La langue française

Fuite

Sommaire

  • Définitions du mot fuite
  • Étymologie de « fuite »
  • Phonétique de « fuite »
  • Évolution historique de l’usage du mot « fuite »
  • Citations contenant le mot « fuite »
  • Images d'illustration du mot « fuite »
  • Traductions du mot « fuite »
  • Synonymes de « fuite »
  • Antonymes de « fuite »

Définitions du mot fuite

Trésor de la Langue Française informatisé

FUITE, subst. fém.

A.− Action de fuir quelqu'un ou quelque chose.
1. Déplacement d'une personne ou d'un animal qui fuit pour échapper à quelqu'un ou à quelque chose. Fuite devant l'ennemi. Leur poursuite enragée et ma fuite éperdue (Hugo, Ruy Blas,1838, IV, 2, p. 415).Il n'y a point d'autre façon au monde d'expliquer la fuite de l'assassin de la chambre jaune! (G. Leroux, Myst. ch. jaune,1907, p. 65).:
1. Il n'avait pas eu le temps, dans sa fuite précipitée, de ramasser son poignard que Baccarat l'avait forcé de jeter au milieu du salon... Ponson du Terr., Rocambole,t. 3, 1859, p. 216.
Être en fuite. Être en train de fuir, se tenir à l'écart d'une menace et particulièrement de ce qui peut nuire à sa liberté. C'était toute une épouvante qui le faisait galoper, en fuite du château (Zola, Terre,1887, p. 398).
P. méton. Assez à temps pour voir la robe blanche en fuite par la lande (Pourrat, Gaspard,1930, p. 245).
Mettre en fuite. Obliger quelqu'un ou un animal à s'en aller, le faire fuir. Des nuées de poissons (...) mis soudain en fuite par le bond d'une perche tigrée (Moselly, Terres lorr.,1907, p. 172).
Rem. DG note l'expr. synon. tourner en fuite en soulignant son archaïsme.
Prendre la fuite. Se sauver, s'enfuir. Fabrice prit la fuite en courant à toutes jambes (Stendhal, Chartreuse,1839, p. 160).
DR. Délit de fuite. Délit dont se rend coupable celui qui, se sachant responsable d'un accident de la circulation, refuse de s'arrêter pour échapper à des poursuites éventuelles. La privation du droit de vote ne s'applique pas aux individus condamnés pour des délits d'imprudence (sauf délit de fuite concomitant) (Vedel, Dr constit.,1949, p. 343).
Spéc., arg. scol. Fin de l'année scolaire. Vive la fuite (Car.Argot1977).
2. Au fig.
a) Action d'une personne qui élude une difficulté, se dérobe devant la réalité, devant son devoir. Même goût de l'évasion, même fuite dans le rêve (Béguin, Âme romant.,1939, p. 272):
2. ... le sommeil est parfois une fuite devant la décision à prendre, comme la maladie de certaines jeunes filles est, pour Heckel, une fuite devant le mariage. Sartre, Esq. théorie émot.,1939, p. 26.
b) PSYCHOLOGIE
Fuite en avant. ,,Mécanisme inconscient qui pousse à se jeter dans le danger qu'on redoute`` (Carr.-Dess. Psych. 1976).
P. ext., usuel. Depuis le mois de juin, le gouvernement et le patronat n'ont cessé d'affirmer que la « fuite en avant » par une expansion accélérée était le seul moyen de compenser les pertes et les charges accrues qui ont résulté de la grève générale de mai-juin (Nouv. Obs., 18 nov. 68, p. 26, col. 2).
Fuite dans la maladie, dans la guérison. Comportement d'un malade cherchant à échapper à un conflit ou à une investigation psychanalytique par la formation de symptômes ou par une guérison rapide. La fuite dans l'opium, c'est la Flucht in die Krankheit de Freud (Cocteau, Poés. crit. II,1960, p. 35).
3. P. anal.
a) Mouvement très rapide.
[Le compl. déterm. désigne une chose concr.] La cage se décrocha, tomba dans la nuit; et il n'y eut plus que la fuite rapide du câble (Zola, Germinal,1885, p. 1588).
[Le compl. déterm. désigne une chose abstr.]
Fuite du temps. Écoulement continu et irrépressible du temps. Cette idée de Lucie m'est venue comme un riant avertissement de la fuite des années (M. de Guérin, Corresp.,1834, p. 171):
3. La fuite du temps n'est sensible nulle part autant qu'à Paris; la fuite vaine des heures; la fuite des heures vaines. Gide, Journal,1931, p. 1019.
P. ext. Mutation incessante, inconsistance des choses. Poursuivi par la hantise de la fuite insaisissable des choses (Béguin, Âme romant.,1939, p. 161):
4. La grandeur réelle de Proust (...) est d'avoir pu extraire de la fuite incessante des formes, par les seules voies du souvenir et de l'intelligence, les symboles frémissants de l'unité humaine. Camus, Homme rév.,1951, p. 330.
PSYCHOL. Fuite des idées. Accélération extrême de la pensée aboutissant à des associations d'idées fugaces et sans aucun lien logique. On a bien nommé « fuite des idées » cette diversion perpétuelle du flux psychique, et logorrhée l'écoulement désordonné et entrecoupé des paroles qui l'accompagne, au hasard des sollicitations du milieu (Mounier, Traité caract.,1946, p. 192).
