La langue française

Scabreux

Sommaire

  • Définitions du mot scabreux
  • Étymologie de « scabreux »
  • Phonétique de « scabreux »
  • Citations contenant le mot « scabreux »
  • Traductions du mot « scabreux »
  • Synonymes de « scabreux »
  • Antonymes de « scabreux »

Définitions du mot scabreux

Trésor de la Langue Française informatisé

SCABREUX, -EUSE, adj.

A. − Vx. [En parlant d'un chemin, d'une voie d'accès] Raboteux, rude, sur lequel il est difficile de marcher. Le château était embusqué dans un sentier scabreux pour le fermer à l'ennemi (Chateaubr., Mém., t. 4, 1848, p. 305).Nous gravissions les marches d'un escalier scabreux pratiqué dans la partie la plus ancienne du Saint-Sépulcre et qui montait jusqu'au toit (Morand,Route Indes, 1936, p. 296).
En partic. ,,Relief scabreux. Hérissé, aigu``(Plais.-Caill. 1958). ,,Pierre scabreuse. Raide, raboteuse`` (Plais.-Caill. 1958).
B. − Au fig.
1. Qui présente des difficultés ou des risques. Synon. dangereux, délicat, embarrassant, hasardeux, périlleux, risqué.Affaire, entreprise scabreuse. Après avoir bravé bien des dangers dans ce scabreux voyage, il fut à son retour jeté par la tempête sur les côtes de Zante, où il mourut de faim (Borel, Champavert, 1833, p. 81).Le doute injurieux et la malveillance de ses confrères locaux le poussent alors, pour imposer la vérité de ses affirmations, à une scabreuse aventure. Avec son interne Velpeau, il escalade la nuit les murs du cimetière, va déterrer les cadavres des enfants morts la veille d'angine, pour examiner leur gorge et consigner avec exactitude le siège, l'aspect, l'étendue de leurs lésions (Bariéty, Coury, Hist. méd., 1963, p. 612).
− Dans le domaine de la mus.Synon. compliqué, délicat, difficile.On a de lui [Dominique Scarlatti] de nombreuses sonates, et de charmantes pièces de clavecin, d'une exécution assez scabreuse (Lavignac, Mus. et musiciens, 1895, p. 501).Il arrive même qu'il [le chef] isole dans telle ou telle partie instrumentale, certains traits scabreux dont il révélera à ses musiciens le mode d'exécution le plus sûr − doigté ingénieusement trouvé, accent rythmique sur lequel s'appuyer, etc. − (Arts et litt., 1936, p. 60-8).
En partic. Qui est embarrassant à traiter, à évoquer. Synon. délicat, épineux.Moment, problème scabreux; situation scabreuse. Cette question scabreuse n'a plus lieu dans une association universelle, qui absorberait tout antagonisme (Proudhon, Syst. contrad. écon., t. 1, 1846, p. 73).
[Dans un constr. impers.] Voyez comme il est toujours scabreux de prescrire et de contraindre (Biot, Pol. santé publ., 1933, p. 39).
2. Cour. Qui risque d'offenser la pudeur, de choquer. Synon. choquant, déplacé, inconvenant, indécent, licencieux, osé.Sujet scabreux; histoire scabreuse; aventures, pièces, scènes scabreuses. Ne voyez-vous pas, monsieur, à la manière leste et dégagée dont je parle d'amant, d'amour, de tout ce qu'il y a de plus scabreux pour une femme, que je suis parfaitement sûre de rester vertueuse? (Balzac, Cous. Bette, 1846, p. 5).Qu'appelez-vous des pratiques anti-naturelles?... interrogea, sur un ton dont l'ironie s'aggravait d'une intention polissonne, un peu lourde, la baronne Gogsthein, qui se plaisait aux situations scabreuses (Mirbeau, Journal femme ch., 1900, p. 201).
Prononc. et Orth.: [skabʀø], [ska-], fém. [-ø:z]. Littré, Barbeau-Rodhe 1930 [ɑ]; Rob. 1985, Lar. Lang. fr. [a]; Warn. 1968 [ɑ], [a]; Martinet-Walter 1973 [a], [ɑ]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1500 « dont la surface est inégale, rude, raboteuse (d'une voie, d'un passage) » (J. d'Auton, Chron., éd. R. de Maulde La Clavière, t. 1, p. 151); 2. 1501 au fig. « qui présente des dangers, des risques » (A. de La Vigne, Complaintes et Epitaphes du Roy de la Bazoche, 31 ds Rec. poés. fr., t. 13, p. 388: scabreuse deffortune); 3. 1503 id. « dur, grossier (du langage, du style) » (J. Lemaire de Belges, La Plainte du Désiré, 84, éd. D. Yabsley, p. 79); 4. 1718 (Le Roux: Scabreux. Se dit aussi, lorsqu'on dit quelque chose d'un peu libre). Empr. au lat. tardifscabrosus « rude, raboteux, inégal; sale », dér. de scaber « id. ». FEW t. 11, p. 262. Fréq. abs. littér.: 129. Bbg. Wind 1928, p. 103, 207.

