Calciner : définition de calciner


Calciner : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

CALCINER, verbe trans.

Soumettre à l'action du feu les pierres calcaires pour les transformer en chaux.
P. ext.
1. Soumettre à une très forte température pour obtenir une combustion totale. Calciner du bois :
1. Il prépara un charbon d'origine animale, en calcinant dans un creuset fermé des os d'animaux de boucherie. J. Rouberty, Manuel de sucrerie,1922, p. 54.
Emploi abs. :
2. « On pourrait encore suivre le procédé suivant : dissoudre une partie de magnésie dans de l'acide sulfurique, évaporer la liqueur à siccité, calciner légèrement, et reprendre par l'eau, qui dissout le sulfate de magnésie et laisse le sulfate de chaux... » J.-B. Kapeler, J.-B. Caventou, Manuel des pharmaciens et des droguistes,t. 1, 1821, p. 154.
Emploi pronom. Brûler jusqu'à totale combustion :
3. [dans le four Porion]. Pendant que la masse est en feu et se calcine, il faut la remuer énergiquement avec un ringard; ... L. Ser, Traité de phys. industr.,t. 2, 1890, p. 370.
P. métaph. ou au fig. Détruire :
4. Il faut une conscience fidèle et qui réfléchisse, dans sa transparence, les fautes passées; il faut une douleur puissante, qui fende et calcine la dureté du cœur; ... Ozanam, Essai sur la philos. de Dante,1838, p. 148.
2. Dessécher, brûler :
5. Nous nous sommes mis à table à neuf heures un quart et grâce à la prudence de ma cuisinière qui n'a embroché qu'en entendant les coups de canon, le dîner n'a pas été calciné. Mérimée, Lettres à la comtesse de Boigne,1870, p. 74.
P. métaph. :
6. ... puis, lui, pauvre diable, mais bon prince, avala quatre assiettées du potage écarlate, lequel, entre parenthèses, calcine joliment les boyaux, et lampa deux bouteilles de blanc et quatre ou cinq de rouge; ... L. Cladel, Ompdrailles,1879, p. 311.
Emploi pronom. :
7. ... Il [le père Tellier] a fait tant de bamboches quand il était jeune!... Il s'est calciné avec l'eau-de-vie! Mais c'est fâcheux, tout de même, de voir une connaissance s'en aller. Flaubert, Madame Bovary,t. 1, 1857, p. 120.
8. ... ils se voyaient comme ils étaient : la grande foire, la foule, beaucoup trop calme, avec cent faces grises; la rue se calcinait de soleil, se tordait sous le ciel éventré, brûlait les talons et les fesses, ils se laissaient brûler; ... Sartre, La Mort dans l'âme,1949, p. 83.
Loc. Se calciner le sang. Se tourmenter :
9. − Il vous aime tant... Il se calcine le sang, pécaïré! A. Daudet, Numa Roumestan,1881, p. 253.
Prononc. et Orth. : [kalsine], (je) calcine [kalsin]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. xives. (B. de Gord., Pratiq., I, 22 ds Gdf. Compl.); xvies. se calciner (B. Palissy, Disc. admir., p. 354 ds IGLF Litt.). Empr. au lat. médiév. calcinare de même sens (xiie-xiiies. ds Mittellat. W. s.v., 63, 69), lui-même dér. de calx, calcis, v. chaux. Fréq. abs. littér. : 23. Bbg. Gohin 1903, p. 361.

Calciner : définition du Wiktionnaire

Verbe

calciner \kal.si.ne\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Chimie) Transformer du carbonate calcaire en chaux vive à l’aide d’une forte chaleur.
  2. (Par extension) Soumettre des matières solides quelconques à l’action du feu.
    • Calciner le salpêtre, le vitriol, les métaux, etc.
  3. (Courant) Faire éprouver une violente action du feu à quelque chose.
    • Sur les décombres calcinés des grandes métropoles, s’édifient d’innombrables cabanes provisoires. — (Edwin O. Reischauer, Histoire du Japon et des Japonais, tome 2 : De 1945 à nos jours, traduit et complétée par Richard Dubreuil, édition Seuil, 1997, p. 38)
    • Cette muraille a été calcinée par les flammes.
    • Cette pierre s’est calcinée dans le feu.
    • Ils ont retrouvé des corps humains calcinés après l’incendie.
  4. (Figuré)
    • Ma mère, au feu des fourneaux, calcinait ses belles mains blanches que j’aimais tant à embrasser. — (Alphonse Daudet, Le petit chose, 1868, rééd. Le Livre de Poche, page 19)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Calciner : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CALCINER. v. tr.
T. de Chimie. Transformer du carbonate calcaire en chaux vive à l'aide d'une forte chaleur et, par extension, Soumettre des matières solides quelconques à l'action du feu. Calciner le salpêtre, le vitriol, les métaux, etc. Il se dit souvent, dans le langage ordinaire, en parlant de Tout ce qui éprouve une violente action du feu. Cette muraille a été calcinée par les flammes. Cette pierre s'est calcinée dans le feu.

Calciner : définition du Littré (1872-1877)

CALCINER (kal-si-né) v. a.
  • 1 Terme de chimie. Réduire par l'action du feu en ce qu'on nommait chaux autrefois, ce nom de chaux étant alors donné à tous les oxydes métalliques, et surtout à ceux qui avaient des propriétés alcalines.
  • 2Soumettre à une forte chaleur. Calciner le salpêtre, le vitriol, les métaux, etc.
  • 3Se calciner, v. réfl. Cette pierre s'est calcinée dans le feu.

HISTORIQUE

XVIe s. Calciner, se dit de toutes choses qui se rendent en chaux ou en poussiere par l'action du feu, Palissy, 378.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « calciner »

Étymologie de calciner - Littré

Calx, chaux (voy. ce mot).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de calciner - Wiktionnaire

Du latin calx, calcis qui désigne la chaux mais aussi la pierre calcaire (mot dérivé de l’adjectif calcarius).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « calciner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
calciner kalsine play_arrow

Conjugaison du verbe « calciner »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe calciner

Évolution historique de l’usage du mot « calciner »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « calciner »

  • coke de pétrole calciné (CPC) est le produit de calciner le coke de pétrole. Ce coke est le produit de lunité de cokéfaction dans une raffinerie de pétrole brut. Le coke de pétrole calciné est utilisé pour fabriquer des anodes pour laluminium, lacier et de lindustrie de la fusion de titane., Il fournit une analyse clé sur létat du marché des fabricants Coke de pétrole calcinés avec les meilleurs faits et des chiffres, ce qui signifie, la définition, lanalyse SWOT, avis dexperts et les derniers développements à travers le monde. Le rapport calcule également la taille du marché, Coke de pétrole calcinés ventes, le prix, les revenus, la marge brute et part de marché, la structure des coûts et le taux de croissance. Le rapport estime que les revenus générés par les ventes de ce rapport et technologies par divers secteurs dapplication. , Coke de pétrole calcinés Taille du marché 2020: analyse SWOT, Top données pays, Defination, part de marché, les facteurs de croissance, Segmentation et prévisions pour 2026 – Derrière-l'Entente.com

Traductions du mot « calciner »

Langue Traduction
Portugais calcinar
Allemand kalzinieren
Italien bruciare
Espagnol calcinar
Anglais calcine
Source : Google Translate API

Synonymes de « calciner »

Source : synonymes de calciner sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « calciner »



mots du mois

Mots similaires