La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « malséant »

Malséant

Définitions de « malséant »

Trésor de la Langue Française informatisé

MALSÉANT, -ANTE, adj.

A.− Contraire aux convenances, à la bienséance. L'abandon de soi-même, la mauvaise odeur, les dents répugnantes à voir, les cheveux sales, sont des habitudes malséantes qu'on aurait tort d'accorder aux savants, aux artistes ou aux patriotes (Sand, Hist. vie,t. 4, 1855, p. 318):
L'infirmité de l'inspiration est peut-être ridicule et malséante : je le veux. Mais on pourrait ne pas laisser mourir cette sorte de malades. Ils sont toujours peu nombreux, et je ne puis me refuser à croire qu'ils ont quelque valeur, puisque l'humanité est unanime sur leur grandeur, et les déclare immortels sur quelques vers : quand ils sont morts, il est vrai. Vigny, Chatterton,1835, p. 239.
Il est malséant de + inf.Et comme il serait malséant de clore sans le vœu traditionnel une épître liminaire, quelque brève qu'elle soit, permettez que je vous souhaite (...) de prendre à lire mes poèmes autant de plaisir que j'en eus à les composer (Heredia, Trophées,1893, p. iv).
B.− Qui choque, qui va à l'encontre de la morale, de la pudeur. Je trouve tous ces trucs-là idiots, obscènes, vulgaires et malséants. Ils ne font appel qu'aux plus bas instincts de l'homme : la mystification, le libertinage, la brimade et le charivari. Ils ne méritent que la réprobation des gens sérieux, des travailleurs et des artistes (Queneau, Pierrot,1942, p. 187).
C.− Littér. Qui n'est pas seyant. Qu'importait, après tout, qu'une nouvelle façon de coiffure, plate et tirée, durcît les traits de son visage comme pour en fausser l'expression; qu'un malséant corsage, de couleur morne, d'étoffe laide au toucher, gauchît le rythme délicat de son corps... Ce n'était rien à quoi elle ne pût porter remède (Gide, Porte étr.,1909, p. 567).
REM.
Malséance, subst. fém.Caractère de ce qui est malséant. La malséance d'un vêtement était pour Lafcadio choquante autant que pour le calviniste un mensonge (Gide, Caves,1914, p. 725).Du côté de la littérature − ou de la peinture − à la condition d'observer certaines règles de malséance, on revint à des habitudes où l'abus (l'exploitation) fut difficile à distinguer de la réserve des plus purs (G. Bataille, Exp. int.,1943, p. 227).
Prononc. et Orth. : [malseɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1176-84 mal seant (G. d'Arras, Eracle, éd. G. Raynaud de Lage, 2153). Mot comp. de mal2* et de séant*. Fréq. abs. littér. : 58.

Wiktionnaire

Adjectif - français

malséant \mal.se.ɑ̃\

  1. Qui est contraire à la bienséance.
    • Disons d’ailleurs tout de suite que ces unions désignées dans le monde sous le nom de « mariages d’inclination » pour écarter le mot « amour » considéré comme malséant, sont souvent plus mal assorties que les autres. — (Alfred Naquet, Vers l’union libre, E. Juven, Paris, 1908)
    • Rien n’est plus déchirant, malséant presque, qu’une douleur, que des sanglots d’homme. — (Pierre Benoit, Mademoiselle de la Ferté, Albin Michel, 1923, Cercle du Bibliophile, page 84)
    • Je lui rends des services qu’elle ne rétribue pas. Il serait malséant qu’elle évaluât en livres sterling le taux de mes caresses. — (Maurice Dekobra, La Madone des sleepings, 1925, réédition Le Livre de Poche, page 18)
    • L’on me fit aussitôt comprendre que ce texte n’était ni dans la ligne, ni dans la note et que ce que je m’apprêtais à dire paraîtrait fort malséant. — (André Gide, Retour de l’U.R.S.S., 1936)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MALSÉANT, ANTE. adj.
Qui est contraire à la bienséance. Conduite, parole malséante.