b) PEINT. Éloignement, profondeur due à la perspective. [Dans l'Adoration des Mages] la fuite de la perspective est calculée par lignes en profondeur (Gilles de la Tourette, L. de Vinci,1932, p. 58).
Point de fuite. Point sur lequel convergent des lignes parallèles en perspective. La solution italienne fut la perspective, réseau idéal de lignes convergeant vers un point de fuite supposé (Huyghe, Dialog. avec visible,1955, p. 136).
P. ext.
[Le compl. déterm. désigne une partie d'un paysage] On aperçoit des fuites de pelouses (Rostand, Cyrano,1898, V, p. 201):
5. Et dans toute cette étendue, on ne voyait que la fuite des labours profonds, des sillons de terre brune, et par endroits des friches couvertes d'une herbe jaunâtre. Moselly, Terres lorr.,1907, p. 198.
[Le compl. déterm. désigne une partie du corps humain]
Courbe, ligne donnant au corps un allongement, un relief particulier. Je contemple, à la dérobée, la fuite de son profil simple, le nez de petite fille (Colette, Cl. ménage,1902, p. 135).
En partic. Ligne qui incurve fortement en arrière le front, le menton. La fuite ou plutôt l'absence de son menton (Sand, Consuelo,t. 3, 1842-43, p. 331).Un grand œil, la fuite du front et l'importance, la caractéristique distance entre le nez et l'oreille (Colette, Belles saisons, Mes cahiers, 1941, p. 196).
B.− Action ou fait de fuir en sortant de quelque chose.
1. Écoulement, échappement d'un liquide ou d'un gaz hors de son contenant; point où se produit cet écoulement. Fuite de gaz, d'eau. Pour voir si des fuites ne se produisaient pas dans la toiture (Zola, Pot-Bouille,1882, p. 264):
6. ... le chef coiffé d'un ancien bonnet de police, [le capitaine] bouchait les fuites d'un tuyau d'arrosage qui s'était crevé la veille... Mirbeau, Journal femme,1900, p. 88.
AÉRON. Bec, bord de fuite. Partie arrière d'une aile d'avion où se dispersent librement les filets d'air (p. oppos. à bord d'attaque*). Le bord de l'aile de l'avion qui pénètre dans l'air s'appelle le « bord d'attaque »; le bord opposé, le « bord de fuite »; l'extrémité libre, le « bord marginal » (Guillemin, Constr., calcul et essais avions,1929, p. 83).
2. P. ext.
a) Fuite des capitaux, des devises. Leur transfert vers des pays étrangers jugés plus sûrs ou plus avantageux. Fuite des cerveaux. Départ de savants, de chercheurs pour un pays qui leur propose des conditions meilleures. Fuites de capitaux insuffisamment contrôlés (Univ. écon. et soc.,1960, p. 3413).Dans le domaine du commerce international, on s'efforce également de limiter les fuites dans les périodes d'instabilité : fuites d'or aux États-Unis par exemple, (...) fuites de devises dans les périodes de contrôle des changes, (...) ou depuis quelques années la fuite ou exode des cerveaux et des techniciens (D.-C. Lambert,Terminol. écon. et monétaire, Paris, Éd. Ouvrières,1970,p. 98).
b) Mise à jour, divulgation de documents qui auraient dû rester secrets :
7. On s'aperçoit au ministère de la Guerre que, malgré la condamnation de Dreyfus et son internement à l'île du Diable, les fuites [it. ds le texte] continuent. Clemenceau, Iniquité,1899, p. 113.
REM. 1.
Fuiter, verbe intrans.Var. plais. du verbe fuir. La fille qu'il [Jacques] avait choisie lui sourit et ils fuitèrent en glissant sur la piste vernie (Queneau, Loin Rueil,1944, p. 192).
2.
Fuitif, ive, adj.Qui fuit. Le soleil, en jetant leur ombre fuitive aux champs et aux sapinières (Chateaubr., Mém.,t. 4, 1848, p. 208).Le Faune léger, du lycée fuitif (Moréas, Sylves,1896, p. 177).
Prononc. et Orth. : [fɥit]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1200 intrans. « action de fuir pour échapper à quelque chose » ici dans l'expr. estre tous jours a le fuite « avoir le pied léger pour disparaître » (J. Bodel, Le Jeu de St Nicolas, éd. A. Henry, 311); 2. av. 1270 « action de se dérober, échappatoire » (Le Livre de Jean d'Ibelin, chap. 33 ds Assises de Jérusalem, l. 1, p. 56); 3. av. 1662 « (en parlant de choses) écoulement, passage rapide, ici du temps » (Pasc., Pens. I, 1 ds DG); 4. 1802 « convergence due à la perspective » (Flick ds FEW t. 3, p. 838a); 5. 1845 fuite de gaz (Besch.); 6. 1899 « disparition de documents destinés à demeurer secrets » (Clemenceau, supra ex. 7). Réfection de l'a. fr. fuie (v. fuie) sur le modèle de suite*. Fréq. abs. littér. : 2 542. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 3 084, b) 3 302; xxes. : a) 4 071, b) 3 960. Bbg. Schmidt (H.). Fr. vivant. Praxis. 1973, t. 20, p. 82. − Stéfanini (J.). B. Soc. Ling. 1973, t. 68, p. 199.

