La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « relief »

Relief

Variantes Singulier Pluriel
Masculin relief reliefs

Définitions de « relief »

Trésor de la Langue Française informatisé

RELIEF1, subst. masc.

I. − Gén. au plur. Ce qui reste d'un repas, d'un plat. Les reliefs d'un festin, d'un plat, d'un poulet. Les Nubiens s'assirent devant la porte et reçurent le reste des plats dont ils distribuèrent encore les derniers reliefs à de pauvres gens attirés par le bruit de la fête (Nerval,Voy. Orient, t. 1, 1851, p. 324).Pendant qu'on leur servait un potage réchauffé et les reliefs de la table d'hôte, ils [les Tarasconnais] mangeaient gloutonnement (A. Daudet, Tartarin Alpes,1885, p. 222).
Au fig. Les visites auxquelles Véronique, confiante dans l'appui de l'Église, le poussait, n'ayant pas eu d'autre résultat que de lasser et finalement d'indisposer le Haut clergé, amicalement il avait été conseillé d'aller attendre à Milan la compensation naguère promise et les reliefs d'une faveur céleste éventée (Gide,Caves,1914, p. 706).V. exotisme A ex. de Gide.
Rem. S'emploie le plus souvent au plur., cependant le sing. est usité aussi: Voilà un beau relief, il reste les trois quarts du poulet (Littré).
II. − DR. FÉOD. ,,Droit que le vassal payait à son seigneur, lors de certaines mutations, ainsi dit parce que le vassal, par ce droit, relevait le fief`` (Littré). On pouvait éviter un droit aussi onéreux en versant chaque année une rente au suzerain; on était alors en régime de relief abonné (Fén.1970).
Prononc. et Orth.: [ʀ əljεf]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. V. relief2.

RELIEF2, subst. masc.

