La langue française

Refroidissant

Définitions du mot « refroidissant »

Trésor de la Langue Française informatisé

REFROIDIR, verbe

A. − Empl. trans.
1. Qqc. refroidit qqc. ou qqn
a) SC. ou TECHNOL. [Le suj. désigne un élément extérieur (mécanique, chimique, physique); le compl. désigne soit un corps solide ou liquide, soit un être vivant] Rendre froid, abaisser la température de. Synon. vx froidir.Lorsqu'on chauffe le verre jusqu'à la température de fusion et qu'on le refroidit brusquement, il devient excessivement cassant (A. Meyer, Art émail Limoges, 1895, p. 81):
De[s] techniques très précises (...) permettaient d'enregistrer la température de l'insecte [un papillon] à mesure qu'on le refroidissait... J. Rostand, La Vie et ses probl., 1939, p. 103.
b) En partic.
[Le suj. désigne un facteur climatique] Faire ressentir (à quelqu'un) une sensation de froid. Synon. geler, glacer.Tout cela n'empêchait pas la brume de vous refroidir jusqu'à la moelle des os (Erckm.-Chatr., Hist. paysan, t. 2, 1870, p. 14).
[Le compl. désigne un facteur climatique] Faire baisser la température atmosphérique de. Le paléolithique moyen est caractérisé par une nouvelle avancée des glaciers qui refroidit le climat et oblige l'homme à vivre en bordure de la ligne glaciaire et à se réfugier dans des abris naturels (Hist. sc., 1957, p. 1484).
2. Arg. Qqn refroidit qqn.Assassiner. Si tu fais le méchant, si tu cries, si tu appelles au secours (...) je vais te refroidir d'un coup de mon stylet, et je me sauve (Ponson du Terr., Rocambole, t. 5, 1859, p. 312).
3. Au fig.
a) [Le compl. désigne une pers.] Diminuer l'enthousiasme, l'ardeur de. Synon. décourager, glacer.Ces réflexions refroidirent peu à peu Madame de Vaubert à l'endroit du mariage projeté entre son fils et Mademoiselle de La Seiglière (Sandeau, Mllede La Seiglière, 1848, p. 38).Empl. pronom. Se refroidir avec qqn, à l'égard de qqn. Se montrer plus froid, moins bien disposé. La chanoinesse semble se méfier de moi, et se refroidir à mon égard (Sand, Consuelo, t. 2, 1842-43, p. 114).
b) [Le compl. désigne un sentiment] Diminuer l'intensité de. Refroidir l'enthousiasme, la joie, la passion (de qqn). Vous ne m'aimez plus, Arthur (...) j'ai cherché en moi tout ce qui pouvait avoir refroidi votre amour (Dumas père, Teresa, 1832, iv, 7, p. 208).Empl. pronom. Il l'avait beaucoup aimée dans les premiers temps de leur mariage. Cette ardeur s'était peu à peu refroidie, et maintenant il avait souvent des caprices (Maupass., Contes et nouv., t. 1, Rencontre, 1884, p. 936).
B. − Empl. pronom.
1. Qqc. se refroidit.Devenir froid (sous l'action de l'air ambiant). Dans les carafes, de l'eau bouillie qui achève de se refroidir (Renard, Journal, 1901, p. 645).La barre de fer que les compagnons, la journée finie, laissent se refroidir et brunir sur l'enclume (R. Bazin, Blé, 1907, p. 267).
En partic.
[Le suj. désigne une planète] Newton a calculé qu'une comète met cent mille ans à se refroidir (Hugo, Actes et par., 1, 1875, p. 531).La terre aurait donc commencé à se refroidir il y a cent millions d'années (H. Poincaré, Hyp. cosmogon., 1911, p. 213).