Wiktionnaire

Adjectif

scabreux \ska.bʁø\ masculin

  1. (Vieilli) Qui est rude, raboteux.
    • Un chemin scabreux.
    • Une montagne qui est scabreuse à monter et à descendre.
    • Nous arrivâmes par un chemin étroit et scabreux à Bethléem. — (François-René de Chateaubriand, Itinéraire de Paris à Jérusalem, 1811)
  2. (Mycologie) Qui est raboteux, couvert de petites saillies rigides (scabers) qui donnent une texture rugueuse.
    • le pied scabreux du champignon. Un stipe scabreux.
  3. (Figuré) Qui est dangereux, périlleux, difficile.
    • Le malheur c’est qu’il s’était engagé dans une aventure scabreuse, peut-être sans issue. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 117)
    • Quoique ça semble bien scabreux pour un spécialiste de la balle à trente pas, d’aller s’installer en public pour faire son coup. — (Jo Barnais [Georges Auguste Charles Guibourg, dit Georgius], Mort aux ténors, ch. IX, Série noire, Gallimard, 1956, page 88)
  4. (Figuré) Qui est malsain, qui manque de décence.
    • On m’a naturellement conté, sur ce scabreux sujet, toute sorte d’histoires où Émile Zola eût vu, à bon droit, des documents humains. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  5. (En particulier) Qualifie une histoire qu’il est difficile de raconter décemment.
    • Le père Dodu se mit à entonner un air à boire ; on voulut l’arrêter à un certain couplet scabreux que tout le monde savait par cœur. — (Gérard de Nerval, « Les Filles du feu », in Sylvie, 1854)
    • Et il entama le récit d’une histoire scabreuse qui s’était passée dans son chef-lieu. — (Émile Zola, La Curée, 1871)
    • Les grands-mères et arrière-grands-mères avaient toutes accompli le pèlerinage de Lourdes. Le folklore conservait de ces antiques pérégrinations quelques histoires scabreuses où il était question de la longueur du voyage, de l'absence de WC dans les wagons de bois […]. — (Bernard Gardey, La foi hors les murs: Grappillage de la Saint-Martin, 1912-1999, Éditions Karthala, 2001, p. 50)
    • Les détails scabreux sur le meurtre suivi du démembrement à la scie du corps afin qu’il soit stocké dans des caisses sont repris, en particulier par les médias du Qatar qui se jettent sur l’aubaine pour dénoncer la « sauvagerie » des services de MBS. — (Hala Kodmani, Affaire Khashoggi : Riyad accusé et acculé, Libération. Mis en ligne le 16 octobre 2018)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SCABREUX, EUSE. adj.
Qui est rude, raboteux. Un chemin scabreux. Une montagne qui est scabreuse à monter et à descendre. Il est vieux en ce sens. Il s'emploie plus ordinairement au figuré et il signifie Qui est dangereux, périlleux difficile. C'est une entreprise bien scabreuse. Une affaire scabreuse. Une histoire scabreuse, Une histoire qu'il est difficile de raconter décemment.

