La langue française

Indépendance

Sommaire

  • Définitions du mot indépendance
  • Étymologie de « indépendance »
  • Phonétique de « indépendance »
  • Citations contenant le mot « indépendance »
  • Images d'illustration du mot « indépendance »
  • Traductions du mot « indépendance »
  • Synonymes de « indépendance »
  • Antonymes de « indépendance »

Définitions du mot indépendance

Trésor de la Langue Française informatisé

INDÉPENDANCE, subst. fém.

Relation, état de non-dépendance.
A. − [D'une pers. vis-à-vis de qqn ou de qqc.] Fait de jouir d'une entière autonomie à l'égard de quelqu'un ou de quelque chose. Indépendance individuelle; acte, besoin, esprit d'indépendance; affirmer son indépendance. Oui, j'ai peut-être refusé le bonheur. Pour garder mon indépendance j'ai refusé l'amour d'une jeune fille qui s'offrait à moi (Renard, Journal,1897, p. 402).Voilà une livrée dont mon indépendance ne s'accommoderait pas (Proust, Guermantes 1,1920, p. 153):
1. Et quant à l'indépendance, outre qu'il était sûr de n'avoir pas du tout aliéné la sienne, il ne s'en faisait pas exactement la même idée que ses amis. Eux croyaient devenir plus indépendants en devenant plus riches. Il lui paraissait que l'effort pour devenir plus riche vous jetait déjà dans une sorte de servitude. Guéhenno, Jean-Jacques,1950, p. 137.
Spécialement
[Dans le domaine des besoins matériels] Indépendance financière :
2. Le désespoir conduit à la révolte, ou à l'abattement. − Comme alors on bénit l'indépendance matérielle, qui permet de tout rompre, quand la patience est à bout! Il y a des jours où toute mon existence officielle dans ses conditions présentes m'excède indiciblement. Des ailes, des ailes! Amiel, Journal,1866, p. 280.
JEUX, vx. [Au jeu de boston] Le fait de faire seul un certain nombre de levées :
3. Ces royalistes continuaient à jouer le jeu de boston qui répandit dans toute la France les idées d'indépendance sous une forme frivole (...). Tout en faisant des indépendances [it. ds le texte] et des misères, ils observaient Laurence... Balzac, Tén. affaire,1841, p. 91.
[Dans le domaine du caractère, du jugement, du goût, etc.] Synon. non-conformisme.Indépendance de l'art, d'esprit, de pensée, d'opinion, de la philosophie; faire preuve d'indépendance, montrer de l'indépendance. Admirateur [Ronsard] des Anciens avec une certaine indépendance d'esprit, au lieu de les traduire, il les imita; toute son originalité, toute son audace, est d'avoir innové cette imitation (Sainte-Beuve, Tabl. poés. fr.,1828, p. 68).Dans cette situation, l'observateur, quel qu'il soit, pour peu qu'il se soit livré quelquefois à la publicité, doit, s'il veut conserver entière son indépendance de pensée et d'action, garder l'incognito comme s'il était quelque chose et l'anonyme comme s'il était quelqu'un (Hugo, Rhin,1842, préf., p. 9):
4. Le principe de l'éducation aux temps modernes est désintéressé : c'est la formation d'un être dont on respecte le droit, l'existence propre et l'indépendance. Ainsi l'idée du droit, le respect du droit dans l'amour, dans l'éducation, c'est l'originalité des temps modernes. Michelet, Journal,1849, p. 55.
PSYCH. État de l'adolescent qui, s'affranchissant de toute tutelle, devient adulte. La véritable indépendance implique la possibilité de choisir, seul, à l'intérieur des barrières naturelles imposées par le bon sens, la société et l'attitude des parents située à égale distance de la surprotection et de l'excessive permissivité (Psychol. Enfant1976).
