La langue française

Tiédir

Sommaire

  • Définitions du mot tiédir
  • Étymologie de « tiédir »
  • Phonétique de « tiédir »
  • Citations contenant le mot « tiédir »
  • Images d'illustration du mot « tiédir »
  • Traductions du mot « tiédir »
  • Synonymes de « tiédir »
  • Antonymes de « tiédir »

Définitions du mot tiédir

Trésor de la Langue Française informatisé

TIÉDIR, verbe

A. − Empl. intrans.
1. Devenir tiède. Le soleil, le vent tiédit; mettre du lait à tiédir; bière, café qui tiédit. On rape ces racines (...) et de la pulpe on en fait un cataplasme dont on couvre l'ulcère après l'avoir fait tiédir (Geoffroy, Méd. prat., 1800, p. 334).Sous les frictions qu'Angélo faisait aller de plus en plus vite, il lui sembla que la chair [du jeune médecin] s'amollissait, tiédissait, reprenait un peu de nacre (Giono, Hussard, 1951, p. 57).
2. Au fig., littér. [En parlant d'un comportement, d'une manière de sentir ou de penser] Perdre de sa force, de sa ferveur. Foi, zèle qui tiédit. La ferveur des citoyens ne tiédissait point (A. France, J. d'Arc, t. 1, 1908, p. 323).
Empl. pronom. La pensée abstraite est glacée (...). Elle se compromet en se tiédissant et s'humanisant, mais prend vie; c'est seulement alors qu'elle peut devenir active (Gide, Journal, 1935, p. 1224).
B. − Empl. trans.
1. Rendre tiède. (Faire) tiédir de l'eau, du lait; mur tiédi par le soleil; air tiédi par un poêle. Ce fut d'abord, en quittant le gai soleil qui tiédissait la radieuse matinée, les demi-ténèbres de l'allée puante (Zola, Fécondité, 1899, p. 201).Une volupté primitive les pénétrait, tiédissait, assouplissait leur chair, huilait leurs articulations, liquéfiait leur sang (Arnoux, Nuit St-Avertin, 1942, p. 51).
2. Au fig. Diminuer l'ardeur, la ferveur (d'un comportement, d'une manière de sentir ou de penser). Adam souriait de l'impatience de sa femme, et la regardait d'un œil que la satiété conjugale ne tiédissait pas encore (Balzac, Fausse maîtr., 1841, p. 15).
C. − Part. passé en empl. adj. Devenu ou rendu tiède.
1. [Corresp. à tiède A] Eau bouillie tiédie, potage tiédi. Ils les trouvèrent surnageant [les cloches], comme trois énormes fleurs de bronze, sur les eaux tiédies de l'étang (Lorrain, Sens. et souv., 1895, p. 210).Cire tiédie et ramollie à un degré convenable (Arts et litt., 1935, p. 40-4).
2. [Corresp. à tiède B] Sentiments tiédis. Empl. subst., rare. Personne qui a perdu son ardeur, son enthousiasme. Nous condamnions froidement à mort (...) tous ceux qui nous paraissaient avoir flanché, tous les délateurs, les tiédis, les fatigués, les embourgeoisés (Cendrars, Moravagine, 1926, p. 121).
Prononc. et Orth.: [tjedi:ʀ], (il) tiédit [-di]. Ac. 1694, 1718: tiedir, dep. 1740: tiédir. Étymol. et Hist. 1. a) 1380 intrans. « devenir tiède » commencer a tiedir (Roques t. 2, no12298); b) 1596 « rendre tiède » (Hulsius); 2. av. 1660 intrans. « perdre de sa ferveur, de son ardeur » tiedir dans sa passion (Scarron, La Précaution inutile ds Œuvres, Paris, J. Fr. Bastien, 1786, t. 3, p. 259). Dér. de tiède*; dés. -ir. Fréq. abs. littér.: 77.
DÉR.
Tiédissement, subst. masc.Fait de devenir tiède, action de rendre tiède; état de tiédeur qui en résulte. Attendre le tiédissement d'un bain, d'une compresse. Le soleil soumettait ce noyau de paysage à un léger tiédissement, à un début de coction printanière, d'où se dégageait une odeur presque déjà capiteuse (Romains, Hommes bonne vol., 1938, p. 80). [tjedismɑ ̃]. 1resattest. 1845 (Richard), attest. isolée, à nouv. 1938 (Romains, loc. cit.); de tiédir, suff. -ment1*.
BBG.Dub. Dér. 1962, p. 31 (s.v. tiédissement).