A. − Ce qui fait saillie sur une surface. Synon. bosse, proéminence.Relief(s) d'une médaille, d'un visage. On avait déjà [au XIIIes.] presque entièrement renoncé aux représentations d'hommes ou d'animaux formant le relief autour de la corbeille des chapiteaux (Mérimée,Ét. arts Moy. Âge,1870, p. 51).
SCULPT. Saillie d'un ouvrage se détachant sur un fond uni. Plein relief; relief entier; façade ornée de reliefs.
Demi relief. ,,Celui où les objets représentés ressortent à moitié du fond sur lequel ils semblent posés`` (Jossier 1881).
Bas-relief*, haut-relief*.
GÉOGRAPHIE
Toute forme saillante ou creuse à la surface de la lithosphère. Relief des Pyrénées. L'éternelle verdure couvre d'un manteau presque noir les reliefs un peu difformes de ces montagnes qui entourent la baie (Claudel,Corresp.,1917, p. 292):
1. ... allant de l'Écosse à la Scandinavie, dans ces pays, en effet, les terrains siluriens sont très plissés, et si l'on rétablit, par la pensée ou par le dessin, ce que les érosions ont enlevé à ces plissements, on voit qu'ils représentent une suite de hauts reliefs. Boule,Conf. géol.,1907, p. 92.
Ensemble des saillies et des creux que présente le sol d'une région; forme caractéristique de la surface du sol. Relief tourmenté; relief plat, vallonné; relief calcaire, karstique; relief d'érosion; étudier, décrire le relief de la France. Le relief légèrement accidenté, le sol froid d'Aguaize, issu de la décomposition du sous-sol argileux, mais peu à peu confiné dans les vallées, enfin la population par son type et ses allures, tiennent encore de la physionomie ardennaise (Vidal de La Bl.,Tabl. géogr. Fr.,1908, p. 71).Aucun trait n'est plus frappant dans (...) l'histoire des rivières, que ces vicissitudes de régime; sinon peut-être leur tendance à persister, malgré des changements de relief, dans le cours une fois tracé (Vidal de La Bl.,Tabl. géogr. Fr.,1908p. 96).
B. − P. anal.
1. Différence de saillies et de creux donnée à un dessin, à un tableau par l'opposition des parties claires et des parties sombres. Peut-être les couleurs du Corrège nous donnent-elles l'idée de quelque chose de céleste et d'heureux, ou bien encore notre esprit est-il étonné de ce degré de relief obtenu sans aucune dureté (Stendhal,Hist. peint. Ital., t. 2, 1817, p. 365).
2. Relief acoustique, auditif. Perception auditive de l'espace donnée par l'emploi simultané des deux oreilles. La « suraudition » d'un son parmi les autres, opération (...) familière à ceux qui savent suivre une « voix » perdue dans un chœur ou un orchestre: sorte de relief auditif (Ch. Lalo, Esthét. mus. sc.,1908, p. 124).
3. Perception, vision du relief. ,,Perception des différences de profondeur dans la surface d'un objet ou des différences d'éloignement entre objets voisins`` (Mill. Vision 1981).
C. − Au fig.
1. Apparence plus nette qui ressort, se distingue du commun, fait contraste avec lui. Relief d'un caractère; monotone et sans relief:
2. L'élaboration de la théorie moderne des symboles sociaux et de celle des rapports entre structures sociales et œuvres de civilisation devrait, en principe, contribuer à élargir le domaine et à donner plus de relief à ce genre d'investigations... Traité sociol.,1968, p. 104.
LING. ,,Mise en valeur d'un élément, d'un mot, d'un énoncé, qui peut être fonction de la place qu'on lui attribue`` (Mar. Lex. 1951).
2. Vieilli. Éclat, considération. Les emplois qu'il avait occupés donnaient du relief à sa famille (Ac.).Le prince daignait vous adresser une fois la parole tous les ans (...) ce qui vous donnait un grand relief dans votre paroisse (Stendhal,Chartreuse,1839, p. 465).
3. Loc. verb.
Mettre en relief. Mettre en évidence, faire valoir. En ce qui concerne le métabolisme des matières protéiques dans le végétal, quelques points importants ont été mis en relief dès la fin du XIXesiècle (Hist. gén. sc.,t. 3, vol. 1, 1961, p. 466).
Se donner du relief. Se faire valoir. J'ai peur que ton avocat, pour se donner du relief, ne te fasse faire des bêtises (Flaub.,Corresp.,1880, p. 394).
D. − Loc. En relief
1. Loc. adj. Qui forme un relief ou qui donne l'impression du relief. Cinéma, film en relief; carte, motif en relief. L'affiche en relief peut être peinte, ajoutant ainsi l'attrait de la couleur au jeu des volumes (Arts et litt.,1935, p. 30-19).
2. Loc. adv. De manière à former un relief ou à donner l'impression du relief. Être, paraître en relief; graver en relief; pierre sculptée en relief. Il sera facile de comprendre l'application de cette machine à la sculpture des bois ou autres substances, pour leur donner toute espèce de courbures ou formes différentes, celle d'ogive par exemple, soit en creux ou en relief (Nosban,Manuel menuisier, t. 2, 1857, p. 238).
Prononc. et Orth. V. relief1. Étymol. et Hist. A. Ca 1050 relef de la tabla (Alexis, éd. Chr. Storey, 247); 1324 au plur. reliez (Watriquet de Couvin, De Raison et de Mesure, ds Dits, éd. A. Scheler, p. 363, 132). B. 1. 1547 « caractère d'une image comportant des différences de profondeur, la figuration de plans différents » (J. Martin, Archit. Vitruve, p. 6 v o: Orthographie [...] est la representation de la figure ou relief du bastiment); spéc. 1577 peint. (B. Taegio, Les Doctes et subtiles responces, p. 295 ds Quem. DDL t. 21); 2. 1547 « ce qui fait saillie sur une surface » ici, sculpt. (J. Goujon ds J. Martin, op. cit., Annotations, D III v o: nostre Autheur Vitruve [dit] que toutes Frizes quand elles sont taillées d'ouvrage en demy-bosse ou de relief, doivent estre plus larges d'une quarte partie que leurs Architraves); 3. 1637 au fig. charge de relief « charge importante, en vue » (Chapelain, lettre 26 avril, éd. Tamizey de Larroque, t. 1, p. 151); 1671 donner du relief « faire ressortir, donner de l'éclat » (La Fontaine, Le Songe de Vaux, 2efragm. ds Œuvres, éd. H. Régnier, t. 8, p. 254); 4. 1831 géogr. Jomard, Consid. sur coll. cartes géogr., p. 11); 5. 1934 techn. son (E. Sarnette, in R. musicale, déc., p. 83 ds Quem. DDL t. 12, s.v. prise de son). Déverbal de relever*. Le sens B est dû à l'ital. rilievo « ce qui fait saillie » (dep. le xives., spéc. dans le domaine des Beaux-Arts; v. DEI et Hope, p. 219), déverbal de rilevare, relever*.
STAT. Relief1 et 2. Fréq. abs. littér.: 897. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 558, b) 1 293; xxes.: a) 1 300, b) 1 863.
BBG. Hope 1971, p. 149, 219. − Nardy (J.-P.). Relief. Doc. Hist. Vocab. sc. 1982, n o3, pp. 39-46. − Quem. DDL t. 12, 21, 22.