B. − [Entre groupes de pers.]
1. DR. PUBL. ,,Situation d'un organe ou d'une collectivité qui n'est pas soumis à l'autorité d'un autre organe ou d'une autre collectivité`` (Cap. 1936). Indépendance de l'Église, du peuple, de la presse, des syndicats, des tribunaux; indépendance religieuse. Les membres de la commission exercent leurs fonctions en pleine indépendance dans l'intérêt général de la communauté. Dans l'accomplissement de leurs devoirs, ils ne sollicitent ni n'acceptent d'instructions d'aucun gouvernement ni d'aucun organisme (Traité Euratom,1957, p. 356).Le Président de la République est garant de l'indépendance de l'autorité judiciaire (Doc. hist. contemp.,1958, p. 214).
2. Situation d'un pays, d'un état, d'une nation qui n'est soumis à aucun pouvoir extérieur. Indépendance de la patrie; indépendance nationale; assurer, conserver, défendre, garder, proclamer son indépendance; reconnaître l'indépendance d'un pays. Mais il fallait que tout cela fût dissimulé derrière une façade nationale, de telle sorte que, trompées par l'apparence d'un prestige dévoyé, d'une ombre de souveraineté et d'un simulacre d'indépendance, la nation française et les nations alliées se prêtassent à ses projets (De Gaulle, Mém. guerre,1954, p. 530):
5. Le testament de Charles II (...) lui fut enfin imposé par les patriotes espagnols qui désignèrent le second des petits-fils de Louis XIV, le duc d'Anjou, un prince de la puissante maison de Bourbon leur paraissant plus capable qu'un autre de maintenir l'indépendance et l'intégrité de l'Espagne. Bainville, Hist. Fr., t. 1, 1924, p. 251.
Guerre de l'Indépendance américaine (1775-1782). Nous avons longé un fossé plein d'eau. Était-ce celui que Washington a fait creuser par ici pendant la guerre d'Indépendance? (Green, Journal,1941, p. 68).
Guerre de l'indépendance grecque (1821-1832). Dès ce moment, la route s'embellit un peu; elle longe un bois d'oliviers qui faisait autrefois le tour de la ville, mais que la guerre de l'indépendance et l'hiver rigoureux de 1849 à 1850 ont successivement dévasté (About, Grèce,1854, p. 9).
C. − [Entre choses] Absence de dépendance entre plusieurs choses. Indépendance de formes, de sons, de timbres; indépendance de deux phénomènes. L'os hyoïde et le cartilage thyroïde acquièrent, l'un vis-à-vis de l'autre, une complète indépendance (E. Perrier, Zool., t. 4, 1928-32, p. 3393):
6. ... pour le matériel des mines, une solution radicale (...) que l'on ne saurait employer sur les chemins de fer de grande vitesse (...) c'est l'indépendance des roues, rendues folles sur l'essieu. Haton de La Goupillière, Exploitation mines,1905, p. 721.
PHYS. NUCL. ,,Propriété des forces nucléaires qui s'exercent entre deux particules indépendamment des charges électriques qu'elles portent`` (Musset-Lloret 1964).
Prononc. et Orth. : [ε ̃depɑ ̃dɑ ̃:s]. Att. ds Ac. dep. 1694; Ac. 1694-1740 independance, ensuite -dé-. Étymol. et Hist. 1610 independance « absence de dépendance » (P. Coton, Institution catholique, II, 1483); 1663 « pouvoir indépendant » (Corneille, Remercîment au Roi, 70, éd. Ch. Marty-Laveaux, t. 10, p. 179). Dér. de indépendant*; suff. -ance*. Fréq. abs. littér. : 2 573. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 5 292, b) 3 326; xxes. : a) 2 162, b) 3 343. Bbg. Maulnier (Th.). Le Sens des mots. Paris, 1976, pp. 118-120. - Vardar Soc. pol. 1973 [1970], pp. 247-248.

