Autonomie : définition de autonomie


Autonomie : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

AUTONOMIE, subst. fém.

A.− [En parlant d'un pays, d'une province, d'une commune, ou encore d'une nation, d'un peuple, gén. p. oppos. à une collectivité intégrante ou intégrée]
1. Fait de se gouverner par ses propres lois (p. anal. avec le droit dont jouissaient, sous les Romains, certaines villes grecques).
P. ext. Fait, pour une collectivité, de s'administrer elle-même :
1. Chaque ville tenait fort à son autonomie; elle appelait ainsi un ensemble qui comprenait son culte, son droit, son gouvernement, toute son indépendance religieuse et politique. Fustel de Coulanges, La Cité antique,1864, p. 259.
2. Les Alsaciens-Lorrains subissent un régime d'exception dans l'Empire allemand et ils demandent à être traités comme le sont les Bavarois, les Saxons, les Wurtembourgeois; voilà l'autonomie qu'ils réclament et que d'ailleurs on leur refuse. Mais il n'est nullement question de leur faire une situation autonome entre la France et l'Allemagne. Non, ce n'est pas d'une telle autonomie, d'une indépendance quelconque qu'il est question entre les Alsaciens-Lorrains et les Allemands. Barrès, Mes cahiers,t. 8, 1909-10, p. 26.
SYNT. Autonomie administrative, douanière, économique, fiscale, politique; autonomie d'une commune, des colonies, des forces; les autonomies corporatives, locales; perdre, réclamer, refuser, retrouver l'autonomie; tenir à son autonomie; jouir de l'autonomie; être un champion de l'autonomie; être jaloux de son autonomie; besoin, volonté d'autonomie.
Spéc. Autonomie des ports. ,,Régime administratif d'un port qui reçoit par décret la personnalité morale et s'administre lui-même. Ex. : Bordeaux, Le Havre. (L. 12 juin 1920)`` (Cap. 1936).
2. Fait, pour une collectivité, d'assumer et de vivre son particularisme, son individualité morale, culturelle :
3. Le secret, c'est que la Provence a ses dieux, qu'elle retrouvera son autonomie, sa personnalité, sa langue. Barrès, Mes cahiers,t. 13, 1921, p. 113.
B.− P. anal.
1. [En parlant d'une pers.]
Faculté de se déterminer par soi-même, de choisir, d'agir librement :
4. ... le désir d'autonomie est d'autant plus prononcé que la dépendance a été plus ressentie, mais il est aussi d'autant plus redouté par le sujet comme dangereux ou coupable que s'est formée en lui une secrète valorisation de sa soumission. Le révolutionnaire hésitant ou déchiré naît parfois de ce conflit... Mounier, Traité du caractère,1946, p. 442.
Liberté, indépendance morale ou intellectuelle :
5. C'est te déclarer libre, indépendant, sans maître, sans obligation; c'est par conséquent t'affranchir de la loi morale. Le principe de ton quiétisme, c'est donc un refus d'obéissance, c'est une sécession et en quelque sorte une révolte. Si dur, si triste, si pénible que soit l'isolement, il flatte néanmoins notre instinct d'antivasselage; il nous crée une autonomie altière et entière, il nous fait souverains, souverains sans sujets, sans puissance, sans grandeur, mais n'ayant à s'humilier devant rien ni devant personne. Amiel, Journal intime,1866, p. 442.
SYNT. Autonomie intellectuelle, morale; l'autonomie de la conscience, de la pensée, de la raison, de la volonté; affirmer son autonomie.