Wiktionnaire

Nom commun - français

relief \ʁə.ljɛf\ masculin

  1. Ce qui fait saillie sur une surface.
    • Ce bras exigu du transept était muni d’un autel estampé d’une croix grecque en relief sur une sphère de pourpre. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Les reliefs se dressent en puissants massifs ou encore constituent des systèmes montagneux très digités qui cloisonnent des petites pénéplaines. Aussi le paysage qui s’offre à la vue est-il toujours limité à l’horizon par des reliefs plus ou moins vigoureux. — (Jean-Yves Marchal, La colonisation agricole au Moyen-Ouest Malgache : La petite région d’Ambohimanambola (sous-préfecture de Betafo), Paris : ORSTOM, 1974, page 15)
    • Le relief d’une médaille.
  2. (Par extension) (Géographie) Troisième dimension d’une géographie, élévation de la surface de la terre.
    • La région que nous parcourons est une vaste plaine monotone, sans arbres et presque sans reliefs, qui s'élève insensiblement à fur et à mesure que nous avançons. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, page 36)
    • Sur des routes aux doux reliefs, vous prendrez la direction de Champlay, Neuilly et Laduz, où vous pourrez visiter un intéressant musée des Arts et Traditions populaires. — (Balades à vélo en Bourgogne 2009 Petit Futé, page 234)
  3. (Cartographie) Représentation topographique à trois dimensions, les échelles planimétrique et altimétrique pouvant être différentes[1].
  4. (Architecture, Militaire) Hauteur d’un ouvrage au-dessus du terrain sur lequel il est construit.
  5. (Figuré) Éclat que certaines choses reçoivent de l’opposition ou du voisinage de quelques autres.
    • Mais tout cela se brouille confusément dans ma mémoire, tandis que bientôt se présente un spectacle qui la frappe assez fortement pour qu’elle garde l’empreinte qu’elle a alors reçue et se la représente aujourd’hui avec tout son relief. — (Hector Malot, Sans famille, Dentu E., 1887, pages 1-347)
    • En solo, c’est plus âpre mais sans aucun doute ses textes prennent tout leur relief devant un auditoire qui ne suce pas que des glaçons : « Le whisky ne fait pas des menteurs, il fabrique des imbéciles », chante-t-il. — (Olivier Villepreux, Tex Mix: Avec ceux qui font la musique et le son de la ville d'Austin, Texas, éditions Publie.net, 2013, chapitre 4)
  6. (Figuré) Éclat, considération que donne une dignité, un emploi, une bonne action, etc.
    • La plupart du temps, notre cour n’offrait que des hideurs sans relief, surtout l’été. — (Louis-Ferdinand Céline, Voyage au bout de la nuit, Denoël et Steele, Paris, 1932)
    • La laideur d’une femme donne du relief à la beauté d’une autre.
    • Les emplois qu’il avait occupés donnaient du relief à sa famille.
    • Cette action a mis en relief ses qualités, ses mérites.
  7. (Sculpture) Ouvrage de sculpture où les personnages, les objets sont plus ou moins en saillie sur le fond.
    • Il n’existe également pas de reliefs où le dadophore de gauche tiendrait un pedum et celui de droite une torche. — (Ljubica Zotović, Les cultes orientaux sur le territoire de la Mésie supérieure, page 15, E.J. Brill, 1966)
  8. (Droit, Histoire) Droit que le vassal payait à son seigneur lors de certaines mutations.
  9. (Au pluriel) Restes des mets qu’on a servis.
    • Nul autre ne se fit alors entendre, sauf les voix des domestiques, qui […] se disputaient entre eux les restes de vin et les reliefs des repas que l’on avait servis aux spectateurs. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Elle se dirigea vers un marchand d’arlequins. Triste endroit pour souper ! On y servait, réuni sur une seule assiette, un mélange hétéroclite (d’où son nom) de reliefs plus ou moins avariés, collectés dans les restaurants voisins. — (Catherine Guigon, Les Mystères du Sacré-Cœur, tome 1 : Les vignes de la République, 2013)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RELIEF. n. m.
Ce qui fait saillie sur un surface. Le relief du sol. Le plan en relief d'une ville. Des lettres en relief. Le relief d'une médaille. En termes de Beaux-Arts, Haut-relief, demi-relief, bas-relief, Ouvrages de sculpture où les personnages, les objets sont plus ou moins en saillie sur le fond. Une frise ornée de bas-reliefs.