Wiktionnaire

Verbe

tiédir \tje.diʁ\ 2e groupe (voir la conjugaison)

  1. (intransitif) Devenir tiède.
    • Laisser tiédir de l’eau.
    • Faire tiédir de l’eau.
  2. (transitif) Rendre tiède.
    • On peut tiédir le mélange.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TIÉDIR. v. intr.
Devenir tiède. Laisser tiédir de l'eau. Faire tiédir de l'eau.

Littré (1872-1877)

TIÉDIR (tié-dir) v. n.
  • Devenir tiède. L'eau tiédit. Faire tiédir de l'eau.

HISTORIQUE

XVIe s. On pourra user du lait venant de la vache, mais un peu tiedi, Paré, XVI, 22.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « tiédir »

Tiède ; Berry, tiedzir ; provenç. tebezir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1380) Dérivé de tiède avec le suffixe -ir[1].
Le sens transitif apparait après 1596[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « tiédir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tiédir tiedir

Citations contenant le mot « tiédir »

  • Tailler le fromage en petits dés. Dans une casserole, faites fondre les 100 gr de beurre, y ajouter la farine et mélanger le tout. Cuire à feu très doux 4 à 6 minutes puis assez tiédir et verser le lait bouillant et assaisonné et mélanger encore puis laissez cuire, toujours à feu doux 10 à 12 minutes. À la fin de la cuisson, ajouter la crème de gruyère, les dés de fromage et hors du feu rajouter 4 jaunes d’œuf. nrpyrenees.fr, Simple et rapide : Les croquettes au fromage - nrpyrenees.fr
  • Versez la pâte dans un moule à charnières de ø 22 cm. Enfournez pour 15 min. Laissez tiédir, démoulez et laissez refroidir sur une grille. Biba Magazine, Gâteau et recette : le « Fraîcheur Chocolat », un miracle signé Pierre Hermé - Biba Magazine
  • Sortez la tatin du four et retournez-la immédiatement sur un plat. Laissez tiédir avant de déguster. , Magazine Gastronomie et Vins | Recette santé : tarte tatin aux abricots ou aux pommes
  • 5 Sortir les pomelos du four et laisser tiédir avant de servir. , Magazine Gastronomie et Vins | Les pomelos rôtis au miel
  • Graisser le moule. Dans une casserole, mettre le lait, la semoule, le sucre, la vanille et cuire 15 min à feu modéré. Laisser tiédir puis incorporer l’œuf. Ajouter 12 cerises et mélanger avec délicatesse. Garnir le moule avec cette préparation. Sur le dessus, ajouter les cerises restantes et le beurre. Enfourner sans préchauffage et cuire 20 min Th 6. A déguster chaud, tiède ou froid.  France Bleu, Gâteau de semoule aux cerises
  • Mettre le lait à tiédir avec les feuilles de verveine. Filtrer le liquide et le laisser refroidir. Franceinfo, À la carte. Portraits de chefs. Quand Guy Savoy a la pêche !
  • – Laissez tiédir et relancez votre four à 180 °C. Le Tribunal Du Net, Gâteau à la betterave crue : une recette inattendue mais délicieusement fondante !

Images d'illustration du mot « tiédir »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « tiédir »

Langue Traduction
Anglais cool down
Espagnol enfriarse
Italien calmati
Allemand abkühlen
Chinois 冷却
Arabe ترطيب
Portugais esfriar
Russe остывать
Japonais クールダウン
Basque hoztu
Corse rinfrescà
Source : Google Translate API

Synonymes de « tiédir »

Source : synonymes de tiédir sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « tiédir »

Partager