PÉDAG. ,,Organisation scolaire telle que les écoliers participent, dans une mesure plus ou moins grande, au choix des matières enseignées et à la discipline générale de l'école, de manière à apprendre à se gouverner eux-mêmes`` (Piéron 1963). L'autonomie des écoliers.
PHILOSOPHIE :
6. Dans ce paradoxe d'une « détermination imprévisible » ne pourrait-on reconnaître la synthèse de nécessité et de contingence que les grands métaphysiciens identifièrent toujours à la liberté du sage, et qu'ils appellent « autonomie » parce qu'elle associe la spontanéité à la loi? Jankélévitch, Le Je-ne-sais-quoi et le presque-rien,1957, p. 211.
PSYCHOLOGIE :
7. Quand la psychanalyse a remplacé un conflit inconscient et névrotique par un conflit conscient et humain, elle n'a pas, remarque Dalbiez, apporté une solution à ce dernier conflit, que seul le malade peut résoudre. Mais elle a haussé d'un plan les conditions de l'action et donné de meilleurs cartes à l'autonomie du moi contre les tyrannies du surmoi. Mounier, Traité du caractère,1946, p. 730.
2. Spéc. [En parlant de la struct. ou du fonctionnement d'organismes naturels ou créés par l'industr. hum.]
a) ANAT. et PHYSIOL. L'autonomie biologique de la cellule :
8. Chacun de ces éléments possède son autonomie, c'est-à-dire sa vie propre. Ils ont chacun des propriétés spéciales (...) il y a aussi subordination et harmonie dans les mécanismes vitaux, sans quoi il ne pourrait pas y avoir d'unité ni d'ensemble dans la vie de l'organisme total. C. Bernard, Principes de méd. exp.,1878, p. 11.
P. ext. Autonomie biologique de l'être :
9. Adieu, vous que j'aimais. Ce n'est point ma faute si le corps humain ne peut résister trois jours sans boire. Je ne me croyais pas prisonnier ainsi des fontaines. Je ne soupçonnais pas une aussi courte autonomie. On croit que l'homme peut s'en aller droit devant soi. On croit que l'homme est libre... On ne voit pas la corde qui le rattache au puits, qui le rattache, comme un cordon ombilical, au ventre de la terre. S'il fait un pas de plus, il meurt. Saint-Exupéry, Terre des hommes,1939, p. 237.
b) TECHNOL. (aéron., astronaut.). Autonomie cinétique; autonomie de manœuvre, de vol; autonomie d'un avion, d'un navire, d'un véhicule.
PRONONC. : [otɔnɔmi] ou [ɔtɔ-]. Également [oˑtɔ-] (Passy 1914).
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1596 « fait de se gouverner d'apr. ses propres lois » (Hulsius, Dict. françois-alemand et alemand-françois d'apr. Behrens ds Z. fr. Spr. Lit. t. 23, 2epart., p. 12) attest. isolée; p. ext. av. 1815 « indépendance » contexte philos. (Villers, Kant, p. 138 ds Littré : Descartes effaça le honteux jurer sur la parole du maître, qui ôtait toute autonomie à la raison). 2. 1762 hist. anc. (Ac.). Empr. au gr. α υ ̓ τ ο ν ο μ ι ́ α « droit de se régir par ses propres lois, indépendance, autonomie (en parlant d'un État) » (Thucydide 3, 46 ds Bailly).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 303. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 19, b) 198; xxes. : a) 240, b) 1 021.
BBG. − Aquist. 1966. − Bach.-Dez. 1882. − Barr. 1967. − Bastin 1970. − Battro 1966. − Cap. 1936. − Dub. Pol. 1962, p. 68, 91, 105, 132, 134, 136, 187. − Foulq.-St-Jean 1962. − Franck 1875. − Goblot 1920. − Julia 1964. − Lafon 1969. − Lal. 1968. − Lar. comm. 1930. − Lemeunier 1969. − Littré-Robin 1865. − Méd. Biol. t. 1 1970. − Miq. 1967. − Piéron 1963. − Réau-Rond. 1951. − Romeuf t. 1 1956.