RELIEF se dit figurément de l'Éclat que certaines choses reçoivent de l'opposition ou du voisinage de quelques autres. La laideur d'une femme donne du relief à la beauté d'une autre. Il se dit aussi, figurément, de l'Éclat, de la considération que donne une dignité, un emploi, une bonne action, etc. Les emplois qu'il avait occupés donnaient du relief à sa famille. Cette action a mis en relief ses qualités, ses mérites. En termes de Fortification, il désigne la Hauteur d'un ouvrage au-dessus du terrain sur lequel il est construit. En termes de Jurisprudence féodale, il désignait le Droit que le vassal payait à son seigneur lors de certaines mutations et qui variait suivant les différentes coutumes. Lettre de relief, Lettre de réhabilitation de noblesse.

RELIEFS, au pluriel, désigne Ce qui reste des mets qu'on a servis. Reliefs de table. On leur donna les reliefs du festin.

Littré (1872-1877)

RELIEF (re-lièf ; lief est monosyllabe) s. m.
  • 1Ce qui est relevé, partie saillante d'un objet. Nous le trouvâmes occupé à faire lire son fils avec des caractères en relief, Diderot, Lett. s. les av.

    Fig. Ce qui est comme en saillie dans les choses intellectuelles ou morales. Térence est plus délicat, il est vrai ; mais est-il aussi pénétrant ? son comique a-t-il le relief et la vigueur de celui de Molière ? Marmontel, Œuvr. t. IV, p. 412. Il y eut dans les caractères assez de naturel et de relief pour donner prise à la comédie, Marmontel, ib. t. IX, p. 399.

    Plan en relief, ou, simplement, relief, plan sur lequel on place la représentation en bois ou en plâtre de chaque objet. Le premier de ces plans en relief, qu'on voit dans la galerie du Louvre, fut celui des fortifications de Lille, Voltaire, Louis XIV, 8. Il [le général Pfyffer] conçut l'idée d'exécuter un relief qui représentât l'immense étendue des montagnes qui se présentent à l'œil depuis la ville de Lucerne, Saussure, Voy. Alpes, t. VII, p. 191, dans POUGENS.

  • 2Ouvrage de sculpture relevé en bosse.

    Haut relief, ou relief entier, celui qui est de toute l'épaisseur de l'objet sculpté. Sur le tympan du fronton se voyait la naissance de Cythérée en figures de haut relief ; elle était assise dans une conque, La Fontaine, Psyché, II, p. 166.

    Demi-relief, celui qui n'en a que la demi-épaisseur.

    Bas-relief, celui qui a moins de demi-épaisseur. Une frise ornée de bas-reliefs. L'entente du bas-relief est la manière de disposer les plans et d'en régler l'effet, Guillaume, Sur les princ. du bas-relief, dans Instit. août-sept. 1866, p. 65.

    Plan du bas-relief, voy. PLAN 1, n° 9.

  • 3 Terme de graveur sur métaux ou pierres fines. Saillie. On grave en creux et en relief. Il doit y avoir une différence sensible entre les types des médailles et ceux des monnaies ; et cette différence consiste à employer pour les dernières le genre de gravure connu sous le nom de bas-reliefs peu saillants, en observant scrupuleusement de n'opposer jamais relief à relief, Mongez, Instit. Mém. Litt. et beaux-arts, t. II, p. 273.
  • 4 Terme de maçonnerie. Tout ouvrage saillant sur une surface unie.
  • 5 Terme de fortification. Le relief d'un parapet est la hauteur de sa crète intérieure au-dessus du sol naturel.

    Terme de marine. La hauteur d'un bâtiment au-dessus de l'eau.