indépendance « état d'une personne ou d'une chose indépendante »

Wiktionnaire

Nom commun

indépendance \ɛ̃.de.pɑ̃.dɑ̃s\ féminin

  1. État d’une personne indépendante.
    • Non contents d'être inexistants eux-mêmes, les gens voulaient encore annihiler sa personnalité à lui, réglementer ses idées, enrayer l'indépendance de ses actes... — (Isabelle Eberhardt, Le Major,1903)
    • De savants prêtres eux-mêmes m'ont dit spontanément qu'entre Carhaix et Huelgoat, dans l'arrondissement de Châteaulin, « vivent de véritables païens », des êtres d'une indépendance farouche, « des mécréants dont beaucoup, ne font même plus leurs Pâques ». — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  2. (En particulier) État d'une nation, d'un corps politique, qui n'est pas soumis à un autre.
    • Quoique sa famille eût rarement reçu de ses nouvelles, quelques jours avant la reconnaissance de l'indépendance des républiques américaines par l'Espagne, il avait annoncé son retour. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • À peine l’indépendance de l’Amérique du Nord fut-elle proclamée, la paix conclue avec l’ancienne métropole, que ces hommes qui criaient si haut à la tyrannie, à l’oppression, qui réclamaient contre la violation du droit des gens, dont, disaient-ils, ils étaient victimes, organisèrent avec cet implacable sang-froid qu’ils tiennent de leur origine une chasse aux Indiens. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • La cité mosane prospère tant et si bien qu'en 1905, elle réussit à chiper à Bruxelles la célébration du 75e anniversaire de l’indépendance, tout en affirmant sa différence, sa « wallonitude ». — (Christine Renardy, Liège et l'Exposition universelle de 1905, page 18, 2005)
    • Si l'on prend comme exemple l'approvisionnement alimentaire, on entend par autosuffisance une complète indépendance à l'égard des importations pour répondre aux besoins alimentaires d'une collectivité ou d'une ville, un objectif difficilement atteignable même en vertu du scénario le plus optimiste. — (Luc J A Mougeot, Cultiver de meilleures villes : agriculture urbaine et développement durable, 2006, p.96)
  3. (En parlant de choses) Absence de relation, de dépendance.
    • L'indépendance de deux phénomènes
    • L'indépendance des bras chez un chef d'orchestre.
    • J'aurais repris des forces encore plus rapidement, je crois, sans la mauvaise habitude que je contractai pendant ces vacances au milieu des dunes et des cornes de brume. Depuis qu'elles avaient recouvré la liberté de se mouvoir, mes mains commençaient à faire preuve d'une remarquable indépendance. — (Paul Auster, M. Vertigo, trad. Christine Le Boeuf, Actes Sud, p.185)
  4. (Mathématiques) Qualité d'événements indépendants ou de variables aléatoires indépendantes.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INDÉPENDANCE. n. f.
État d'une personne indépendante. Il vit dans l'indépendance. Il aspire à l'indépendance. L'amour, le goût de l'indépendance. Une grande indépendance d'opinions, de caractère. Un esprit d'indépendance. Il se dit spécialement en parlant des Nations, des corps politiques. Proclamer l'indépendance d'une nation. La guerre de l'indépendance des États-Unis d'Amérique.

Littré (1872-1877)

INDÉPENDANCE (in-dé-pan-dan-s') s. f.
  • 1Absence de dépendance. …Les autres, fatigués de tant de folles visions, et ne pouvant plus reconnaître la majesté de la religion déchirée par tant de sectes, iraient chercher un repos funeste et une entière indépendance dans l'indifférence des religions ou dans l'athéisme, Bossuet, Reine d'Anglet. Un attribut qui ne peut convenir à la créature, c'est-à-dire l'indépendance et la plénitude de l'être, Bossuet, la Vallière. Celui qui règne dans les cieux et de qui relèvent tous les empires, à qui seul appartient la gloire, la majesté et l'indépendance, est aussi le seul qui se glorifie de faire la loi aux rois, Bossuet, Reine d'Anglet. L'injustice à la fin produit l'indépendance, Voltaire, Tancr. IV, 6.
  • 2Particulièrement, état d'une personne indépendante. Voilà le péché capital des grands du siècle, qui de leur état se font un principe d'indépendance, Bourdaloue, Purific. de la Vierge, Myst. t. II, p. 156. Il n'y a personne qui ne regarde le repos et l'indépendance comme le but de tous ses travaux, Voltaire, Lett. d'Argence, 1er oct. 1750. Une indépendance parfaite d'idées et d'habitudes donnait beaucoup de charmes à son existence, Staël, Corinne, X, 6. On y jouit d'une parfaite indépendance sociale, Staël, ib. VI, 2.

    Il se dit aussi par rapport à la fortune. Il s'est acquis une honnête indépendance.

    Il signifie quelquefois le goût de l'indépendance. Quoique cet esprit d'indocilité et d'indépendance soit également répandu dans toutes les hérésies de ces derniers siècles, Bossuet, Reine d'Anglet. Le bonheur est son but, le plaisir son système, Et dans l'indépendance il met le bien suprême, Boissy, Sage étourdi, I, 1.