Autonomie : définition du Wiktionnaire

Nom commun

autonomie \ɔ.tɔ.nɔ.mi\ ou \o.to.no.mi\ féminin

  1. État de ce qui est autonome, qui n’obéit pas à la loi ou à la règle d’autrui.
    • C’est à ces sentiments nettement latins et fédéralistes tout ensemble de l’École de Marseille qu’il faut rattacher la manifestation à laquelle se livrèrent quelques Félibres, qui, par une déclaration solennelle, publiée le 22 février 1892, se déclaraient partisans de l’autonomie et de la fédération des provinces françaises. — (Émile Ripert, Le Félibrige, Armand Collin, 1924, page 142)
    • Aujourd’hui, on fait grief à la France de ne pas concéder à l’Alsace cette même autonomie que l’Allemagne avait accordée au Reichsland. Mais quelle était donc cette autonomie ? […] Somme toute, l’Alsace n’exerçait son autonomie que pour des dispositions ménagères. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Il faut un contexte social et politique tout à fait particulier pour que ces mêmes pouvoirs initient des réformes importantes, comme le fit Atatürk dans la Turquie des années 1920 ou, dans les années 1990, les pays turcophones ayant recouvré leur autonomie après la chute de l’URSS. — (Jean-Pierre Jaffré, « De la variation en orthographe », dans ELA : Études de linguistique appliquée, 2010/3, n° 159, page 323)
  2. (Spécialement) Capacité à gérer seule sa vie quotidienne en parlant d’une personne.
  3. (Technique) Temps de fonctionnement d'une machine avec le plein en énergie ou en produit indispensable au fonctionnement.
  4. (Technique) Distance que peut parcourir un véhicule avec le plein d'énergie.
  5. (Québec) Statut politique spécial avec délégation accrue de pouvoirs, plus grande que dans un fédéralisme symétrique, mais sans obtenir la souveraineté (indépendance juridique).
    • [L’indépendance] est le contraire politique de l’autonomie, même si, sur un plan historique, on peut la considérer comme son prolongement. Il n’y a rien de commun entre un séparatiste et un autonomiste : l’un veut la sécession du Québec, l’autre veut sa participation, plus ou moins intégrée, à la Confédération. — (Hubert Aquin)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Autonomie : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AUTONOMIE. n. f.
État de ce qui est autonome. Laisser son autonomie à une société, à un établissement, à un groupement quelconque. Des provinces, des communes qui réclament leur autonomie.

Autonomie : définition du Littré (1872-1877)

AUTONOMIE (ô-to-no-mie) s. f.
  • 1Droit que les Romains avaient laissé à certaines villes grecques, de se gouverner par leurs propres lois.
  • 2 Par extension, indépendance. Descartes effaça le honteux jurer sur la parole au maître, qui ôtait toute autonomie à la raison, Villers, Kant, p. 138.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Autonomie : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

AUTONOMIE, s. f. (Hist. anc. & politiq.) sorte de gouvernement anarchique où le peuple se gouverne par cantons, se donnant des chefs pendant la guerre & des juges pendant la paix, dont l’autorité ne dure qu’autant qu’il plaît à ceux qui la leur ont conférée. Hérodote rapporte que cette espece d’administration précéda la monarchie chez les anciens Babyloniens : & l’on dit qu’elle a encore lieu parmi plusieurs peuples de l’Amérique septentrionale, dans l’Arabie deserte, & chez les Tartares de la haute Asie. (G)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « autonomie »

Étymologie de autonomie - Littré

Αὐτονομία (voy. AUTONOME).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de autonomie - Wiktionnaire

(1596, repris 1751) Du grec ancien αὐτονομία, autonomía (« indépendance, autonomie »)[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « autonomie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
autonomie ɔtɔnɔmi play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « autonomie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « autonomie »

