La langue française

Envahissement

Sommaire

  • Définitions du mot envahissement
  • Étymologie de « envahissement »
  • Phonétique de « envahissement »
  • Évolution historique de l’usage du mot « envahissement »
  • Citations contenant le mot « envahissement »
  • Traductions du mot « envahissement »
  • Synonymes de « envahissement »
  • Antonymes de « envahissement »

Définitions du mot envahissement

Trésor de la Langue Française informatisé

ENVAHISSEMENT, subst. masc.

A.− Action d'envahir (un lieu, une propriété) par force ou par fraude; son résultat.
1. [Avec l'idée d'occupation matérielle]
a) Action d'envahir (un lieu, un territoire) par force armée. (Quasi-)synon. assaut, conquête, invasion, occupation.Dans les guerres de conquête ou d'envahissement ou pour des prétentions bien ou mal fondées, il y a toujours injustice d'un côté (Constant, Journaux,1804, p. 96).La fin du règne de Louis VII se passa à (...) défendre les provinces du Midi contre l'envahissement anglo-normand (Bainville, Hist. Fr.,t. 1, 1924, p. 62).Goiran, en verve de prophétie, prédit pour le XXIesiècle l'envahissement de l'Europe par les Jaunes, et l'avenir de la race blanche réduit au seul continent américain (Martin du G., Thib.,Épil., 1940, p. 926).
Rem. La docum. atteste envahition, subst. fém. Seigneur, Vierge Marie! s'écriait Françoise, ça ne leur suffit pas d'avoir conquéri la pauvre Belgique. Elle a assez souffert, celle-là, au moment de son envahition (Proust, Temps retr., 1922, p. 842).
b) [L'agent désigne un groupe de pers. ayant la force du nombre] Action de forcer (une propriété) pour la saccager ou pour s'en rendre maître. Le major Bouroche, voulant éviter l'envahissement du jardin et de l'ambulance, avait eu la précaution de faire placer deux factionnaires à la porte (Zola, Débâcle,1892, p. 382).C'est l'envahissement de toute la maison, le vacarme le plus brutal, puis le silence des soldats exténués (Barrès, Colline insp.,1913, p. 296).
c) P. anal. [L'agent désigne un micro-organisme pathogène] Action d'envahir (l'organisme). L'envahissement des tissus par les microbes (Carrel, L'Homme,1935, p. 312).
2. Vieilli. Usurpation (d'un bien). L'usure fédérale ou envahissement de moitié du territoire (Fourier, Nouv. monde industr.,1830, p. 81).
P. anal., mod. Expansion abusive. Cependant l'instinct pousse le commerce à l'envahissement; c'est un lionceau qui grandit et essaie ses forces (Fourier, Nouv. monde industr.,1830p. 16).Un envahissement (...) de zones, où, pour que la théorie accoutumée du commerce extérieur soit saine et sauve, devrait régner la concurrence est le fait de l'oligopole (Perroux, Écon. XXes.,1964, p. 58).
B.− P. ext. [Avec l'idée dominante de quantité] Action de se répandre dans ou sur (un lieu). (Quasi-)synon. assaut, débordement, déferlement, empiétement.
1. [En parlant d'une multitude hum., sans idée de force ou de fraude] Ces nefs immenses se sont trouvées trop étroites pour l'envahissement de la foule (Michelet, Introd. Hist. univ.,1831, p. 423).C'est l'inoubliable envahissement des gares, l'exode (Barrès, Cahiers,t. 11, 1914-17, p. 106).La vie moderne avec l'industrie, les villes et l'envahissement cosmopolite (Vidal de La Bl., Princ. géogr. hum.,1921, p. 87):
1. De tous les gargots, des bandes d'ouvriers sortaient; des gaillards barbus se poussaient d'une claque, jouaient comme des gamins, avec le tapage de leurs gros souliers ferrés, écorchant le pavé dans une glissade; d'autres, les deux mains au fond de leurs poches, fumaient d'un air réfléchi, les yeux au soleil, les paupières clignotantes. C'était un envahissement du trottoir, de la chaussée, des ruisseaux, un flot paresseux coulant des portes ouvertes, s'arrêtant au milieu des voitures... Zola, L'Assommoir,1877, p. 409.
2. [En parlant d'une multitude animale] C'est un envahissement d'êtres muets et quasi insoupçonnés : car les anguilles ne progressent que la nuit (Pesquidoux, Chez nous,1923, p. 64).Comment empêcher l'envahissement des blattes − ou cancrelats − ou cafards? (Gide, Journal,1938, p. 1296).
3. [En parlant d'une chose naturelle] Les envahissements de la mer sur les terres (Ac.1835-1932).Sur cette plaine horizontale l'envahissement des eaux devait être rapide (Verne, Enf. cap. Grant,t. 1, 1868, p. 210).Pour le sol, regarde l'envahissement de la matière végétale (Pesquidoux, Livre raison,1928, p. 191).On peut combattre efficacement l'envahissement par la vase des bassins et des chenaux (M. Benoist, Pettier, Transp. mar.,1961, p. 178).
