La langue française

Échappatoire

Définitions du mot « échappatoire »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉCHAPPATOIRE, subst. fém.

Subterfuge auquel on a recours pour échapper à une situation difficile. Chercher, trouver une échappatoire; se contenter d'une échappatoire. À propos, toi, mon cher L'Argentière, habile en subterfuges et en échappatoires, comment te tirerais-tu de cette perplexité? (Borel, Champavert,1833, p. 14).
P. ext. Moyen de se décharger de quelque chose :
Le commandant en second, jeune, mais usé, éreinté, a gardé ses habitudes de compagnonnage avec les femmes. Il lui en faut sous les yeux; c'est un excitant qui chatouille ses sens finis, en même temps qu'il est une échappatoire à sa verve lubrique. Goncourt, Journal,1856, p. 238.
Prononc. et Orth. : [eʃapatwa:ʀ]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1465 eschapatoire (Mathieu d'Escouchy, Chron., II, 285 ds Gdf.). Dér. du rad. de échapper*; suff. -(at)oire*. Fréq. abs. littér. : 56. Bbg. Gohin 1903, p. 230, 232.

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉCHAPPATOIRE, subst. fém.

Subterfuge auquel on a recours pour échapper à une situation difficile. Chercher, trouver une échappatoire; se contenter d'une échappatoire. À propos, toi, mon cher L'Argentière, habile en subterfuges et en échappatoires, comment te tirerais-tu de cette perplexité? (Borel, Champavert,1833, p. 14).
P. ext. Moyen de se décharger de quelque chose :
Le commandant en second, jeune, mais usé, éreinté, a gardé ses habitudes de compagnonnage avec les femmes. Il lui en faut sous les yeux; c'est un excitant qui chatouille ses sens finis, en même temps qu'il est une échappatoire à sa verve lubrique. Goncourt, Journal,1856, p. 238.
Prononc. et Orth. : [eʃapatwa:ʀ]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1465 eschapatoire (Mathieu d'Escouchy, Chron., II, 285 ds Gdf.). Dér. du rad. de échapper*; suff. -(at)oire*. Fréq. abs. littér. : 56. Bbg. Gohin 1903, p. 230, 232.

Wiktionnaire

Nom commun

échappatoire \e.ʃa.pa.twaʁ\ féminin

  1. Subterfuge, moyen habile pour se tirer d’embarras.
    • […] si on est repéré de loin et que l'on se trouve dans un endroit bordé de murs par exemple, ou bien en terrain découvert, il n’y a pas d’échappatoire possible et gare à la fouille !… — (André Courvoisier, Le Réseau Heckler : De Lyon à Londres, France-Empire, Paris, 1984, page 209)
    • Les chauffards vinrent rapidement à leur hauteur, les prirent en tenaille en les fracassant sur les côtés tandis que le troisième véhicule les bloquait par l'avant. Il n'y avait plus d’échappatoire possible […]. — (Annie Dedieu, La Croisée des chemins, Société des Écrivains, 2010, page 74)
  2. (Figuré) Moyen de se décharger de quelque chose.
    • L’Action ? dit-il, mais ce n’est qu’une échappatoire où nous pousse notre paresse fuyant devant l’effort que demande le Rêve. — (Jacques Spitz, La Croisière indécise, 1926)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉCHAPPATOIRE. n. f.
Subterfuge, moyen adroit et subtil pour se tirer d'embarras. Trouver une échappatoire. Il a ses échappatoires toutes prêtes.

Littré (1872-1877)

ÉCHAPPATOIRE (é-cha-pa-toi-r') s. f.
  • Excuse frivole, subterfuge pour s'échapper, pour sortir d'embarras. Honorable défaite ! heureuse échappatoire ! Encores derechef me la fallut-il boire, Régnier, Sat. VIII. Expliquer d'une manière qui lui laissât quelque échappatoire, Bossuet, Var. 4. Si nous les pressons de nous montrer une église de leur croyance, toujours visible, ils se préparent une échappatoire, Bossuet, ib. 15. Mme la duchesse se mit à appeler Mme de Chartres mignonne ; monsieur le sut, il en sentit le ridicule et l'échappatoire de l'appeler madame, et il éclata, Saint-Simon, 24, 15.

HISTORIQUE

XVe s. Quant au second point [l'esclave chrétien livré au soudan], Jacques Cueur dit qu'il ne savoit ni avoit sceu rien de son eschappatoire [fuite] ni de sa reddition, Math. de Coucy, Hist. de Charles VII, p. 692, dans LACURNE. Nenny, il soit à mort jugé ; Ce n'est rien qu'un eschapatore [la demande du baptême], Et pourroit faire pis encore Qu'oncques ne fist…, Hist. du Théâtre fr. t. IV, p. 371, dans LACURNE.

