La langue française

Dérobade

Sommaire

  • Définitions du mot dérobade
  • Phonétique de « dérobade »
  • Évolution historique de l’usage du mot « dérobade »
  • Citations contenant le mot « dérobade »
  • Images d'illustration du mot « dérobade »
  • Traductions du mot « dérobade »
  • Synonymes de « dérobade »

Définitions du mot « dérobade »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉROBADE, subst. fém.

A.− [En parlant d'un cheval] Action de se dérober. Rolls, (...), avait mis des éperons et voulait me faire sauter un fossé trop large. À chaque dérobade, il m'éperonnait (Maurois, Ariel,1923, p. 5).
Au fig. Action de se soustraire à ce qui voudrait vous attirer ou vous retenir (appel, obligation, engagement) :
Plus sa poésie rallierait de cœurs, et plus il se sentirait appauvri; des êtres boiraient de cette eau dont il devait être seul à voir la source se tarir. Ce serait la raison de cette méfiance de soi, de cette dérobade à l'appel de Paris, ... Mauriac, Le Mystère Frontenac,1933, p. 152.
B.− Action de se soustraire aux regards. À la dérobade. Synon. de à la dérobée.Elle tournait à la dérobade les yeux vers la loge où trônait, (...) sa rivale (Gautier, Fracasse,1863, p. 267).Il alla même jusqu'à chiper à sa mère de l'huile de ricin et en à boire à la dérobade pour se punir (Aragon, Beaux Quart.,1936, p. 58).
Prononc. et Orth. : [deʀ ɔbad]. Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1. Fin xvies. a la derobade « à la dérobée » (Brantôme, Cap. estr., le marquis de Pescayre, [I, 189] ds Hug.), attest. isolée; repris au xixes. : 1863 (Gautier, loc. cit.; 2. 1900 équit. « action de se dérober (en parlant d'un cheval) » (Nouv. Lar. ill.); d'où 1905 fig. (Barrès, Service All., p. 159 : Au début, je pouvais, comme tant d'autres, le décliner, mais, une fois le contact pris, passer en France, c'était une dérobade). Dér. du rad. de dérober*; suff. -ade*. Fréq. abs. littér. : 27.

dérobade, -

Wiktionnaire

Nom commun

dérobade \de.ʁɔ.bad\ féminin

  1. Action de se dérober.
    • Ce cheval a fait une dérobade.
    • Ceux qui traitent la dérobade de lâcheté ne devaient pas reprocher à Abel de ne pas s’être enfui devant la provocation de Caïn, mais bien de n’avoir pas su se préparer à de tels affrontements. — (Richard Goulet, La philosophie de Moïse: essai de reconstitution d’un commentaire philosophique préphilonien du Pentateuque, 1987)
    • Marcel Drouin [...] me fit sentir l’incorrection [d’une telle démarche], et je la sentais bien de moi-même ; mais rien ne m’est plus difficile qu’un geste qui peut paraître une dérobade. — (André Gide, Journal 1889-1939, Bibliothèque de la Pléiade, Éditions Gallimard, 1951, page 327)
    • Cette réponse n’est qu’une dérobade.(Figuré)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉROBADE. n. f.
Action de se dérober. Ce cheval a fait une dérobade. Fig., Cette réponse n'est qu'une dérobade.

Phonétique du mot « dérobade »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dérobade derɔbad

Évolution historique de l’usage du mot « dérobade »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dérobade »

  • L'amour comme dérobade, l'étreinte comme ultime argument, la jouissance en points de suspension. De Amin Maalouf / Le Premier siècle après Béatrice
  • Une victoire électorale n’est jamais le fruit du hasard ni de la chance. Elle résulte de circonstances favorables mais aussi d’un travail acharné, d’une préparation pensée, calibrée. De Mathieu Klein on sait qu’il aura l’autorité sur sa majorité et la fermeté de décision que les temps exigent. On sait aussi que les Nancéiens ne toléreront aucune dérobade. Attendent-ils des miracles ? Pas sûr. Par contre, ils espèrent une vision, un cap, une politique qui rassemble et un mandat utile. La Semaine, Municipales à Nancy : la ville voulait s’extirper d’une époque
  • Céder ses parts dans la société en question n’est pas la bonne solution. Cela pourrait être considéré comme une simple dérobade. Pour faire amende honorable, le chef du gouvernement doit demander à son ministre de rompre le contrat de ladite société avec l’Etat. Espace Manager, Fakhfakh-conflit d’intérêts : Il faut mettre fin au contrat de la société avec l’Etat

Images d'illustration du mot « dérobade »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « dérobade »

Langue Traduction
Anglais evasion
Espagnol evasión
Italien evasione
Allemand ausweichen
Chinois 逃避
Arabe التهرب
Portugais evasão
Russe уклонение
Japonais 回避
Basque evasion
Corse evasione
Source : Google Translate API

Synonymes de « dérobade »

Source : synonymes de dérobade sur lebonsynonyme.fr
Partager