La langue française

Subterfuge

Sommaire

  • Définitions du mot subterfuge
  • Étymologie de « subterfuge »
  • Phonétique de « subterfuge »
  • Citations contenant le mot « subterfuge »
  • Traductions du mot « subterfuge »
  • Synonymes de « subterfuge »

Définitions du mot subterfuge

Trésor de la Langue Française informatisé

SUBTERFUGE, subst. masc.

A. − Moyen détourné et artificieux pour se tirer d'embarras, pour échapper à une situation difficile. Recourir à un subterfuge; user de subterfuges. À propos, toi, mon cher L'Argentière, habile en subterfuges et en échappatoires, comment te tirerais-tu de cette perplexité? (Borel, Champavert, 1833, p. 14).
B. − P. ext. Moyen ingénieux utilisé pour obtenir quelque chose (renseignements, privilèges, etc.). Synon. astuce.Grâce à un subterfuge quelconque, il avait obtenu de ma femme de chambre l'adresse (Drieu La Roch., Rêv. bourg., 1937, p. 337).
Prononc. et Orth.: [syptε ʀfy:ʒ]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1316 (A.N. JJ 53, fo45 rods Gdf. Compl.). Empr. au b. lat.subterfugium, de même sens, dér. de subterfugere « fuir subrepticement, esquiver ». Fréq. abs. littér.: 128.

Wiktionnaire

Nom commun

subterfuge \syp.tɛʁ.fyʒ\ masculin

  1. (Péjoratif) Échappatoire ou moyen détourné et artificieux pour se tirer d’embarras.
    • […] ; c’est lui qui, dans tous les temps, démentira tous les vains subterfuges inventés par la perfidie pour violer impunément les droits de l’humanité. — (Maximilien Robespierre, Sur le parti de prendre à l’égard de Louis XVI, 1792)
    • […] l’astucieux chevalier avait prévu la grande difficulté ou plutôt l’impossibilité de déterminer Brian de Bois-Guilbert à faire un pareil serment en face de l’assemblée, et il avait imaginé ce subterfuge pour le soustraire à cette nécessité. — (Walter Scott, Ivanhoé, ch. XLIII, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Nous vivons depuis mai 1958 sur la plus grande duperie de l’histoire et depuis octobre 1962 sur la plus grande imposture. La cause du mal c’est la volonté tenace, bien que supérieurement camouflée, du Général de Gaulle. Il faut donc dénoncer à la masse, sans subterfuges et sans faux-fuyants, le responsable du mal dont meurent la République et la Liberté. — (Édouard Lebas, Combat, 17 mars 1963)
    • Résultat qui mettait Sabine hors de lui, le chasseur déclarant un tel subterfuge « indigne d’un renard honnête ». — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, 1re partie, ch. 19, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873, p. 157)
    • Rémi mena donc son enquête avec une prudence pointilleuse, n’hésitant pas à utiliser des subterfuges pour varier ses approches. — (Pierre Dimech, D’une jetée à l’autre: récits et nouvelles, Éditions Jean Curutchet, 1997, page 146)

Nom commun

subterfuge \ˈsʌb.təɹ.ˌfjuːdʒ\ ou \ˈsʌb.təɹ.ˌfjuːʒ\

  1. Subterfuge, artifice.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SUBTERFUGE. n. m.
Échappatoire, moyen détourné et artificieux pour se tirer d'embarras; il ne se prend qu'en mauvaise part. Trouver, chercher des subterfuges. User de subterfuges.

Littré (1872-1877)

SUBTERFUGE (sub-tèr-fu-j') s. m.
  • Moyen détourné et artificieux pour se tirer d'embarras. L'esprit humain est fertile en détours, en subtilités, en subterfuges, Fénelon, t. XXII, p. 449. La fraude heureuse en subterfuges, Rousseau J.-B. Épît. I, 1, aux Muses. Ce roi [Gondebaud] ne laissait aucun subterfuge pour éviter le combat, Montesquieu, Espr. XXVIII, 26. Tous ces petits subterfuges [à propos des enregistrements au parlement, en 1753] compromettaient la dignité de la couronne, Voltaire, Hist. parl. LXVI.

HISTORIQUE

XIIe s. Que le temporel n'actemptast Au clergié, ne de fait ouvrast Contre luy par nul subtrefuge, Deschamps, Poés. mss. f° 466. Je dis toujours la verité, En plaidoyant devant les juges, Mes raisons, mes susterfuges, Deschamps, ib. f° 373.

XVIe s. Il court maintenant aux subterfuges de contre accusation, disant…, M. de Bellay, 493.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

SUBTERFUGE, s. m. (Gram.) moyen injuste & détourné dont on use pour échapper à la pénétration, à la justice, à la correction.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « subterfuge »

(Date à préciser) Du latin subterfugium, composé de subter (« par-dessous ») et de fugere (« fuir »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

(XVIe siècle) Du français subterfuge ou du latin subterfugium.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. subterfugium, de subter, par-dessous, et fugere, fuir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « subterfuge »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
subterfuge syptɛrfyʒ

Citations contenant le mot « subterfuge »

  • Le subterfuge a failli fonctionner… ou presque. Il était environ 18 heures, mercredi 29 juillet 2020, quand une cliente de ce supermarché à bas prix du quartier des Minimes, à Toulouse, passe la caisse, avec un caddie sacrément bien achalandé… , Toulouse. Elle fait plus de 400 euros de courses au supermarché et tente de s'enfuir sans payer | Actu Toulouse
  • Le diable est encore le meilleur subterfuge pour disculper Dieu. De Sigmund Freud / Malaise de la civilisation
  • Valérie Scattolin, représentante UNSA – HOP de Morlaix (Bretagne) dénonce un subterfuge de la société : "Sous prétexte de Covid ou d’écologie, on casse tout pour de nouveau déstabiliser. Ce qu’on peut supposer par la suite, c’est que dans deux ou trois ans on dise ‘non ça ne marche toujours pas’, et là il n’y a plus de Hop". "Pas d’annonce en revanche de la part de la direction, mais vendredi 31 juillet, un CSE extraordinaire devrait se tenir. On devrait alors en savoir plus sur les 1300 suppression d’emploi", conclue Chloé Giraud Franceinfo, Transport aérien : les salariés de Hop mobilisés
  • Pendant quelques heures le 15 juillet, des individus ont pris le contrôle de 45 comptes Twitter, dont plusieurs parmi les plus importants de la plateforme. Le but : soutirer des bitcoins aux utilisateurs crédules en leur promettant de doubler leur investissement en échange d’un transfert d’argent à une adresse. Un subterfuge qui a permis aux fraudeurs de faire main basse sur 150 000 dollars. L’actualité, Les leçons de l’attaque Twitter | L’actualité

Traductions du mot « subterfuge »

Langue Traduction
Anglais subterfuge
Espagnol subterfugio
Italien sotterfugio
Allemand täuschung
Chinois 托词
Arabe حيلة
Portugais subterfúgio
Russe отговорка
Japonais 策略
Basque subterfuge
Corse subterfuge
Source : Google Translate API

Synonymes de « subterfuge »

Source : synonymes de subterfuge sur lebonsynonyme.fr
Partager