La langue française

Éviter

Sommaire

  • Définitions du mot éviter
  • Étymologie de « éviter »
  • Phonétique de « éviter »
  • Évolution historique de l’usage du mot « éviter »
  • Citations contenant le mot « éviter »
  • Traductions du mot « éviter »
  • Synonymes de « éviter »
  • Antonymes de « éviter »

Définitions du mot éviter

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉVITER, verbe.

A.− Emploi trans.
1. Éviter qqc.
a) Parer, esquiver. Éviter un coup. Tatius, qui voit venir le coup [de Romulus dans les Sabines de David], se baisse pour l'éviter (Gautier, Guide Louvre,1872, p. 7):
1. Et voici qu'avec une effroyable clameur du ciel et des eaux une montagne d'une blancheur éblouissante, haute de trois cents pieds, s'avance vers la cuve de pierre. Maël gouverne pour l'éviter; la barre se brise dans ses mains. France, Île ping.,1908, p. 35.
b) Se soustraire à, échapper à (une contrainte, une obligation). Éviter le service militaire, les rapports directs. La représentation commençait et j'eus de la peine à l'éviter (Giraudoux, Siegfried et Limous.,1922, p. 279).
Rem. 1. Cette construction peut être complétée par la prép. à + nom de pers. Éviter qqc. à qqn. Permettre à quelqu'un d'échapper à. Ce tour est auj. complètement passé dans la lang. Je serai encore disposée à lui éviter [au nouvel archevêque] de ces embarras dont il n'y a qu'une femme qui puisse se bien tirer (Mmede Chateaubriand, Mém. et lettres, 1847, p. 273). 2. La construction pronom. à sens réfl. se rencontre. S'éviter qqc. L'éviter à soi-même. Tous deux auraient voulu redescendre, s'éviter le malaise d'une promenade plus longue (Zola, Faute Abbé Mouret, 1875, p. 1386).
c) S'écarter de; ne pas fréquenter. Éviter les mauvais lieux. Elle [Félicité] ne sortait guère, afin d'éviter la boutique du brocanteur, où s'étalaient quelques-uns des anciens meubles (Flaub., Cœur simple,1877, p. 66).
d) Faire que quelque chose n'ait pas lieu.
[Le compl. d'obj. dir. est un subst.] Éviter la guerre, la faillite, telle rencontre, etc. Les Alliés sont partout sur la défensive. En Russie et en Lybie, les renforts arriveront-ils à temps pour éviter un désastre? (Green, Journal,1942, p. 229):
2. Les fusils seront au nombre de six à dix fusils au maximum sur une ligne à peu près rectiligne (pour éviter les accidents), dissimulés soit derrière une haie, une ligne d'arbres, soit dans une dépression de terrain, un fossé. Vidron, Chasse,1945, p. 27.
Éviter l'erreur. Ne pas tomber dans l'erreur :
3. Régler sa vie conformément à la raison, éviter l'erreur, ne point s'engager dans des entreprises inexécutables, se procurer une existence douce et assurée, reconnaître la simplicité des lois de l'univers et arriver à quelques vues de théologie naturelle, voilà pour les Anglais qui pensent le but souverain de la science. Renan, Avenir sc.,1890, p. 22.
[Le compl. d'obj. dir. est un inf. ou une complétive] Ils n'avaient pu éviter de s'asseoir l'un vis-à-vis de l'autre (Martin du G., Thib.,Belle saison, 1923, p. 1044):
4. Pour plus de précautions, l'ensemble du réacteur et de ses circuits annexes est enfermé dans une sphère en acier de soixante mètres de diamètre en légère dépression, de façon à éviter que des poussières ou des gaz radioactifs puissent s'échapper dans la campagne environnante en cas d'accident. Goldschmidt, Avent. atom.,1962, p. 212.
Emploi pronom. à sens passif. Une oppression accélérante qui ne s'évite pas (Valéry, Corresp.[avec Gide], 1903, p. 398).
Rem. Éviter + subst. déterminé + de suivi d'un subst. Dans cet énoncé, éviter n'a qu'une valeur négative. Le contenu verbal est tiré du subst. déterminé. Éviter l'emploi de = « ne pas employer de »; éviter un abus excessif de tabac = « ne pas abuser excessivement de tabac. » En ce qui concerne les joints pour les tuyauteries ou leur raccordement, éviter l'emploi d'amiante ou de caoutchouc (Ambroise, Monteur mécan., 1949, p. 48).
2. Éviter qqc. ou qqn.Passer à côté, ne pas toucher. Éviter un piéton, un véhicule à l'arrêt. Coudoyés, évitant un étalage, un réverbère, ou le dos considérable d'une marchande des quatre saisons, ils rient tout seuls aux boutades du citoyen Pataud (Romains, Hommes bonne vol.,1932, p. 26).
3. Éviter qqn.Faire en sorte de ne pas rencontrer quelqu'un. Gérard pensa qu'il avait mal agi en évitant son ami depuis deux mois; mais à tout prix, il ne voulait plus entendre parler de Mariette (Champfl., Avent. de MlleMariette,1853, p. 292).
Emploi pronom. réciproque. Se détourner l'un de l'autre. Quand on voyait l'un, on était sûr de découvrir bientôt l'autre. Pourtant ils ne se recherchaient point, ils s'évitaient plutôt (France, Vie littér.,1890, p. 69).
B.− Emploi intrans. MAR. [Pour un navire] Changer de cap au mouillage sous l'effet du vent ou de la marée. Le Formose évite sur son ancre et nous virons imperceptiblement de bord (Cendrars, Du monde entier,1957, p. 203).
Rem. On rencontre dans la docum. a) Évité, ée, part. passé adj., mus. Le mouvement de l'accord de septième de dominante, montant d'une quarte ou descendant d'une quinte sur un autre accord de septième de dominante, constitue la cadence évitée (F. Bazin, Harm., 1857, p. 82). b) Éviteur, subst. masc. Éviteurs de pavés (Musset, Le Temps, 1831, p. 42).
Prononc. et Orth. : [evite], (j')évite [evit]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1324 « se garder de » (Les Métiers et corporations de la ville de Paris, III, 327 ds Quem. DDL t. 3 : et eviter et obvier à toutes malefaçons); 2. 1459 trans. « fuir quelque chose » (A.N. J.J. 188, fo65 vods Gdf. Compl. : Pour eviter debat en faveur de son dit cousin). Empr. au lat. class. evitare « éviter, fuir ». Fréq. abs. littér. : 5 469. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 6 960, b) 7 251; xxes. : a) 7 448, b) 8 950.
DÉR.
Évitable, adj.Qui peut être évité. a) Qui peut ne pas avoir lieu. Je crois la guerre peu évitable maintenant, soit que le gouvernement la veuille, soit qu'il y soit entraîné par l'opinion publique (Tocqueville, Corresp.[avec Reeve], 1840, p. 61).b) À quoi l'on peut échapper. Dites-moi par exemple si vous croyez que l'amour est supportable − et comment; ou évitable − et comment; ou désirable enfin (Gide, Corresp.[avec Valéry], 1891, p. 54). [evitabl̥]. Ds Ac. 1694-1932. 1reattest. 1440-42 (Lefranc, Champ. des Dam., Ars. 3121 1481 fo45b); du rad. de éviter, suff. -able*. Fréq. abs. littér. : 29.
BBG. − Arveiller (R.). Fr. mod. 1974, t. 42, p. 276. − Gohin 1903, p. 307 (s.v. évitable).Grevisse (M.). Quelle prép.? Paris-Gembloux 1977, p. 45. − La Landelle (G. de). Le Lang. des marins. Paris, 1859, pp. 297-298. − Thérive 1929, t. 1, p. 102.