P. anal. Ils connaissaient la brièveté du crépuscule sous cette latitude déjà élevée, et combien se fait vite cet envahissement de la nuit (Verne, Enf. cap. Grant,t. 3, 1868, p. 99).L'éphémère envahissement de la couleur, succédant à l'incolore domination du soleil (Psichari, Voy. centur.,1914, p. 96).Une lampe dans l'envahissement de l'aurore (Montherl., Pte Inf. Castille,1929, p. 639).
[Le corps étant considéré comme un lieu] C'était, à fleur de peau, mille chatouillements de graisse naissante, un lent envahissement de l'être entier (Zola, Ventre Paris,1873, p. 695).Ce venin amer dans la bouche, dont l'envahissement semblait donner aux joues la jaunisse quand il était en colère (Proust, Prisonn.,1922, p. 221).Quand les massages ne suffisent plus à réprimer l'envahissement de la graisse (Carrel, L'Homme,1935p. 212).
C.− Au fig.
1. [L'objet envahi est la pers.]
a) [Au physique] Atteinte globale (du corps ou d'une partie du corps). La mort serait (...) une chose douce (...) assez semblable à la prise de possession, à l'envahissement d'un corps par les anesthésiques, la morphine, le chloral (Goncourt, Journal,1885, p. 445).L'envahissement progressif de la sclérose (Nocard, Leclainche, Mal. microb. animaux,1896, p. 802).J'étais seul dans cette grande chambre, seul avec elle, assistant au solennel envahissement de la mort (Gide, Si le grain,1924, p. 611).
b) [Au moral] Emprise totale sur (les sentiments, les facultés de quelqu'un). Elle restait écrasée sous l'envahissement brutal des pensées de vengeance qui chassaient toute la bonté de sa vie (Zola, Th. Raquin,1867, p. 180).Laure avait assisté à ce déclin d'un être, à cet envahissement de l'intelligence par le désordre et la mort (Daniel-Rops, Mort,1934, p. 491):
2. Et c'est vrai que cette sorte de courage vous a des apparences de péché. Elle n'est pas qu'une forme de la curiosité de la vie, comme le goût du sacrifice n'est qu'une forme de la prodigalité de la vie; elle est l'envahissement de tout l'être par la tentation d'un acte... Montherlant, Le Songe,1922, p. 77.
2. [L'objet envahi est un domaine hum.] Empiètement. La paix de Westphalie ayant fixé les droits des différentes religions, elles ne craignent plus leurs envahissements mutuels (Staël, Allemagne,t. 5, 1810, p. 63).L'envahissement de la philosophie profane dans la théologie (Montalembert, Ste Élisabeth,1836, p. XVIII).
3. En partic.
a) Importance exagérée, abusive d'une chose. L'envahissement de la finance, qui n'est autre chose que l'égoïsme solidifié (Balzac, Cous. Bette,1846, p. 393).À défaut du bas peuple, il reste assez de bouches françaises pour que l'envahissement de l'argot ne puisse, de longtemps, être considéré comme un danger (Gourmont, Esthét. lang. fr.,1899, p. 119).En 1857 (...), Renan parle déjà de « l'envahissement du monde par l'immoralité, le charlatanisme et le léger » (Gide, Journal,1948, p. 321).
b) Atteinte morale. La folle manie d'administrer tout, de centraliser tout, qui, de nos jours, s'est emparée de certains gouvernements, est, de leur part, un envahissement des seules vraies libertés des peuples, et peut-être, à la longue, la plus dure des tyrannies (Lamennais, Religion,1825, p. 69).Un murmure étouffé de commérage et de complot, où il ne saisissait que des mots épars, des ordres donnés, des mesures prises, un envahissement de sa libre personnalité (Zola, Dr Pascal,1893, p. 99).
c) Atteinte de (l'intimité.) (Quasi-)synon. intrusion, invasion.Les envahissements de la familiarité française (Balzac, Splend. et mis.,1844, p. 293).Ces deux ou trois journées d'envahissement du domicile par les « fournisseurs spéciaux » (Larbaud, Journal,1935, p. 348).
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃vaismɑ ̃]. Ds Ac. 1694 puis 1798-1932. Étymol. et Hist. 1. Ca 1180 envaissement « attaque » (Jordan Fantosme, Chroniques, 659 ds Gdf. Compl.); 2. 1560 envahissement « action d'envahir » (ds FEW t. 4, p. 786b); 1694 (Ac.). Dér. du rad. du part. prés. de envahir*; suff. -(e)ment1*. Fréq. abs. littér. : xixes. : a) 343, b) 460; xxes. : a) 381, b) 233. Bbg. Gohin 1903, p. 313. − Matoré (G.). Proust linguiste. In : [Mél. Wartburg (W. von)]. Tübingen, 1968, t. 1, p. 290.

