Indécent : définition de indécent


Indécent : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

INDÉCENT, -ENTE, adj.

A. −
1. [En parlant d'un inanimé] Qui est contraire aux convenances, ne respecte pas les règles de la bienséance. Synon. déplacé, impoli, incongru, inconvenant, incorrect, malséant.Il s'oubliait quelquefois et avait besoin de s'observer pour ne pas tomber dans les genres imprudents ou indécents (Stendhal, L. Leuwen, t. 2, 1835, p. 398).Il serait indécent de ne point manifester à son propos les sentiments d'une affliction profonde (Farrère, Homme qui assass.,1907, p. 279).Je trouvais indécent de quitter le pays sans aller d'abord saluer ceux de Cabris, et revoir en particulier Catherine (Gide, Journal,1940, p. 19).
2. [En parlant d'une pers.] Qui manque à la bienséance. Vous êtes indécent (Ac.1935).
B. − En partic. [Avec une connotation sexuelle]
1. [En parlant d'un inanimé] Qui est contraire à la pudeur, à la morale, aux bonnes mœurs. Synon. égrillard, grivois, impudique, licencieux, obscène, osé.Un roman du sieur Feydeau tellement lubrique et indécent qu'aucun éditeur n'a consenti à le prendre! (Flaub., Corresp.,1872, p. 55).Toutes les femmes que j'ai eues, reprend Daudet, je les ai eues à ma première rencontre et en leur disant des choses indécentes, énormes, dégoûtantes, priapiques (Goncourt, Journal,1876, p. 1135):
... il n'existe aucun instinct qui fasse naître la honte chez les êtres humains lorsqu'ils ne se couvrent pas le corps. Selon les lieux et les époques, il est indécent ou correct de se vêtir. Lowie, Anthropol. cult.,1936, p. 85.
2. [En parlant d'une pers.] Qui manque de pudeur. Emploi subst. Je le traitais de gros indécent, il me traita de prude (Sand, Hist. vie, t. 4, 1855, p. 183).
C. − P. exagér. [En parlant d'un inanimé] Qui choque par sa démesure. Luxe indécent. Nos quelques pistons et trombones (...) élaboraient la Mascotte devant une assistance sympathique d'abord, puis étonnée, puis moqueuse. Car c'était d'une misère indécente les explosions de cette vingtaine de gars! (Vercel, Cap. Conan,1934, p. 139).
Prononc. et Orth. : [ε ̃desɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Fin xives. indécentes parolles « qui manque de convenance » (Récits d'un bourgeois de Valenciennes, éd. Kervyn de Lettenhove, p. 69); 2. 1618 « qui choque la pudeur » (Cabinet Satyrique, éd. F. Fleuret et L. Perceau, t. 1, p. 205). Empr. au lat.indecens « qui n'est pas convenable ». Fréq. abs. littér. : 243. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 323, b) 349; xxes. : a) 395, b) 331.
DÉR.
Indécemment, adv.a) D'une manière contraire aux règles de la bienséance. Le père Alexis s'effarait de plus en plus et les autres lui riaient indécemment à la barbe (G. Leroux, Roul. tsar,1912, p. 152).b) D'une manière contraire à la morale, aux bonnes mœurs. Pudibonde avec cela [une institutrice anglaise] ce qui doublait chez Jacqueline le plaisir de se tenir mal en sa présence, voire indécemment (Toulet, Demois. La Mortagne,1920, p. 86).c) P. exagér. D'une manière démesurée, excessive, insolente. Dans le grand silence de cette maison vide, le bruit de notre présence retentissait indécemment, nous effrayait presque (Gide, Isabelle,1911, p. 601).[ε ̃desamɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. 1resattest. a) α) 1537 indécentement « d'une manière inconvenante » (P. Saliat, Déclamation contenant la manière de bien instruire les enfans, f. 71 vo), β) 1595 indecemment « id. » (Montaigne, Essais, éd. A. Thibaudet, I, 30, p. 235); b) 1829 se vêtir indécemment « d'une façon qui choque la pudeur » (Boiste); de indécent, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 14.

