La langue française

Aromatique

Sommaire

  • Définitions du mot aromatique
  • Étymologie de « aromatique »
  • Phonétique de « aromatique »
  • Évolution historique de l’usage du mot « aromatique »
  • Citations contenant le mot « aromatique »
  • Traductions du mot « aromatique »
  • Synonymes de « aromatique »
  • Antonymes de « aromatique »

Définitions du mot « aromatique »

Trésor de la Langue Française informatisé

AROMATIQUE, adj. et subst.

I.− Gén. Qui est de la nature des aromates :
1. Si l'on cherche quelles sont les cultures introduites depuis deux mille ans, on trouve à peine quelques fourrages artificiels, quelques plantes à graine aromatique comme le caféier, et à une époque toute contemporaine, quelques lianes à caoutchouc. J. Brunhes, La Géogr. hum.,1942, p. 125.
2. ... les mêmes épices entrent en partie dans la composition de mélanges dont le vin fait le fond : les « vins herbés », les « clarés », les « piments », où des plantes aromatiques, du miel et des épices ont été mis à infuser, à chaud ou à froid. E. Faral, La Vie quotidienne au temps de saint Louis,1942, p. 176.
Au fig., rare. Qui évoque les parfums, les odeurs :
3. Il [des Esseintes] s'égarait dans les songes qu'évoquaient pour lui ces stances aromatiques [de Baudelaire], ramené soudain à son point de départ, au motif de sa méditation, par le retour du thème initial, reparaissant, à des intervalles ménagés, dans l'odorante orchestration du poème. Huysmans, À rebours,1884, p. 156.
II.− Emplois techn.
A.− CHIMIE
1. Emploi adj. :
4. Les carbures aromatiques retirés de certaines huiles brutes donneront des matières explosives, colorantes, odorantes, pharmaceutiques et plastiques. J.-J. Chartrou, Pétroles naturel et artificiels,1931, p. 149.
5. La théorie de la structure, sous sa forme initiale, s'appliquait essentiellement à la chimie des composés de la série grasse, c'est-à-dire aux composés se rattachant plus ou moins directement aux acides gras. Les substances de la série aromatique, dont le prototype est le benzène, posaient des problèmes particuliers qui ne furent réellement abordés que quelques années plus tard. Hist. gén. des sc.,t. 3, vol. 1, 1961, p. 329.
6. ... l'un des plus éminents continuateurs de Perkin fut le chimiste Friedrich Tiemann (1848-1899) − encore un élève de Hofmann. Son premier triomphe fut, en 1875, la synthèse de la vanilline, principe aromatique de la vanille, dont les cours, du coup, s'effondrèrent. P. Rousseau, Hist. des techn. et des inventions,1967, p. 324.
2. Emploi subst. ,,On donne le nom général d'aromatiques aux composés organiques dérivés du benzène.`` (Pétrol. 1964) :
7. L'essence privée d'aromatiques et d'oléfines est obtenue par nitration à froid (...) d'essence au moyen d'un mélange sulfonitrique. J.-J. Chartrou, Pétroles naturel et artificiels,1931, p. 109.
B.− MÉD., PHARM.
1. Emploi adj. Substances aromatiques. Substances généralement végétales, d'odeur agréable, utilisées comme antispasmodiques, apéritives et vermifuges, excitants du système nerveux, ou parasiticides et antiputrides :
8. Je cours, dit l'apothicaire, chercher dans mon laboratoire, un peu de vinaigre aromatique. Flaubert, Madame Bovary,t. 2, 1857, p. 48.
2. Emploi subst. :
9. Aux opiacés, on adjoint souvent divers astringents ou aromatiques. Crendiropoulo, Ruffer ds(F. Widal, P.-J. Teissier, G.-H. Roger, Nouv. traité de méd.,fasc. 3, 1920-24, p. 410).
PRONONC. : [aʀ ɔmatik].
ÉTYMOL. ET HIST. A.− Subst. 1220-35 « substance odoriférante » (Lancelot du Lac, 1repart., ch. 55 ds Gdf. Compl. : Les fumees et les aromatiques), attest. isolée; rare, Cotgr. 1611; 1694, Corneille; 1752, Trév. B.− Adj. xiiies. [d'apr. DG] « qui est de la nature des aromates, odoriférant » (Heures de la crois, ms. Cambrai 88, fo68 vods Gdf. Compl. : ongement aromatike). Empr. au b. lat. aromaticus, subst., ives. (Spartianus, Hadr., 19, 5 ds TLL s.v., 629, 65); adj., mil. ives. (Pelagonius, 343, ibid., 629, 60).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 123.
BBG. − Duval 1959. − Fromh.-King 1968. − Grand. 1962. − Lar. méd. 1970. − Littré-Robin 1865. − Méd. Biol. t. 1 1970. − Noter-Léc. 1912. − Nysten 1824. − Pétrol. 1964. − Piéron 1963. − Privat-Foc. 1870. − Sc. 1962. − Uv.-Chapman 1956.

