La langue française

Palais

Définitions du mot « palais »

Trésor de la Langue Française informatisé

PALAIS1, subst. masc.

A. − Vaste demeure luxueuse d'un personnage important (souverain, chef d'État, etc.) ou d'un riche particulier. Les cours, plaids, parlements, les tribunaux de l'officialité, se tenaient dans les palais du suzerain ou de l'évêque (Viollet1875).L'art italien commençait dès cette époque à s'extérioriser, à s'appliquer de plus en plus à la décoration des palais d'une bourgeoisie enrichie (Faure,Hist. art,1914, p.491).Pour demeure, je n'ai pas voulu du palais de l'Élysée, marquant ainsi que je ne préjuge ni des institutions de demain, ni de la place que j'y prendrai (De Gaulle,Mém. guerre,1959, p.127):
1. Il voit les fortifications qui se découpent en étoile (...), les cours des palais où le soleil tarit les fontaines et les cloîtres des monastères où l'ombre tourne autour des piliers. Bertrand,Gaspard,1841, p.73.
SYNT. Palais ducal, épiscopal, impérial; palais du gouverneur, du gouvernement, du roi; palais florentin, vénitien; palais désert, magnifique; beau, grand palais; petit, vieux palais; palais de marbre; intérieur, salle, seuil, terrasse d'un palais; façades, murs d'un palais; jardins d'un palais; bâtir, décorer un palais; au fond d'un palais; entrer, pénétrer dans un palais; le palais du Louvre, des Tuileries.
1. [Le subst. empl. absol., au sing., avec ou sans majuscule, désigne un palais bien déterminé, selon le cont.] Notre bon frère Jérôme a été convoqué au Palais afin de donner l'absolution au Prince (Salacrou,Terre ronde,1938, i, 1, p.141):
2. On sait que, après l'abdication de Louis-Philippe en faveur de son petit-fils et la fuite de la famille royale, la duchesse d'Orléans, quittant le palais envahi, se rendit, avec ses deux enfants en bas âge (...) à la Chambre des députés... A. France,Pt Pierre,1918, p.114.
SYNT. Arriver, courir, se rendre au palais; sortir du palais; aux abords, aux portes du palais.
2. P.méton. Institution correspondante; ensemble de personnes entourant ce personnage important, plus particulièrement le souverain; cour du souverain. Le monde sait le palais qui divulgua les erreurs de l'héritier noble du célèbre commodore anglais (Chateaubr.,Mém.,t.4, 1848, p.362).L'attention est maintenant fixée sur l'attitude qu'adoptera le palais beylical (Le Figaro,19-20 janv. 1952, p.7, col. 6).
Subst. + de, du palais.Relatif à la cour, au gouvernement d'un souverain. Des intrigues de palais. La noblesse française, qui a servi Bonaparte dans les emplois du palais, prétendrait-elle y avoir été contrainte? (Staël,Consid. Révol. fr.,t.2, 1817, p.87).À ces impossibilités générales se joignent pour Bonaparte des tribulations domestiques et des soucis de palais (Chateaubr.,Mém.,t.2, 1848, p.600).
Révolution de palais. Soulèvement visant ou conduisant au changement d'un souverain, de son gouvernement. Un ancien ministre se montre-t-il assidu aux Tuileries? Est-il reçu intimement à Neuilly ou à Saint-Cloud? Vite il faut se défendre contre les révolutions de palais (Reybaud,J. Paturot,1842, p.383).P.anal. [Dans un régime non monarchique] [M. Murphy] tentait aussi de susciter, à Vichy même, une révolution de palais (De Gaulle,Mém. guerre,1956, p.9).
[En parlant d'une pers.] Du palais.Qui appartient à l'entourage d'un souverain, à la cour. Intendant, préfet du palais; les dignitaires du palais. Le Roi, Sully, un officier du palais (Legouvé,Mort Henri IV,1806, i, 3, p.348).Hé bien, monsieur le chambellan, y aura-t-il des dames du palais près de la nouvelle reine? (A. Daudet,Port-Tarascon,1890, p.205).
HIST. DU MOY. ÂGE. Comte du palais (v. comte I A 2); maire* du palais.
3. [P.allus. à un récit, en partic. à un conte de fée] Palais enchanté. M. Delteil (...) entrevoyait, plus beau qu'un palais des Mille et une Nuits, son grand dictionnaire édité par les Didot (Champfl.,Souffr. profess. Delteil,1853, p.233).
[P.compar. avec le palais de la Belle au bois dormant, pour indiquer un certain engourdissement, un manque de dynamisme] Leur outillage désuet, s'il était renouvelé, rapporterait bien plus qu'il ne coûterait. Leurs oeuvres sociales sont en retard de plusieurs lustres sur celles des pays voisins. Une grande partie de notre monde économique ressemble au palais de la Belle au bois dormant (Wilbois,Comment fonct. entr.,1941, p.13).
[P.allus. au palais d'Armide*] La jeune dame se coucha, ses femmes se retirèrent, et j'en allais faire autant, lorsque je la vis, un moment après, à travers l'espèce de brouillard dont ma lunette se couvrit, se relever doucement (...); à mon grand regret, le brouillard s'épaissit, et le palais d'Armide disparut à mes yeux (Jouy,Hermite,t.5, 1814, p.49).
4. P.anal. [La pie] s'envola à grand bruit, et regagna son palais de verdure (Musset,Hist. merle bl.,1842, p.58):
3. −Le vent, le vent pendant les nuits d'hiver lucides Pâlit les cieux et les lointains comme un acide. −Voici qu'il vient du pôle où de hauts glaciers blancs Alignent leurs palais de gel et de silence... Verhaeren,Mult. splendeur,1906, p.82.
5. P.exagér. Quel palais! Tel était l'ensemble et le contour de mon nouveau palais, partagé en deux pièces (Las Cases,Mémor. Ste-Hélène,t.1, 1823, p.314):
4. Voilà un gîte suffisant, dit Glenarvan, s'il n'est pas confortable (...). −Comment donc, répondit Paganel, mais c'est un palais! Il n'y manque que des factionnaires et des courtisans. Nous serons admirablement ici. Verne,Enf. cap. Grant,t.1, 1868, p.109.
6. P.métaph. Le palais de la pensée. Dans le palais secret de son âme (Barrès,Voy. Sparte,1906, p.120).La connaissance n'est ni une mosaïque de résultats empiriques ni un palais de pures idées (Lacroix,Marxisme, existent., personn.,1949, p.54).
B. − Vaste bâtiment public abritant une assemblée, des services, un musée, construit spécialement dans ce but ou résultant de l'aménagement d'un palais (sens A) historique. Palais communal, municipal; palais des congrès, des sports; palais de la Découverte. Imprimerie d'art gigantesque, installée dans un palais construit spécialement et selon les méthodes les plus modernes (Arts et litt.,1936, p.76-4).Les palais espagnols des banques et des compagnies d'assurances, là-haut, dans l'ombre (Malraux,Espoir,1937, p.471).
Palais nationaux. ,,Bâtiments de caractère monumental, appartenant au domaine de l'État, affectés à un service public ou d'intérêt général (...) et dont l'administration est rattachée au département des Beaux-Arts`` (Cap. 1936). C'est le cas des collections de certains de nos palais nationaux (Arts et litt.,1935, p.84-12).
POLITIQUE
Palais (du Luxembourg, du Sénat). Édifice où siège le Sénat (autrefois le Sénat Conservateur, la Chambre des Pairs); institution correspondante. Le métier de secrétaire de rédaction est un des plus épineux qui soient (...). Il faut (...) l'esprit de curiosité: «Que se passe-t-il à la Chambre?... Au Palais?... au conseil des ministres? (...)» (L. Daudet,Brév. journ.,1936, p.217).Laurent (...) but un verre de bière et, par la rue de Médicis, gagna le palais du Sénat (Duhamel,Combat ombres,1939, p.253).
Palais(-Bourbon). Édifice abritant la Chambre des Députés ou l'Assemblée Nationale; institution correspondante. L'ovation du Palais-Bourbon à Barthou (Aragon,Beaux quart.,1936, p.403):
5. En achevant son inspection du terrain de combat [la Chambre des Députés], il aperçut dans la tribune militaire, debout, au premier rang, l'officier de service qui venait d'y entrer. Il reconnut sous l'uniforme le capitaine Andarran. Le poste du Palais était fourni ce jour-là par l'infanterie de marine... Vogüé,Morts,1899, p.367.
C. − Palais (de justice)
1. Palais de justice. Édifice où s'exerce la justice. Il sera chroniqueur judiciaire, et suivra, de palais de justice en palais de justice, les procès à sensation (Civilis. écr.,1939, p.42-5).
2. P. ell. de justice. [Avec ou sans majuscule] Au jour fixé, nous étions tous au Palais et dans la salle du tribunal (Reybaud,J. Paturot,1842, p.215).Quand il pleut, il va au théâtre applaudir les acteurs, au palais écouter les avocats (Encyclop. éduc.,1960, p.13).
P. méton. Institution correspondante; ensemble des personnes siégeant au palais de justice; profession d'avocat. C'était (...) ce qu'on appelait une bonne famille que celle des Arnauld (...) poussée de toutes parts dans la guerre, dans les finances et au Palais (Sainte-Beuve,Port-Royal,t.1, 1840, p.63):
6. Oui, c'est un fier coquin, des écus amoureux, Qui trente ans monnaya le coeur des malheureux, Et qui, fourré souvent dans mainte sale affaire, Au dire du Palais empoisonna son frère... Barbier,Satires,1865, p.18.
Subst. + de, du palais, Palais.Relatif à cette institution, à l'exercice de la justice. Gazette du Palais. Les vacances du Palais coïncidant avec celles du collège, août et septembre nous réunissaient ici (Mauriac,Noeud vip.,1932, p.103).
Gens de palais. Personnes siégeant au palais de justice. Contradictions exploitées fort habilement par les gens de palais, de finance et de commerce (Proudhon,Propriété,1840, p.329).
Jours de palais. Jours où siègent les tribunaux. C'est vous qui mènerez promener Cosette mes jours de palais (Hugo,Misér.,t.2, 1862, p.659).
[En parlant d'un mode d'expression] Qui est utilisé dans les actes judiciaires, les plaidoiries. Style de palais. Tiens, il faut prévenir les locataires quand il y a dans les maisons des cas redhibitoires... Ah! c'est un terme de palais, vous ne connaissez pas cela, vous (Dumas père, Chev. d'Harmental,1849, i, 1, p.217).Le journaliste qui se spécialise dans la chronique judiciaire (...) doit connaître parfaitement le jargon du Palais (Coston,A.B.C. journ.,1952, p.115).
Rem. Palais se rencontre parfois comme 1erélém. d'un mot comp., le second élém., également subst., indiquant l'aspect, la fonction de ce palais. Le redoutable palais-forteresse d'Avignon (Hugo, Rhin, 1842, p.434). Au-dessus des uniformes terrasses du palais-musée (Renan, Avenir sc., 1890, p.460).
REM.
Palazzo, subst. masc.,[mot ital.] Palais. Cette construction massive et sans originalité n'est qu'une médiocre contrefaçon de palazzo florentin (Réau,Archives, bibl., musées,1909, p.10).
Prononc. et Orth.: [palε]. Att. ds Ac. dep.1694. Étymol. et Hist.1. Ca 1050 paleis «demeure vaste et luxueuse appartenant ou ayant appartenu à un personnage important» (St Alexis, éd. Chr. Storey, 403); 2. ca 1140 «résidence d'un roi» (Voyage de Charlemagne, éd. G. Favati, 330); p.ext. 1674 «ensemble des personnes qui y vivent» (Mmede Sévigné, Lettre du 5 janv. ds Corresp., éd. R. Duchêne, t.1, p.656: dames du palais); 3. 1461 «édifice où siègent les différents tribunaux d'une ville» (Fr. Villon, Testament, éd. J. Rychner et A. Henry, 1770); 4. 1759 «vaste bâtiment officiel consacré à un usage d'intérêt général» (Voltaire, Candide, p.121: palais des sciences). Du lat. palatium, qui désignait proprement le mont Palatin et qui prit à l'époque d'Auguste le sens de «palais impérial» parce qu'Auguste fit construire sa demeure sur cette colline de Rome; le mot désigna par la suite tous les palais impériaux, y compris hors de Rome, puis les palais des gouverneurs. Voir FEW t.7, pp.489-490a.

