez Problème.

Wolff admet trois parties dans un problème ; la proposition, qui est proprement ce que nous appellons problème ; la résolution, & la démonstration. Voyez Proposition.

Dès qu’un problème est démontré, on peut le réduire en théorème, dont la résolution est l’hypothèse, & la proposition la these. Voyez.

Voici en général la maniere dont on s’y prend pour résoudre un problème.

La résolution algébrique est de deux especes ; l’une s’exerce sur les problèmes numériques, & l’autre sur ceux de géométrie.

Pour résoudre un problème numérique par le moyen de l’algebre, on commence par distinguer les quantités connues de celles que l’on cherche ; on marque les premieres avec les premieres lettres de l’alphabet, & les secondes avec les dernieres. Voyez Algebre, Analyse, &c.

2°. On forme autant d’équations qu’il y a d’inconnues ; quand on ne le peut pas, le problème est indéterminé, & l’on peut supposer à certains égards, des quantités arbitraires qui puissent satisfaire à la question. Si les équations ne sont pas contenues dans le problème même, on les trouve par des théorèmes particuliers sur les équations, les rapports, les proportions, &c.

3°. Comme dans une équation les quantités connues se trouvent mêlées avec des inconnues, il faut les séparer de telle sorte, que les premiers restent seules d’un côté, & les secondes de l’autre. Cette réduction se fait par l’addition, la soustraction, la multiplication, la division, l’extraction des racines, & en élevant les puissances à un plus haut degré, sans détruire pour cela l’égalité.

Quand le problème se trouve réduit à une équation où l’inconnue monte au second degré ou davantage ; en ce cas, il faut résoudre l’équation en se servant des méthodes connues pour en trouver les racines. Voyez Racine.

Pour résoudre un problème géométrique par le moyen de l’algebre, il faut d’abord observer exactement les mêmes regles que pour les problèmes numériques. Il y a plusieurs autres choses à observer : 1°. il faut supposer le problème résolu ; 2°. il faut examiner le rapport que les lignes de la figure ont entre elles, sans aucun égard aux quantités connues & inconnues, pour trouver des équations qui naissent de ces rapports, & dont la connoissance conduit à celle de tout le reste ; 3°. il faut former des triangles ou des rectangles semblables, en tirant quelques lignes, s’il est besoin, jusqu’à ce que l’on ait des équations entre les lignes connues & les inconnues. On peut encore mener plusieurs paralleles & plusieurs perpendiculaires, joindre des points, & faire des angles égaux.

Si ces moyens ne conduisent point à une équation, il faut examiner le rapport des lignes d’une autre maniere : il ne suffit pas quelquefois de chercher la chose directement, il faut employer des moyens indirects & détournés.

Après avoir réduit l’équation, il faut en déduire sa construction géométrique ; ce que l’on fait en plusieurs manieres, suivant les différentes especes d’équation que l’on peut avoir. Voyez Construction. (E)

Résolution, (en Physique.) se dit de la réduction d’un corps en son état originaire & primordial, par la division & séparation de ses parties. Voyez Dissolution.

Ainsi l’on dit que la neige se résout en eau, un composé en ses parties ou ingrédiens. Voyez Neige.

L’eau se résout en vapeurs par la chaleur, & les vapeurs se résolvent en eau par le froid. Voyez Vapeur, Chaleur, &c.

Quelques philosophes modernes, & sur-tout messieurs Boyle, Mariotte, Boerhaave, &c. prétendent que l’état naturel de l’eau est d’être glacée ; ils en apportent pour raison qu’il faut pour la rendre fluide, un certain degré de chaleur, qui est une cause étrangere & active ; au lieu que près du pôle où elle n’est point agitée par cette cause étrangere, elle est toujours glacée & sans fluidité. Voyez Eau.

En supposant ce principe, ce seroit parler improprement que d’appeller résolution, la réduction de la glace en eau. Voyez Gelée, Glace, & Dégel. Chambers.