  • 6 Terme de peinture. La saillie apparente des objets. Ces figures ont beaucoup de relief. Comme le relief des objets n'est pas aussi sensible dans la peinture que dans la réalité, ce jeune homme [l'aveugle de Cheselden] fut quelque temps à ne regarder les tableaux que comme des plans différemment colorés : ce ne fut qu'au bout de deux mois qu'ils lui parurent représenter des corps solides ; et ce fut une découverte qu'il parut faire tout à coup, Condillac, Traité sens, III, 5.
  • 7 Fig. Apparence plus vive que certaines choses reçoivent de l'opposition et du voisinage de quelques autres. Certaines couleurs opposées les unes aux autres se donnent du relief. La modestie est au mérite ce que les ombres sont aux figures dans un tableau : elle lui donne de la force et du relief, La Bruyère, II. Sa femme horriblement laide faisait l'adorable, et disait mille sottises assaisonnées d'un accent biscaïen qui leur donnait du relief, Lesage, Gil Bl. III, 3.
  • 8 Fig. Considération qui résulte de quelque avantage. Tirer toute sa sainteté et tout son relief de la réputation de son directeur, La Bruyère, XIII. La gloire dans les armes n'est tout au plus que la moitié du brillant qui distingue les héros ; il faut que l'amour mette la dernière main au relief de leur caractère par les travaux, la témérité des entreprises et la gloire des succès, Hamilton, Gramm. IV. Les politiques savent assez qu'il ne faut rien négliger de ce qui peut donner du relief à une nation aux yeux de ses voisins ou de ses ennemis, Fontenelle, Du Hamel. L'abbé de Castres, archevêque d'Albi, désirait fort le siége de Reims, quoique d'un moindre revenu ; l'approche du sacre du roi donnait un grand relief à ce siége, Duclos, Œuv. t. VI, p. 87.
  • 9Anciennement, lettres de relief, lettres de réhabilitation de noblesse, proprement lettres qui relèvent.

    Dans l'ancienne pratique, lettres de relief d'appel ou, simplement, relief d'appel, lettres de la petite chancellerie qui autorisaient à faire intimer ou assigner pour procéder sur l'appel qu'on avait interjeté. Les religieuses de Port-Royal signèrent une procuration pour obtenir en leur nom un relief d'appel comme d'abus, Racine, Hist. de Port-Royal, 2e part.

  • 10En jurisprudence féodale, droit que le vassal payait à son seigneur, lors de certaines mutations, ainsi dit parce que le vassal, par ce droit, relevait le fief.
  • 11Anciennement, l'ordre du prince qu'obtenait un officier pour être payé de ses appointements, échus pendant une absence légitime.
  • 12Ce qu'on enlève, ce qu'on relève de dessus une table. Voilà un beau relief, il reste les trois quarts du poulet. Moyennant quoi votre salaire Sera force reliefs de toutes les façons, La Fontaine, Fabl. I, 5. Autrefois le rat de ville Invita le rat des champs, D'une façon fort civile, à des reliefs d'ortolans, La Fontaine, Fabl. I, 9.

    L'Académie dit qu'il est vieux en ce sens ; cependant il s'emploie encore ; elle ajoute qu'il ne se dit qu'au pluriel ; cependant le singulier est usité aussi.

HISTORIQUE

XIe s. Suz le degret où il gist sur sa nate, Iluec paist l'um del relef de la table, St Alexis, L.

XIIIe s. Saioleit [soûlés, rassasiés] sunt, si unt laissié à lor enfans de lor rellié, Psaumes en vers, dans Liber psalm. p. 271. Icelle amende [pour meurtre] si est appellée relief d'home, Établiss. de S. Louis, 104. Li riches hom ert [était] à grant aise, Al poure homme rien ne donoit, Pour son mehaing vil le tenoit, Ne del relief de sa maison Ne li voloit faire parchon, Gui de Cambrai, Barl. et Jos. p. 52.

XIVe s. La laveure des poz et li reliés des tables, C'estoit trestouz ses vivres ; moult li fu delitable, Girart de Ross. V. 2399.

XVe s. Pourquoi l'archevesque de Cantorbie avoit dit ainsi, que ores-primes estoit le roi fourni d'age et de sens… pourquoi il conseilloit, pour le plus seur, que tous renouvelassent leur relief et serment de lui…, Froissart, II, III, 81. Celui qui reput cinq mille hommes de trois pains et de douze poissons, dont demeura de reliefs douze corbeilles, Louis XI, Nouv. LXXXIII.