PALAIS2, subst. masc.

A. − Partie supérieure interne de la bouche en forme de voûte osseuse à l'avant terminée par une partie molle à l'arrière et séparant la bouche des fosses nasales. La langue colle au palais. Il cherche des yeux la carafe de cristal afin d'humecter son palais desséché (Lautréam.,Chants Maldoror, 1869, p.320).M. Urbain Levêque fit claquer sa langue contre son palais avec un bruit gourmand et appliqué (Duhamel,Nuit St-Jean, 1935, p.23).[Des troubles mineurs de la parole] sont causés par un placement défectueux de la langue par rapport au palais ou aux dents (Encyclop. éduc., 1960, p.204).
[Chez de nombreux animaux] Je n'ai encore reconnu la succession [de dents] par-devant, que dans un palais d'un poisson (Cuvier,Anat. comp., t.3, 1805, p.128).Kiki-La-Doucette, bâillant montre ses dents en aiguilles, le velours rose et sec de son palais (Colette,Dialog. bêtes, 1905, p.61).
ART CULIN. Un ragoût de palais de mouton (Ac. 1835, 1878). Palais de boeuf en allumettes. Vous commencez par couper vos palais en petits filets de la grosseur des allumettes (Gdes heures cuis. fr.,Grimod de La Reynière, 1838, p.160).
ANATOMIE
Palais mou ou voile du palais. Partie arrière molle, musculo-membraneuse du palais. Synon. voile palatin (v. palatin2).Était-ce donc une angine couenneuse? Pourtant, il n'avait pas remarqué de fausses membranes sur les piliers du voile du palais (Zola,Joie vivre, 1884, p.914).Le palais mou provoque l'ouverture ou la fermeture des fosses nasales (Ling.1972).
Palais dur, osseux ou voûte du palais. Partie antérieure osseuse du palais. Synon. voûte palatine (v. palatin2).Il se forme (...) une voûte complète, un palais osseux, qui sépare les fosses nasales de la région buccale antérieure (E. Perrier,Zool., t.4, 1928, p.2987).Sur les parois latérales du pharynx, un peu au-dessus de la voûte du palais, se trouve l'orifice de la trompe d'Eustache (Quillet Méd.1965, p.126).Pour la production des voyelles palatales (...) le dos de la langue se porte vers la partie antérieure de la cavité buccale, vis-à-vis du palais dur (Mounin1974, s.v. palatale).
Os du palais. Chacun des deux os qui terminent la voûte du palais. Synon. os palatin (v. palatin2).On voit des gens dont les os du palais ont été cariés et détruits par le virus vérolique (Geoffroy,Méd. pratique, 1800, p.536).
PHONÉT. Palais artificiel. Plaque épousant la forme du palais, recouverte de poudre blanche, permettant l'étude du contact de la langue lors d'une articulation. La palatographie consiste à fixer la trace des contacts linguaux sur des palais artificiels placés dans la bouche des sujets (Perrot,Ling., 1953, p.34).
[P.allus. à la Bible Ps. 136 (137), 6] Les portes de Jérusalem à jamais elles seront déverrouillées! Ah, que ma main se dessèche, et que ma langue s'attache à mon palais (...) Si jamais je m'oublie de toi, Jérusalem! (Claudel,Poés. div., 1952, p.846).
B. − P.méton. [Gén. accompagné d'un adj.]
1. Sens du goût (dont le siège principal est le palais). Avoir le palais fin; flatter le palais. L'odorat et le palais sont bien moins exercés que notre regard (Huyghe,Dialog. avec visible, 1955, p.52).
2. Personne possédant ce sens. Les palais les plus délicats s'arrangent très-bien des saucissons d'Arles, des mortadelles (Brillat-Sav.,Physiol. goût, 1825, p.258):
. Vous étiez, Josille, un fin palais. On m'a conté que vous reconnaissiez l'année d'un vin rien qu'à en rouler quelques gouttes sur votre langue. Pesquidoux,Livre raison, 1932, p.14.
C. − BOT. ,,Partie renflée au-dessus de la gorge, dans les fleurs en forme de mufle ou de masque`` (Fournier 1961).
Prononc. et Orth.: [palε]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1remoitié du xiies. anat. (Psautier de Cambridge, 21, 16 ds T.-L.); 2. p.méton. ca 1220 (trad. de Martin de Braga, 509, ibid.: Fains escommueve ton palais Et non pas savors de palais). Du lat. vulg. du domaine gallo-roman *palatium, altération du lat. palatum «palais (de la bouche)» sous l'infl. de palatium (palais1*).
STAT.Palais1 et 2. Fréq. abs. littér.: 7079. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 16455, b) 10605; xxes.: a) 7640, b) 5785.