Résolution, (Médecine.) on désigne sous ce nom tiré du latin resolutio, une des terminaisons ordinaires de l’inflammation. Voyez ce mot. Elle a lieu lorsque les symptômes inflammatoires se dissipent insensiblement, sans qu’il reste aucun vice dans la partie : je dis insensiblement, pour distinguer la résolution de la délitescence qui se fait par la disparition subite des phénomenes qui caractérisent l’inflammation, & par le transport du sang enflammé dans une autre partie plus ou moins considérable ; dans la résolution le sang qui étoit arrêté, accumulé dans les extrémités artérielles engorgées, ou dans les premieres ramifications lymphatiques, reprend peu-à-peu ses routes accoutumées ; les vaisseaux resserrés & tendus se dilatent & s’assouplissent ; le sang épaissi redevient fluxile, s’il s’étoit égaré dans les vaisseaux séreux, il en est exprimé & rétrogradé dans les vaisseaux sanguins qui s’y abouchent ; ou devenu plus fluide, il parcourt tous les ordres décroissans des vaisseaux lymphatiques ; les contractions des arteres & l’augmentation de mouvement intestin, sont les premieres causes de la résolution. L’impétuosité moderée des humeurs, une certaine souplesse dans les vaisseaux, la légereté de l’engorgement, aident beaucoup à cet effet ; le caractere de l’inflammation y concourt ; les érésipeles se résolvent plus ordinairement que les phlegmons. Dans ceux-ci le sang est plus épais, l’engorgement plus profond, & la cause est interne : dans ceux-là le sang est très-fluxile, détrempé par la bile ou la sérosité, l’obstruction très-superficielle, dûe pour l’ordinaire plutôt au vice des vaisseaux que du sang, & la suite d’un dérangement extérieur. Les inflammations intérieures, ou plutôt les maladies inflammatoires, ne se résolvent jamais parfaitement, il y a toujours dans l’humeur qui produisoit l’inflammation, un changement, une espece de coction, & une évacuation critique. Voyez Inflammation & Maladies inflammatoires. On trouvera aux mêmes articles tout ce qui regarde les signes d’une résolution prochaine ; les avantages de cette terminaison, & les moyens de la laisser opérer à la nature ; nous y renvoyons le lecteur autant pour éviter une répétition inutile, que pour ménager un tems précieux.

Résolution, terme de Chirurgie, dissipation des humeurs qui par leur séjour engorgeoient une partie, & y formoient une tumeur contre l’ordre naturel. Voyez Tumeur.

L’action des remedes résolutifs doit être aidée par l’usage des saignées dans les tumeurs inflammatoires, & des atténuans intérieurs, & des purgatifs dans les tumeurs blanches ou lymphatiques. Voyez Résolutifs. (Y)

Résolution, (Jurisprud.) signifie quelquefois décision d’une question, quelquefois le parti ou la délibération que prend une compagnie ou une personne seule.

Résolution de contrat, est la même chose que dissolution ou rescision ; c’est l’anéantissement d’une convention. La loi 35 au digeste de reg. juris, porte que la résolution d’une convention se fait par les mêmes principes qui l’ont formée. Voyez Contrat, Convention, Rescision, Restitution en entier. (A)

Résolutions & Placards, (Commerce.) l’on nomme ainsi en Hollande les ordonnances des états-généraux des Provinces-unies, soit pour la police, soit pour la politique, soit enfin pour le commerce. Quelques-uns mettent une différence entre résolution & placard, regardant la résolution comme l’ordonnance même, & le placard, comme l’affiche qu’on expose en public, pour faire part aux peuples des reglemens qu’ils doivent observer. Voyez Placard.

Les principales résolutions des états-généraux sur le fait du Commerce, sont celles du 22 Novembre 1720, 11 Février 1721, 15 Octobre, & 31 Décembre 1723 ; & enfin celle des 25 & 31 Juillet 1725, qui a pour titre résolution & placard sur la levée des convois & licenten, ensemble la liste des droits d’entrée & de sortie, comme aussi du last-gled ou droit de lestage sur les vaisseaux. Voyez Convoi, Licenten, Last-gled, Lestage.

Cette résolution est composée de 254 articles divisés en 18 sections, qui ont chacune leur titre particulier, qu’on peut voir exposé fort amplement dans le dictionnaire de Commerce de Savary.

Ces résolutions sont la même chose que ce que nous appellons en France un tarif. Voyez Tarif.

Résolution, (Dessein.) un artiste, & sur-tout un dessinateur qui est sûr de ce qu’il fait, n’y va pas à deux fois ; du premier coup, il exprime ce qu’il a dans la pensée ; il met dans son trait une fermeté qui montre son savoir ; & c’est ce qu’on appelle dessiner avec résolution. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « résolution »

Étymologie de résolution - Littré

Provenç. rezolucio ; espagn. resolucion ; ital. resoluzione ; du lat. resolutionem, de resolutum, supin de resolvere, résoudre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de résolution - Wiktionnaire

(vers 1270) Du latin resolutio, de resolvere.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « résolution »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
résolution resɔlysjɔ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « résolution »