Wiktionnaire

Nom commun

fuite \fɥit\ féminin

  1. Action de fuir.
    • Le tirailleur au F.M. mitraille à trois mètres de lui des gens qui décanillent. C'est la fuite vers les portes cochères. — (Jacques Arena, Guernibab-el-oued (suivi d’Isly), Vallauris : Editions APE, 2011, p. 271)
    • Certes, Jean-Luc en tira l’avantage essentiel en utilisant ses talents de conteur qui transformaient en acte de bravoure sa fuite devant les policiers. Mais il eut le bon goût de m’associer dans le récit de son épopée. — (Jean-Pierre Hoss, Impasse Valmy, Mon Petit Éditeur, 2013, p. 41)
    • Quand elle [Camille] voit son frère mettre l’épée à la main, la frayeur, si naturelle au sexe, lui doit faire prendre la fuite, et recevoir le coup derrière le théâtre. — (Pierre Corneille, Examen d’Horace)
    • Pour la fuite du roi [Jacques II], il paraît que le prince [d’Orange] l’a bien voulu ; le roi était fort bien gardé par le devant de sa maison, tandis que toutes les portes de derrière étaient libres et ouvertes. — (Marquise de Sévigné, 505)
    • N’ayant pour elle que Dieu et son courage inébranlable, elle n’avait ni assez de vents ni assez de voiles pour favoriser sa fuite précipitée. — (Jacques-Bénigne Bossuet, Oraison funèbre de Henriette-Marie de France, reine de la Grande-Bretagne)
    • S’en va mal à propos, d’une voix insolente,
      Chanter du peuple hébreu la fuite triomphante…
      — (Nicolas Boileau-Despréaux, Art poétique, chant I)
    • Et la fuite est permise à qui fuit son tyran. — (Jean Racine, Phèdre, V, 1)
    • (Figuré) Un grand bruit qui survint ensuite
      mit Hector et mon songe en fuite.
      — (Paul Scarron, Le Virgile travesti, II)
  2. Prendre la fuite, se dit d’un banqueroutier qui se dérobe, d’un homme infidèle qui emporte ce qui ne lui appartient pas.
    • À propos, savez-vous que le précepteur que vous avez donné à la vicomtesse, et qui était fortement recommandé par vous, a pris la fuite avant-hier, après avoir volé pour vingt mille francs de diamants ? — (Stéphanie Félicité Ducrest de St-Albin, comtesse de Genlis, Théâtre d’éducation : L’Intrigante, I, 3)
    1. (Figuré) Action de fuir, d’éviter, de s’éloigner de.
      • La fuite des honneurs servirait d’expiation aux excès passés de votre ambition. — (Jean-Baptiste Massillon, Sermon pour le second dimanche de Carême : Sur le danger des prospérités temporelles, II)
      • La fuite des grandes places, les grandes places elles-mêmes, tout trouve des censures. — (Jean-Baptiste Massillon, Carême, Resp. hum.)
    • Mais ces mêmes malheurs qui l’en ont écarté,
      Ses honneurs abolis, son palais déserté,
      La fuite d’une cour que sa chute a bannie,
      Sont autant de liens qui retiennent Junie.
      — (Jean Racine, Britannicus, II, 3)
  3. Se dit d’un éloignement rapide.
    • La fuite de l’occasion. La fuite des années.
    • […] il [le temps] échappe à nos prises, nous glisse, et fuit d’une fuite éternelle. — (Blaise Pascal, Pensées, I)
    • Ainsi tout le salut vient de cette vie, dont la fuite précipitée nous trompe toujours. — (Jacques-Bénigne Bossuet, Oraison funèbre de Marie-Thérèse d’Autriche, reine de France)
