Inconséquent : définition de inconséquent


Inconséquent : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

INCONSÉQUENT, -ENTE, adj.

A. − [En parlant d'une chose] Qui est contraire à la logique, au bon sens. Synon. absurde, incohérent, illogique; anton. logique.Raisonnement inconséquent; politique inconséquente. Les jugemens (...), les idées (...) pourront être faux quoique conséquens, et justes quoiqu'inconséquens (Destutt de Tr., Idéol. 3,1805, p. 328).Kant est trop timide; et son agnosticisme est inconséquent (Théol. cath.t. 4, 1, 1920, p. 1282):
1. ... la vie que je menais dans cette libre nature, en compagnie de mon cheval Canari et de mon chien Sandy, me parut tout à coup inconséquente et mesquine, et je me hâtai de rentrer en Europe. Cendrars, Moravagine,1926, p. 13.
B. − [En parlant d'une pers.]
1. Qui est en contradiction avec soi-même, qui n'est pas fidèle à ses convictions dans sa conduite, à ses idées dans ses paroles. Synon. illogique, léger, versatile; anton. conséquent, logique, réfléchi, sérieux.Être inconséquent dans sa conduite, dans ses propos, dans ses jugements; inconséquent et léger, inconséquent et frivole. Être inconsistant, inconséquent; on ne le retrouve jamais pareil à ce qu'on l'avait laissé la veille (Gide, Journal,1910, p. 311).Je vous raconte toutes ces choses, j'en fais une petite salade. Ne me croyez pas inconséquent. Pour la nième fois, papa nous les raconte, avec des variantes et des compléments d'information (H. Bazin, Vipère,1948, p. 144).V. affectueux ex. 5 :
2. Mais ce citoyen de Milan, plus il vieillissait, et moins il se résignait à vivre loin de Paris. Beaucoup de Français peuvent se reconnaître aujourd'hui dans cet homme inconséquent, acharné à médire d'une patrie hors de laquelle il n'existe pas pour lui de bonheur. Mauriac, Journal occup.,1944, p. 327.
a) [En fonction d'attribut ou d'appos.]
Inconséquent à + subst. ou pron.S'en affranchir [du devoir] sous prétexte qu'il est obscur, mal fondé, pénible à porter, c'est être radicalement inconséquent à la science et à la conscience; c'est ne plus vouloir ce qu'on veut (Blondel, Action,1893, p. 136).[Il] préfère fausser son goût plutôt que de se paraître inconséquent à lui-même (Gide, Journal,1907, p. 228).
Inconséquent avec + subst. ou pron.Inconséquent avec soi-même. Inconséquents avec leurs principes religieux, ils se défièrent de moi (Balzac, Méd. camp.,1833, p. 225).Ce n'est point victimes de leurs théories qu'ils succombent, mais bien, au contraire, pour avoir été inconséquents avec eux-mêmes sur quelque point (Gide, Et nunc manet,1951, p. 1150).
b) [P. méton.] Propos inconséquents; décision, démarche, proposition inconséquente; cœur, esprit, caractère inconséquent. Rien n'est inconséquent comme cette conduite, comme la foi sans pratique, comme un baptisé païen (E. de Guérin, Lettres,1840, p. 356).Les socialistes parlementaires (...) sont fort inconséquents, car ils travaillent à ruiner eux-mêmes l'épopée dont ils voudraient maintenir le prestige dans leurs discours (Sorel, Réflex. violence,1908, p. 140).
En emploi subst. masc. sing. à valeur de neutre. L'incertain, l'accidentel, le confus et l'inconséquent qui sont les attributs les plus probables de la plupart de nos pensées (Valéry, Variété V,1944, p. 229).
2. En partic., vieilli. [En parlant d'une femme] Qui a une conduite légère, frivole. Cette femme est bien inconséquente (Ac.).
REM.
Inconséquemment, adv.,rare. D'une manière inconséquente. Anton. conséquemment. Agir inconséquemment.Il insista fort pour savoir si Sara n'avait pas quelqu'un. Je protestai inconséquemment que non (Restif de la Bret.,M. Nicolas,1796,p. 210).
Prononc. et Orth. : [ε ̃kɔ ̃sekɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. 1551 « (d'une chose) qui n'est pas conforme à la logique, au bon sens » (B. Aneau [?], Quintil Horatian, 179 ds Quem. DDL t. 5); 2. id. « (d'une pers.) qui n'est pas logique dans ses actes » (Id., op. cit., p. 185, ibid.). Empr. au lat.inconsequens « qui ne s'accorde pas avec; illogique ». Fréq. abs. littér. : 110. Bbg. Quem. DDL t. 5 (s.v. inconséquemment).