Wiktionnaire

Nom commun 1

palais \pa.lɛ\ masculin singulier et pluriel identiques

  1. (Anatomie) Paroi supérieure qui sépare la fosse nasale de la bouche, chez les êtres humains.
    • Marcoul ne peut s'abstenir de trinquer avec son sauveur. Il n'aime pourtant guère cet alcool lourd et râpeux, si dur au palais. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  2. (18e et 19e siècles) Cette même paroi, chez les animaux dont l'homme se nourrit.
    • Un palais de bœuf, un palais de mouton, un ragout de palais de bœuf, etc. — (Dic. de l'Académie,(de 1718 à 1878))
  3. Goût ; sens du goût.
    • Les arômes contribuent à rendre le produit agréable au palais, ce qui dépend essentiellement de la présence de produits laitiers ou de la matière édulcorante dans la formule. — (Germain Ménard et al., « La Biscuiterie industrielle », dans Armand Boudreau & Germain Ménard (coordonnateurs), Le Blé: éléments fondamentaux et transformation, Presses de l’Université Laval, Québec (QC), 1992, page 305)
    • Je me demande même si le contrôle de la fermentation malolactique, en atténuant l’acerbité habituelle, n'a pas aidé nos vins à conquérir le palais de nos compagnes. — (Émile Peynaud, Le vin et les jours, Bordas, 1988, Dunod, 2012)
    • Le condiment (littéraire) n'a que peu ou point d'action sur le palais de la foule. — (Baudelaire, l'Art romantique, XX, i.)

Nom commun 2

palais \pa.lɛ\ masculin singulier et pluriel identiques

  1. Demeure vaste et somptueuse d’un souverain, d’un prince, d’un grand personnage.
    • La rue de la République, à Nouméa, partait d'une jetée de bois sur la mer et gagnait, après le palais blanc du gouverneur, une autre rue, que des maisons, […], flanquaient à droite. — (Francis Carco, Maman Petitdoigt, La Revue de Paris, 1920)
    • Les palais de nos rois.
    • Louis XIV s’est fait construire le plus beau des palais.
    • Le palais ducal de Nancy, de Nevers.
    • Le palais Pitti.
    • Le palais Farnèse.
    • La mort frappe du même pied le palais du riche et la chaumière du pauvre.
  2. Anciennes résidences royales ou seigneuriales qui ont été converties en musées ou utilisées pour des services publics.
    • Le palais de Versailles.
    • Le palais de Fontainebleau.
  3. (Par hyperbole) Maison magnifique.
    • Sa maison est un véritable palais.
  4. Ellipse de palais de justice, lieu où siègent les tribunaux.
    • C'est lui qui, au Palais, dans la salle des témoins, durant les Assises, a eu cette phrase pour faire avouer à un gros type qu'il était bien lui, le gros, l'auteur du crime qu'on imputait à l'autre, entre les deux cipaux. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Jour de palais, jours où l’on plaide au palais.
    • C’est aujourd’hui jour de palais.
    • Gens de palais, les juges, avocats, avoués, huissiers, etc.
    • Style du palais, style de palais, termes de palais, les formules, les termes de procédure dont on se sert dans les actes judiciaires, dans les plaidoiries.
  5. (Par extension) (Droit) Ensemble des magistrats et officiers ministériels de toutes les chambres qui le composent.
    • Le palais s’accorde à penser que…
    • L’opinion du palais.
    • L’usage constant du palais.
  6. (Figuré) (Droit) Profession d’avocat.
    • Se destiner au palais.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PALAIS. n. m.
Demeure vaste et somptueuse d'un souverain, d'un prince, d'un grand personnage. Les palais de nos rois. Louis XIV s'est fait construire le plus beau des palais. Le palais ducal de Nancy, de Nevers. La mort frappe du même pied le palais du riche et la chaumière du pauvre. Révolution de palais, Révolte qui a lieu dans l'intérieur du palais d'un souverain et qui a pour but de lui ôter la vie ou de le détrôner. Il se dit, par analogie, d'un Changement de direction dans une administration, dans le gouvernement intérieur d'une entreprise, d'une maison, etc.

PALAIS se dit également des Maisons considérables des grandes familles de la plupart des villes d'Italie. Le palais Pitti. Le palais Farnèse. Il se dit aujourd'hui d'Anciennes résidences royales ou seigneuriales qui ont été converties en musées ou utilisées pour des services publics. Le Palais de Versailles. Le Palais de Fontainebleau. Le Palais du Louvre. Le Palais du Luxembourg. Le Palais-Royal. Le Palais des Tuileries a été brûlé pendant la Commune.

PALAIS se dit, par exagération, d'une Maison magnifique. Sa maison est un véritable palais. Le palais de justice ou, absolument, Le palais, Le lieu où siègent les tribunaux. Le palais de justice de Rouen est un de nos plus beaux monuments, L'escalier du Palais de Justice. Jour de palais, Les jours où l'on plaide au palais. C'est aujourd'hui jour de palais. Gens de palais, Les juges, avocats, avoués, huissiers, etc. Style du palais, style de palais, termes de palais, Les formules, les termes de Procédure dont on se sert dans les actes judiciaires, dans les plaidoiries.

PALAIS se dit, par extension, de l'Ensemble des magistrats et officiers ministériels de toutes les Chambres qui le composent. Le palais s'accorde à penser que... L'opinion du palais. L'usage constant du palais. Il signifie quelquefois, figurément, la Profession d'avocat. Se destiner au palais.

