La langue française

Impétueux

Sommaire

  • Définitions du mot impétueux
  • Étymologie de « impétueux »
  • Phonétique de « impétueux »
  • Citations contenant le mot « impétueux »
  • Traductions du mot « impétueux »
  • Synonymes de « impétueux »
  • Antonymes de « impétueux »

Définitions du mot « impétueux »

Trésor de la Langue Française informatisé

IMPÉTUEUX, -EUSE, adj.

A. − Qui se meut d'une manière violente, brusque, précipitée et avec une grande force.
1. [En parlant d'une force de la nature] Fleuve, torrent impétueux. Le vent impétueux qui souffle et nous emporte De récif en récif (Hugo, Feuilles automne,1831, p. 781).
2. [En parlant d'un être animé, de ses mouvements] Aigle, cheval, taureau impétueux; assaut, bond impétueux; attaque impétueuse. Je crois qu'aucune force humaine n'aurait pu s'opposer à mon élan impétueux (Sand, Mauprat,1837, p. 345).Pharaon (...) ralentit, malgré son impatience, l'allure impétueuse de son attelage (Gautier, Rom. momie,1858, p. 304).Elle balaya, d'une main impétueuse, les cendres de cigarette (Colette, Duo,1934, p. 81) :
1. Si nous observons ces corps en mouvement, (...) nous trouverons que les uns sont vifs, alertes, quelquefois impétueux; que les autres sont lents, engourdis, inertes. Cabanis, Rapp. phys. et mor., t. 1, 1808, p. 341.
B. − Au fig. Qui a une ardeur naturelle de l'esprit, du tempérament se manifestant par des réactions vives et rapides. Caractère, génie impétueux; orateur impétueux; impétueuse jeunesse. Avant elle [MmeRécamier], il [J.J. Ampère] était impétueux, violent, me dit-on, emporté, colérique même, un enthousiaste sans frein (Sainte-Beuve, Nouv. lundis, t. 13, 1868, p. 211) :
2. Vive, impétueuse en ses désirs, et toujours bouillante de ce romanesque qui l'avait fait s'enfuir de Rome avec un chanteur, ce n'était qu'à force de volonté qu'Emilia montrait tant de sagesse, dans son entreprise de séduction. Bourges, Crépusc. dieux,1884, p. 57.
Mouvement impétueux des passions. L'impétueux élan de mon cœur (Lamart., Raphaël,1849, p. 186).
[En parlant des manifestations de ce caractère, des manières de ces personnes] Désirs, sentiments impétueux, passions impétueuses; exprimer (une idée) d'un ton énergique et impétueux (cf. Sainte-Beuve, Port-Royal, t. 3, 1848, p. 23). Imagination ardente, impétueuse, prime-sautière (Stendhal, Amour,1822, p. 255) :
3. ... on imaginait qu'il aimait avec vigueur les gens, les choses; mais en vérité ils ne lui servaient qu'à alimenter son impétueuse vitalité : c'est d'elle seule qu'il se grisait. Beauvoir, Mandarins,1954, p. 146.
En partic. Discours, style impétueux. Ouvrage (...) d'une éloquence impétueuse qui ressemble à un torrent (Constant, Journaux,1804, p. 163).
Prononc. et Orth. : [ε ̃petpø], fém. [-ø:z]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Ca 1223 (G. de Coinci, éd. V.F. Koenig, 1 Mir 40, 266). Empr. au b. lat.impetuosus « impétueux, violent ». Fréq. abs. littér. : 449. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 126, b) 587; xxes. : a) 551, b) 302.
DÉR.
Impétueusement, adv.D'une manière impétueuse. Agir, courir, embrasser, parler impétueusement. Le fleuve coule impétueusement (Ac. 1798-1932). Je l'avais enlacée impétueusement, la dévorant de caresses (Maupass., Contes et nouv., t. 1, Morin, 1882, p. 852).Le vent soufflait toujours, mais moins impétueusement que la veille (Gide, Immor.,1902, p. 377).[ε ̃petpøzmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694.1reattest. 1370-72 (Oresme, Ethiques, éd. A. D. Menut, 42a, p. 181), xives. (Brunet Latin, 632 ds T.-L., interpolation des mss K et D2); de impétueux, suff. -ment2*.Fréq. abs. littér. : 92.

