Infect : définition de infect


Infect : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

INFECT, -ECTE, adj.

A. − Qui infecte, qui, par suite de corruption, a une odeur et, ou un goût ignoble. Cadavre, viande infect(e). Quelques vieilles, accroupies, vendent des boulettes de ce beurre infect de karité, des piments, du mil et du poisson en poudre (Morand, Paris-Tombouctou,1929, p. 113).
B. − Qui dénonce, qui révèle une infection.
1. [Affectant l'odorat] Air, haleine, puanteur, relent infect(e). Les déjections, les excréments de toute cette armée malade empoisonnaient l'air d'émanations infectes (Zola, Débâcle,1892, p. 463).D'un recoin de l'escalier, une odeur infecte la frappa au passage (Montherl., Songe,1922, p. 200).
2. [Affectant le goût] Goût infect. Il souffre. Dans sa bouche, le sang extravasé donne à sa salive une saveur infecte (Martin du G., Thib., Été 14, 1936, p. 743).
C. − P. ext. [Avec simple valeur dépréc.]
1. [Quand il s'agit de la propreté] Très sale. Appartement, hôtel, restaurant infect. La mère Cochelet habitait, au bout du corridor, un taudis infect (France, Pt Pierre,1918, p. 139).
2. [Quand il s'agit de la qualité] Très mauvais. Cuisine, film, temps infect(e) :
1. Un d'eux voulut entamer une discussion sur un lot de tableaux infects qu'on venait de mettre au Musée du Luxembourg... Zola, Œuvre,1886, p. 81.
3. Au fig. Qui provoque un dégoût moral. Chantage, égoïsme, genre, homme, individu, siècle, type infect; corruption, vérité infecte. C'est trop infect, à la fin, cette grande bringue qui refuse de bouger, qui crève de gourmandise et qui ne peut pas faire un effort (Cocteau, Enf. terr.,1929, p. 87):
2. ... et voici des industriels qui peuvent, sans qu'elle [la police] l'empêche, nous poursuivre de leurs spéculations infectes, inonder nos domiciles de prospectus impurs, les faire distribuer sur la voie publique, tapisser les murailles de mots et d'images obscènes, dévoiler le mal en proposant le remède, attirer la curiosité des enfants vers des choses qu'ils apprendront toujours trop tôt. Reybaud, J. Paturot,1842, p. 90.
Arg. ,,Peu généreux, − Dans l'argot des petites dames`` (Delvau 1866, p. 208).
Emploi subst. L'infecte, oh! l'infecte pensait Paul qui feignait de dormir et dont l'agitation se traduisait par des tics (Cocteau, Enf. terr.,1929p. 99).
REM.
Infectement, adv.D'une manière infecte. Je reconnais que j'ai agi infectement avec vous (Proust, Temps retr.,1922, p. 780).
Prononc. et Orth. : [ε ̃fεkt]. Gattel 1841 prononce, au masc., [-k]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1363 « qui a une odeur, un goût ignoble » (F.A. Isambert, Recueil gén. des anc. lois fr., t. 5, p. 147); 2. ca 1500 [éd. du xvies.] « qui excite le dégoût moral » (Commynes, Mémoires, éd. J. Calmette, t. 3, p. 78, var.). Empr. au lat.infectus, part. passé de inficere « imprégner, recouvrir une chose de quelque chose », « empoisonner, infecter ». Cf. également l'a. fr. enfait « infecté » (ca 1200 ds T.-L., s.v. enfaire). Fréq. abs. littér. : 364. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 458, b) 603; xxes. : a) 614, b) 467. Bbg. Klein Vie paris. 1976, pp. 149-150. - Pauli 1921, p. 27.

Infect : définition du Wiktionnaire

Adjectif

infect \ɛ̃.fɛkt\

  1. Qui dégage une mauvaise odeur par suite de corruption.
    • Des eaux infectes.
    • Un air infect.
  2. Sale, dégoutant.
    • Un lieu infect.
    • De noires, d’infectes allées conduisaient à des escaliers plus noirs, plus infects encore. — (Eugène Sue, Les Mystères de Paris , 1843)
  3. Odieux.
    • Il a été infect avec moi !

Adjectif

infect masculin

  1. Infect.

Verbe

infect \ɪn.ˈfɛkt\ transitif

  1. Infecter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Infect : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INFECT, ECTE. adj.
Qui dégage une mauvaise odeur par suite de corruption. Des eaux infectes. Un lieu infect. Un air infect.

Infect : définition du Littré (1872-1877)

INFECT (in-fèkt', fè-kt' ; au pluriel masculin, l's ne se lie pas : des lieux in-fèkt'et malsains) adj.
  • 1Qui répand des exhalaisons d'une odeur de corruption et malfaisantes. Il est puant et infect. Des eaux infectes. Semblables à Vespasien qui ne trouvait pas que l'argent de l'impôt levé sur les immondices de Rome eût rien d'infect, Duclos, Consid. mœurs, ch. III. La chair la plus infecte ne les dégoûte pas [les chacals], Buffon, Quadrup. t. VI, p. 203.
  • 2Qui excite un dégoût moral, en parlant des personnes et des choses (emploi qui avait existé, comme on peut voir à l'historique, et que le langage moderne renouvelle). Tout cela est infect.