  • Cette résolution conserve le même rapport hauteur / largeur (ratio) que l'écran de l'iPhone X (et des modèles suivants) mais dans une taille plus petite.  En comparaison, l'écran de l'iPhone X a une résolution de 1125 x 2436 pixels. Voilà donc une première confirmation du petit iPhone 12, qui devrait comporter un écran de 5,4 pouces OLED comme les autres modèles. Pour information, le simulateur iOS a crashé lorsqu’il a été testé avec d'autres résolutions. Source iPhoneSoft.fr, Une résolution de 960 x 2079 pixels sur l’iPhone 12 de 5,4 pouces - iPhone Soft
  • La décision prise par le conseil municipal d’Asheville, mardi 14 juillet, est historique : à l’unanimité, les sept élus de cette commune de Caroline du Nord de 83 000 habitants ont adopté une résolution demandant la mise en place de mesures de « réparations » économiques des inégalités causées par l’esclavage dans la communauté noire de la ville. Le Monde.fr, Etats-Unis : la ville d’Asheville vote une résolution pour engager des « réparations » de l’esclavage
  • Le rapport mondial Super-résolution microscope Market 2020 parle du processus de fabrication, des principaux types et applications pour les principaux acteurs. Marché régional de la concurrence des entreprises par entreprise, demande du marché, demande (situation, autre industrie, comparaison, prévision) et revenus des ventes, volume des ventes, prix, coût, marge brute, toutes les informations dans Super-résolution microscope Market Report. , Marché Super-résolution microscope 2024 Part de l’industrie mondiale, taille, revenus, dernières tendances, stratégies de stimulation de l’activité, statut CAGR, opportunités de croissance et prévisions – Énergies Renouvelables Afrique
  • Le rapport sur le marché mondial Haute résolution Anuscopie commence par un aperçu de base de l’industrie qui comprend des définitions, une brève introduction, des classifications, la taille, la part, les applications et la structure de la chaîne d’approvisionnement. Le rapport de marché fournit également une évaluation analytique des principaux défis auxquels est confronté le marché Haute résolution Anuscopie actuellement et dans les années à venir, ce qui aide les participants au marché à comprendre les problèmes auxquels ils peuvent être confrontés lorsqu’ils opèrent sur ce marché sur une plus longue période. , Haute résolution Anuscopie va connaître une croissance phénoménale d’ici 2025 | Avantages, opportunités d’affaires et investissements futurs – InFamous eSport
  • LE CAIRE/DUBAI (Reuters) - L'Arabie saoudite a présenté une résolution visant à mettre en oeuvre les termes de l'accord de cessation des hostilités signé à Ryad en novembre dernier et prévoyant notamment que le Conseil de transition du Sud (CTS) abroge son administration autonome, a rapporté mercredi l'agence de presse officielle saoudienne. Challenges, Yémen: L'Arabie propose une résolution sur le contentieux gouvernemental - Challenges
  • Les bonnes résolutions ne gagnent pas à être différées. De Jules Romains / Monsieur le Trouhadec saisi par la débauche
  • Mais que peuvent contre la destinée les plus fermes résolutions ? De Catulle Mendès / La vie joyeuse
  • Si on ne construit rien sur des regrets, par contre on bâtit sur des résolutions. De Anne Bernard / L'amour sans passeport
  • La nature humaine bouscule toujours la bonne volonté et les meilleures résolutions ! De Anne-Marie / L'aube de la joie
  • Les premiers conseils des femmes sont les plus sages et leurs dernières résolutions les plus dangereuses. De Proverbe chinois
  • Nous sommes au bord du gouffre, avançons donc avec résolution. De Sully Prudhomme
  • Les résolutions sont comme les anguilles ; on les prend aisément. Le diable est de les tenir. De Alexandre Dumas, fils
  • Il y a très loin de la velléité à la volonté, de la volonté à la résolution, de la résolution au choix des moyens, du choix des moyens à l'application. De Cardinal de Retz / Mémoires
  • Toutes mes résolutions sont inutiles ; je pensais hier tout ce que je pense aujourd'hui et je fais aujourd'hui le contraire de ce que je résolus hier. Marie-Madeleine Pioche de La Vergne, comtesse de La Fayette, La Princesse de Clèves

Images d'illustration du mot « résolution »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « résolution »

Langue Traduction
Corse risoluzione
Basque ebazpena
Japonais 解決
Russe разрешающая способность
Portugais resolução
Arabe الدقة
Chinois 解析度
Allemand auflösung
Italien risoluzione
Espagnol resolución
Anglais resolution
Source : Google Translate API

Synonymes de « résolution »

Source : synonymes de résolution sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « résolution »



mots du mois

Mots similaires