La langue française

Justifié

Définitions du mot « justifié »

Trésor de la Langue Française informatisé

JUSTIFIÉ, -ÉE, part. passé et adj.

I. − Part. passé de justifier*.
II. − Adjectif
A. − [En parlant d'une pers.]
1. [Correspond à justifier I A 1] À qui la grâce a rendu son innocence originelle. Subst. masc. Le « justifié » est, d'après cet idiotisme [sémitique], non seulement celui qui est absous d'une faute, mais celui qui est tranquillisé à ses propres yeux (Renan, St-Paul,1869, p. 490).
2. [Correspond à justifier I A 2] Disculpé, innocenté. Charlotte de la Trémouille, femme de Henri de Condé, premier du nom, captive pendant huit ans, acquittée, mais non justifiée (Sand, MM. Bois-Doré, t. 2, 1857, p. 8).
B. − [En parlant d'une chose]
1. [Correspond à justifier I B 1] Conforme à la justice, mérité :
1. Subissez donc la pénitence qui vous sera sûrement imposée, (...) non pas comme un châtiment injuste, mais nécessaire et justifié... Bernanos, Soleil Satan,1926, p. 220.
2. [Correspond à justifier I B 2 a] Fondé, légitime, qui a sa raison d'être. Rien de plus périlleux et de moins justifié que de prétendre établir une exacte proportion entre le châtiment et la faute morale (Blondel, Action,1893, p. 270).Tu trouverais justifié n'importe quel monde où il y aurait une place pour toi (Beauvoir, Invitée,1943, p. 269):
2. Au milieu des villes (...) entouré d'objets précis dont l'existence est déterminée par leur rôle et qui sont tous auréolés d'une valeur ou d'un prix, il [l'homme] (...) se rassure : ils lui renvoient le reflet de ce qu'il souhaite être : une réalité justifiée. Sartre, Baudelaire,1947, p. 122.
a) [En parlant d'un fait, d'un acte, d'une attitude] Prêter le flanc à une accusation fondée et justifiée (Duranty, Malh. H. Gérard,1860, p. 241).L'œuvre curieuse d'un philosophe dont les autres livres sont tombés dans un oubli justifié, je crois (Butor, Passage Milan,1954, p. 145):
3. Descartes faisait de la générosité la première des vertus. Il avait raison. Si elle se définit par le pari non justifié, par le crédit non calculé, elle est la démarche même qui fait l'homme. Mounier, Traité caract.,1946, p. 422.
SYNT. Absence, acte, aveu, mesure, procès, recours, traitement justifié(e); nécessité, tendance justifiée; grief, reproche justifié(e); attaque, déchaînement, empressement, ingérence, ironie, silence, souffrance justifié(e); réputation justifiée.
b) [En parlant d'un sentiment] Une émotion de toute l'âme, l'admiration, un goût justifié et pur l'attachaient à une femme (Chardonne, Épithal.,1921, p. 431).Le peuple égyptien, fidèle à ses traditions, partage avec le peuple français une espérance toujours plus justifiée dans la victoire du droit et de la liberté du monde (De Gaulle, Mém. guerre,1954, p. 387).
SYNT. Bienveillance, confiance, émotion, dégoût, orgueil, préférence, rancune, réserve, souci, scrupule justifié(e).
c) [En parlant d'une manifestation de l'activité intellectuelle] Dogme, prétexte, projet, résolution, souhait justifié(e). Des modifications qui correspondent à des besoins constatés ou à des vœux justifiés (Code pêche fluv.,1875, p. 68).Un fait survient plus tard qui montre que notre première interprétation était justifiée (Freud, Introd. psychanal., trad. par S. Jankélévitch, 1923, p. 68).Ah! ces jeunes étourneaux! On leur a bourré la cervelle d'une parabole, d'une comparaison, plus ou moins poétiques et justifiées (Arnoux, Visite Mathus.,1961, p. 167):
4. ... ce raisonnement ravit mon intelligence, qui, s'abandonnant docilement à votre conduite, en arriva enfin à une vision du monde lucide et justifiée. Bourget, Disciple,1889, p. 97.
Loc. verb. Il est, il paraît justifié de + inf. Moins le rôle d'un personnage est important, mieux il est justifié de l'affubler d'un leitmotiv (Lifar, Traité chorégr.,1952, p. 115).L'importance revêtue par plusieurs exemples de telles constructions est si grande qu'il nous paraît justifié d'y consacrer un paragraphe particulier (Siegel, Formes structurales archit. mod.,1965, p. 129).
3. [Correspond à justifier I B 2 b] Qui est accompagné de preuves, qui s'appuie sur des preuves matérielles. Après que chacun des époux a prélevé ses apports dûment justifiés, le partage se borne aux acquêts (Code civil,1804, art. 1498, p. 275).Il est d'urgence que je présente au Château un état dûment justifié des charges et professions, occupées, exercées ou briguées par les parents du général (Adam, Enf. Aust.,1902, p. 380).N'avons-nous pas derrière nous deux siècles de roture, dûment justifiée? C'est quelque chose (Martin du G., Thib., Belle sais., 1923, p. 913).
C. − [Correspond à justifier II A] Qui a subi le réglage convenable. Le composteur justifié est placé diagonalement dans la main gauche (E. Leclerc, Nouv. manuel typogr.,1932, p. 81).
Prononc. : [ʒystifje].