[Le suj. désigne la température atmosphérique ou ambiante d'un lieu] Du 2 au 8 octobre. − La température se refroidit chaque jour, mais demeure sèche (Maine de Biran, Journal, 1814, p. 21).La chambre s'était refroidie, il fallait du bois (Proust, Prisonn., 1922, p. 80).
2. Qqn se refroidit
a) Devenir froid (lors de certaines maladies ou à l'approche de la mort). Les blessés hurlaient, les morts se refroidissaient dans des postures cassées (Zola, Germinal, 1885, p. 1511).En même temps la peau se refroidit, le pouls devient de plus en plus misérable, et le malade succombe (Trousseau, Hôtel-Dieu, 1895, p. 164).
b) Être saisi d'une sensation de froid; prendre froid. En sortant, il se refroidit et est pris de rhume (Cadet de Gassicourt, Mal. enf., t. 1, 1880, p. 52).À cet instant je frissonnai; − je vais me refroidir, pensai-je; − certainement je me refroidis. − Et grelottant, je me levai pour rattraper les couvertures (Gide, Paludes, 1895, p. 128).
C. − Empl. intrans.
1. Qqc. refroidit.Devenir froid (sous l'action de l'air ambiant). Pendant que tu causes, ton café refroidit, mon pauvre homme (Bernanos, Crime, 1935, p. 1439).
2. Qqn refroidit.Devenir froid soit à la suite d'un abaissement de la température ou d'une maladie, soit à l'approche de la mort. Un engourdissement général saisit les membres d'Atala, et les extrémités de son corps commencèrent à refroidir; « Touche mes doigts, me disoit-elle, ne les trouves-tu pas bien glacés? » (Chateaubr., Génie, t. 2, 1803, p. 246).
3. Au fig.
a) [Le suj. désigne un sentiment] Diminuer d'intensité. Sa colère refroidit. Sa haine, seulement, que chaque instant aggrave, Ne refroidira pas comme fait une lave (Dumas père, Christine, 1830, ii, 9, p. 239).
b) Fam. Laisser refroidir qqc. Laisser en attente. (Dict. xxes.).
Prononc. et Orth.: [ʀ əfʀwadi:ʀ], [-ɑ-]. V. froid. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. Verbe trans. 1. a) ca 1200 « rendre froid » (Aiol, 613 ds T.-L.); b) 1690 « faire baisser la température de » (Fur.); 2. a) ca 1210 part. passé adj. « mort » (Folque de Candie, éd. O. Schultz-Gora, 5427); 1836 part. passé subst. « cadavre » (Vidocq, Voleurs, t. 1, p. xvj); b) 1828-29 refroidir qqn « le tuer » (Id., Mém., t. 1, p. 383); 3. a) ca 1355 « faire diminuer l'intensité, l'ardeur (d'un sentiment) » (Bersuire, Tite-Live, f o112 ds Littré); b) 1842-43 se refroidir à l'égard de qqn (Sand, loc. cit.). B. Verbe intrans. 1. ca 1160 « devenir moins chaud » (Eneas, éd. J.-J. Salverda de Grave, 1960); 2. 1580 « devenir froid, de quelque chose qui était chaud » (B. Palissy, Disc. admir., p. 366); 3. 1676 laisser refroidir (une réponse) (MmeDe Sévigné, Lettres, éd. M. Monmerqué, t. 4, p. 382). Dér. de froid*; préf. re-*; dés. -ir; cf. ca 1100 refreidier « se rafraîchir » (Roland, éd. J. Bédier, 2486). Fréq. abs. littér.: 418. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 646, b) 785; xxes.: a) 501, b) 501.