Wiktionnaire

Adjectif

aromatique \a.ʁɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Qui produit des arômes
    • Hippocrate sauva Athènes de la peste en brûlant dans les rues des bois aromatiques et en faisant suspendre partout des paquets de fleurs parfumées. — (Marcel Hégelbacher; La Parfumerie et la Savonnerie. -1924)
    • La nigelle des champs, vulgairement barbiche, barbe de capucin ou tout-épice, est commune dans les blés de nos contrées méridionales. Ses semences aromatiques sont employées comme épices. — (Nouvelle encyclopédie théologique ou nouvelle série de dictionnaires sur toutes les parties de la science religieuse, tome 23 : Dictionnaire d'agriculture (tome unique), publiée par Jacques-Paul Migne, au Petit-Montrouge, 1852, p. 948)
    • Cette plante vient du Mexique, où l’on mange ses racines cuites sous la cendre. Dès le commencement du siècle dernier, on la cultivait en France comme plante alimentaire. Toutefois elle ne tarda pas à être rejetée à cause du goût trop aromatique de ses racines; mais cette disgrâce fît sa fortune, car elle ne disparut de nos potagers que pour entrer dans nos jardins.— (Charlotte de Latour, Un bouquet de Dahlias dans Le langage des fleurs (Neuvième édition augmentée de plusieurs chapitres ornée de douze gravures coloriées et de nombreuses vignettes dans le texte), Paris, 1861, p.73)
  2. (Par métonymie) Où croissent des plantes parfumées.
    • Des landes, des rocs stériles, çà et là une bande de pâturage aromatique et dru, quelques champs pierreux, partout des oliviers : on se croirait dans notre Provence. — (Hippolyte Taine, Voyage en Italie, vol.2, 1866)
  3. (Chimie) Qualifie une entité moléculaire qui comporte un système conjugué cyclique et qui, en raison de la délocalisation électronique, présente une énergie plus basse et par suite une stabilité plus grande que toutes les structures limites possibles.
    • Traitées par des acides dilués en ébullition elles donnent de l'urée et des corps à fonction amine et acides (amino-acides) tel que le glycocolle CH2AzH2.CO2H, la tyrosine amino-acide aromatique, etc. — (Cousin & Serres, Chimie, physique, mécanique et métallurgie dentaires, 1911)
    • Le fénarimol est un fongicide largement utilisé dans la lutte contre l’oïdium. Or, comme beaucoup de fongicides aminés à hétérocycle aromatique, il est toxique via plusieurs mécanismes d’action. — (Christina Ferreira, Effets des perturbateurs endocriniens sur la fertilité mâle, thèse de doctorat vétérinaire, 4 février 2010)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AROMATIQUE. adj. des deux genres
. Qui tient de l'aromate. Substance aromatique. Plante, herbe aromatique. Odeur aromatique.

Littré (1872-1877)

AROMATIQUE (a-ro-ma-ti-k') adj.
  • Qui est de la nature des aromates ; d'une odeur agréable.

HISTORIQUE

XIVe s. Ceulx qui se esjoissent trop en oudeurs de pommes ou de roses ou de choses aromatiques, Oresme, Eth. 92.

XVIe s. Ce qui s'accomplira par choses aromatiques, Paré, V, 16. Les herbes nervales, comme sauge, rosmarin, et autres aromatiques, Paré, XVI, 10.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

AROMATIQUE, adj. Voyez Odorant.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « aromatique »

Anciennement écrit arômatique, du latin aromaticus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Aromate ; provenç. aromatic ; espagn. et ital. aromatico.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « aromatique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
aromatique arɔmatik

Évolution historique de l’usage du mot « aromatique »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « aromatique »

  • A quoi ressemble un professeur ? A un flacon qui contient un onguent aromatique. Quand on le débouche, le parfum se répand ; quand on le ferme, le parfum disparaît. De Le Talmud / Aboda zara
  • Exposition, arrosage, assortiment. Découvrez comment élaborer un jardin avec des plantes aromatiques. Femme Actuelle, Plante aromatique : comment se créer un jardin avec des herbes ? : Femme Actuelle Le MAG
  • Pour allonger encore la durée de conservation, vous pouvez placer ce bouquet aromatique au réfrigérateur. , Magazine Gastronomie et Vins | Conserver la fraîcheur des herbes aromatiques : c'est possible !
  • Le thym, une plante aromatique très odorante et super simple à cultiver. Roland Motte, le jardinier de France Bleu nous emmène respirer le thym de son jardin. France Bleu, VIDEO - Roland Motte, jardinier : le thym, l'incontournable du jardin
  • Une plante aromatique facile à cultiver, en pot ou en pleine terre : voici la menthe, ou plutôt les menthes, présentées par Roland Motte, le jardinier de France Bleu. France Bleu, VIDEO - Roland Motte, jardinier : la menthe, envahissante mais si odorante

Traductions du mot « aromatique »

Langue Traduction
Anglais aromatic
Espagnol aromático
Italien aromatico
Allemand aromatisch
Chinois 芳香
Arabe عطري
Portugais aromático
Russe ароматический
Japonais 芳香族
Basque aromatikoa
Corse aromatico
Source : Google Translate API

Synonymes de « aromatique »

Source : synonymes de aromatique sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « aromatique »

Partager