    • Ô jours de mon printemps, jours couronnés de rose,
      À votre fuite en vain un long regret s’oppose.
      — (André Chénier, Poésies : Élégies, XVI)
  4. Délai, retard, échappatoire.
    • […] et ce petit corps de Souverains sans titres [les académiciens] a eu assez d’artifice pour éluder toutes les Loix [sic], et les Ordonnances faites contre les fuites des plus grands chicaneurs. — (Antoine Furetière, 3e factum, tome I)
    • C’est l’ordinaire de ceux qui ont tort et qui connaissent leur faible, de chercher des fuites. — (Jean de la Fontaine, Psyché, I)
    • Vous n’échapperez pas par ces fuites ; vous sentirez la force de la vérité que je vous oppose. — (Blaise Pascal, Les Lettres provinciales, 17 (Au R. P. Annat, jésuite), 23 janvier 1657)
    • Non content de se tenir éloigné de Dieu, il [le pécheur] fuit les approches de sa grâce. Et quelles sont ses fuites, sinon ses délais, ses remises de jour en jour […] ? — (Jacques-Bénigne Bossuet, Deuxième sermon pour le jeudi de la semaine de la Passion : Sur la ferveur de la pénitence, 1)
    • Vous résistez en vain et j’entends votre fuite. — (Jean Racine, Mithridate, III, 5)
  5. Fente par où un fluide s’échappe.
    • Des fuites découvertes dans la chaudière m’ont fait hésiter à quitter l’Islande pour les réparer ; en tous cas il était urgent de faire un peu d’eau. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  6. (Figuré) Divulgation d’une information ou d’une donnée ; indiscrétion.
    • Les deux derniers, et surtout Variety, sont des journaux professionnels qui publient les résultats détaillés du box-office, et des informations souvent non « sourcées » à partir de fuites transmises par Hollywood. — (Frédéric Martel, Mainstream, Éditions Flammarion, 2010)
  7. (Figuré) (Informatique) Perte d’informations dans une base de données. → voir fuite de données et fuite de mémoire
    • Ce 1er septembre 2014 a été marqué par une fuite importante de photos intimes de célébrités, peut-être la plus grosse fuite jamais survenue sur Internet. — (Paolo Garoscio, Sécurité informatique : les bonnes pratiques pour éviter le vol de données sur economiematin.fr. Mis en ligne le 1er septembre 2014, consulté le 22 juin 2019)
  8. (Fauconnerie) Écart d’un oiseau.
    • Un faucon qui s’écarte beaucoup, est, dit-on , sujet à faire de grandes fuites. — (Jacques Lacombe, Encyclopédie méthodique : Dictionnaire de toutes les especes de chasses, à Paris chez H. Agasse, 1794, page 204)
  9. (Peinture) De belles fuites : De beaux lointains.
    • La dégradation des objets bien exécutée, est la cause de la fuite des objets. — (Antoine Joseph Pernety, Dictionnaire portatif de peinture, sculpture et gravure, à Paris chez Bauche, 1757, page 329)
  10. (Au pluriel) (Chasse) Voies du cerf qui fuit, distance d’un élan à un autre.
    • […] mais s'il s’aperçoit que le cerf commence à dresser par les fuites, & qu’il en ait une certitude parfaite, il sonnera pour les chiens […] — (Noel Chomel, Dictionnaire oeconomique, contenant divers moyens d'augmenter son bien, 1732, page 1351)