Littré (1872-1877)

PALAIS (pa-lê ; l's se lie : un palê-z immense) s. m.
  • 1Maison vaste et somptueuse qui sert de logement à un grand personnage. Le nom du mont Palatin était Palatium, comme Capitolium celui du mont Capitolin ; ce mot palatium devint le nom de la maison d'Auguste, plus tard de l'ensemble d'édifices qui composaient le palais et finirent par couvrir la colline tout entière ; ce nom, qui fut d'abord celui d'un lieu où quelques pâtres campèrent, est resté dans presque toutes les langues modernes pour désigner la demeure des rois et des princes : singulière fortune d'un mot ! Ampère, l'Hist. rom. à Rome, t. I, p. 30. Et puis qu'est un palais qu'une maison pompeuse… ? Rotrou, Vencesl. II, 1. Que le chemin est court d'un palais au tombeau ! Rotrou, Bélis. V, 4. Dans ces superbes palais à qui Madame donnait un éclat que vos yeux recherchent encore, Bossuet, Duch. d'Orl. Des portes du palais elle sort éperdue, Racine, Brit. V, 8. Venez dans mon palais, vous y verrez ma gloire, Racine, Ath. II, 7. Le vieux palais des rois de Babylone, situé au côté oriental du fleuve, avait trente stades de circuit, c'est-à-dire une lieue et demie, Rollin, Hist. anc Œuv. t. II, p. 31, dans POUGENS. C'est ici le palais qu'ont bâti vos aïeux, Voltaire, Zaïre, II, 3. Huniaïou, fils de Babar, régna dans l'Inde avec des fortunes diverses ; c'était, dit-on, un bon astronome et plus grand astrologue ; il avait sept palais dédiés chacun à une planète, Voltaire, Polit. et législ. Fragm. hist. sur l'Inde, XXXIII. Dans nos palais, où près de la victoire Brillaient les arts, enfants des beaux climats, J'ai vu du nord les peuplades sans gloire De leurs manteaux secouer les frimas, Béranger, Dieu des bonnes gens.

    Poétiquement. Ces faux dieux qui n'ont jamais foulé De ce palais roulant le lambris étoilé, Rotrou, St Gen. III, 5.

    Les coutumes du palais, l'étiquette qu'on y observe. Les coutumes et les bienséances du palais [en Espagne], Bossuet, Mar.-Thér.

    Révolution de palais, révolte qui a lieu dans l'intérieur du palais d'un souverain.

    Maire du palais, voy. MAIRE.

    Palais national, nom donné aux Tuileries pendant la Révolution.

    Palais cardinal, le Palais-Royal, qui fut aussi appelé Palais Égalité et Palais du tribunat.

    Le palais du Luxembourg, celui où siége le sénat, ou siégeait la chambre des pairs.

    Palais du Corps législatif, celui où siége le corps législatif.

    Palais apostolique, la demeure du pape à Rome.

  • 2On a donné à plusieurs livres le titre de Palais : le Palais de l'Honneur, le Palais de la Gloire.
  • 3 Par exagération, maison magnifique. C'est un palais.

    Il se dit également des maisons considérables de la plupart des villes d'Italie. Le palais Farnèse.

  • 4Le Palais, ancienne résidence des rois de France, située là où est présentement à Paris le palais de justice.
  • 5Le palais de justice, ou, absolument, le palais, lieu où l'on rend la justice. Des sottises d'autrui nous vivons au palais : Messieurs, l'huître était bonne ; adieu, vivez en paix, Boileau, Sat. II. Pour augmenter l'effroi la Discorde infernale Monte dans le palais, entre dans la grand'salle, Boileau, Lutrin, IV.

    Les gens de palais, les juges, les avocats, etc. Tous les magistrats, tous les gens du palais, Pascal, Prov. II. Il se met en noir pour avoir l'air d'un homme de palais, Rousseau, Hél. II, 14.

    Jours de palais, jours où l'on plaide au palais.

    Style du palais, style de palais, termes de palais, formules, termes de pratique.

    Collectivement, le palais, tous les gens du palais. C'est l'opinion du palais.

    Fig. La profession d'avocat. Le palais ne l'a pas enrichi.

    Palais marchand, nom qu'on donnait quelquefois au palais de justice de Paris, à cause des boutiques qui s'y trouvaient.

  • 6Palais d'Éole, nom qu'on donne, en Italie, à des lieux souterrains, d'où l'on fait passer, par des canaux, une agréable fraîcheur dans les appartements d'été.

HISTORIQUE

XIe s. Mes larges terres dont jo aveie assez, Mes granz paleis de Rome la citet, St Alexis, LXXX. Quant vous serez au palais signoril, Ch. de Rol. X.

XIIe s. L'apostole de Rome fu en mi le palais, Sax. X.

XIIIe s. Einsi s'en entra li empereres en Constantinoble, et ala el palès de Blaquerne, Villehardouin, XCII.

XVIe s. Appelle à disner les plus apparens du palais du Mans, qui ne s'appeloit pour lors que la Salle, Despériers, Contes, t. I, p. 104, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PALAIS, s. m. en Anatomie, est la chair qui compose le dedans, c’est-à-dire la partie supérieure & intérieure de la bouche. Voyez Bouche.

Du Laurens dit que ce mot vient du latin pali, parce que le palais est enfermé par deux rangs de dents, semblables à de petits pieux, que les Latins nommoient pali.

Le palais est une espece de petite voûte ou ceintre ; il est tapissé d’une tunique glanduleuse, sous laquelle sont un grand nombre de petites glandes visibles, conglomérées, de la grosseur d’un grain de millet à la partie antérieure, avec quantité de petits interstices, dont les conduits excrétoires perçant la membrane, s’ouvrent dans la bouche, mais sont beaucoup plus drues vers le fond, & forment un amas si considérable vers la racine de la luette, que toutes ensemble elles paroissent former une grosse glande conglomérée, que Verhey en appelle en effet glandula conglomerata palatina.

Vers le fond du palais derriere la luette, il y a un grand trou qui tout près de son origine se partage en deux, dont chacun des deux va aboutir à l’une des deux narines. Plusieurs prétendent que le palais est l’organe du goût. Voyez Goût.

L’os du palais est un petit os quarré, qui forme la partie enfoncée du palais, & se joint à la partie de l’os maxillaire, qui forme le devant du palais. Voyez Machoire supérieure.

Les os du palais sont au nombre de deux, situés aux parties latérales & postérieures des narines.

On distingue dans ces os deux plans, un petit horisontal, qui fait portion de la voûte du palais des fosses nasales, & est appellée portion palatine ; l’autre grand vertical, qui fait partie des fosses nasales : dans le plan horisontal deux faces ; une supérieure légerement concave dans sa longueur ; une inférieure plate & raboteuse : quatre bords, un latéral interne épais & un peu élevé en-dedans des fosses nasales ; un latéral externe rencontré à angle droit par le plan vertical ; un antérieur déchiré ; un postérieur tranchant légerement échancré, & se terminant à sa partie latérale interne en une pointe.

On remarque dans le plan vertical deux faces ; une latérale interne unie & divisée vers sa partie inférieure par une petite ligne saillante transversale, sur laquelle s’appuie l’extrémité postérieure des cornets intérieurs du nez ; une latérale interne raboteuse & creusée dans sa longueur en forme de gouttiere, qui se termine quelque fois au milieu du bord de rencontre des deux plans par un creux ; d’autres fois ce trou est formé en partie par l’os maxillaire avec lequel il est joint, on l’appelle trou palatin postérieur : quatre bords, un bord inférieur qui rencontre le bord latéral externe du plan horisontal ; à l’angle postérieur de rencontre une grosse éminence, appellée portion ptérigoïdienne, dans la partie postérieure de cette éminence deux fossettes pour recevoir l’extrémité inférieure antérieure des aîles de l’apophyse-ptérigoïde ; dans sa partie antérieure une petite apophyse qui s’engrene dans l’os maxillaire ; au bord supérieur sur la partie antérieure duquel on remarque une apophyse, nommée portion orbitaire, qui est unie à sa face supérieure & postérieur cellulaire, à sa face latérale interne, à la partie postérieure de cette apophyse ; une échancrure qui, avec l’os sphénoïde, forme le trou sphéno-palatin ou ptérigo-palatin ; un bord postérieur terminé par la portion ptérigoïdienne ; un bord antérieur mince, en forme d’angle, & quelquefois replié en dehors, & qui forme la partie postérieure de l’ouverture du sinus maxillaire.