Indécent : définition du Wiktionnaire

Adjectif

indécent \ɛ̃.de.sɑ̃\

  1. Qui blesse la pudeur.
    • Paroles indécentes.
    • Vous êtes indécent.
  2. Qui est contraire aux bienséances.
    • Il est indécent de s’endormir pendant une conférence.
    • Jadis, l’hédonisme était suspect. Cette mentalité s’est longtemps maintenue, là encore, par la double culture laïque et chrétienne, fondée sur le travail, l’effort et l’ascèse. [...] Depuis, bonheur, bien-être et jouissance sont devenues des absolus. « Je me suis fait plaisir », entend-on. Un tel aveu, autrefois, aurait été indécent. Maintenant, il donne le ton. — (Jean Sévillia, Moralement correct, Paris, Perrin, 2007)
    • « Descendez, ça, c'est défendu!
      Oh, c'est indécent! »
      Elle crie mais bien entendu
      Personne ne descend.
      — (Julien Clerc, chanson « Mélissa », 1984)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Indécent : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INDÉCENT, ENTE. adj.
Qui blesse la pudeur. Paroles indécentes. Robe indécente. Action indécente. Postures indécentes. Tableau indécent. Il signifie aussi Qui est contraire aux bienséances. Il est indécent de s'endormir pendant une conférence. Il peut se dire en parlant des Personnes. Vous êtes indécent.

Indécent : définition du Littré (1872-1877)

INDÉCENT (in-dé-san, san-t') adj.
  • Qui est contre la décence, contre l'honnêteté, contre les bienséances. Ils recherchent la prééminence par des voies et des pratiques si indécentes, Patru, Plaidoyer 15, dans RICHELET. Jamais de ces ostentations si indécentes au sexe surtout, Massillon, Orais. fun. Madame. Cette fausse nouvelle [de la mort de Guillaume III] fut reçue à Paris avec une joie indécente et honteuse, Voltaire, Louis XIV, 15.

    Il se dit aussi des personnes. Vous êtes indécent.

HISTORIQUE

XVIe s. Les images visibles qu'on fait à Dieu sont indecentes à sa majesté, Calvin, Inst. 57. Les pythagoriciens vouloient qu'elles [les prières] feussent publicques et ouies d'un chascun, afin qu'on ne le [Dieu] requist de chose indecente et injuste, Montaigne, I, 404.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

INDÉCENT. Ajoutez :

Arbre indécent ou impudique, plusieurs pandanus, Baillon, Dict. de bot. p. 247.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Indécent : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

* INDÉCENT, adj. (Gram. & Morale.) qui est contre le devoir, la bienséance & l’honnêteté. Un des principaux caracteres d’une belle ame, c’est le sentiment de la décence. Lorsqu’il est porté à l’extrême délicatesse, la nuance s’en répand sur-tout, sur les actions, sur les discours, sur les écrits, sur le silence, sur le geste, sur le maintien ; elle releve le mérite distingué ; elle pallie la médiocrité ; elle embellit la vertu ; elle donne de la grace à l’ignorance.

L’indécence produit les effets contraires. On la pardonne aux hommes, quand elle est accompagnée d’une certaine originalité de caractere, d’une gaiété particuliere & cynique, qui les met au-dessus des usages : elle est insupportable dans les femmes. Une belle femme indécente est une espece de monstre, que je comparerois volontiers à un agneau qui auroit de la férocité. On ne s’attend point à cela. Il y a des états dont on n’ose exiger la décence : l’anatomiste, le médecin, la sage-femme sont indécents sans conséquence. C’est la présence des femmes qui rend la société des hommes décente. Les hommes seuls sont moins décents. Les femmes sont moins décentes entr’elles qu’avec les hommes. Il n’y a presqu’aucun vice qui ne porte à quelqu’action indécente. Il est rare que le vicieux craigne de paroître indécent. Il se croit trop heureux quand il n’a que cette foible barriere à vaincre. Il y a une indécence particuliere & domestique ; il y en a une générale & publique. On blesse celle-ci peut-être toutes les fois qu’entraîné par un goût inconsidéré pour la vérité, on ne ménage pas assez les erreurs publiques. Le luxe d’un citoyen peut devenir indécent dans les tems de calamité ; il ne se montre point sans insulter à la misere d’une nation. Il seroit indécent de se réjouir d’un succès particulier au moment d’une affliction publique. Comme la décence consiste dans une attention scrupuleuse à des circonstances légeres & minutieuses, elle disparoît presque dans le transport des grandes passions. Une mere qui vient de perdre son fils ne s’apperçoit pas du desordre de ses vêtemens. Une femme tendre & passionnée, que le penchant de son cœur, le trouble de son esprit & l’yvresse de ses sens abandonne à l’impétuosité des desirs de son amant, seroit ridicule si elle se ressouvenoit d’être décente, dans un instant où elle a oublié des considérations plus importantes. Elle est rentrée dans l’état de nature : c’est son impression qu’elle suit, & qui dispose d’elle & de ses mouvemens. Le moment du transport passé, la décence renaîtra ; & si elle soupire encore, ses soupirs seront décens.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « indécent »

Étymologie de indécent - Littré

Lat. indecentem, de in… 1, et decens, décent.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de indécent - Wiktionnaire

Du latin indecens.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « indécent »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
indécent ɛ̃des play_arrow