Inconséquent : définition du Wiktionnaire

Adjectif

inconséquent \ɛ̃.kɔ̃.se.kɑ̃\

  1. Qui agit, qui parle sans se conformer à ses propres principes.
    • Il est aussi inconséquent dans sa conduite que dans ses propos.
    • (Par extension) Raisonnement inconséquent. Propos inconséquents. Conduite inconséquente.
  2. (Familier) Qui fait beaucoup d’écarts, qui a de la légèreté dans sa conduite, qui oublie ce qu’exigent les bienséances.
    • Il se conduit comme un époux bien inconséquent.
    • Pour écrire ses impressions dans un pareil journal et pour laisser ensuite traîner son manuscrit, il faut être à la fois naïve et inconséquente — (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, collection Le Livre de Poche, page 111.)

Nom commun

inconséquent \ɛ̃.kɔ̃.se.kɑ̃\ masculin (pour une femme on dit : inconséquente)

  1. Personnage qui fait preuve d’inconséquence.
    • Ce jeune homme est un inconséquent.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Inconséquent : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INCONSÉQUENT, ENTE. adj.
Qui agit, qui parle sans se conformer à ses propres principes. Il est aussi inconséquent dans sa conduite que dans ses propos. Par extension, Raisonnement inconséquent. Propos inconséquents. Conduite inconséquente. Substantivement, Ce jeune homme est un inconséquent. Fam., Cette femme est bien inconséquente, Cette femme a beaucoup d'écarts, de légèreté dans sa conduite, elle oublie ce qu'exigent les bienséances.

Inconséquent : définition du Littré (1872-1877)

INCONSÉQUENT (in-kon-sé-kan, kan-t') adj.
  • 1Où il n'y a pas de conséquence. Raisonnement inconséquent. Que nos idées sont justes ou inconséquentes, obscures ou lumineuses, selon que nos organes sont plus ou moins solides, plus ou moins déliés, et selon que nous sommes plus ou moins passionnés, Voltaire, Rem. Pens. Pasc. III.
  • 2Qui n'est pas conséquent, en parlant des personnes. Les hommes ne sont inconséquents dans leurs actions que parce qu'ils sont inconstants ou vacillants dans leurs principes, Duclos, Consid. mœurs, Intr. Œuv. t. I, p. 64, dans POUGENS. Les passions rendent inconséquent, Genlis, Veillées du chât. t. III, p. 161, dans POUGENS. La plupart des caractères vrais sont inconséquents, Staël, Corinne, VI, 3.
  • 3Qui se compromet par des actes irréfléchis. Femme inconséquente, femme qui se compromet par une conduite légère.

    S. m. et f. Un inconséquent, une inconséquente, une personne qui commet des inconséquences. Ce jeune homme est un inconséquent.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « inconséquent »

Étymologie de inconséquent - Littré

Lat. inconsequentem, de in… 1, et consequens, conséquent.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de inconséquent - Wiktionnaire

(Siècle à préciser) Du latin inconsequens.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « inconséquent »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
inconséquent ɛ̃kɔ̃sek play_arrow

Citations contenant le mot « inconséquent »