  • 3Condition d'un État, d'un pouvoir qui ne relève pas d'un autre. Voilà, dans la nouvelle souveraineté de Simon et de sa famille, l'indépendance la mieux exprimée et tout ensemble la plus absolue qu'on puisse voir, Bossuet, Var. 5e avert. § 47. N'allez point alarmer leur noble indépendance [des Scythes], Voltaire, Scythes, II, 5.

    Nom, dans la révolution d'Angleterre, d'un parti dont Cromwell et Vane étaient les chefs. Quand leur subtil conducteur [Cromwell]… vit qu'il avait tellement enchanté le monde qu'il était regardé de toute l'armée comme un chef envoyé de Dieu pour la protection de l'indépendance, Bossuet, Reine d'Anglet.

    Guerre de l'indépendance, guerre qui eut lieu entre l'Angleterre et ses établissements d'Amérique en 1775, et qui se termina par la reconnaissance de la république des États-Unis en 1782.

  • 4Absence de relations, de rapports entre les choses. L'indépendance qu'on attribue à la charité, tant de la béatitude que des autres bienfaits de Dieu, Bossuet, 2e Écrit sur les Max. des saints, 12.
  • 5Terme du jeu de boston, pris, comme boston lui-même, à la guerre d'indépendance qui fonda les États-Unis. L'action de faire seul un certain nombre de levées. Faire, demander une petite, une grande indépendance.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

INDÉPENDANCE, s. f. (Philosoph. Morale.) la pierre philosophale de l’orgueil humain ; la chimere après laquelle l’amour-propre court en aveugle ; le terme que les hommes se proposent toujours, & qui empêche leurs entreprises & leurs desirs d’en avoir jamais, c’est l’indépendance.

Cette perfection est sans doute bien digne des efforts que nous faisons pour l’atteindre, puisqu’elle renferme nécessairement toutes les autres ; mais par-là même elle ne peut point se rencontrer dans l’homme essentiellement limité par sa propre existence. Il n’est qu’un seul être indépendant dans la nature ; c’est son auteur. Le reste est une chaîne dont les anneaux se lient mutuellement, & dépendent les uns des autres, excepté le premier, qui est dans la main même du créateur. Tout se tient dans l’univers : les corps célestes agissent les uns sur les autres ; notre globe en est attiré, & les attire à son tour ; le flux & reflux de la mer a sa cause dans la lune ; la fertilité des campagnes dépend de la chaleur du soleil, de l’humidité de la terre, de l’abondance de ses sels, &c. Pour qu’un brin d’herbe croisse, il faut pour ainsi dire, que la nature entiere y concoure ; enfin il y a dans l’ordre physique un enchaînement dont l’étrange complication fait un cahos que l’on a eu tant de peine à débrouiller.

Il en est de même dans l’ordre moral & politique. L’ame dépend du corps ; le corps dépend de l’ame, & de tous les objets extérieurs : comment l’homme, c’est-à-dire l’assemblage de deux parties si subordonnées, seroit-il lui-même indépendant ? La société pour laquelle nous sommes nés nous donne des lois à suivre, des devoirs à remplir ; quel que soit le rang que nous y tenions, la dépendance est toujours notre apanage, & celui qui commande à tous les autres, le souverain lui-même voit au-dessus de sa tête les lois dont il n’est que le premier sujet.

Cependant les hommes se consument en des efforts continuels pour arriver à cette indépendance, qui n’existe nulle part. Ils croient toujours l’appercevoir dans le rang qui est au-dessus de celui qu’ils occupent ; & lorsqu’ils y sont parvenus, honteux de ne l’y point trouver, & non guéris de leur folle envie, ils continuent à l’aller chercher plus haut. Je les comparerois volontiers à des gens grossiers & ignorans qui auroient résolu de ne se reposer qu’à l’endroit où l’œil borné est forcé de s’arrêter, & où le ciel semble toucher à la terre. A mesure qu’ils avancent l’horison se recule ; mais comme ils l’ont toujours en perspective devant eux, ils ne se rebutent point, ils se flatent sans cesse de l’atteindre dans peu, & après avoir marché toute leur vie, après avoir parcouru des espaces immenses, ils tombent enfin accablés de fatigue & d’ennui, & meurent avec la douleur de ne se voir pas plus près du terme auquel ils s’efforçoient d’arriver, que le jour qu’ils avoient commencé à y tendre.