Cet os est articulé avec son pareil, avec l’os sphénoïde, l’os éthmoïde, l’os maxillaire, le vomer & le cornet inférieur du nez. Voyez Sphenoïde, Éthmoïde, &c.

Palais, s. m. (Botan.) dans les fleurs, le palais est cette partie qui se trouve entre deux autres, semblables aux mâchoires ; ainsi l’espace qui est compris entre les deux mâchoires de la fleur du mélampyrum, s’appelle son palais.

Palais, (Géograph. mod.) petite place forte de France en Bretagne, capitale de l’île de Belle-Isle. Long. 14. 20. lat. 47. 20.

Il ne faut pas confondre ce Palais, capitale de Belle-Isle, avec Palais, village à 4 lieues de Nantes en Bretagne. Ce village, quoique pauvre village, est bien célebre dans l’histoire, pour avoir donné le jour à Pierre Abélard, que sur de fausses apparences d’infidélité les parens d’Héloïse firent cruellement mutiler ; lui qui n’aimoit au monde que cette savante fille, & qui l’aima jusqu’au tombeau ; lui qui étoit un des plus fameux & des plus habiles docteurs du xij. siecle, le plus grand dialecticien, & le plus subtil esprit de son tems.

Ce n’est pas tout, il eut encore à essuyer coup sur coup malheurs sur malheurs, par la jalousie de ses rivaux, & quelquefois par son imprudence. C’est ainsi qu’il lui échappa de dire étant au couvent de S. Denis, qu’il ne pensoit pas que leur S. Denis fût Denis l’Aréopagite, dont il est parlé dans l’Ecriture. L’abbé étant instruit de ces discours hors de saison, déclara qu’il livreroit à la justice du roi celui qui avoit l’audace de renverser la gloire & la couronne du royaume. Abélard se sauva de nuit en Champagne, & se crut trop heureux d’obtenir après la mort de l’abbé de S. Denis la permission de vivre monastiquement loin de Paris.

Il vint au Paraclet, des écoliers l’y suivirent en foule ; & ses ennemis en plus grand nombre lui rendirent dans cet hermitage même la vie tellement amere, qu’il fut sur le point de se retirer hors de la chrétienté ; mais son étoile ne lui permit pas de se procurer ce repos.

On lui fit un procès d’hérésie devant l’archevêque de Sens, & l’on convoqua sur cette affaire l’an 1140 un concile provincial, auquel le roi Louis VIII. voulut assister en personne. S. Bernard étoit l’accusateur, Abélard fut bientôt condamné. Le pape Innocent II. confirma la condamnation, en ordonnant que les livres de l’hérétique seroient brûlés, qu’il ne pourroit plus enseigner, & qu’on l’emprisonnât.

Il étoit perdu sans Pierre le Vénérable, qui, touché de son triste sort & de la beauté de son génie, le reçut favorablement dans son abbaye de Clugny, & lui réconcilia S. Bernard, le promoteur de l’oppression que l’innocence avoit soufferte dans le concile de Sens & à Rome. Mais de si longs malheurs consécutifs avoient tellement délabré la santé d’Abélard, qu’il n’étoit plus tems d’y porter remede. Envain l’abbé de Clugny l’envoya pour le rétablir dans le prieuré de S. Marcel, lieu pur & agréable, situé sur la Saône auprès de Châlons ; il y mourut bientôt après le 21 Avril 1142, à l’âge de 63 ans. Voyez dans Bayle son article, joignez-y les articles Héloïse, Berenger de Poitiers, Ambroise (François) Froulques, & vous aurez dans le même dictionnaire l’histoire complette d’Abélard. (D. J.)

Palais, s. m. (Architect.) bâtiment magnifique, propre à loger un roi ou un prince. On distingue les palais en palais impérial, royal, pontifical, épiscopal, cardinal, ducal, &c. selon la dignité des personnes qui l’occupent.

On appelle aussi palais le lieu où une cour souveraine rend la justice au nom du roi, parce qu’anciennement on la rendoit dans les palais des rois.

Selon Procope, le mot palais vient d’un certain grec, nommé Pallas, lequel donna son nom à une maison magnifique qu’il avoit fait bâtir. Auguste fut le premier qui nomma palais la demeure des empereurs à Rome sur le mont qu’on nomme à cause de cela le mont palatin. (D. J.)

Palais, (Antiq. rom.) le nom de palais vient du mont palatin à Rome, sur lequel étoit assise la maison des empereurs. De-là les hôtels ou maisons des rois, princes & grands seigneurs, prirent le nom de palais : Nam quia imperii sedes in eo constituta fuit, cujusvis principis aulam, aut splendidi hominis domum, palatium dicimus. Auguste fut le premier qui se logea au mont palatin, faisant son palais de la maison de l’orateur Hortensius, qui n’étoit ni des plus grandes, ni des mieux ornées de Rome. Suétone nous la dépeint, quand il dit : Habitavit posteà in palatio, sed ædibus modicis Hortensianis, neque cultis, neque conspicuis.

Ce palais fut ensuite augmenté par Tibere, Caligula, Alexandre fils de Mammée, & autres. Il subsista jusqu’au regne de Valentinian III. sous lequel n’étant ni habité, ni entretenu, il vint à tomber en ruine. Les seigneurs romains avoient leurs palais, ou plutôt leurs hôtels sous le nom de domus, qui ressembloient par leur grandeur à de petites villes, domos cognoveris, dit Saluste, in urbium modum ædificatas. Ces sont ces maisons que Séneque appelle, ædificia privata, laxitatem urbium magnarum vincentia. Le grand-seigneur de Rome s’estimoit être logé à l’étroit, si sa maison n’occupoit autant de place que les terres labourables de Cincinnatus. Pline dit plus, lorsqu’il assûre que quelques-uns y avoient des vergers, des étangs, des viviers & des caves si vastes, qu’elles passoient en étendue les terres de ces premiers citoyens de Rome que l’on tiroit de la charrue à la dictature. Ces palais contenoient divers édifices, qui formoient autant d’appartemens d’été & d’hiver, ornés chacun de galeries, salles, chambres, cabinets, bains, tous enrichis de peintures, dorures, statues, bronzes, marbres, & de pavés superbes de marqueterie & de mosaïque. (D. J.)

