La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « perplexité »

Perplexité

Définitions de « perplexité »

Trésor de la Langue Française informatisé

PERPLEXITÉ, subst. fém.

A. − État de doute, d'embarras, d'incertitude devant une situation complexe, un problème difficile. Synon. hésitation, incertitude, irrésolution; anton. certitude.Nous vivions dans la perplexité, dans l'hésitation, dans la crainte d'être exposés à chaque pas à quelque affront imprévu (Las Cases,Mémor. Ste-Hélène, t.1, 1823, p.270).Il y a une catégorie d'esprits (...) pour qui la difficulté prend la forme et l'importance d'une perplexité continuelle et paralysante (Teilhard de Ch.,Milieu divin, 1955, p.35):
. Avez-vous tenu en vous-même un long conseil pour me donner la fleur que vous aviez et me demander la mienne? Il y a un acte aussi simple et aussi pur que celui-là, et devant lequel vous vous plongez dans la plus grande perplexité qui ait été soufferte de mémoire d'irrésolu. M. de Guérin,Corresp., 1837, p.288.
SYNT. Être, tomber, se trouver dans la perplexité, dans une grande perplexité; jeter dans la perplexité; perplexité cruelle, terrible; perplexité morale, intellectuelle, métaphysique.
Au plur. Mouvements de doute, d'hésitation; interrogations, incertitudes. En repensant à mes impressions d'hier, je trouve que les perplexités de Panurge correspondent à la réalité des raisons pour et contre l'hyménée. Mariez-vous, vous faites bien; ne vous mariez pas, vous faites mieux (Amiel,Journal, 1866, p.348).L'amitié: que ce mot m'aura fasciné par les perplexités qu'il éveille en moi, par l'éloignement où je me sens de lui (Du Bos,Journal, 1927, p.268).L'auteur évoque les perplexités du haut commandement allemand quand il s'aperçut que les Français avaient quitté ce secteur sans que l'on sût où ils étaient allés (De Gaulle,Mém. guerre, 1956, p.272).
B. − Rare
1. Caractère de ce qui rend perplexe; aspect(s) incertain(s) d'une chose. Qu'un ami, un frère vienne nous avouer les tourments et les perplexités de sa situation (Sand,Hist. vie, t.1, 1855, p.7).Tourmentée par la perplexité de sa destinée éternelle qui rejetait toujours son angoisse à la peine de nouvelles et plus studieuses recherches (Goncourt,MmeGervaisais, 1869, p.181).
2. Ce qui rend perplexe; sujet de perplexité. Je crois que je m'en vais faire un soldat tout à fait épatant. D'abord j'y mettrai d'autant plus mon point d'honneur que j'ai plus donné l'impression d'un raffiné, à seule fin d'être une perplexité pour la famille (Montherl.,Exil, 1929, i, 3, p.35).
Prononc. et Orth.: [pε ʀplεksite], [-ple-]. Littré [-ple-]; Passy 1914, Barbeau-Rodhe 1930, Pt Rob., Lar. Lang. fr. [-plε-]; Martinet-Walter 1973 [-plε-] (10/17); [-ple-] (7/17). Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol et Hist. Ca 1330 «confusion» (Girart de Roussillon, éd. E. B. Ham, 5536). Empr. au b. lat. perplexitas «enchevêtrement, enlacement», au fig. «obscurité, ambiguïté». Fréq. abs. littér.: 268. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 408, b) 428; xxes.: a) 169, b) 459.