Forme de verbe

fuite \fɥit\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de fuiter.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de fuiter.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de fuiter.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de fuiter.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de fuiter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FUITE. n. f.
Action de fuir. Fuite honteuse. Être en fuite. Prendre la fuite. Mettre en fuite. Il n'y avait de salut que dans la fuite. Il fut arrêté dans sa fuite. Je l'accompagnai dans sa fuite. La fuite en Égypte. Par extension, Fuite d'eau. Fuite de gaz. Il se dit figurément de Documents, de renseignements qui s'échappent d'une façon irrégulière, indiscrète ou coupable. Il y a une fuite dans ce dossier. Il signifie aussi figurément Faux-fuyant, dérobade. Le prétexte qu'il vous oppose n'est pas une raison : c'est une fuite. Vous ne répondez pas précisément : est-ce une fuite? On dit plutôt aujourd'hui DÉFAITE. Il se dit encore, figurément et poétiquement, en parlant de Choses qui passent, qui s'éloignent, qui s'écoulent avec rapidité. La fuite des années.

Littré (1872-1877)

FUITE (fui-t') s. f.
  • 1Action de fuir. La fuite en Égypte. Leur ardeur [des Curiaces] est égale à poursuivre sa fuite [d'Horace resté seul], Corneille, Hor. IV, 2. La frayeur lui doit faire prendre la fuite, Corneille, Ex. d'Hor. [Il] Met l'épée à la main, tourne en fuite le reste, Corneille, Théod. IV, 4. Pour la fuite du roi [Jacques II], il paraît que le prince [d'Orange] l'a bien voulu ; le roi était fort bien gardé par le devant de sa maison, tandis que toutes les portes de derrière étaient libres et ouvertes, Sévigné, 505. Voici une nouvelle persécution qui l'obligea encore de se mettre en fuite, Bossuet, Sermons, Ambition, Autre exorde pour le 4e dim. de carême. Elle n'avait assez de voiles ni assez de vent pour favoriser sa fuite précipitée, Bossuet, Reine d'Angl. Il [Cotin, en lisant ses vers] met chez lui voisins, parents, amis en fuite, Boileau, Sat. VIII. Chanter du peuple hébreu la fuite triomphante, Boileau, Art p. I. La seule fuite, Iris, nous garantit ; C'est le parti le plus utile à prendre Contre l'amour, Deshoulières, dans RICHELET. Et la fuite est permise à qui fuit son tyran, Racine, Phèdre, V, 1. À qui dois-je imputer cette fuite soudaine ? Racine, Iphig. II, 2. Je méditais ma fuite aux terres étrangères, Racine, Bajaz. III, 2. Télémaque trouvant les Dauniens en fuite, Fénelon, Tél. XVI. Mais pourquoi donc ces pleurs, ces regrets, cette fuite ? Voltaire, Zaïre, III, 7. Quelques instants de plus, et les troupes des différentes armes, dans leur fuite vers un même défilé, allaient s'y rencontrer, Ségur, Hist. de Nap. IV, 7.

    Fig. Un grand bruit qui survint ensuite Mit Hector et mon songe en fuite, Scarron, Virg. II.