Wiktionnaire

Nom commun

envahissement \ɑ̃.va.is.mɑ̃\ masculin

  1. Action d’envahir.
    • Le véritable et profond caractère du Djehad fut, à son origine, d'être une guerre de propagande et d’envahissement. — (M. de Saint-Anthoine, Du Djehad ou de la Guerre sacrée des Musulmans, dans Journal des travaux de la Société française de statistique, vol.16 à 19, page 363, 1846)
    • Rien de sublime comme cet envahissement de la saison hivernale, de cette prise de possession des régions hyperboréennes par le froid de l'hiver! — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Les États-Unis ont hérité de l’Angleterre ce système d’envahissement et d’usurpation continuel qui est un des points les plus saillants du caractère britannique. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • Elles s'inspirent des ordonnances de nos rois dont les grands ministres, Choiseul et autres, ont dû tout comme les serviteurs de la République, lutter contre le pullulement et les envahissements du clergé régulier. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
    • Plus on a de compartiments étanches, moins le risque d’envahissement [du navire] est grand. — (Nouvel Obs, Pourquoi les bateaux coulent-ils ?, Morgane Bertrand, 22 février 2012.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ENVAHISSEMENT. n. m.
Action d'envahir. L'envahissement d'une province. Il a des projets d'envahissement. Par extension, Les envahissements de la mer sur les terres.

Littré (1872-1877)

ENVAHISSEMENT (an-va-i-se-man) s. m.
  • Action d'envahir. Il a des projets d'envahissement. L'envahissement de la Russie par Napoléon en 1812. Lui seul, de ses tributs soulageant la Bavière, à l'envahissement eût mis une barrière, Lemercier, Charlemagne III, 1.

    Par extension. Les envahissements de la mer sur les terres.

    Fig. Les envahissements du pouvoir.