Palais galienne, (Antiq.) nom d’un reste d’amphithéâtre que l’on voit près de Bordeaux à la distance d’environ quatre cens pas. Il est le moins bien conservé de tous ceux qui sont en France, si l’on en excepte celui de Lyon, & ce qui a été détruit, faisoit près de trois quarts de l’édifice : ce qui reste, peut cependant faire juger de son ancienne beauté. Il étoit bâti de petites pierres fort dures toutes taillées, de trois pouces de haut & autant de large sur le parement de la muraille, & rentrant en-dedans d’environ cinq à six pouces. Ce parement étoit entrecoupé d’un rang de trois grosses briques qui regnoit tout à l’entour de chaque côté. Les arceaux des portes étoient aussi entrecoupés de brique, ce qui, pour la couleur, contrastoit agréablement avec la pierre ordinaire, & présentoit un coup-d’œil symmétrique & varié. Ces matériaux étoient si fortement unis ensemble par leur assemblage & par une certaine espece de ciment, que depuis près de douze siecles il ne s’est détaché aucune pierre de tout ce qui reste d’entier. La solidité, dont on juge que cet édifice devoit être, fait croire que nous l’aurions encore dans son premier état, si l’on n’eût travaillé tout exprès à le détruire. Sa forme étoit elliptique ou ovale. Il y avoit six enceintes, en y comprenant l’arene, c’est-à-dire le lieu où se faisoient les combats d’hommes ou d’animaux. On a trouvé que sa longueur devoit être de 226 piés, & sa largeur de 166.

Comme on n’a découvert aucune inscription qui puisse fixer l’époque de l’érection de ce monument, on ne peut assûrer rien de positif à ce sujet. Le nom de palais galienne qui lui est resté pourroit donner lieu de croire qu’il fut élevé sous le regne de cet empereur.

Une fable, conservée par Rodéric de Tolede, attribue la construction de ce prétendu palais à Charlemagne, qui le destina, dit-il, à Galienne son épouse, fille de Galastre, roi de Tolede : mais l’ignorance seule des derniers siecles a pu accréditer ce conte. La forme du monument ne laisse aucun lieu de douter que ce ne soit un amphithéâtre. Outre cela de vieux titres latins de l’église de S. Severin qui en est voisine, & qui ont plus de 500 ans d’antiquité, lui donnent le nom d’arènes, que la tradition lui avoit sans doute conservé. Voyez le recueil de littérat. tome XII. in-4°. (D. J.)

Palais, comte du, (Hist. de France.) charge éminente sous la seconde race des rois de France : sous la premiere race, le comte du Palais étoit fort inférieur au maire, quoiqu’il fût cependant le juge de tous les officiers de la maison du roi, & qu’il confondît dans sa personne tous les autres offices que l’on a vû depuis, tels que le bouteiller, le chambrier, &c. Cette charge s’éleva sous la deuxieme race, tandis que celle de maire fut anéantie ; & sous les rois de la troisieme, celle de sénéchal anéantit celle de comte du palais, dont l’idée nous est restée dans le grand-prevôt de l’hôtel. Le connétable, qui ne marchoit qu’après le comte du palais sous la deuxieme race, devint le premier homme de l’état sous la troisieme, & la charge de sénéchal finit en 1191. P. Hainault. (D. J.)

Palais, (Jurisprud.) est une maison dans laquelle un roi ou autre prince souverain fait sa demeure ordinaire.

Le palais qui est à Paris dans la cité & dans lequel le parlement & plusieurs autres cours & tribunaux tiennent leurs séances est ainsi appellé, parce que c’étoit la demeure de plusieurs de nos rois jusqu’au tems de Louis Hutin, qui l’abandonna entierement pour y faire rendre la justice.

A l’imitation de ce palais de Paris, on a aussi dans plusieurs grandes villes donné le titre de palais à l’édifice dans lequel se rend la principale justice royale, parce que ces sortes d’édifices où l’on rend la justice au nom du roi sont censés sa demeure.

Les maisons des cardinaux sont aussi qualifiées de palais, témoin le palais cardinal à Paris, appellé vulgairement le palais royal.

Les maisons des archevêques & évêques n’étoient autrefois qualifiées que d’hôtel, aussi-bien que la demeure du roi, présentement on dit palais archiépiscopal, palais épiscopal.

Du reste aucune personne quelque qualifiée qu’elle soit, ne peut faire mettre sur la porte de sa maison le titre de palais, mais seulement celui d’hôtel. (A)

Palais, terme de Pêche, usité dans le ressort de l’amirauté de Marennes. La description en est faite à l’article Salicots.

Palais, Saint, (Géog. mod.) petite ville de France dans la basse Navarre, au diocese de Bayonne, sur la Bidouse, à 5 lieues de S. Jean Pié-de-Port, à qui elle dispute l’honneur d’être la capitale de la Navarre. Long. 16. 35. latit. 43. 20.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « palais »

Provenç. palai, palait ; cat. palasi ; esp. palacio ; ital. palazo ; du lat. palatium (voy. au commencement de l'article ce que dit Ampère de l'origine de ce mot).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Nom 1) Du latin palatum (« palais, sens du gout »).
(Nom 2) Du latin palatium (« palais des Césars sur le mont Palatin, à partir d’Auguste »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « palais »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
palais palɛ

Citations contenant le mot « palais »