    Prendre la fuite, se dit d'un banqueroutier qui se dérobe, d'un homme infidèle qui emporte ce qui ne lui appartient pas. Le précepteur que vous avez donné à la vicomtesse et qui était fortement recommandé par vous, a pris la fuite avant-hier, après avoir volé pour vingt mille francs de diamants, Genlis, Théât. d'éduc. l'Intrig. I, 3.

    À la fuite, en fuyant ; locution qui a vieilli. Car il vaut beaucoup mieux se sauver à la fuite, Que d'attendre la mort qu'on peut bien éviter, D'Urfé, Astrée, I, 4. Lysarque : N'as-tu point ici vu deux cavaliers aux coups ? - Pymante : Non, monsieur. - Lysarque : Ou l'un d'eux se sauver à la fuite ? Corneille, Clit. II, 2. En un moment tout ce grand amas de forces se dissipe, chacun d'eux se sauva à la fuite, Mézer. Hist. de Fr. av. Clovis, III, 7.

  • 2Une Fuite, tableau représentant la fuite de la sainte famille. Qui n'a cent fois admiré les nativités, les vierges et l'enfant, les Fuites dans le désert ? Chateaubriand, Génie, III, I, 4.

    On met une F majuscule, en ce sens, à Fuite.

  • 3 S. f. plur. Terme de vénerie. Voies du cerf qui fuit, distance d'un élan à un autre.
  • 4 Fig. Action d'éviter, de s'éloigner de. La fuite des honneurs servirait d'expiation aux excès passés de votre ambition, Massillon, Carême, Dang. d. prosp. La fuite des grandes places, les grandes places elles-mêmes, tout trouve des censures, Massillon, Carême, Resp. hum.

    La fuite de la cour, l'action de s'éloigner de la cour.

    La fuite de la cour, l'action par laquelle la cour s'éloigne, s'écarte de quelqu'un. La fuite d'une cour que sa chute a bannie, Racine, Brit. II, 3.

  • 5Il se dit des choses qui passent, qui s'éloignent rapidement. La fuite de l'occasion. La fuite des années. Il [le temps] glisse et fuit d'une fuite éternelle, Pascal, dans COUSIN. Cette vie, dont la fuite précipitée nous trompe toujours, Bossuet, Mar.-Thér. Ô jours de mon printemps, jours couronnés de rose, à votre fuite en vain un long regret s'oppose, Chénier, Élég. XVI.
  • 6 Terme de peinture. De belles fuites, de beaux lointains.
  • 7 Terme de fauconnerie. Écart d'un oiseau.
  • 8Échappatoire, délai. Ce petit corps de souverains sans titres [les académiciens] a eu assez d'artifice pour éluder toutes les lois et ordonnances faites contre les fuites des plus grands chicaneurs, Furetière, 3e factum, t. I, p. 327. C'est l'ordinaire de ceux qui ont tort et qui connaissent leur faible, de chercher des fuites, La Fontaine, Psyché, I, p. 90. Vous n'échapperez pas par ces fuites, vous sentirez la force de la vérité, Pascal, Prov. 16. Non content de se tenir éloigné de Dieu, il [le pécheur] fuit les approches de la grâce ; et quelles sont ses fuites, sinon ses délais, ses remises de jour en jour… ? Bossuet, 2e sermon, jeudi de la Passion, 1. Vous résistez en vain et j'entends votre fuite, Racine, Mithr. III, 5.
  • 9Fente par où un liquide s'échappe. Il y a une fuite à ce tonneau, à ce tuyau.

    Le liquide même ou le gaz qui s'échappe. Il est dangereux de chercher une fuite de gaz [d'éclairage] avec une chandelle à la main.

    PROVERBE

    Il vaut mieux une prompte fuite qu'une mauvaise attente.

HISTORIQUE

XIIe s. En fuie sont torné, n'ont soing de remanance, Ronc. p. 197.

XIIIe s. Là seront o toute leur suite, Qui ne sot onques riens de fuite, la Rose, 10766. Je dirai avant quantes fuites [échappatoires, excuses] principaus il y a en la haute court en plait, Ass. de Jérus. I, 56. Quant il nous senti venans, il toucha en fuie [prit la fuite], Joinville, 269.