  • Ford peaufine encore et toujours son futur SUV 100% électrique, le Mustang Mach-E. Notamment ce qui entoure l’autonomie. Et pour livrer une estimation aussi précise que possible, Ford ajoute une dose de technologie à son véhicule en mélangeant Cloud et Machine Learning. Explications. Autonews, Ford fait appel au Cloud pour estimer l’autonomie de sa Mustang Mach-E
  • « Ces ateliers relèvent d’un projet financé par la Carsat dans le cadre de l’appel à projet « Favoriser la prévention et la perte d’autonomie de la personne de plus de 60 ans ». Suite au confinement, je fais désormais trois groupes: un de 45 minutes pour la langue des signes. Ensuite, j’ai deux autres groupes pour la sensibilisation au handicap auditif. Il reste encore deux places sur le groupe langue des signes, donc s’il y a des gens de plus de 60 ans qui sont intéressés - c’est totalement gratuit - ils peuvent me contacter. Il reste une place sur un des groupes de sensibilisation au handicap auditif ». Pascale Dossetto explique que l’apprentissage de la langue des signes permet également de travailler la mémoire, la dextérité. Pour les deux autres groupes, on est vraiment sur la manière de trouver des astuces pour mieux vivre sa déficience auditive: on travaille l’audiogramme. On renseigne sur les médecins ORL que l’on peut rencontrer, qui exerce en audioprothésiste sur le territoire. En matière de déficience auditive, il ne faut pas attendre pour consulter, car ce que l’on a perdu, on ne le récupère jamais ». ladepeche.fr, Tarbes : des ateliers pour prévenir la perte d'autonomie - ladepeche.fr
  • Apple ne s'est jamais vraiment exprimée sur le sujet, mais la rumeur expliquait que cette disparition avait été la conséquence de la polémique sur l'autonomie des nouveaux MacBook Pro de l'époque, jugée faiblarde en regard de l'information donnée par cet indicateur. Le constructeur aurait constaté qu'il s'agissait non pas d'un problème matériel, mais logiciel, lié à la synchronisation iCloud (lire : Disparition de l’estimation d’autonomie : la faute à iCloud ?). MacGeneration, L'estimation d'autonomie de retour avec macOS Big Sur | MacGeneration
  • L’inspecteur général des finances et ancien président de la CNSA (Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie) Laurent Vachey a été désigné pour conduire les travaux de préfiguration de la nouvelle branche autonomie. Il sera chargé de faire des recommandations sur les principes, l’architecture, la gouvernance et le financement de cette nouvelle branche de la Sécurité sociale. News Assurances Pro, Grand âge : Laurent Vachey architecte de la branche autonomie
  • L’occasion de revenir dans ce dossier sur tout ce qu’il faut savoir sur la nouvelle voiture électrique estampillée VW : équipements, tarifs, livraisons, autonomie, batterie, performances, fiche technique… PhonAndroid, Volkswagen ID.3 : prix, autonomie, performances, tout savoir sur la voiture électrique
  • «Pour faire cela», il a annoncé des «restrictions de visas» pour les membres du tout-puissant parti au pouvoir en Chine «considérés responsables, ou complices, de la remise en cause du haut niveau d'autonomie de Hong Kong» tel que prévu dans les engagements internationaux de Pékin. La Croix, Washington renforce la pression sur Pékin pour défendre l'autonomie de Hong Kong
  • Car ce qui a marqué les esprits lors de la crise que nous venons de traverser, c’est la fragilité extrême d’une société fondée sur la dépendance. Dépendance de l’extérieur pour son approvisionnement, dépendance au tourisme pour son économie, dépendance aux décisions nationales pour conduire sa politique. La « Corse d’après » devra travailler à se libérer de cette dépendance structurelle. C’est le projet d’autonomie que nous portons qui pourra y parvenir. 7seizh.info, La Corse d’après : Construire l’autonomie - 7seizh.info
  • L'être humain est ainsi fait qu'il se veut surtout autonome. La personne cherche l'autre qui la complétera, mais si l'autre lui apparaît comme une menace à son autonomie, elle se détournera. C'est pourquoi les forts sont condamnés aux faibles. De François Hertel / Six femmes, un homme
  • L'autonomie consiste à se donner à soi-même envers l'autre une loi, plutôt que de la recevoir de la nature ou d'une autorité extérieure. De Antoine Spire / Le Monde de l'éducation - Juillet - Août 2001
  • L'autonomie de la volonté est le principe unique de toutes les lois morales et des devoirs qui y sont conformes. De Emmanuel Kant / Critique de la raison pratique
  • Culte de la solitude : besoin d'autonomie à tout prix, aux dépens le plus souvent des relations à long terme. De Douglas Coupland / Génération X
  • L’autonomie est une condition de l’efficacité. De Jack Lang / Conférence des Présidents d’Université - 5 Juillet 2001
  • L’autonomie est une discipline. De Adolphe Ferrière

Traductions du mot « autonomie »

Langue Traduction
Corse autonomia
Basque autonomia
Japonais 自治
Russe автономия
Portugais autonomia
Arabe الحكم الذاتي
Chinois 自治
Allemand autonomie
Italien autonomia
Espagnol autonomía
Anglais autonomy
Source : Google Translate API

Synonymes de « autonomie »

Source : synonymes de autonomie sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « autonomie »



mots du mois

Mots similaires