Il est pourtant une espece d’indépendance à laquelle il est permis d’aspirer : c’est celle que donne la Philosophie. Elle n’ôte point à l’homme tous ses liens, mais elle ne lui laisse que ceux qu’il a reçus de la main même de la raison. Elle ne le rend pas absolument indépendant, mais elle ne le fait dépendre que de ses devoirs.

Une pareille indépendance ne peut pas être dangereuse. Elle ne touche point à l’autorité du gouvernement, à l’obéissance qui est dûe aux lois, au respect que mérite la religion : elle ne tend pas à détruire toute subordination, & à bouleverser l’état, comme le publient certaines gens qui crient à l’anarchie, dès qu’on refuse de reconnoître le tribunal orgueilleux qu’ils se sont eux-mêmes élevé. Non, si le philosophe est plus indépendant que le reste des hommes, c’est qu’il se forge moins de chaînes nouvelles. La médiocrité des desirs le délivre d’une foule de besoins auxquels la cupidité assujettit les autres. Renfermé tout entier en lui-même, il se détache par raison de ce que la malignité des hommes pourroit lui enlever. Content de son obscurité, il ne va point pour en sortir ramper à la porte des grands, & chercher des mépris qu’il ne veut rendre à personne. Plus il est dégagé des préjugés, & plus il est attaché aux vérités de la religion, ferme dans les grands principes qui font l’honnête homme, le fidele sujet & le bon citoyen. Si quelquefois il a le malheur de faire plus de bruit qu’il ne le voudroit, c’est dans le monde littéraire où quelques nains effrayés ou envieux de sa grandeur, veulent le faire passer pour un Titan qui escalade le ciel, & tâchent ainsi par leurs cris d’attirer la foudre sur la tête de celui dont leurs propres dards pourroient à peine piquer légérement les piés. Mais que l’on ne se laisse pas étourdir par ces accusations vagues dont les auteurs ressemblent assez à ces enfans qui crient au feu lorsque leur maître les corrige. L’on n’a jusqu’ici guere vû de philosophes qui aient excité des revoltes, renversé le gouvernement, changé la forme des états : je ne vois pas que ce soit eux qui aient occasionné les guerres civiles en France, fait les proscriptions à Rome, détruit les républiques de la Grece. Je les vois par-tout entourés d’une foule d’ennemis, mais par-tout je les vois persécutés & jamais persécuteurs. C’est-là leur destinée, & le prince même des Philosophes, le grand & vertueux Socrate, leur apprend qu’ils doivent s’estimer heureux lorsqu’on ne leur dresse pas des échafauds avant de leur élever des statues.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « indépendance »

Indépendant.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) Dérivé de indépendant avec le suffixe -ance.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « indépendance »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
indépendance ɛ̃depɑ̃dɑ̃s

Citations contenant le mot « indépendance »