Wiktionnaire

Adjectif

justifié \ʒys.ti.fje\

  1. Qui est juste, légitime.
    • Une punition justifiée.
  2. (Imprimerie) Disposé de manière que le texte remplit toute la ligne, ne laissant pas de blanc à droite.

Forme de verbe

justifié \ʒys.ti.fje\

  1. Participe passé masculin singulier de justifier.
    • Ainsi, il ne suffirait pas de dire que la police d’assurance a été adhirée ou perdue, pour être admis à en prouver l’existence ; il faudrait encore qu’il fût avoué ou justifié qu’un événement de force majeure a eu lieu, et qu’il a pu être la cause de cette perte. — (Pierre-Sébastien Boulay-Paty, Cours de Droit commercial maritime, 1834)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

JUSTIFIER. v. tr.
Montrer, prouver, déclarer que quelqu'un est innocent, qu'il ne mérite point de châtiment, de blâme. Il a été justifié de ce crime. Cela le justifie pleinement. Justifier la mémoire de quelqu'un. Vous ne parviendrez point à le justifier de cette faute, à le justifier. On le dit également en parlant des Actions, des paroles, etc. Je dois justifier ma conduite, mes actions. Vous ne sauriez justifier un tel procédé, une telle faute. Je veux me justifier de ces accusations, de ces calomnies. Il signifie, par analogie, Faire qu'une chose soit juste, légitime. Les qualités du défunt justifient bien les regrets de ses amis. Il justifie, par sa conduite, la sévérité qu'on a déployée contre lui. L'intérêt public ne saurait justifier une telle violation des lois. Il signifie, par extension, Prouver, faire voir qu'une chose n'était point fausse, erronée, mal fondée. On disait que ce conseil était dangereux, mais l'événement l'a justifié. Il n'a point justifié les espérances qu'on avait conçues de lui. Vous avez justifié ma confiance. Il signifie encore Montrer la vérité de ce qu'on avance, de ce qu'on allègue. Justifier un fait. Ce que j'avance, je puis le justifier par des passages de l'Écriture sainte. Il justifiait sa noblesse de père en fils, depuis quatre cents ans, par des titres authentiques. On dit aussi Justifier de quelque chose, surtout en termes de Jurisprudence. Il devra justifier de sa qualité. Il justifia du dépôt, en produisant un récépissé. Justifier de son hypothèque par le certificat du conservateur. Il signifie, en termes de Théologie, Rendre juste par l'action de la grâce. Dieu l'a justifié par sa miséricorde. Nous sommes justifiés par le sang de JÉSUS-CHRIST. Il signifie spécialement, en termes d'Imprimerie, Donner à une ligne la longueur qu'elle doit avoir, à une page le nombre de lignes qu'elle doit avoir.