  • Beaucoup s’abstiennent soit parce qu’ils ne se sentent pas concernés, soit parce qu’ils sont un peu perdus et ne sauraient pas très bien pour qui voter (pas uniquement parce que toutes les offres se ressemblent, j’y reviendrai, mais parce que « la politique » ne les intéresse pas vraiment), soit parce qu’ils ne se sentent pas « compétents », n’ayant pas le temps de suivre les idées des politiques au quotidien et ayant le sentiment qu’il serait malhonnête ou inconséquent de voter pour une personnalité ou un parti dont ils n’ont pas vraiment suivi les propositions (et j’en connais), ou encore parce que la politique, ils n’en ont rien à faire (quelles que soient les raisons, quelle que soit l’époque, quels que soient les candidats). Contrepoints, Le Parti de l’abstention vainqueur, vraiment ? | Contrepoints
  • Emmanuel Macron a condamné, dans une interview à RFI diffusée ce mercredi 15 avril, les "propos inconséquents" de certains chercheurs français ayant récemment évoqué l'Afrique comme "un terrain d'essai" pour tester un vaccin potentiel contre le coronavirus. midilibre.fr, Emmanuel Macron condamne les propos "inconséquents" de chercheurs sur l'Afrique - midilibre.fr
  • « Il serait particulièrement irresponsable et inconséquent d’attendre que de nouveaux ‘’Lubrizol’’ éclatent sur les divers sites répertoriés, mettant en péril de nombreux environnements locaux ». L’extrait est tiré d’un courrier, daté du 22 juin, adressé à Elisabeth Borne par Christine Bonfanti-Dossat. La sénatrice du Lot-et-Garonne, rapporteur de la commission d’enquête de l’incendie de l’usine Lubrizol à Rouen, a souhaité interpeller la ministre de la transition écologique et solidaire sur « les ambitions du Gouvernement en matière de sécurisation des 19 centrales nucléaires de notre pays, notamment le site de Golfech, au cœur de toutes les vigilances désormais ». Dans sa missive, Christine Bonfanti-Dossat évoque le récent rapport de l’autorité de sûreté nucléaire sur la sûreté de la centrale de Golfech en Tarn-et-Garonne. L’ASN, rappelle la sénatrice, pointe « des déficiences dans la mise en œuvre des opérations d’exploitation des réacteurs et un manque de rigueur systémique dans l’enregistrement et la traçabilité des activités relatives à la maintenance des installations ». Elle indique que « les failles sont connues : depuis 5 ans, plus de la moitié du personnel de la centrale a été renouvelée et EDF fait appel en masse aux prestataires extérieurs. L’expertise requise sur de tels sites demande du temps et un tel renouvellement rapide du personnel, agrégé aux prestataires extérieurs, nuit gravement à l’ingénierie mobilisable et par conséquent à la sûreté globale de la centrale ». petitbleu.fr, Centrale de Golfech : Ch. Bonfanti-Dossat ne veut pas que "de nouveaux Lubrizol éclatent" - petitbleu.fr
  • C’est sur la base de cette histoire rocambolesque que les deux auteurs nous proposent de suivre les états d’âme de Charlotte de Belgique qui se trouve propulsée impératrice du Mexique. Ignorant tout de ce nouveau pays, la voilà plongée dans la grande Histoire, violente, passionnée, révolutionnaire, face à son destin. Elle-même est confrontée à ses désirs, ses pulsions, à un mari inconséquent… Après avoir brossé les traits de caractère dans le premier tome, la grande aventure mexicaine commence par ce deuxième volume qui en appelle bien d’autres et que l’on a déjà hâte de découvrir. Passionnant. ! Le Telegramme, BD : Charlotte Impératrice. Tome 2. L’Empire - A lire - Le Télégramme
  • «Si quelqu’un arrive et veut qu’on l’aide avec le même niveau de dettes qu’avant, on ne sera pas là. On gère l’argent du Québec. Il n’est pas question que l’on embarque dans une structure avec un milliard $ de dettes. Ça serait inconséquent», a-t-il insisté. Le Journal de Montréal, Cirque du Soleil: Pierre Fitzgibbon aimerait garder les 200 M$ US | JDM
  • Quand on veut noyer son nucléaire, on se garde bien de mettre en exergue ses qualités insignes, et on préfère le diaboliser, c’est si commode, mais si inconséquent dans le contexte actuel. Le Monde de l'Energie, Transitionnons, transitionnons, il en restera peut-être quelque chose !
  • Rien de plus inconséquent qu’une logique conséquente. De Johann Wolfgang von Goethe

Traductions du mot « inconséquent »

Langue Traduction
Corse inconsistente
Basque sendotasunik
Japonais 矛盾した
Russe непоследовательный
Portugais inconsistente
Arabe تتعارض
Chinois 不一致的
Allemand inkonsistent
Italien incoerente
Espagnol inconsistente
Anglais inconsistent
Source : Google Translate API

Synonymes de « inconséquent »

Source : synonymes de inconséquent sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « inconséquent »



mots du mois

Mots similaires