  • Le mariage est la mort morale de toute indépendance. De Fiodor Dostoïevski / Les Démons
  • Rêverie est indépendance. De Gérard Bauër / Carnets inédits
  • Sans l'innocence, la santé et l'indépendance, la gaieté ne saurait exister. De Chrétien Guillaume Malesherbes
  • Les colonies ne cessent pas d'être des colonies parce qu'elles sont indépendantes. Benjamin Disraeli comte de Beaconsfield, Speech in House of Commons, 5 février 1863
  • L'ingratitude est l'indépendance du coeur. De Nestor Roqueplan
  • La liberté, c'est l'indépendance de la pensée. De Epictète
  • Seul l'individu introduit l'indépendance dans le monde, et toujours pour lui seul. De Stefan Zweig / Déclaration de l'indépendance et de l'esprit
  • L'indépendance n'est pas un état de choses. C'est un devoir. De Vaclav Havel / Méditations d'été
  • L'indépendance est une entreprise ruineuse. De Jean Tétreau / Volupté de l'amour et de la mort
  • L'indépendance ! Vain mot ! On dépend toujours de son milieu. De Jean-Charles Harvey / Les Demi-civilisés
  • Les sacrifices sont le prix de l'indépendance. De Pierre Billon / Le Livre de Seul
  • Peu de gens sont faits pour l'indépendance, c'est le privilège des puissants. De Friedrich Nietzsche
  • Le progrès social commence toujours par l'indépendance des fesses. De Albert Cossery
  • Objet : Soutien à l’indépendance, l’intégrité et le mandat de la Cour pénale internationale Fédération internationale pour les droits humains, Face aux attaques, soutenez l’indépendance, l’intégrité et le mandat de la CPI
  • L’été des indépendances (6). Pour l’historien sénégalais Mamadou Diouf, les cultures africaines ont su se réinventer sans perdre leur essence. Le Monde.fr, « L’accession à l’indépendance est aussi une renaissance culturelle »
  • Les seules entités géopolitiques à appliquer la mondialisation sont l’Union européenne, par conviction idéologique, et les pays en voie de développement, par la contrainte de traités qu’ils subissent et qui les placent en position de sujétion. Les économies fortes ont bien compris que le jeu réel de l’économie est autrement plus complexe et féroce: il est une course permanente à l’innovation et à la maîtrise de savoirs-faire rares. À partir de 1998, le développement spectaculaire de la Corée du Sud n’a eu lieu que lorsque les Coréens comprirent que les recettes du FMI les enferraient dans une spirale d’austérité et de décroissance, qu’ils congédièrent les experts du Fonds et s’attachèrent à retrouver autonomie et indépendance de leur industrie. Le Figaro.fr, «L’indépendance d’une nation exige sa liberté économique» (1/3)
  • La commission d’enquête sur l’indépendance de la justice a terminé ses auditions en interrogeant Christiane Taubira et Nicole Belloubet. L’occasion pour les deux anciennes gardes des Sceaux de défendre le rôle du ministre de la Justice dans le fonctionnement de l’autorité judiciaire. Le rapport de la commission sera remis en septembre. , Indépendance de la justice : à quoi sert le garde des Sceaux ? - Administratif | Dalloz Actualité
  • A l’approche de l’indépendance de la Kanaky-Nouvelle Calédonie, et en réponse aux sollicitations de plusieurs militant.es indépendantistes Kanak, le groupe de travail de Survie sur le sujet a produit un retour synthétique sur le processus de confiscation des indépendances des anciennes colonies africaines de la France. Nous espérons ainsi outiller au mieux celles et ceux qui auront à construire le futur du pays pour pouvoir se prémunir contre la politique françafricaine. Survie, Vers l'indépendance de Kanaky - Nouvelle Calédonie : éviter les pièges de la Françafrique - Survie
  • "A l'occasion du 58e anniversaire de la fête de l'indépendance et de la jeunesse, le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a reçu de nouveaux messages de vœux de chefs d’Etat frères et amis", lit-on dans le communiqué, précisant que ces messages émanent de Miguel Diaz Canel Bermudez, président de la République de Cuba, Fayez El-Serraj, du président du Conseil présidentiel du Gouvernement d'entente nationale libyen, et de Khaled al-Mechri, président du Haut Conseil d’Etat libyen. , Fête de l'indépendance : le Président Tebboune reçoit de nouveaux messages de vœux
  • Des conclusions du genre : les Albertains pourraient faire l’indépendance avant les Québécois. Le Journal de Montréal, Pourquoi l’Alberta ne fera jamais l’indépendance | JDM
  • L'indépendance du système judiciaire au Venezuela est considérablement affaiblie, contribuant à l'impunité et à la persistance des violations des droits humains, selon un rapport publié mardi par l'ONU. Le Figaro.fr, Venezuela: l'indépendance de la justice considérablement affaiblie, selon l'ONU
  • Les organisations de jeunes Ernai et Aintzina appellent à une marche jusqu’au sommet de la Rhune, le mardi 14 juillet. Leur but est de revendiquer l’indépendance du Pays Basque le jour de la Fête nationale de l’État français. , Des jeunes vont gravir la Rhune pour l’indépendance du Pays Basque | Euskal Herria | MEDIABASK

Images d'illustration du mot « indépendance »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « indépendance »

Langue Traduction
Anglais independence
Espagnol independencia
Italien indipendenza
Allemand unabhängigkeit
Chinois 独立
Arabe استقلال
Portugais independência
Russe независимость
Japonais 独立
Basque independentzia
Corse l'indipendenza
Source : Google Translate API

Synonymes de « indépendance »

Source : synonymes de indépendance sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « indépendance »

Partager