Littré (1872-1877)

SCABREUX (skâ-breû, breû-z') adj.
  • 1Sur quoi il est difficile de cheminer à cause des aspérités. Je viens de voir les Hanovriens et les Hessois en ordre de bataille [à Bruxelles]… on disait qu'ils allaient à Dunkerque ; le chemin est un peu scabreux, quoiqu'il paraisse assez beau, Voltaire, Lett. au roi de Pr. novembre 1742. Mon génie est vaincu : voyez ce mercenaire Qui, marchant à pas lourds dans un sentier scabreux, Tombe sous son fardeau, Gilbert, le Poëte malheureux. Nous arrivâmes par un chemin étroit et scabreux à Bethléem, Chateaubriand, Itin. part. III.
  • 2 Fig. Rude et raboteux, en parlant d'un auteur. Quintilien sera-t-il plus excusable de n'être pas éloquent en donnant des préceptes d'éloquence… que Sénèque d'être laconique et scabreux en philosophant ? Diderot, Claude et Nér. II, 103.
  • 3 Fig. Qui a des difficultés, du péril, qui embarrasse. Il est trop scabreux de se mêler de vos affaires, à vous autres grands ; et je ne veux point me brouiller avec les puissances, Dancourt, les Fées, I, 2. Cette épître à Horace n'est pas finie ; elle est d'ailleurs fort scabreuse, et elle demanderait un secret bien plus profond que le souper des Lois de Minos, Voltaire, Lett. Mme du Deffant, 23 oct. 1772. Il [l'enfant] me fera peut-être, au dépourvu, des questions scabreuses, Rousseau, Ém. III. Plusieurs libraires auraient envie d'imprimer le Pamphlet des pamphlets par P. L. Courier ; mais aucun n'ose s'en charger ; les uns refusent, d'autres promettent ou même commencent et n'achèvent pas, tant l'entreprise leur paraît hardie, périlleuse, scabreuse, Courier, Collect. de lettres et articles. Si ta fille était assez folle pour épouser un drôle de cette espèce, ce que tu aurais de mieux à faire serait de mettre ton bien à fonds perdu, à moins que tu ne te sentes assez vert pour tâter une seconde fois du mariage, ce qui est diablement scabreux à notre âge, Ch. de Bernard, la Peau de lion, § XI.

    Difficile à dire ou à traiter décemment. Ce conte est bien scabreux. On prétend qu'Euripide composa une tragédie de Pasiphaé… le sujet était un peu scabreux, Voltaire, Lois de Minos, notes.

HISTORIQUE

XVIe s. Armez-vous d'armeures scabreuses, Chargez vos fleches et vos dars, Rec. de farces, p. 339. Comme les mouches qui ne peuvent tenir contre un corps bien poly et bien lissé, et s'attachent et reposent aux lieux scabreux et raboteux, Montaigne, III, 312. Sa queste [de la vertu] est scabreuse et laborieuse, Montaigne, I, 70. Ayant estudié de le rendre le plus clair qu'il m'a esté possible, en si profonde obscurité bien souvent, et si scabreuse et raboteuse asperité presque par tout, Amyot, Moral. Épître, p. 16. En la premiere instruction des mulets et mules, il est necessaire d'avoir un gouverneur patient, afin que, par moien, il range à la raison ces bestes scabreuses, De Serres, 314. Les affaires divins et humains, desquelz nous avons traicté et disputé… si soubtilement que nous avons esté pour ce reputez, par aventure, difficiles et scabreux, Bonivard, Advis et devis des langues, p. 58.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

SCABREUX, adj. (Gram.) inégal, dur, raboteux, où on est exposé à une chûte. Il ne se dit qu’au figuré. Vous vous êtes chargé là d’une commission bien scabreuse.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « scabreux »

Lat. scabrosus, dérivé de scaber, raboteux, galeux, de scabere, gratter ; comparez l'allem. schaben, island. scafa, gratter.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1500)[1] Du latin scabrosus[2].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « scabreux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
scabreux skabrø