XVe s. Et aussi la bataille et arriere-garde n'assemblerent point avec leurs gens, ains se misdrent tous à la fuite, Fenin, 1415. Les choses proposées par nostre dit procureur n'estoient que fuites ou nyances [dénégations], Ordonn. 5 mars 1483.

XVIe s. On dit que l'homme de guerre doit avoir trois choses en luy : assaut de levrier, fuite de loup, deffense de sanglier, Fouilloux, Vénerie, f° 117, dans LACURNE.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

FUITE. Ajoutez :
10Rigole de fuite, rigole pour déverser un trop-plein. Le creusement de la rigole de fuite du déversoir de Pantin dont l'exécution se trouve encore ajournée, E. Grangez, Voies navigables de France, p. 497.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

FUITE, s. f. c’est l’action de fuir. Voyez l’article Fuir.

Fuite. (Art milit.) action prompte & machinale par laquelle un être animé s’éloigne de quelque objet dont la vûe lui fait éprouver un sentiment de crainte, d’horreur, ou d’antipathie.

Fuite, à la guerre, est un mouvement rétrograde, précipité, fait malgré tous les chefs d’une armée, & par lequel le soldat cherche à se dérober aux périls d’un combat ; ce mot exprime l’acte des différens particuliers qui fuient, & non l’acte général de toute une armée. Quand la fuite se prolonge & devient universelle, elle prend le nom de déroute : une déroute est donc l’état d’une armée dont tous les membres ont abandonné le poste qu’ils devoient occuper, & dont les soldats dispersés ne peuvent plus se rallier.

Exemple. Dans le moment où les soldats prennent la fuite, la fermeté de leurs officiers peut les arrêter, dissiper leur frayeur, & les faire revenir au combat. Quand ils ont abandonné leurs camarades & leurs drapeaux ; que tous sont occupés du seul intérêt de leur conservation particuliere, on dit que l’armée est en déroute ; & rien alors ne la peut sauver, à-moins qu’un obstacle insurmontable ne l’arrête malgré elle, & ne la force à se rassembler avant qu’elle ait été jointe par son ennemi. Voyez l’art. Fuyards. Article de M. Liebault.

Fuite, (Jurisprud.) en termes de Palais, signifie un détour employé par une partie ou par son procureur, pour éloigner le jugement ; comme quand on affecte de demander des copies ou communication de pieces que l’on connoît bien. Ces fuites sont des chicanes très-odieuses. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « fuite »

Fuite vient du participe passé fui ou fuit, et non du latin fuga, qui a donné régulièrement fuie.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du participe passé fui ou fuit du verbe fuir, et non du latin fuga, qui a donné régulièrement fuie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « fuite »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fuite fµit

Évolution historique de l’usage du mot « fuite »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fuite »