Littré (1872-1877)

JUSTIFIÉ (ju-sti-fi-é, ée) part. passé de justifier
  • 1Qui est mis hors d'inculpation. Il n'a pas besoin d'être justifié de ce reproche, Bossuet, Hist. II, 12.
  • 2Prouvé vrai, juste. Une prophétie justifiée par l'événement. Il [Louis XI] dit que, par la dévotion qu'il avait à la Vierge, il espérait qu'il ne mourrait que le samedi ; circonstance qui fut remarquée parce qu'elle se trouva justifiée par l'événement, Duclos, Hist. Louis XI, Œuv. t. III, p. 338, dans POUGENS.
  • 3 Terme de théologie. Les justifiés, ceux qui ont reçu la justification. Que l'habitude et l'exercice des vertus n'est pas absolument nécessaire aux justifiés pour le salut, Scultet, dans BOSSUET 2e avert. 19.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « justifié »

Adjectivation du participe passé du verbe justifier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « justifié »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
justifié ʒystifie

Citations contenant le mot « justifié »

  • Un peu à la surprise générale, Sébastien Haller (26 ans) a choisi de quitter les Hammers et l'Angleterre cet hiver pour s'engager avec l'Ajax Amsterdam. L'attaquant a justifié son départ sur les ondes de RMC en évoquant des doutes sur son statut et la belle opportunité de disputer la Ligue des Champions avec la formation néerlandaise. Walfoot.be, Sébastien Haller se justifie: "L'Ajax joue l'Europe, des titres" - Tout le foot | Walfoot.be
  • A trois jours de Noël, Emmanuel Macron a justifié lundi l'isolement de la Grande-Bretagne face à la mutation "problématique" du coronavirus, le gouvernement préparant un éventuel rapatriement de Français pour les fêtes et le début de la vaccination dimanche. Challenges, Macron justifie l'isolement de la Grande-Bretagne, début de vaccination dimanche - Challenges
  • La préfecture des Bouches-du-Rhône ajoute : "Cette décision est en particulier justifiée par la détection d’un cluster familial élargi dans le département avec une souche du variant issu du Royaume-Uni. Sur un total de 46 personnes contact, 21 ont été testées positives et des investigations sont en cours pour limiter au maximum la diffusion de ce variant très contagieux." , Coronavirus. C’est officiel, le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône passeront sous couvre-feu à 18 h dès dimanche
  • Et l'ancien défenseur des Verts a d'abord justifié son choix de rejoindre le Gym plutôt que l'ASSE : "Nice était mon choix favori. C'est un club que j'aime, qui joue toujours le haut de tableau, se qualifie pour les compétitions européens et a de l'ambition. C'est un club avec un bon style de jeu, avec de la possession", a lâché Saliba. , Mercato Nice : Saliba justifie son choix
  • Cette "durée non raisonnable prive deux des principaux prévenus (âgés de 98 ans et 82 ans, ndlr) de leur capacité à se défendre pleinement" du fait "des troubles liés au grand âge et de leur état de santé", a justifié Olivier Protard, le président de la 15e chambre correctionnelle du tribunal, mettant ainsi fin au procès dès le premier jour d’audience. , Justice. Chaufferie de la Défense : le tribunal annule la procédure pour non-respect des délais
  • A trois jours de Noël, Emmanuel Macron a justifié lundi l'isolement de la Grande-Bretagne face à la mutation "problématique" du coronavirus, le gouvernement préparant un éventuel rapatriement de Français pour les fêtes et le début de la vaccination dimanche. Challenges, Macron justifie l'isolement de la Grande-Bretagne - Challenges
  • Que les piles plaisent ou non aux joueurs, Microsoft a toujours justifié cette adoption afin de laisser le choix au joueur. Il est possible que vous ayez constaté que les piles ont toujours été de la même marque et ce n’est pas anodin. En effet, le responsable marketing de Duracell aux Royaume-Uni a confié à Stealth Optional que les deux groupes étaient en partenariat depuis longtemps. Xboxygen, Manette Xbox : Microsoft justifie de nouveau l’utilisation des piles | Xbox One - Xboxygen

Traductions du mot « justifié »

Langue Traduction
Anglais justified
Espagnol justificado
Italien giustificato
Allemand gerechtfertigt
Chinois 有道理的
Arabe مبرر
Portugais justificado
Russe оправданный
Japonais 正当化
Basque justifikatuta
Corse ghjustificata
Source : Google Translate API

Antonymes de « justifié »

Justifié

Retour au sommaire ➦

Partager