Wiktionnaire

Adjectif

refroidissant \ʁə.fʁwa.di.sɑ̃\

  1. Qui refroidit.
    • […] mais toutes les conditions, échauffantes ou refroidissantes, sont salubres dans certains pays, tandis que dans d’autres elles ne le sont pas : en effet, pour les pays situés dans un climat chaud, les conditions refroidissantes sont salubres et les conditions échauffantes ne le sont pas ; tandis que, pour les pays situés dans un climat froid, les conditions échauffantes sont salubres et les refroidissantes sont insalubres ; or nous allons dire quels sont les pays qui ont un climat chaud et quels sont ceux dont le climat est froid. — (‎Charles-Victor Daremberg, directeur, Œuvres d’Oribase, Collection des médecins grecs et latins, tome deuxième, Imprimerie impériale, Paris, 1854, traduit du grec par Ulco Cats Bussemaker et ‎Charles-Victor Daremberg)

Forme de verbe

refroidissant \ʁə.fʁwa.di.sɑ̃\

  1. Participe présent du verbe refroidir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

REFROIDIR. v. tr.
Rendre froid. Le vent, la pluie a refroidi l'air. Refroidir des vapeurs pour les condenser. Le temps s'est refroidi. Se refroidir signifie Prendre froid. Il s'est refroidi en sortant du théâtre. Je me suis refroidi à rester trop longtemps dans le jardin. Il s'emploie figurément et signifie Diminuer l'ardeur, l'activité, etc. Il avait bien de l'ardeur pour cette affaire, mais ce qui est arrivé l'a beaucoup refroidi. La vieillesse refroidit les passions. Cette scène refroidit l'action, l'intérêt. Il faut laisser refroidir sa colère. Il commença à se refroidir sur la proposition qu'on lui faisait. Leur amitié se refroidit de jour en jour. Ils commencent à se refroidir l'un pour l'autre. Il est aussi intransitif et signifie Devenir froid. Laissez refroidir ce bouillon. Cela refroidira trop.

Littré (1872-1877)

REFROIDISSANT (re-froi-di-san, san-t') adj.
  • Qui a la propriété de refroidir. Sa congélation et sa cristallisation opérées par divers moyens refroidissants, Fourcroy, Conn. chim. t. I, p. CXXI.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « refroidissant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
refroidissant rœfrwadisɑ̃

Citations contenant le mot « refroidissant »

  • L’amélioration de l’efficacité énergétique de l’industrie du refroidissement et la transition vers des réfrigérants plus respectueux de l’environnement permettraient des réductions de 210 à 460 milliards de tonnes d’émissions de GES durant les 40 prochaines années, soit jusqu’à huit fois les émissions planétaires de 2018, indique le rapport de synthèse du Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE) et de l’Agence internationale de l’énergie (AIE), publié le 17 juillet. « Il faut qu’on se sorte d’un cycle vicieux où, en se refroidissant, on réchauffe la planète », a déclaré dans un entretien avec La Presse une coauteure de l’étude, Gabrielle Dreyfus, scientifique principale à l’Institut pour la gouvernance et le développement durable, à Washington, et conseillère au Programme de Kigali pour un refroidissement efficace. La Presse, Climatisation : comment économiser huit ans d’émissions de GES
  • Zurich (awp) - La Bourse suisse a ouvert en légère baisse lundi, les craintes sur le coronavirus et les tensions politiques entre la Chine et les Etats-Unis refroidissant les investisseurs. La saison des résultats marquait une pause avant d'enchaîner sur une semaine qui s'annonce chargée. , Bourse Zurich: ouverture en légère baisse dans un contexte de tensions
  • Des études antérieures ont estimé que la dilatation thermique serait moins susceptible de fissurer la surface de la Terre que la contraction thermique, le processus inverse par lequel la coquille externe de la Terre se rétrécit en se refroidissant. Parce qu’une grande partie de la chaleur interne de la Terre provient de la radioactivité, la désintégration radioactive entraînerait un refroidissement de l’intérieur de la planète avec le temps, ont suggéré ces études. Betanews.fr, Comment la Terre s'est-elle fissurée? Une nouvelle étude pourrait expliquer les origines de la tectonique des plaques sur notre planète. - Betanews.fr
  • Des recherches antérieures ont en effet suggéré que l’impact de Chicxulub, il y a 66 millions d’années, avait libéré une telle quantité de poussière dans l’atmosphère que le ciel s’était assombri, refroidissant finalement la Terre. Sciencepost, Il y a 800 millions d'années, la Terre et la Lune ont essuyé une pluie d'astéroïdes

Images d'illustration du mot « refroidissant »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « refroidissant »

Langue Traduction
Anglais cooling
Espagnol enfriamiento
Italien raffreddamento
Allemand kühlung
Chinois 冷却
Arabe تبريد
Portugais resfriamento
Russe охлаждение
Japonais 冷却
Basque hozte
Corse rinfrescante
Source : Google Translate API

Synonymes de « refroidissant »

Source : synonymes de refroidissant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « refroidissant »

Refroidissant

Retour au sommaire ➦

Partager