  • Mourir en combattant sied mieux au soldat qu’être libre dans la fuite. De Miguel de Cervantès / Don Quichotte
  • A ne rien espérer d'immortel te convie la fuite de l'année. De Horace
  • Moi, je suis assez partisan de la fuite. Je trouve ça très beau. De Sylvain Tesson / Lire, 1er janvier 2015
  • Le travail, c'est un alibi, une fuite. De Adret / Travailler deux heures par jour
  • Le moine en fuite n’échappe pas à son monastère. De Proverbe chinois
  • En amour, la seule victoire, c'est la fuite. De Napoléon Bonaparte
  • Il en va de la lecture comme de toute débauche : fuite en avant, enfoncement sans fin. De Claude-Louis Combet
  • Il n'y a qu'un remède à l'amour : la fuite. De Jean Anouilh / La répétition
  • Le soldat doit avoir assaut de lévrier, fuite de loup, défense de sanglier. De Adrien de Montluc / Les Illustres proverbes historiques
  • Celui qui afflige son père, et met en fuite sa mère, est infâme et malheureux. De La Bible / Le Livre des proverbes
  • La fuite en amour ne vaut que pour celui qui a cessé d'aimer. De Eugène Cloutier / Les Inutiles
  • Le temps marche ainsi. Ce n’est pas seulement une fuite vers l’avant. C’est à la fois un retour en arrière et une fuite vers l’avant. De Cédric Klapisch
  • Les femmes font les pires folies pour allumer une passion et prennent la fuite devant l’incendie. De Laure d’Abrantès
  • L'acheminement vers la mort est une fuite inconsciente pour échapper à la douleur et à la pénurie. De Herbert Marcuse / Eros et civilisation
  • Les passeports ne servent jamais qu'à gêner les honnêtes gens et à favoriser la fuite des coquins. De Jules Verne / Le Tour du monde en 80 jours
  • Les joueurs auront cette fois la chance de vivre leur fantasme viking cet automne si l'on en croit cette récente fuite. Dexerto.fr, La date de sortie d'Assassin's Creed Valhalla aurait fuité | Dexerto
  • Les sapeurs pompiers du Doubs sont intervenus à la demande de GRDF pour une fuite de gaz ce vendredi 10 juillet 2020 vers 10h00 sur la commune de Mérey-Vieilley. macommune.info, Fuite de gaz à Mérey-Vieilley • macommune.info
  • Peu après 16 heures ce vendredi, une fuite de gaz 28 quai Claude-Bernard à Lyon (7e) a provoqué des perturbations sur la ligne T1 du tramway. La fuite, qui se situe à l’intérieur d’un immeuble, a nécessité l’évacuation des occupants et les pompiers ont fait couper le courant de traction du tramway dans le secteur. La circulation des rames est donc interrompue et des bus relais ont été mis en place. , Faits-divers - Justice | Lyon 7e : une fuite de gaz perturbe la circulation du tramway
  • Les sapeurs-pompiers du Doubs sont intervenus ce jeudi 9 juillet vers 14h30 chemin des Montarmots à Besançon pour une fuite de gaz sur une conduite 4 bars provoquée par un engin de chantier lors de travaux de réfection de chaussée. macommune.info, Fuite de gaz à Besançon : 90 foyers impactés • macommune.info
  • Au moment où ils allaient commettre leur méfait, les cambrioleurs ont été mis en fuite par le propriétaire et les voisins. Alors que les cambrioleurs s’enfuyaient à bord d’une voiture Renault Laguna, les victimes ont eu le réflexe de prendre la plaque d’immatriculation en photo. , Faits-divers - Justice | Veauche: des cambrioleurs mis en fuite par le propriétaire
  • Depuis quelques semaines, les fuites concernant les prochains iPhone ne manquent pas et nous commençons déjà à avoir une bonne idée de la fiche technique finale. Toms Guide : actualités high-tech et logiciels, iPhone 12 : une fuite révèle la plus grande quantité de RAM jamais vue dans un téléphone Apple
  • Le retour du mode de jeu "Armés et dangereux 2.0" a notamment été l'un de ces changements. Cependant, il semblerait que Respawn va bientôt introduire un tout nouveau mode de jeu temporaire, selon une des fichiers du jeu ayant qui fait l'objet d'une fuite. Dexerto.fr, Une fuite d'Apex révèle comment le mode de jeu Campfire fonctionnera | Dexerto
  • Les pompiers du Rhône ont été appelés ce jeudi matin dans le Vieux-Lyon après le signalement d'une odeur de gaz dans la rue. Les pompiers sont intervenus vers 10h30 et ont repéré une fuite de gaz sur le réseau sous-terrain. Le secteur a été bouclé et un périmètre de sécurité a été mis en place pendant l'intervention. Un important dispositif a été déployé, la zone étant très fréquentée. Finalement, l'intervention s'est terminée peu avant midi et la zone va pouvoir être rouverte à la circulation. Lyon Capitale, Fuite de gaz dans le Vieux-Lyon : un secteur bouclé ce jeudi matin
  • Deux femmes d’une cinquantaine d’années ont été légèrement blessées à Sapogne-sur-Marche, dans les Ardennes ce jeudi 9 juillet. Elles circulaient à vélo et ont croisé la route d’un fourgon qui a pris la fuite. France Bleu, Ardennes : deux cyclistes renversées, le fourgon prend la fuite

Images d'illustration du mot « fuite »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « fuite »

Langue Traduction
Anglais escape
Espagnol escapar
Italien fuga
Allemand flucht
Chinois 逃逸
Arabe هرب
Portugais escapar
Russe побег
Japonais 逃れる
Basque ihes
Corse scappà
Source : Google Translate API

Synonymes de « fuite »

Source : synonymes de fuite sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « fuite »

Partager