La langue française

Galetas

Sommaire

  • Définitions du mot galetas
  • Étymologie de « galetas »
  • Phonétique de « galetas »
  • Évolution historique de l’usage du mot « galetas »
  • Citations contenant le mot « galetas »
  • Images d'illustration du mot « galetas »
  • Traductions du mot « galetas »
  • Synonymes de « galetas »
  • Antonymes de « galetas »

Définitions du mot galetas

Trésor de la Langue Française informatisé

GALETAS, subst. masc.

ARCHIT. Logement situé directement sous les toits et éclairé par une lucarne ou par un châssis à tabatière :
... le charme de ce lieu lui venait de sa fenêtre (...). J'avais obtenu qu'on me fît tapisser ce galetas, − d'un papier chamois rosé qui y est encore; − qu'on m'y plaçât des étagères, des vitrines. J'y installais mes papillons ... Loti, Rom. enf.,1890, p. 112.
P. ext. Logement misérable, sordide et manquant de confort. Synon. taudis.Il n'avait pas éprouvé, dans la loge de Nana, au milieu de ce luxe de tentures et de glaces, l'âcre excitation de la misère honteuse de ce galetas, plein de l'abandon des deux femmes (Zola, Nana,1880, p. 1224).
Prononc. et Orth. : [galtɑ] et [-ta]. [ɑ] dans la majorité des dict. Cf. Fér. 1768, Fér. Crit. t. 2 1787, Land. 1834, Besch. 1845, Littré, DG, Passy 1914, Pt Rob. et Lar. Lang. fr. Mais [a] ds Barbeau-Rodhe 1930, Dub. et Warn. 1968. Cf. finale -as. Le mot est admis ds Ac. 1694-1932. Fér. 1768 met en garde contre la forme galatas qui s'explique par assimilation. Étymol. et Hist. 2emoitié xives. galatas « logement situé à la partie supérieure d'un édifice » (E. Deschamps, Œuvres, éd. Queux de Saint-Hilaire, t. 1, p. 156, 26). Du nom de la tour Galata, dressée à plus de 100 m de hauteur au point culminant de Constantinople. Fréq. abs. littér. : 123. Bbg. Darm. Vie 1932, p. 78, 95, 108. - Long (L.). Les Secrets de l'orth. Avignon-Paris, 1976, p. 214.

galetas , du nom de la tour Galata à Constantinople -

Wiktionnaire

Nom commun

galetas \ɡal.ta\ masculin, singulier et pluriel identiques

  1. Logement pratiqué sous les combles.
    • Puisque du dieu des eaux tu tires ta naissance / Loger au galetas choque la bienséance. — (Isaac de Benserade).
    • Une toute jeune fille était debout dans la porte entrebâillée. La lucarne du galetas où le jour paraissait était précisément en face de la porte et éclairait cette figure d’une lumière blafarde. — (Victor Hugo, Les Misérables, t. III, l. 8, Chapitre IV : Une rose dans la misère, 1862.)
  2. (Par extension) Logement misérable.
    • Une fois il trouve son galetas occupé par un chétif avorton qui dort là : il a les cheveux blancs, il est maigre, à peine plus grand qu’un enfant et il porte un bleu de travail rapiécé. — (Ferenc Karinthy, Épépé (1970), traduit du hongrois par Judith et Pierre Karinthy, 1999, page 244)
    • Il habite un galetas sale et minuscule.
  3. (Suisse) Grenier.

Forme de verbe

galetas \ɡa.lə.ta\

  1. Deuxième personne du singulier du passé simple de galeter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GALETAS. n. m.
Logement pratiqué sous les combles et, par extension, Logement misérable et sordide. Ce pauvre homme était réduit à loger dans un galetas.

Littré (1872-1877)

GALETAS (ga-le-tâ ; l's se lie : un ga-le-tâ-z enfumé) s. m.
  • 1Logement pratiqué sous les combles. Puisque du dieu des eaux tu tires ta naissance, Loger au galetas choque la bienséance, Benserade, dans RICHELET. Il se retire au galetas de son palais, La Bruyère, XIII.
  • 2Tout logement misérable. Enfin, quoique ignorante à vingt et trois karats, Elle passait pour un oracle ; L'oracle était logé dedans un galetas, La Fontaine, Fabl. VII, 15. Le cardinal de Richelieu, appliqué à découvrir tout ce qu'il y avait de mérites cachés dans les galetas de Paris, apprit en même temps le nom, les projets, la maladie du jeune historiographe, D'Olivet, Hist. Acad. t. II, p. 198, dans POUGENS. J'examine s'il est vrai qu'il y ait un architecte, ou si cette maison, remplie de tant de beaux appartements et de vilains galetas, s'est bâtie toute seule, Voltaire, Dict. phil. Dieu, dieux.

HISTORIQUE

XIIIe s. Li uns des chevaliers fu à une des tors de Constantinople, li autre furent à une ville que l'on appele Parte ; au chief de cele vile avoit une tor là où li uns des chiés [bouts] de cele chaene [qui barrait le port de Constantinople] fu qui de Constantinople venoit… cele tor a nom la tor de Galathas, Guill. de Tyr, dans MARTENE, Ampl. collectio, t. v, col. 662.