Citations contenant le mot « scabreux »

  • Roi de Thaïlande : ces épisodes “scabreux” que le peuple n’a pas oublié Gala.fr, Roi de Thaïlande : ces épisodes “scabreux” que le peuple n’a pas oublié - Gala
  • Audience après audience, chaque incident, jusqu’au plus scabreux, est passé au crible, Johnny Depp contestant sans relâche les accusations de violences conjugales, son avocat accusant Amber Heard d’avoir construit un dossier contre Johnny Depp, « une sorte d’assurance pour plus tard ». Vidéos, photos, enregistrements sonores, le tribunal a été plongée au coeur de l’intimité du couple. Courrier picard, Le procès Johnny Depp contre le Sun jette une lumière crue sur la vie de la star
  • En dépit du drame vécu, l’initiation ne sera finalement qu’une transition dans une vie en devenir. On se laisse porter par ce romantisme écorché vif d’un autre âge et un pas de danse scabreux et funambule sur le pourtant "bateau" I’m sailing de Rod Stewart qui en devient poignant. Vogue la vie et une vocation naissante. A travers Alex, c’est aussi François qui se raconte. LaLibre.be, "Été 85": François Ozon se souvient non sans nostalgie des amours adolescentes - La Libre
  • Les filles qui descendent dans la rue sont habitées soit par la colère, la haine, la méfiance, soit par la peur des garçons. Les détails scabreux dans les dénonciations anonymes qui circulent sur les réseaux sociaux nous laissent sans voix. La délation semble devenue une échappatoire, mais elle ne mène à aucune solution. Qu’ont donc à dire les jeunes amoureux et heureux ? Où sont-ils ? Certainement pas dans la rue à hurler leur détresse et leur mal de vivre. Le Journal de Montréal, «Je suis une victime» | Le Journal de Montréal
  • Amateur d’humour scabreux, obsédé par les femmes, il fait rire chaque soir les internautes avec ses blagues (assez) lourdes. Mais ce serait réduire le personnage à bien peu, puisque Cyril Hanouna peut compter sur lui pour les besoins de débats autour du monde médiatique, conscient que le chroniqueur est toujours disponible pour des analyses fines de la télévision, qu’il connait très bien.  Breakingnews.fr - Actualités en temps réel !, TPMP : Jean-Michel Maire en couple, il craque pourtant pour une chroniqueuse de l'émission
  • "A la place d’une présentation d’un bilan sur l’aide alimentaire, nous avons assisté, ce mardi 21 juillet 2020, à une véritable opération maladroite de maquillage des chiffres, dont les réalités sont volontairement glissées sous le manteau sombre des commandes publiques. Lors d’une première tentative de justification des ténébreuses conditions d’attribution des marchés du riz et du transport, le faux dauphin s’est lamentablement noyé dans sa propre sueur froide. Revoilà le beau-frère de Macky Sall qui cherche pitoyablement une bouée de sauvetage à travers un bilan scabreux qui l’enlise davantage. Aucune urgence ne pourrait soustraire des devoirs et exigences de transparence dans la gestion des deniers publics. Malheureusement, ceux qui nous gouvernent ont fini de rayer la notion de bonne gouvernance de leur lexique. Pour preuve, les sorties des rapports de tous les corps de contrôle sont bloquées au rythme des agendas électoraux du parti au pouvoir sans qu’aucune suite ne leur soit réservée. SenePlus, LES FAUX COMPTES DE MANSOUR FAYE DANS UNE MARRE DE SUEUR FROIDE | SenePlus

Traductions du mot « scabreux »

Langue Traduction
Anglais scabrous
Espagnol escabroso
Italien scabro
Allemand schorfig
Chinois 脏的
Arabe خشن
Portugais escabroso
Russe шероховатый
Japonais けいれん
Basque scabrous
Corse scabroso
Source : Google Translate API

Synonymes de « scabreux »

Source : synonymes de scabreux sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « scabreux »

Partager