Bouillonner : définition de bouillonner


Bouillonner : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

BOUILLONNER, verbe.

A.− Emploi intrans.
1. [En parlant d'un liquide, d'une matière liquéfiée] Produire des bulles gazeuses par suite d'ébullition ou de mouvement :
1. ... les deux berges qui s'élevaient presque de suite en hautes collines, le vieux monastère blotti entre la rivière et le commencement de la pente, l'eau qui blanchissait, bouillonnait et se précipitait du haut en bas du grand rapide comme dans un escalier géant. Hémon, Maria Chapdelaine,1916, p. 15.
2. Au fig. Être en effervescence. Bouillonner de fureur, de colère. ,,Être agité de fureur, d'une violente colère`` (Ac. 1835-1932) :
2. Quels que pussent être les sentiments qui bouillonnaient dans mon âme, je jugeai qu'il y avait lieu de prescrire la suspension d'armes pour autant qu'on tirât encore et, tout en maintenant les positions acquises, de ne pas nous opposer aux mouvements que les troupes britanniques entreprendraient de leur côté. De Gaulle, Mémoires de guerre,1959, p. 191.
3. [En parlant d'un tissu] Présenter des plis bouffants :
3. ... la manche étoffée devra bouillonner avec excès, et même, d'abord, avec lourdeur, afin que se dégage la fragile unité de cette courbe qui ondule à peine et s'étire. Huyghe, Dialogue avec le visible,1955, p. 80.
4. [En parlant d'une publication] Avoir de nombreux invendus :
4. Les journaux bouillonnent parfois à plus de vingt pour cent de leur tirage. Dub., 1970.
B.− Emploi trans.
1. Bouillonner une robe, une étoffe, un ruban. ,,Y faire les gros plis qu'on appelle des bouillons`` (Ac. 1835, 1878).
2. Rare. Agiter (un liquide) de façon à (y) former des bouillons :
5. Agnès s'éloigne à belles brassées, bouillonnant l'eau, rapide et technicienne. Queneau, Les Enfants du limon,1938, p. 38.
PRONONC. : [bujɔne], (je) bouillonne [bujɔn]. Pour la transcr. avec [λ] mouillé cf. bouillir.
ÉTYMOL. ET HIST. − Ca 1215 (Péan Gatineau, St Martin, 1814 dans T.-L. : onc puis li sans ne boillonna); 1561 fig. (J. Grevin, Gelodacrye, p. 997 dans IGLF Litt.). Dénominatif de bouillon*; dés. -er.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 382. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 622, b) 682; xxes. : a) 572, b) 382.
BBG. − Mat. Louis-Philippe 1951, p. 107. − Rommel (A.). Die Entstehung des klassischen französischen Gartens im Spiegel der Sprache. Berlin, 1954, p. 67.

Bouillonner : définition du Wiktionnaire

Verbe

bouillonner \bu.jɔ.ne\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Jaillir, s’agiter en formant des bouillons, en parlant de l’eau et des autres liquides.
    • Une fontaine qui bouillonne. - Une source qui bouillonne. - Le sang bouillonnait en sortant de la plaie. - Faire bouillonner l’eau en l’agitant.
  2. (Figuré) Avoir des accès, des agitations de colère rentrée.
    • La honte d’être joués par deux hommes qui les bravaient audacieusement au milieu de leur camp, faisait bouillonner la colère dans le cœur des Comanches. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • Il n’alla pas non plus de leur côté, parce qu’il sentait bouillonner au-dedans de lui un trop-plein de rage et d’appréhension, et qu’il éprouvait le besoin de tirer sur ces deux hommes. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 354 de l’éd. de 1921)
    • Il bouillonne de colère.
  3. (Couture) (Transitif) Plisser en bouillons.
    • Bouillonner une robe, une étoffe, un ruban.
    • Les fenêtres du rez-de-chaussée étaient ouvertes sur d'élégants rideaux bouillonnés. — (William Faulkner, Sartoris, trad. René-Noël Raimbault & Henri Delgove, éd. Gallimard, 1937, rééd. Folio, p. 218)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bouillonner : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BOUILLONNER. v. intr.
Jaillir, s'agiter en formant des bouillons. Il se dit de l'eau et des autres liquides. Une fontaine qui bouillonne. Une source qui bouillonne. Le sang bouillonnait en sortant de la plaie. L'eau commence à bouillonner. Faire bouillonner l'eau en l'agitant. Fig., Bouillonner de fureur, de colère, Être agité de fureur, d'une violente colère. Transitivement, il signifie Plisser en bouillons. Bouillonner une robe, une étoffe, un ruban. Le participe passé

BOUILLONNÉ s'emploie comme nom masculin dans cette acception. Un bouillonné, des bouillonnés, Ornements d'étoffe plissés en bouillon.

Bouillonner : définition du Littré (1872-1877)

BOUILLONNER (bou-llo-né, ll mouillées, et non bou-yo-né) v. n.
  • 1Former des bouillons, en parlant d'un liquide. Cette source bouillonne. Et le sang qui bouillonne Forme un si gros torrent que lui-même il s'étonne, Corneille, Attila, V, 6. Que l'airain écume et bouillonne, Que mille dards en soient formés, Que sous nos marteaux enflammés à grand bruit l'enclume résonne, Rousseau J.-B. Cantate 6.
  • 2 Fig. Bouillonner d'ardeur, de colère. Tel Sophocle à cent ans charmait encore Athènes ; Tel bouillonnait encor son vieux sang dans ses veines, Disaient-ils à l'envi, lorsqu'Œdipe aux abois De ses juges pour lui gagna toutes les voix, Corneille, Au roi sur Cinna, Pompée, etc. Un sang nouveau bouillonne dans mes veines, Delavigne, Paria, V, 3. Vois déjà briller dans mes regards Tout le feu dont mon sang bouillonne, Béranger, Bacchante.

    Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.

  • 3 V. a. Faire des bouillons à une étoffe. Bouillonner une robe, une collerette.

HISTORIQUE

XVIe s. Une façon de parler bouffie et bouillonnée de poinctes, Montaigne, I, 383. La vraye licorne, estant mise en l'eau, se prend à bouillonner, faisant eslever petites bulles d'eau comme perles, Paré, Licorne, 15. Comme les eaux bouillonnent d'une grosse source et ample, Calvin, Instit. 23.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Bouillonner : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

BOUILLONNER, v. act. (en terme de Boutonnier,) c’est enjoliver un bouton avec du bouillon ; ce qui s’exécute de la maniere suivante : on a une aiguille exprès, c’est-à-dire longue & mince, enfilée d’une soie de grenade unie & cirée pour que le bouillon y coule mieux. On passe l’aiguille dans le bouillon, & on l’attache en long, en écartant le point de sa longueur, ou en roue, en rapprochant les points : j’ai dit soie de grenade unie, c’est que les autres soies étant cotonneuses & pleines d’inégalités, empêcheroient le bouillon de passer ; ce qui retarderoit l’opération, & pourroit même rendre l’ouvrage imparfait, sur-tout dans les épis & les cordelieres, où les soies du moins après un tems se sépareroient en petits poils, qui pourroient passer à travers le bouillon, & offusquer son éclat.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « bouillonner »

Étymologie de bouillonner - Littré

Bouillon.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de bouillonner - Wiktionnaire

(Date à préciser) Dénominal de bouillon.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bouillonner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bouillonner bujɔne play_arrow

Conjugaison du verbe « bouillonner »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe bouillonner

Évolution historique de l’usage du mot « bouillonner »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bouillonner »

  • Autant de questions suggérées destinées à faire bouillonner les méninges face à la page blanche. Une page au format A4 de préférence sur laquelle, en réponse aux questions posées (ou en trouvant l’inspiration ailleurs), chacun est invité à faire un dessin. « Dessine-moi ta MJC ! » dit le petit concours lancé sur la toile par l’équipe de la MJC Savouret qui, hormis le format de la feuille à utiliser, laisse carte blanche à la créativité et aux initiatives. Envie de faire des collages, des découpages, de la peinture, des feutres, de l’aquarelle, de la création numérique… Envie de créer à plusieurs mains… Laissez vous porter par vos idées et votre inspiration du moment pour poser sur le papier ce que représente pour vous ou ce que signifie la MJC (attention, pas de coloriage imprimé dit le règlement). , Edition Epinal | Concours : dessine-moi ta MJC
  • Même si les revenus à Hog Island ont chuté des deux tiers depuis le début de l'année, obligeant à des réductions de salaire et à des congés d'employés, les réservoirs d'eau de la ferme ostréicole du nord de la Californie ont continué de bourdonner et de bouillonner d'activité. News 24, Après une pandémie, un ostréiculteur californien confiant dans le retour de l'industrie - News 24
  • À chacun sa symphonie pour bouillonner d’ardeur !  Le Journal de Montréal, Les déclinaisons de l’orgasme féminin | JDM
  • "J’ai été averti par des gens du village à 7h30, raconte le buraliste, Laurent Besançon. On m’a dit “Attention, ça arrive de Florac”. On a tout vidé avec l’aide des villageois, des autres commerçants, des pompiers." Alors que dans les locaux commerciaux, les biens ont été mis en sécurité, tous regardaient l’eau bouillonner, en saluant l’élan de solidarité qui s’est manifesté. À midi, un buffet était improvisé. Yves Béchet vient de reprendre le restaurant la Tendelle. Drôle de première saison. "Après le Covid, les inondations.... On était en place ; là, on perd une semaine de plus." Philippe Dabin, du Merle bleu, avoue : "Avec le début de saison qu’on a connu, c’est dur." midilibre.fr, Lozère : dans les gorges du Tarn, les professionnels du tourisme essaient de "garder la tête hors de l'eau" - midilibre.fr
  • Surtout, la pandémie a soufflé sur les braises et fait bouillonner le métal précieux. D’ailleurs, l’apparition de nouveaux foyers de contamination ces derniers jours – qui laisse poindre le risque d’un regain de Covid-19 dans les pays déconfinés – a alimenté sa récente progression. L’injection massive d’argent par les banques centrales et les gouvernements du monde entier pour soutenir le système économique mis à mal par la crise sanitaire regonfle les valeurs boursières et profite à l’or. Les investisseurs répartissent ainsi les risques et comptent bien que cet argent qui coule à flots ruisselle dans leurs poches. Le Monde.fr, « L’or brille à nouveau de mille feux aux yeux des spéculateurs »

Traductions du mot « bouillonner »

Langue Traduction
Portugais borbulhar
Allemand sprudeln
Italien ribollire
Espagnol hervir
Anglais bubble
Source : Google Translate API

Synonymes de « bouillonner »

Source : synonymes de bouillonner sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « bouillonner »



mots du mois

Mots similaires