XVIe s. Ils repliqueront que … qui [ce qui] est un autre eschapatoire ramasse en l'eschole des sophistes, lequel est de nulle valeur, Lanoue, 75. Ce que d'autres objectent, que… est aussi bien une evasion eschappatoire, Calvin, Instit. 1070. Si elles [les plaies] s'empirent demain, demain nous y pourvoirons d'aultres eschappatoires, Montaigne, IV, 276.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « échappatoire »

(Date à préciser) Mot dérivé de échapper avec le suffixe -atoire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Échapper, avec la finale atoire, au lieu de oire, justifiée par le bas-latin excapatum, supin de excapare.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « échappatoire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
échappatoire eʃapatwar

Évolution historique de l’usage du mot « échappatoire »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « échappatoire »

  • Pourquoi le sexe occupe t-il tant notre esprit ? Parce qu’il est l’échappatoire suprême. C’est la voie ultime vers l’oublie de soi absolu. De Jiddu Krishnamurti / De l’amour et de la solitude
  • La magie des livres est une drogue, un sortilège, une échappatoire, aussi puissante, aussi envoûtante que le Pays imaginaire de Peter Pan. De Tatiana de Rosnay / Manderley for ever
  • Faire de l'humour est la meilleure échappatoire pour qui ne veut répondre. De Khalil Assala
  • L'horreur de l'homme pour la réalité lui a fait trouver ces trois échappatoires : l'ivresse, l'amour, le travail. De Edmond et Jules de Goncourt / Idées et sensations
  • L'espérance est une échappatoire, la joie une affirmation positive du maintenant et de l'ici. De Antoine Spire / Le Monde de l'éducation - Juillet - Août 2001
  • Bernanos nomma le mal à venir, quitte à encourir les huées des optimistes qui espéraient trouver encore je ne sais quelle échappatoire et remuer le vent plutôt que de constater les faits, ces optimistes dont Bernanos disait qu’ils s’appliquaient à voir le monde en rose pour mieux se dispenser d’avoir pitié des hommes et des malheurs qu’ils subissaient. De Lydie Salvayre / Pas pleurer
  • « Le basket sera une échappatoire pour moi – un endroit où je peux aller et ne pas me soucier de ce qui se passe autour » Basket USA, D’abord très réticent, Myles Turner voit finalement la « bulle » comme un échappatoire | Basket USA
  • Le travail, c'est son échappatoire, la seule issue que cette mère a trouvée à la douleur d'avoir perdu le 24 janvier 2018 son fils unique « de 4 ans et 4 mois ». Merkis était entré deux jours plus tôt au centre hospitalier intercommunal de Créteil (Chic) pour des maux de ventre. Une appendicite, a qui dégénéré en péritonite, et l'a emporté... leparisien.fr, Appendicites mortelles : une nouvelle famille accuse l’hôpital de Créteil - Le Parisien
  • L’immigration et les douanes (ICE) ont mis fin aux exceptions temporaires accordées aux étudiants étrangers au cours du semestre de printemps, laissant certains étudiants dont les écoles sont allées en ligne uniquement pour l’automne face au renvoi du pays – ou bloqués chez eux. L’échappatoire avait permis aux titulaires de visa d’étudiant non-immigrant de rester aux États-Unis tout en suivant des cours en ligne en raison de l’épidémie de coronavirus, ce qui a obligé les universités à fermer à court préavis, mais pendant que la pandémie persiste, les largesses de l’ICE ne le font pas. News 24, Les étudiants étrangers font face à des DÉPORTATIONS massives des États-Unis si leurs universités optent pour des cours en ligne uniquement - News 24
  • À sept ans, Butler découvre la boxe dans la cour de son école en se battant avec ses camarades. Il trouve alors dans la boxe un échappatoire, hors d’un quartier violent où règne la ségrégation. Car en filigrane se dessine tout un quartier, le South Side de Chicago, séparé du Nord, plus riche, par une autoroute presque infranchissable, un environnement dominé par les gangs, la pauvreté et les discriminations contre les Afro-Américains, composant l’extrême majorité de la population. André Hörmann le rencontre alors qu’il n’a que 12 ans et la tête remplie de rêves d’une grande carrière sportive. Malgré cela, le jeune boxer rejoint un groupe de jeunes délinquants et voit sa carrière sportive stoppée net alors qu’il est condamné à 18 ans pour cambriolage. Le documentariste suit alors le jeune homme qu’il filme dans un “boot camp”, l’alternative américaine à la prison pour les primo-délinquants : une sorte de camp d’entraînement militaire, permettant de ne pas passer par la case prison, mais inculquant une discipline inexorable par la voie de méthodes discutables. Symbole d’un système carcéral obscur et discriminant, Butler est exclu du programme 10 jours avant la fin de cette période de probation et forcé de passer quatre années en prison. Mais il est déterminé à ne pas se laisser abattre et à remonter sur le ring. Numéro Magazine, Ringside : l'envers de la boxe américaine

Traductions du mot « échappatoire »

Langue Traduction
Anglais loophole
Espagnol escapatoria
Italien scappatoia
Allemand schlupfloch
Chinois 漏洞
Arabe ثغرة
Portugais brecha
Russe лазейка
Japonais 抜け穴
Basque loophole
Corse lacuna
Source : Google Translate API

Synonymes de « échappatoire »

Source : synonymes de échappatoire sur lebonsynonyme.fr

Échappatoire

Retour au sommaire ➦

Partager