  • Antifa a mis le feu au palais de justice du comté d’Alameda à Oakland, en Californie. pic.twitter.com/MNWrpHgJ2u News 24, Des `` agresseurs '' ont incendié le palais de justice d'Oakland et attaqué le poste de police alors que des centaines de manifestants défilent dans la ville (PHOTOS, VIDÉOS) - News 24
  • Le palais de justice de Toulon. (Photo doc L.B.) Var-Matin, Au moins trois cas de Covid-19 confirmés au palais de justice de Toulon - Var-Matin
  • Toujours selon ce livre, auquel les deux principaux intéressés n'ont pas participé, plusieurs membres du palais auraient donné des surnoms très peu flatteurs à la duchesse de Sussex alors qu'elle faisait ses premiers pas dans la famille royale et peinait déjà à y trouver sa place.  , Meghan Markle : ces surnoms peu flatteurs qu'on lui donnait au palais... - Elle
  • Presque tous les hommes ressemblent à ces grands palais déserts dont le propriétaire n'habite que quelques pièces ; et il ne pénètre jamais dans les ailes condamnées. François Mauriac, Journal, Grasset
  • Le caramel fréquente le palais et menace la couronne. De Tristan Bernard
  • L’égoïste démolit un palais pour prendre une tuile. De Proverbe ladino
  • L’âme du gourmand est toute dans son palais. De Jean-Jacques Rousseau
  • Le poulailler est un palais doré pour le coq malgré la puanteur des lieux. De Proverbe agni
  • Maison de paille où l’on rit vaut mieux qu’un palais où l’on pleure. De Proverbe chinois
  • La perfection du palais buccal est l'apanage des hommes d'esprit. De Léon Daudet / Souvenirs
  • Une petite maison en ruine vaut mieux qu'un palais en commun. De Proverbe arabe
  • Les rois peuvent voir tomber leur palais, les fourmis auront toujours leur demeure. De Eugénie de Guérin / Madame de Maistre
  • Dans le palais des émotions il y a beaucoup de chambres. De Antoine Audouard / Un Pont d’oiseaux
  • La route de l’excès mène au palais de la sagesse. De William Blake / Le Mariage du Ciel et de l'Enfer
  • Le palais conduit à la gloire, le marché à la fortune et la solitude à la sagesse. De Proverbe chinois
  • On atteint plus vite le ciel en partant d'une chaumière que d'un palais. De Saint François d'Assise
  • Destiné par ta naissance à la poussière, pourquoi ériges-tu dans ce monde ici-bas des palais élevés ? De Farid Al-Din 'Attar
  • Les Incas avaient des palais incrustés d'or et couverts de paille : emblème de bien des gouvernements. De Voltaire / Le sottisier
  • Près de Locarno, dans le village de Lionza, se trouve un palais du XVIIe siècle unique, entouré de légendes. Un concours est lancé pour le réhabiliter Le Temps, Quel avenir pour le palais Tondü? - Le Temps
  • La victime avait été secourue par des témoins dans la nuit du jeudi 23 au vendredi 24 juillet 2020 dans le quartier du palais des rois de Majorque à Perpignan. Elle avait succombé peu après son transfert à l’hôpital. lindependant.fr, Perpignan/ Tué près du Palais des rois de Majorque : deux suspects arrêtés - lindependant.fr
  • SEOUL, 27 juil. (Yonhap) -- Les visiteurs du palais de Changdeok de la dynastie Joseon, situé dans le centre de Séoul, pourront découvrir le palais tel qu'il était dans le passé grâce à la technologie de réalité augmentée (RA), a fait savoir ce lundi SK Telecom Co. Agence de presse Yonhap, Visite en réalité virtuelle du palais de Changdeok de la dynastie Joseon | AGENCE DE PRESSE YONHAP
  • « C’est le seul endroit où est fabriquée la Bénédictine », développe Sébastien Roncin. Puis la visite est complétée par la découverte du musée d’art religieux. L’histoire de la Bénédictine est partie d’une recette de liqueur retrouvée dans un manuscrit et transmise à Alexandre Le Grand en 1863. L’homme, négociant en vin fécampois érudit d’art, refabrique l’élixir qui avait été mis au point par les moines de l’abbaye au 16e siècle. La liqueur à laquelle il donne le nom Bénédictine a tout de suite eu du succès. Alexandre Le Grand entreprend donc de réaliser des travaux dans les bâtiments attenants à la distillerie pour y faire son habitation. Un incendie en 1892 en détruit une partie, mais ne décourage pas l’homme qui va mettre huit années à ériger un véritable palais en lieu et place de l'existant. « Son objectif est de donner une cohérence globale à ces travaux et de créer une unité », assure Sébastien Roncin. Peu de palais mêlent à la fois une architecture de style Renaissance, gothique, une construction locale (briques et silex) et un beffroi comme dans les villes du nord de la France. www.paris-normandie.fr, Histoire d’actu. À Fécamp, le palais Bénédictine fête son 120e anniversaire
  • Après le rassemblement des femmes du RHDP qui a eu lieu dimanche au palais de la Culture d’Abidjan, l’humoriste Papitou a piqué une crise de colère. , Le RHDP remplace les artistes au Palais de la Culture: Papitou se fâche
  • Inauguré en 1720, il y a trois cents ans exactement, le palais de l’Elysée a été bâti et financé par Antoine Crozat, pour y loger sa fille et son gendre Louis-Henri de la Tour d’Auvergne. Selon Saint-Simon, Antoine Crozat était à l’époque «l’homme le plus riche de Paris», par conséquent du royaume. En 1701, il avait obtenu la fourniture en esclaves des colonies espagnoles, ce qui représentait bien entendu un marché colossal. Il devint bientôt le premier propriétaire de la Louisiane, et créa la Compagnie de la Louisiane, qui était à l’époque une colonie française. Il dirigea également la Compagnie de Guinée. En d’autres termes, Antoine Crozat fut certainement le plus grand négrier de l’histoire de France. Libération.fr, Palais de l’Elysée, palais du négrier - Libération
  • Érigé entre 1566 et 1573, Maulnes fut le «palais idéal» de Louise de Clermont-Tallard, confidente de la reine Catherine de Médicis, et son époux Antoine de Crussol, chevalier d’honneur de la mère du roi. Figures brillantes de la Renaissance, curieux, ouverts et cultivés, ils souhaitent Le Figaro.fr, Maulnes fait sa révolution de palais
  • Animation jeune public: visite famille du palais Ducal et de l’artothèque du samedi 19 septembre au dimanche 20 septembre à Palais Ducal – Artothèque, espaces d’art contemporain Unidivers, Animation jeune public: visite famille du palais Ducal et de l’artothèque Palais Ducal – Artothèque,espaces d’art contemporain Caen samedi 19 septembre 2020
  • * visite commentée du palais Cambon ; * présentations de rapports en 180 secondes par des magistrats ; * spectacles contés créés par l’association « La Cour des Contes » ; * vidéos insolites… Unidivers, Depuis chez vous : les rapports de la Cour en 180 secondes Palais Cambon – Cour des comptes Paris samedi 19 septembre 2020
  • Le prince danois Joachim, opéré d’urgence vendredi soir en France après un AVC dû à un caillot sanguin, est toujours dans un “état stable” et “va bien compte tenu des circonstances”, a fait savoir le palais royal dimanche. Atlasinfo, Après un AVC, le prince danois Joachim "dans un état stable" (palais) - Atlasinfo
  • Parallèlement, la Cour des comptes propose à ses visiteurs d’enrichir leur visite par une **offre d’animation numérique sur les réseaux sociaux** (Facebook, Twitter, LinkedIn et Instagram) avec une visite commentée du palais Cambon, des présentations de rapports en 180 secondes par des magistrats, des spectacles contés créés par l’association « La Cour des Contes » ou encore de nombreuses vidéos insolites… Unidivers, Visite libre de la Cour des comptes Palais Cambon – Cour des comptes Paris samedi 19 septembre 2020
  • Centre Louis Gaston Roussilat 73 avenue de la grande côte – 17420 saint palais sur mer Saint-Palais-sur-Mer Charente-Maritime Unidivers, ESCAPADE OCEANE Centre Louis Gaston Roussilat Saint-Palais-sur-Mer samedi 18 juillet 2020
  • La formation Les Voix de Stras’ est un sextuor lyrique dirigé par Catherine Bolzinger, la directrice du chœur philharmonique de Strasbourg. La formation sera en concert ce dimanche 26 juillet à 15 h 30 au palais du Tau. Au programme : les quatre saisons d’Antonio Vivaldi, revisitées par le célèbre compositeur argentin Arturo Gervasoni, avec une pertinence sur le changement climatique. Le tarif est de 8 euros (gratuit pour les moins de 26 ans), tél. 03 26 47 81 79. Journal L'Union, Voix de Stras’ en concert au palais du Tau à Reims
  • Suite à une décision de justice prononcée il y a douze ans, Britney Spears a été placée sous la tutelle de son père Jamie Spears, à cause de ses problèmes de santé mentale. Une situation qui a assez duré pour ses fans, qui se sont réunis devant le palais de justice de Los Angeles pour «sauver» la popstar. CNEWS, #FreeBritney : les fans réunis devant le palais de justice pour «sauver» Britney Spears | CNEWS