Citations contenant le mot « indécent »

  • Le socialiste Alain David a fait part de « son malaise » lui aussi, avec cette « proposition inaboutie et pour tout dire un peu hors sujet ». Chez Libertés et Territoires, Jeanine Dubié a fait part de ses « sérieux doutes » sur la mise en pratique de la mesure. Soutenu par des élus de différents bords, le député LR Maxime Minot a accusé les députés LREM « d’opportunisme politique indécent » et de plagiat. Il avait lui-même déposé le 22 mars une proposition de loi en ce sens. , Ultime feu vert de l’Assemblée pour le don de chèques-vacances aux soignants
  • De son côté, l’exécutif assume, rappelant que cette mesure “n’a pas vocation à considérer les passoires thermiques, dans leur intégralité, comme des logements indécents”. Au moment du vote de la loi énergie et climat, le gouvernement semblait d’ailleurs peu enclin à fixer un seuil trop contraignant, affirmant qu’une “mesure d’interdiction des logements F et G, même à moyen terme, apparaîtrait trop brutale”. Il s’agissait à l’époque “plutôt de viser à travers les critères de décence les logements les plus énergivores au sein de la classe G”. Une conviction réaffirmée fin juin par le président de la République face aux membres de la Convention citoyenne pour le climat : “[Interdire les passoires thermiques], c'est mettre des ménages qui sont dans une situation déjà compliquée dans une situation impossible, réduire l'offre de logements et donc accroître le mal-logement dans notre pays”, affirmait-il alors. Capital.fr, Immobilier : pour être loué, votre logement devra bientôt respecter un seuil de consommation énergétique - Capital.fr
  • Quatre hommes d’un certain âge ont été arrêtés et feront face à des accusations d’action indécente. La police de Saguenay n’a pas donné plus de détails puisque des opérations similaires se tiendront dans le secteur dans les prochaines semaines. TVA Nouvelles, Opération contre les actes indécents en public à Saguenay | TVA Nouvelles
  • À Mèze (Hérault), l'opposition dénonce la décision du maire Henry Fricou, réélu aux dernières municipales, d'augmenter ses indemnités de 30% et de 25% pour ses adjoints. Thierry Baëza, son adversaire au second tour, juge la mesure "indécente" dans le contexte actuel de crise. France Bleu, Le maire de Mèze augmente son indemnité de 30%, l'opposition dénonce une mesure indécente
  • Le retour des lois de bioéthique à l'Assemblée nationale dans ce "contexte difficile de semi-confinement", qui "empêche le débat démocratique", est jugé "indécent" par Tugdual Derville. , Retour des lois bioéthiques à l'Assemblée nationale: un calendrier "indécent" pour Tugdual Derville
  • Un projet de décret fixe le seuil de consommation à 500 kWh d'énergie finale par m2 et par an, au-delà duquel un logement serait indécent et donc inlouable. Ce texte, appliqué en 2023, est soumis à consultation publique. Actu-Environnement, Un projet de décret fixe le seuil de consommation énergétique des logements « indécents »
  • Dessiner peut être parfois très indécent. De Crisse / Evene.fr - Janvier 2007
  • Etre jeune et riche, c'est indécent. Vieux et riche, au contraire, c'est logique... De Jean-Luc Delarue
  • La nudité, c'est pire qu'indécent, c'est bestial ! Le vêtement, c'est l'âme humaine. De Michel Tournier
  • L’euro a été inventé pour rendre le salaire des riches six fois moins indécent. De Frédéric Beigbeder / 99 francs
  • Le corps est un des noms de l'âme, et non pas le plus indécent. De Marcel Arland / Où le coeur se partage
  • Il est beaucoup moins indécent de coucher ensemble que de se regarder dans les yeux. De Boris Vian
  • Il serait indécent de renoncer au jazz. De Marc Gendron / Opération New York
  • Le regard, indécent, s'avère plus polisson que la parole. De Gilbert Brévart / Le Mal de terre
  • Le bonheur n’est ni décent, ni indécent, il est rare. De Michel Bernard / La petite
  • Ce qu'un homme a de plus indécent à montrer : ses rêves. De Maurice Chapelan / Amoralités familières
  • L'indécent n'est pas le nu mais le troussé. De Denis Diderot
  • J'étais tombé sur une indécente de lit. De Alexandre Breffort

Traductions du mot « indécent »

Langue Traduction
Corse indecente
Basque indecent
Japonais わいせつな
Russe неприличный
Portugais indecente
Arabe غير لائق
Chinois 不雅
Allemand unanständig
Italien indecente
Espagnol indecente
Anglais indecent
Source : Google Translate API

Synonymes de « indécent »

Source : synonymes de indécent sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « indécent »


Mots similaires