HISTORIQUE

XVe s. Lorsque les constelacions saturnelles et froides rendoyent l'air infect par moisteur froide continuée, Christine de Pisan, Charles V, II, 1. Nul homme n'a été plus cruel que luy, ni plus mauvais, ni plus vicieux et plus infect, ni plus gourmand que luy, Commines, VII, 11.

XVIe s. Tout le cœur me gela voyant ce monstre infait, Ronsard, 41. Du sang infet de ces gros lezars vers Soit ta poitrine et ta gorge souillée, Ronsard, 81. Pour habiter avec hommes ou femmes infects ou souillés de venin verollique, Paré, XXIV, 33. Ils envoyoient leurs pauvres citoyens en une ville infecte de mauvais air et pestilent, Amyot, Cor. 17. Ils recitent de Bion qu'infect des atheismes de Theodorus, il…, Montaigne, II, 146. Que je trouve en mon âme et de crasse et d'ordure ! Que mes sens corrompus sont devenus infects ! Desportes, Œuvres chrest. XVIII, prière.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

INFECT.
2Ajoutez : Un salmigondis infect d'absurdités et d'incohérences, Babeuf, Pièces, I, 208.

HISTORIQUE

Ajoutez :

XIIe s. Del pain enfait del venin, li Dialoge Gregoire lo pape, 1876, p. 53.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « infect »

Étymologie de infect - Littré

Provenç. infect ; catal. infecte ; espagn. infecto ; ital. infetto ; du lat. infectus, infect, proprement teint, imprégnè, de inficere, imprégner, infecter, qui vient de in… 2, et facere, faire : proprement faire dans, mettre dans.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de infect - Wiktionnaire

Du latin infectus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de infect - Wiktionnaire

Du latin infectus (« souillé, gâté, vicié, infecté ») participe pasé du verbe inficere (« mettre dedans ») : de in- (« dans ») et facere (« faire »). Le sens du verbe (et de son participe) est passé d'un innocent « placer dans » à « mêler, imprégner » de là à « teindre, colorer » ; la teinturerie étant souvent pestilentielle, voire nauséabonde, le sens du verbe et de l’adjectif a pris un relent vicié.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « infect »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
infect ɛ̃fɛkt play_arrow

Citations contenant le mot « infect »

  • Merci de ce tour d’horizon de l’état des connaissances virologiques sur le SARS-CoV-2, en particulier sur l’infectiosité. Il manque curieusement dans la conclusion un geste barrière essentiel, au vu de la cinétique d’infectiosité : le port du masque généralisé. Il nous appartient de réclamer cette mesure essentielle et les moyens de la mettre en pratique. Réalités Biomédicales, Covid-19 : interrogations sur l’excrétion du virus et la réponse en anticorps – Réalités Biomédicales
  • Les infections sexuellement transmissibles (IST) se transmettent principalement lors des rapports sexuels. Il existe de nombreux virus ou bactéries transmissibles de cette manière. , Infection à coronavirus
  • Un nourrisson est né contaminé par le Covid-19 en Ossétie du Nord, dans le Caucase russe, ont annoncé les autorités sanitaires locales ce dimanche 17 mai. Sa mère se trouve elle-même porteuse du virus, ayant été infectée pendant sa grossesse, d'après un porte-parole du ministère de la Santé régional à l'agence de presse officielle russe TASS, qui a rassuré : "Ils sont actuellement à la maison, leur état est satisfaisant". LCI, Coronavirus : naissance d'un bébé infecté en Russie | LCI
  • Face à l’épidémie due au coronavirus en France, voici comment repérer l’infection et y réagir de manière proportionnée, pour ne pas engorger les secours. Le Monde.fr, Vous pensez être infecté ou malade à cause du coronavirus : voici ce qu’il faut faire
  • J’ai une écharde dans le pouce, pourvu que ça ne s’infecte pas... je touche du bois ! De Philippe Geluck / Ma langue au chat
  • La jalousie fait mal, elle enfle et dégénère en sarcasmes : un peu comme une plaie qui s’infecte et suppure. De Amos Oz / Soudain dans la forêt profonde
  • Dieu a créé l’utérus, toujours infesté de mille microbes, miasmes et infections, pour bien montrer en quel piètre estime il tenait la femme. De Jean Lavalette / Des femmes
  • Un médecin est un praticien qui tient sincèrement à votre infection car il ne saurait vivre sans elle. De Serge Mirjean
  • Qui s'affecte d'une insulte, s'infecte.
  • On ne fréquente pas sans s'infecter la couche du divin. De Saint-John Perse / Vents
  • La perspective certaine de la mort pourrait mêler à la vie une goutte délicieuse et parfumée d’insouciance - mais, âmes bizarres d’apothicaires, vous avez fait de cette goutte un poison infect, qui rend répugnante la vie toute entière ! De Friedrich Nietzsche
  • L'âme de l'homme est comme un marais infect : si l'on ne passe vite, on s’enfonce. De Stendhal / Lucien Leuwen

Images d'illustration du mot « infect »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « infect »

Langue Traduction
Corse malatu
Basque nazkagarri
Japonais ファウル
Russe фол
Portugais falta
Arabe خطأ
Chinois 犯规
Allemand foul
Italien fallo
Espagnol falta
Anglais foul
Source : Google Translate API

Synonymes de « infect »

Source : synonymes de infect sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « infect »


Mots similaires