  • A Bamako dans la capitale malienne, les jours se suivent et se ressemblent pour le locataire du palais de Koulouba. La visite jeudi dernier de cinq chefs d’Etats africains pour « jouer les sapeurs pompiers » dans la crise qui oppose le Président Ibrahima Boubacar Kéita et son opposition regroupée au sein du Mouvement du 5 juin n’a pas donné de résultats escomptés. Guineelive, Bamako : l’inquiétude grandit au Palais Sekhoutouréah | Guineelive
  • Comble de l’Histoire, c’est à une fille illégitime du Roi Louis XIV que nous devons l’emblème du pouvoir législatif français, l’Assemblée Nationale (le Palais Bourbon). Louise-Françoise de Bourbon décide la construction de son palais sur les bords de la Seine qui ne sont encore que des marécages malfamés. Juste à côté, elle décide la construction d’un palais plus modeste pour son amant, l’Hôtel de Lassay voit le jour. Cet Hôtel est aujourd’hui la résidence privée du président de l’Assemblée Nationale. Leblogtvnews.com, Si les murs du Palais Bourbon pouvaient parler : document inédit le 11 août sur France 2. - Leblogtvnews.com
  • Des employés présents dans le palais omnisports Joseph-Claudel à Saint-Dié-des-Vosges, ce mercredi matin, ont alerté les sapeurs-pompiers pour une odeur suspecte assimilée à une odeur de gaz dans le bâtiment et à l’extérieur, sur les coups de 8 h 15. , Faits-divers - Justice | Odeur suspecte au palais omnisports : plusieurs jeunes évacués
  • Les vestiges d'un ancien palais aztèque qui fut la demeure du conquistador espagnol Hernán Cortés ont été découverts sous un bâtiment emblématique du centre de Mexico, a-t-on appris lundi de source gouvernementale. Sous l'imposant bâtiment du Nacional Monte de Piedad, au milieu de la place centrale de Mexico, se cachaient des sols en dalles de basalte correspondant à un espace ouvert dans le palais d'Axayácatl, le «tlatoani» (souverain aztèque) de Tenochtitlan entre 1469 et 1481, père du monarque Moctezuma, un des derniers rois de l'empire aztèque. Le Figaro.fr, Le palais aztèque où vivait Cortés découvert à Mexico
  • Sénatoriales - Marseille : Valérie Boyer (LR) d'un palais... LaProvence.com, Politique | Sénatoriales - Marseille : Valérie Boyer (LR) d'un palais à l'autre ? | La Provence
  • "C'est un palais qui plaît à beaucoup de monde. J'espère que ce côté populaire et unique au monde permettra de le faire élire." France Bleu, Le Palais idéal du Facteur Cheval sera-t-il le monument préféré des Français ?
  • L'emplacement du palais était occupé, au XIIIe siècle, par des terrains vagues et des fabriques de tuiles. Au XIVe siècle, le prévôt de Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au...) Pierre des Essarts y possédait un logis, dit Hôtel (Un hôtel est un établissement offrant un service d’hébergement payant, généralement pour de courtes périodes. Dans sa définition de l’hôtel, l’Agence Mondiale de Notation...) des Tuileries (Les Tuileries étaient naguère un quartier de Paris, situé entre le palais du Louvre, la rue de Rivoli, la place de la Concorde et la Seine. Il doit son nom au fait que son emplacement était...), et quarante arpents de terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la...) labourable. En 1500, Nicolas Neufville de Villeroy, secrétaire aux Finances, y fit bâtir un hôtel où vint habiter Louise de Savoie, incommodée dans son palais des Tournelles, place des Vosges (La place des Vosges (place royale avant la Révolution) se trouve dans le Marais, faisant partie des 3e et 4e arrondissements parisiens. Conçue par Louis Métezeau, elle est la...), par les eaux stagnantes. En 1518, François Ier l'acheta pour sa mère qui en fit don au Maître d'Hôtel du Dauphin (Dauphin /do.'fɛ̃/ est un nom vernaculaire ambigu désignant en français certains mammifères marins et fluviaux appartenant à l'ordre des cétacés. Le terme dauphin...), Jean Liercoun. Techno-Science.net, 🔎 Palais des Tuileries - Définition et Explications
  • Notre position face à l’aberration que représente le grand palais éphémère sur le champ de mars ⤵️ car plus ce jamais nous avons besoin d’espaces verts à Paris ! #EcologieParis #EELV #MunicipalesParis #Municipales2020 pic.twitter.com/VCLWuanu5n Le Bonbon, Un Grand Palais éphémère va s'installer sur le Champ-de-Mars
  • Les travaux de rénovation du palais du Tau, musée historique des sacres à Reims, situé à proximité de la cathédrale, sont repoussés à 2022. Le budget est insuffisant actuellement, conséquence financière liée à la pandémie selon nos informations. Les travaux devaient débuter en 2020. France 3 Grand Est, PATRIMOINE. Reims : la rénovation du palais du Tau prévue en 2020, reportée à 2022, faute de finances
  • La crise économique liée à la pandémie de coronavirus porte un coup aux finances de la couronne britannique. Fermés pendant plusieurs mois, le château de Windsor, les galeries de la reine et les écuries du palais de Buckingham vont rouvrir à partir du 23 juillet. Mais cela ne suffira pas à combler le déficit causé par la fermeture : le Royal Collection Trust (RCT), organisme qui gère les résidences de la famille royale de Grande-Bretagne, s’attend à une perte de 30 millions de livres, soit 33 millions d’euros, à la fin de l’exercice 2020/2021. Le chiffre d’affaires de l’année en cours s’élèvera à 13 millions de livres, soit 14,4 millions d’euros, soit plus de 80% inférieur à ses prévisions initiales. Capital.fr, Moins de serviteurs dans les palais de la reine d’Angleterre à cause du coronavirus - Capital.fr
  • Les habitués de la Fnac de Bourges, pas très loin du palais Jacques-Cœur, vont alors voir Bertrand Tavernier arpenter les allées du magasin à la recherche de DVD à offrir aux comédiens. www.lechorepublicain.fr, De beaux décors pour <i>La Princesse de Montpensier</i> à Noirlac et au palais Jacques-Cœur - Bourges (18000)
  • Ensemble réalisé dans un style néoclassique monumental, sobre et équilibré, le palais Rohan qui abrite la mairie a été construit au XVIIIe siècle dans les jardins de l’ancien archevêché, un groupe de bâtiments collé à l’extrémité ouest de la cathédrale Saint-André. Voici son histoire. SudOuest.fr, Pierre Hurmic maire de Bordeaux : petite histoire du palais Rohan, siège de l’hôtel de ville
  • Haouari Kamboui a commencé sa grève de la faim, ce jeudi, devant le palais de justice. Photo C.M Nice-Matin, Pour son fils, il s'enchaîne aux grilles du palais de Justice et entame une grève de la faim - Nice-Matin
  • Le palais, qui a servi de résidence (Le nom de résidence est donné à un ensemble de voies souvent qui forment une boucle ayant la particularité de desservir des mêmes logements...) impériale et de centre administratif au Japon pendant la majeure-partie de l'époque de Heian (de 794 à 1185), était situé au centre-nord de la ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour l'ONU) étendue et fortement peuplée (dont les habitations doivent être à moins de 200 m chacune, par opposition...), comme le voulait le modèle architectural des villes chinoises de l’époque. Techno-Science.net, 🔎 Palais Heian - Définition et Explications
  • Pour son directeur Frédéric Legros, le palais reste une œuvre singulière qui a toutes ses chances. "Il a été fait par un homme qui a été porté par un rêve pendant 33 ans. C'est cette épreuve de vie qui fascine les gens", affirme le directeur. L'émission sera diffusée sur France 3 au mois de septembre. Les spectateurs peuvent voter par téléphone ou sur internet. Du coté des visiteurs, le choix du vote est évident. "J'aime bien le message derrière l'histoire de ce bâtiment-là. Je trouve ça fort d’être allé au bout de son rêve", confie une visiteuse. Franceinfo, Culture : le palais idéal du facteur Cheval, un chef d’œuvre d'architecture naïve
  • M. Bolsonaro, qui a souvent minimisé la gravité de la pandémie en la qualifiant de «grippette», est resté durant près de 20 jours dans sa résidence officielle à Brasilia, le palais d’Alvorada (palais de l’Aurore). Durant cette période, il a subi trois autres tests qui se sont avérés positifs. Journal L'Union, Brésil: Bolsonaro annonce qu’il est désormais négatif au nouveau coronavirus

Images d'illustration du mot « palais »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « palais »

Langue Traduction
Anglais palace
Espagnol palacio
Italien palazzo
Allemand palast
Chinois
Arabe قصر
Portugais palácio
Russe дворец
Japonais 宮殿
Basque jauregia
Corse palazzu
Source : Google Translate API

Synonymes de « palais »

Source : synonymes de palais sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « palais »

Palais

Retour au sommaire ➦

Partager