XVIe s. Si le vassal doit relief ou rachat, qui ne sont qu'une mesme chose, doit offrir pour lesdits relief et rachat le revenu d'une année, Coust. gén. t. I, p. 235. Le vassal est tenu communiquer à son seigneur choisissant le relief [revenu d'une année], ses papiers de recette et terriers, et en bailler copie aux depens du seigneur, Loysel, 566. Aide de relief est deue, quand le seigneur meurt et son hoir releve vers celui de qui il tenoit son fief, Du Cange, auxilium.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « relief »

Provenç. releu ; catal. relleu ; espagn. relieve ; ital. rilevo, rilievo ; bas-lat. relevium, du lat. relevare, (voy. RELEVER). La syllabe latine le a été renforcée en lie, qui pour cette raison est resté monosyllabe.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De l’ancien français relief.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « relief »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
relief rœljɛf

Fréquence d'apparition du mot « relief » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « relief »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « relief »

  • La publicité tombe trop souvent dans les mêmes travers que la politique ; en étant obsédée par les attentes du public, elle lui livre un discours insipide et sans relief.
    Serge Uzzan
  • L’imagination est la faculté qui donne du relief, de l’éclat, du mordant à la pensée : par elle, l’expression se concentre, se colore, et se trempe ; en individualisant ce qu’elle touche, elle le vivifie et le consacre.
    Henri-Frédéric Amiel — Journal intime
  • De même que l'amour nous fait trouver plus belle la femme aimée, l'angoisse que nous inspire une femme redoutée donne un relief démesuré au moindre défaut de ses traits...
    Milan Kundera — La valse aux adieux
  • Moins prétentieux qu’une œuvre d’art contemporain et plus compact qu’une tapisserie, le bas-relief, fait son grand retour. Sabato a sélectionné les plus beaux exemplaires de cette technique sculpturale.
    L'Echo — L'art dos au mur: le come-back du bas-relief | Sabato
  • Vu de trop près, le monde perd ses reliefs et la vie ses perspectives.
    Antonine Maillet — Le huitième jour
  • Un bas-relief portant la signature de Raymond Delamarre. Un grand nom de la sculpture, créateur également de médailles, né en 1890 qui a été Premier Grand Prix de Rome en 1919, auteur de 250 médailles.
    Dans la Sarthe, l'étonnante histoire du bas-relief exposé dans le chai Château Belmar à Mamers | Le Perche
  • Olivier Brourhant : Cela fait effectivement 13 ans que nous sommes ce qu’on appelle une “entreprise remote”. C’est à dire que nos collaborateurs sont répartis dans le monde entier et travaillent à distance, avec des équipes éclatées sur les cinq continents. Et on a retiré un certain nombre d’enseignements de ces années de pratique du télétravail. Le premier c’est que la distance impose d’avoir un niveau d’exigence très élevé en matière de relation. Parce que le télétravail, c’est un rehausseur de goût qui met en relief tous les défauts des organisations. En télétravail, chaque erreur va se payer cash.
    Capital.fr — “Le télétravail, c’est un rehausseur de goût qui met en relief tous les défauts” - Capital.fr
  • Le talent, c'est le relief donné à la platitude.
  • La monotonie donne un relief extraordinaire aux moindres événements.
    Ella Maillart — Des monts célestes aux sables rouges
  • Un tribunal allemand s'est prononcé mardi en appel contre le retrait d'un bas-relief antisémite de l'église de Wittenberg où prêchait Luther, objet de controverse depuis des années.
    euronews — La justice allemande s'oppose au retrait d'un bas-relief antisémite | Euronews
Voir toutes les citations du mot « relief » →

Traductions du mot « relief »

Langue Traduction
Anglais relief
Espagnol alivio
Italien rilievo
Allemand linderung
Chinois 救济
Arabe ارتياح
Portugais alívio
Russe рельеф
Japonais 安心
Basque erliebea
Corse relief
Source : Google Translate API

Synonymes de « relief »

Source : synonymes de relief sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « relief »

Combien de points fait le mot relief au Scrabble ?

Nombre de points du mot relief au scrabble : 9 points

Relief

Retour au sommaire ➦