HISTORIQUE

XIIIe s. Ceste armeure et ce pourpoint, C'est nostre garentissement Contre tout envaïssement [attaque], J. de Meung, Tr. 176.

XIVe s. Les envaïssements des enemis de nostre roiaume, Du Cange, invasibilis.

XVe s. En tant qu'il procede par maniere d'envayssement [attaque] de parolles et par la forme de reprendre, Chartier, p. 406, dans RAYNOUARD, Lexiq.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « envahissement »

 Composé de envahir, envahissant et -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Envahir ; provenç. envaziment, envaiment, embadiment.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « envahissement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
envahissement ɑ̃vaismɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « envahissement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « envahissement »

  • Il y a des bravoures opiniâtres et ignorées qui se défendent pied à pied dans l'ombre contre l'envahissement fatal des nécessités et des turpitudes. De Victor Hugo / Les Misérables
  • L’envahissement de la ville par quelques animaux sauvages est un phénomène assez ancien. Pour ce qui est des oiseaux, rares sont les espèces qui peuvent s’adapter au milieu urbain pur. Le goéland est l’une de ces exceptions. Les toits plats en ville sont favorables à leur nidification et les restes de nourriture et les ordures sont pour eux une source importante de nourriture facilement accessible. Zoom sur cette espèce bio-indicatrice, qui nous renseigne sur l’état de notre environnement. El Watan, Envahissement des goélands : La saleté fait rage | El Watan
  • L’envahissement du terrain par un supporter un peu trop à fond, qui tente de prendre une photo avec ses idoles pendant un match, ce sont des images qu’on est habitué à voir, mais pas quand le match a lieu à huis-clos. On jouait la 53e minute de la rencontre entre Majorque et Barcelone samedi quand, au milieu d’un stade vide, surgit un adolescent vêtu d’un maillot de l’Argentine floqué «Messi». Il prend d’abord une photo avec Jordi Alba, avant de se précipiter vers la star argentine puis d’être finalement évacué par les autorités. Sport24, Un supporter brise le huis-clos et entre sur la pelouse pendant Majorque-Barcelone - Scan Sport
  • Ces faits furent également marqués par l’envahissement d’une Poste où de nombreux fonctionnaires ont été assassinés. Var-Matin, Plusieurs hommages rendus dans le Var aux victimes du massacre d’Oran, 48 ans après - Var-Matin
  • Cette démarche est justifiée par un contrôle de la pandémie reconnu dans le monde entier, avec 22 décès pour 1533 cas recensés, puis un déconfinement mis en place dès le 8 juin. 
De plus, The New Zealand Herald parle d’un sentiment de « liberté retrouvée » pour la population, plusieurs clubs ayant incité les supporters à se rendre aux matchs en offrant des places à tarifs réduits ou encore en autorisant l’envahissement du terrain à la fin d’un match. , Rugby : Le coup d’envoi est déjà donné ! | lepetitjournal.com
  • Atténuer les souffrances psychologiques d’un patient en l’amenant à avoir une attitude positive face à cette maladie. En effet, le stress et les pensées négatives peuvent entraîner la vulnérabilité de l’organisme et le prédisposer à l’envahissement du coronavirus. Ceci parce que le stress peut entraîner la défaillance du système immunitaire et l’organisme est ainsi envahi. Autrement dit, il faut avoir une “positive attitude” face à la pandémie. Cameroon Radio Television, Christian BELA ZOMO : « Il faut avoir une "positive attitude" face à la pandémie »

Traductions du mot « envahissement »

Langue Traduction
Anglais invasion
Espagnol invasión
Italien invasione
Allemand invasion
Chinois 入侵
Arabe غزو
Portugais invasão
Russe вторжение
Japonais 侵入
Basque inbasioa
Corse invasione
Source : Google Translate API

Synonymes de « envahissement »

Source : synonymes de envahissement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « envahissement »

Partager