XVe s. Et il [le roi] fut logié ès chambres et galatois que son pere le roy Jehan fist faire, Christine de Pisan, Charles V, III, 38. Vignes aussi et les terres arables, Moulins tournans, beaus plains à regarder, Et beaus sauvoirs pour les poissons garder, Galatas grans et adrois, Et belle tour qui garde les detrois, Où l'on se peut retraire à sauveté, Deschamps, Le bois de Vincennes. Or, sus, sus, banquet et soupper, Saillez hors de ce galathas, Rec. de farcès, p. 411.

XVIe s. Il lui dit qu'elle montast au galetas, Marguerite de Navarre, Nouv. XXVII. On remua ces deux prisonniers en un galtas où ils ostoient fort incommodement, D'Aubigné, Hist. III, 152.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

GALETAS. - ÉTYM. Ajoutez : À Boulogne-sur-Mer et à Calais, on prononce galata ; ce qui est conforme à l'étymologie.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

GALETAS, s. m. terme d’Architecture, étage pris dans un comble éclairé par des lucarnes, & lambrissé de plâtre sur un lattis, pour en cacher la charpente, les tuiles, ou les ardoises. Lat. subtegulanea contignatio. Voyez Mansarde. (P)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « galetas »

(Siècle à préciser) De l’ancien français galatas (logement dans la partie supérieure d’un édifice), de la tour de Galata à Constantinople.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Galathas a été le nom donné à une tour de Constantinople. Galatas ou galathas a été le nom d'un appartement dans la maison des templiers : Datum in domo templi et in galata (tiré d'un acte du XIIIe siècle et communiqué par M. Coston, de Montélimar), et d'un appartement à la cour des comptes ; 1353, datum in domo de Galathas anno domini MCCCLIII, dans une lettre du roi Jean, Ordonn. du roi, t. IV, 1358 ; per dominum regentem, in consilio suo, in camera computorum superius ad galathas, ubi erant domini de Montemorenciaco, Ord. du roi, t. III, p. 337. Galatas, dans Eust. Deschamps, signifie une partie importante d'un grand château ; il faut donc admettre que c'est Galata, nom d'un quartier et d'une tour de Constantinople, qui, par une suite singulière, en est venu à signifier une chambre sous les combles.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « galetas »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
galetas galta

Évolution historique de l’usage du mot « galetas »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « galetas »

  • Mes grands-parents maternels avaient un chalet à La Tzoumaz, au-dessus de Riddes, en Valais. Je passais presque tous mes étés et mes hivers avec mes cousins dans la forêt. Plus grand, je prenais ma batterie que je montais dans le galetas pour jouer. Aujourd’hui, je suis parrain de la station avec Stéphane Lambiel. Nos photos... , Yann Lambiel: «Je ramassais des abricots pour me payer...
  • Dans deux courriers adressés à la police cantonale en mars 2019, un épargnant fribourgeois excédé a dénoncé deux vols d’argent qui se seraient produits à son domicile 12 et 13 ans plus tôt. Manifestement peu sensible aux boniments de son banquier, l’homme a déclaré avoir dissimulé, à l’époque, des liasses de billets de 1000 francs dans une couche d’isolation en laine de verre dans le galetas de sa maison. , Il disait avoir caché l’argent au galetas - La Liberté
  • Il y a maintenant plus d’une douzaine d’années, quelques éleveurs de chevaux de trait comtois ont eu cette idée saugrenue d’atteler leurs bonnes poulinières. Pour cela, ils ont ressorti de sous les hangars les vieilles jardinières qui y sommeillaient depuis presque un demi-siècle, ont décroché les anciens harnais craquelés du galetas, puis ont essayé de retrouver les gestes de leur père. Plus tard, ils décident de créer l’association des meneurs randonneurs du Quercy vert. Des balades champêtres étaient déjà organisées autour de l’association des éleveurs de chevaux de trait mais il s’agissait pour les membres fondateurs d’aller plus loin, en permettant aux adhérents de parfaire leur technique par des échanges. Aujourd’hui, cette jeune association qui fêtera ses 5 ans cette année, propriétaires de chevaux d’attelage de diverses races, organise, tous les ans, 6 à 7 balades empruntant les chemins ruraux parfois rouverts pour l’occasion. 15 à 20 km de rallye sont suivis d’un repas convivial où ces passionnés partagent leur amour des chevaux et des espaces ruraux de notre beau département. ladepeche.fr, À Vaïssac, des randonnées d’antan - ladepeche.fr

Images d'illustration du mot « galetas »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « galetas »

Langue Traduction
Anglais garret
Espagnol desván
Italien soffitta
Allemand dachkammer
Chinois 阁楼
Arabe غاريت
Portugais sótão
Russe мансарда
Japonais ギャレット
Basque ganbara
Corse garrettu
Source : Google Translate API

Synonymes de « galetas »

Source : synonymes de galetas sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « galetas »

Partager