Wiktionnaire

Nom commun - français

perplexité \pɛʁ.plɛk.si.te\ féminin

  1. État de celui, celle qui est perplexe.
    • Le général resta pendant un moment en proie à des perplexités faciles à comprendre. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • Choisir un fruit, une femme ou une cravate le frappait d'une perplexité qui ressemblait à une angoisse. — (Pierre Louÿs, Les aventures du roi Pausole, 1901)
    • Le front barré des plis de la plus douloureuse perplexité, il était là, immobile demandant, après l’avoir vigoureusement blasphémé, un miracle à son Dieu. — (Louis Pergaud, L’Argument décisif, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Elle perdit d’un coup son assurance et montra une perplexité de chatte à qui l’on verse du lait dans une bouteille au goulot étroit. — (Colette, Le manteau de spahi, dans La maison de Claudine, Hachette, 1922, collection Livre de Poche, 1960, page 94.)
    • Son visage portait les marques de la plus profonde perplexité et, visiblement, il se demandait si Tacherot ne se moquait pas un peu de lui. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 76)
    • Assez docilement se laissa-t-il convaincre : l'aptitude pour le dessin qu'il s'était découverte en croquant, au ministère, les binettes de ses voisins de pupitre, achevait de lui supprimer toute perplexité de vocation. — (Aristide Marie, L'art et la vie romantiques: Henry Monnier (1799-1877), Paris : Librairie Henri Floury, 1931, p.21)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PERPLEXITÉ (pèr-plé-ksi-té ; prononcé perplezité au XVIe siècle, d'après Palsgrave, p. 38) s. f.
  • Irrésolution qui résulte de choses embarrassées et confuses. Ah ! ne me tiens donc plus l'âme en perplexité, Corneille, Médée, III, 4. Il a martel en tête ; je ne me souviens point de l'avoir vu dans une telle perplexité, Boursault, Lett. nouv. t. II, p. 416. Les agitations éternelles, les craintes, les chagrins, les perplexités, le tumulte d'affaires et de passions…, Massillon, Profess. relig. Serm. 2. Ce sont là ces saintes perplexités de la charité, Massillon, Carême, Tiéd. 1. Vous me voyez dans une perplexité d'esprit inconcevable, Lesage, Diable boit. ch. 12.

HISTORIQUE

XIVe s. De deux malz en cas de perplexité l'en doit eslire le mendre, Oresme, Thèse de MEUNIER.

XVe s. Si suy en grant proplexité, Deschamps, Miroir de mariage, p. 9.

XVIe s. Nostre raison s'a. choppe à tant d'empeschements, et si souvent tombe en perplexité, qu'elle est bien loin de nous guider certainement, Calvin, Instit. 202.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « perplexité »

Lat. perplexitatem, de perplexus, perplexe.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin perplexitas.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « perplexité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
perplexité pɛrplœksite

Citations contenant le mot « perplexité »

  • Songez à la perplexité d'un homme hors du temps et de l'espace, qui a perdu sa montre, et sa règle de mesure, et son diapason. Je crois, Monsieur, que c'est bien cet état qui constitue la mort. Alfred Jarry, Gestes et opinions du Dr. Faustroll, pataphysicien, Fasquelle
  • Autant d’interrogations qui dénotent d’une absence de repères tant que le gouvernement continue à prendre des décisions à tâtons et dans l’hésitation. Nous avons déjà entamé la deuxième moitié du mois de juillet. Pratiquement, il reste un mois et demi avant la rentrée scolaire. Rien ne filtre sur les perspectives de cette rentrée. L’horizon est bouché. Le flou empêche de voir clair. Et pourtant, le gouvernement de Saâd Eddine El Othmani semble se soucier très peu de la désorientation et de la perplexité des élèves, des étudiants et de leurs parents. Va-t-il encore improviser à la dernière minute?. , La perplexité totale face à l’absence de visibilité - Maroc Hebdo l'actualité du Maroc
  • Sa réserve durant la crise du coronavirus aura suffi à entamer cette ardeur. Au point de la faire muer peu à peu en perplexité. «Qu’il ne parte pas tout de suite, c’est compréhensible. Mais qu’il n’ait pas profité de la crise pour lancer une ou deux initiatives bien senties est une faute, lâche un cadre figurant, pourtant parmi ses soutiens. Il laisse passer les trains pendant que Macron et le gouvernement s’emploient, eux, à labourer Le Figaro.fr, Dans l’incertitude, Les Républicains pressent François Baroin de se déclarer
  • Steppenwolf, 1927, le livre de Hermann Hesse dépeint le sentiment d'angoisse, de désespoir et de perplexité qui s'est emparé de la société européenne dans l'entre-deux-guerres et est une analyse lucide de la folie d'une époque où l'ancien meurt sans que le nouveau soit né. Dans cet ouvrage, l'auteur critique de façon mordante la société bourgeoise (le déclin de la civilisation), une dictature invisible qui annule les idéaux de l'individu originel et le transforme en un être non critique, craintif et conformiste qui, mis sous sédation par la consommation compulsive de biens matériels, commence à gonfler inévitablement les rangs d'une société homogène, uniforme et facilement manipulable.  AgoraVox, L'Europe sacrifiera-t-elle les libertés ? - AgoraVox le média citoyen

Traductions du mot « perplexité »

Langue Traduction
Anglais perplexity
Espagnol perplejidad
Italien perplessità
Allemand verwirrung
Chinois 困惑
Arabe الحيرة
Portugais perplexidade
Russe растерянность
Japonais 困惑
Basque nahasita
Corse perplexità
Source : Google Translate API

Synonymes de « perplexité »

Source : synonymes de perplexité sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « perplexité »

Perplexité

Retour au sommaire ➦

Partager