Wiktionnaire

Adjectif

impétueux \ɛ̃.pe.tɥø\

  1. Dont la course est violente et rapide.
    • Des courses impétueuses lançaient les officiers zélés à la poursuite des soldats qui s’égaraient dans les fermes voisines, trouvant drôle « de cueillir çà et là » des lapins et des poules. — (Amédée Achard, Récits d’un soldat - Une Armée prisonnière ; Une campagne devant Paris, 1871)
    • Un vent impétueux sorti du couchant, roule les nuages sur les nuages ; les forêts plient ; le ciel s’ouvre coup sur coup, et à travers ses crevasses, … — (François-René de Chateaubriand, Atala, ou Les Amours de deux sauvages dans le désert)
  2. (Figuré) Qui ne sait pas se refréner.
    • L’homme posé ne sait pas être impétueux quand il faudrait l’être, et il se perd ; s’il savait changer selon le temps, sa fortune ne changerait pas. — (Nicolas Machiavel, Le Prince, traduit par Guiraudet)
    • Il était visible, à la contenance du maître, qu’il était d’un caractère franc mais impétueux et irascible. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

IMPÉTUEUX, EUSE. adj.
Dont la course est violente et rapide. Un vent impétueux. Torrent impétueux. Il signifie au figuré Qui ne sait point se refréner. C'est un homme impétueux, un caractère impétueux. Colère impétueuse. Désirs impétueux. Ardeur impétueuse. Éloquence impétueuse.

Littré (1872-1877)

IMPÉTUEUX (in-pé-tu-eû, eû-z') adj.
  • 1Qui se meut d'un mouvement rapide et violent. Je pense souvent à votre santé… à cet air impétueux qui vous mange [à Grignan], Sévigné, 27 nov. 1689. Esprit-Saint, Esprit pacifique, je vous ai préparé les voies en prêchant votre parole ; ma voix a été semblable peut-être à ce bruit impétueux qui a prévenu votre descente, Bossuet, la Vallière. Des fleuves impétueux qui passent sans s'arrêter et tombent sans pouvoir soutenir leur propre poids, Bossuet, Sermons, Impén. finale, 1. C'est pour vous qu'on l'a vu, vainqueur de tant de princes, D'un cours impétueux traverser vos provinces, Racine, Alex. II, 1. Leur fougue impétueuse [des chevaux] enfin se ralentit, Racine, Phèd. V, 6. Les vents impétueux agissent, pour ainsi dire, par caprice, ils se précipitent avec fureur et agitent la mer…, Buffon, Hist. nat. 2e disc. Œuv. t. I, p. 167.

    Il se dit aussi des personnes et des animaux. Au récit imprévu de l'horrible insolence, Le prélat hors du lit impétueux s'élance, Boileau, Lutr. V. Indomptable taureau, dragon impétueux, Racine, Phèd. V, 6.

  • 2Qui ne peut se contenir, se maîtriser. J'ai peur que M. votre fils ne remette pas la fortune dans notre maison ; il a quelque chose de brusque et d'impétueux qui ne lui attire pas beaucoup d'amis, Sévigné, 28 août 1680. L'impétueuse Électre a mérité l'outrage Dont j'humilie enfin cet orgueilleux courage, Voltaire, Oreste, I, 5. Impétueuse, franche et sensible comme elle est, comment aurait-elle supporté un engagement contraire à son inclination ? Genlis, Ad. et Théod. t. I, p. 433, dans POUGENS.

    Substantivement. Un jeune impétueux.

    Il se dit des choses dans le même sens. Votre juste douleur est trop impétueuse, Corneille, Cinna, IV, 6. Le courant impétueux de ce mouvement sera suspendu et par là perdra sa force, Bossuet, Libre arb. 7. Alors qu'aura servi ce zèle impétueux ? Racine, Baj. II, 3.

SYNONYME

IMPÉTUEUX, FOUGUEUX. Ce qui distingue ces deux mots, là où ils sont synonymes, c'est que fougue implique une idée de défaut qui n'est pas dans impétuosité. Quand Racine a dit leur fougue impétueuse, en parlant de coursiers, il a fait sentir la nuance : fougue, ce qu'il y a de capricieux ; impétueux, ce qu'il y a de rapide.