Littré (1872-1877)

MALSÉANT (mal-sé-an, an-t') adj.
  • Qui n'est pas séant. Des manières malséantes à une jeune fille.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « malséant »

Mal, et séant.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Composé de mal et de séant.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « malséant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
malséant malseɑ̃

Citations contenant le mot « malséant »

  • Veillez sur votre bonne réputation : ne la laissez ni noircir par des propos malséants, ni déchirer par des jugements défavorables. De Saint Isidore de Séville
  • Il est malséant à un homme dans son bon sens de causer avec celui qui est ivre ; et à un homme de bien de s’entretenir avec le méchant. De Proverbe algérien
  • Il serait malséant de tenir trop ardente rancune au bon Dieu. Songez, Messieurs, qu'il n'a mis que six jours pour créer l'Univers. Et, six jours pour venir à bout d'une tâche de cette importance, c'est un tantinet court ! De Alphonse Allais
  • 2/ votre acte ne vise pas un intérêt général mais plutôt un intérêt personnel qui apparaît comme un opportunisme malséant. Connectionivoirienne.net, Affaire Famoussa viré du RHDP: Amédée Kouassi accusé "d'opportunisme malséant dénué d'élégance" - Connectionivoirienne.net
  • On a souffert, on souffre et on souffrira… A tel point qu’il serait malséant de dépeindre ici les «bienfaits» de cette pandémie sortie de nulle part, qui nous force à trouver d’autres chemins pour avancer dans nos vies. , «La nature, cet autre virus», l’air du temps de Patrick...
  • Les auteurs ne font aucunement référence à la démographie pour éclairer les contraintes qui sont les nôtres aujourd’hui et demain. Comment comprendre le défi écologique, le défi de l’atteinte d’un bien-être pour tous, le défi de la croissance partagée, le défi des politiques sociales dans les pays pauvres faiblement dotés de moyens, sans évoquer les effets de la croissance rapide de la population mondiale ?  A moins s’agisse d’un sujet tabou ? A moins qu’il faille absolument s’écarter de tout ce qui pourrait apparaître de près ou de loin à du malthusianisme, dans un monde qui bouge et qui invente en permanence, dont il serait malséant de fixer les limites. , Economie utile pour les temps difficiles, Abhijit V. Banerjee et Esther Duflo : l'analyse critique | Décryptage | Stéphane Madaule | Les blogs d'Alternatives Économiques
  • D'aucuns louent avec un délice suspect et malséant la « vertu égalitaire » du virus, voué à toucher sans distinction d'origine ou de classe sociale. Eh bien, au risque de les décevoir, le coronavirus fait apparaître des disparités territoriales évidentes. Il faut bien entendu rester prudent à ce stade de l'épidémie. Tous nos interlocuteurs insistent d'ailleurs sur la difficulté, pour l'instant, d'interpréter les données que nous leur soumettons. Mais cette prudence ne peut éteindre le devoir de vigilance, tant se dessine une inquiétante tendance à la surmortalité dans certains départements moins favorisés. « Il y a un grand biais d'organisation de l'offre de soins : les habitants des Hauts-de-Seine, malgré un âge en moyenne plus élevé, sont plus chanceux que ceux du 93 », s'alarme ainsi le Pr François Boué, chef du service de médecine interne et d'immunologie à l'hôpital Antoine-Béclère de Clamart (92). Ce membre du Collectif inter-hôpitaux (CIH) pointe les inégalités dans la densité d'établissements. Paris et les Hauts-de-Seine, deux des départements les plus riches de France, disposent d'une « énorme offre de soins » alors que, en Seine-Saint-Denis, « les hôpitaux soit sont en ruine ou en faillite, comme celui d'Aulnay-sous-Bois, soit ont été vidés de leurs activités, comme Jean-Verdier, à Bondy ». Marianne, Crise sanitaire : les vrais chiffres des hôpitaux

Traductions du mot « malséant »

Langue Traduction
Anglais unbecoming
Espagnol impropio
Italien indecoroso
Allemand unkompliziert
Chinois 不成为
Arabe غير لائق
Portugais impróprio
Russe недостойным
Japonais ならない
Basque unbecoming
Corse unbecoming
Source : Google Translate API

Synonymes de « malséant »

Source : synonymes de malséant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « malséant »

Malséant

Retour au sommaire ➦

Partager