HISTORIQUE

XIIIe s. Mors est si impetueuse Et si hastive qu'ele sonne Assez souvent complie à nonne, Gautier de Coinsi, dans le Dict. de DOCHEZ.

XVe s. Vous avez bien ci-dessus oui recorder comment le duc de Guerles avoit defié le roi de France par defiances impetueuses, Froissart, II, III, 103.

XVIe s. Il estoit impetueux et adventureux à la guerre, Amyot, Timol. 4. Le vent du midi se leva impetueux, Amyot, Anton. 10. Pour finir ce notable commentaire, qui m'est eschappé d'un flux de caquet, flux impetueux parfois et nuisible, Montaigne, III, 387.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « impétueux »

Du latin impetuosus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Espagn. et ital. impetuoso ; du lat. impetuosus (QUICHERAT, Addenda), qui vient de impetus, mouvement violent, de in, en, dans, et petere, aller, se jeter (voy. PÉTITION).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « impétueux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
impétueux ɛ̃petyø

Citations contenant le mot « impétueux »

  • Où vais-je ? Je ne sais. Mais je me sens poussé D'un souffle impétueux, d'un destin insensé. De Victor Hugo / Hernani
  • Quand quelqu'un prend une décision, il se plonge en fait dans un courant impétueux qui l'emporte vers une destination qu'il n'a jamais entrevue, même en rêve. De Paulo Coelho / L'alchimiste
  • Garonne retrouve son caractère impétueux en s’approchant des roches de Reculay. Les pierres affleurent, on entend Garonne s’exprimer, respirer. C’est le lieu idéal pour se plonger dans une nature sauvage. Les amateurs de canoë-kayak s’y retrouvent pour vivre des sensations vivifiantes. ladepeche.fr, Balade au fil de l’eau à Tonneins - ladepeche.fr
  • Eté 85 raconte l’histoire d’Alex (Félix Lefebvre), un jeune lycéen sauvé d’un naufrage lors d’une sortie en mer en solitaire par David, adolescent légèrement plus âgé, indépendant et impétueux. , Au Tréport, avant-première de François Ozon : "Vous avez une ville extrêmement photogénique" | L'Informateur d'Eu
  • Qui ne connaît la cascade des Baumes et son site à proximité du saut dans le Tarn du ruisseau du Lévejac ? Vedette d’un reportage télévisé sur M6 l’été dernier, ce superbe paysage accueille baigneurs et sportifs en quête de moments sensationnels. Suite à la crue du 12 juin, un tronc d’arbre, charrié par le courant fort impétueux, donne l’occasion d’acrobaties nautiques. Placé entre le petit quai de la rive droite et le sommet de la pile de l’ancien pont (Xe siècle), il offre l’opportunité d’agrémenter la traditionnelle baignade. Grimpeurs, plongeurs, équilibristes s’en donnent à cœur joie en essayant d’éviter le plongeon rafraîchissant dans une eau qui, après les turbulences des fortes précipitations, présente une clarté appréciable. midilibre.fr, Acrobatie nautique près de la cascade des Baumes - midilibre.fr
  • C’est un sujet important qu’on n’a pas souvent évoqué à part les derniers débordements d’un ruisseau impétueux aux abords des HLM. ladepeche.fr, Sainte-Croix-Volvestre. 1977, 2018… De nombreuses inondations et des initiatives pour les empêcher - ladepeche.fr
  • Entre l'impétueux président et le bouillonnant diplomate, le mariage était imparfait dès sa nomination en mars 2018. LaProvence.com, France - Monde | John Bolton, l'ex-conseiller va-t-en-guerre qui bataille avec Trump | La Provence

Traductions du mot « impétueux »

Langue Traduction
Anglais impetuous
Espagnol impetuoso
Italien impetuoso
Allemand ungestüm
Chinois 浮躁
Arabe متهور
Portugais impetuoso
Russe порывистый
Japonais 衝動的
Basque impetuous
Corse impetuosa
Source : Google Translate API

Synonymes de « impétueux »

Source : synonymes de impétueux sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « impétueux »

Partager