Wiktionnaire

Verbe

éviter \e.vi.te\ transitif ou intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Échapper, se soustraire à quelque chose de nuisible, de désagréable.
    • Dans les sols légers et perméables la potasse sera fournie sous forme de kaïnite. Dans les sols argileux, il faut éviter de l'employer. — (René Lafon, La culture du blé dans l'arrondissement de Barbezieux avec une étude de sols de l'arrondissement, Barbezieux : Imprimerie Émile Venthenat, 1913, page 28)
    • Je suivis une route en zigzags qui devaient me faire éviter tous les dangers. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Par mesure de précaution recommandée par l'Administration pour attirer l'attention et éviter des erreurs, la plupart dés raticides scillitiques spécialisés sont conditionnés en vert ou en rouge et portent la mention : « Dangereux » […]. — (Revue de médecine vétérinaire, Écoles nationales vétérinaires de Lyon et de Toulouse, 1936, volume 88, page 414)
    • On verse sur le tas ou dans le composteur tous les déchets végétaux du jardin en évitant le branchage d'un trop gros diamètre. — (Alain Baraton, Mes trucs et astuces de jardinier, Éditions Flammarion, 2014)
    • Évitez de « coincer » un pot dans un cache-pot étroit et profond, car l'eau d’arrosage risque de s’accumuler au fond sans que vous vous en rendiez compte. — (Odile Koenig, Encyclopédie visuelle des plantes d'intérieur, Éditions Artémis, 2005, page 47)
    • (Par extension)Les négociants en ânes qui vivaient hors de chez eux à longueur de temps et étaient absents huit à neuf mois dans l'année ne pouvaient éviter d'avoir une maîtresse quelque part. — (Liu Zhenyun , En un mot comme en mille, traduit du chinois par Isabelle Bijon & Wang Jiann-Yuh, Éditions Gallimard, 2013, chap. 2)
  2. (Marine) (Intransitif) Tourner autour de son ancre au changement de vent ou de marée, en parlant d’un navire.
    • Éviter au vent, à la marée.
    • Ce vaisseau évite.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉVITER. v. tr.
Échapper, se soustraire à quelque chose de nuisible, de désagréable. Éviter les périls. Éviter un piège. Éviter un coup. Le pilote a heureusement évité ces écueils. Éviter le combat. Éviter les occasions. Éviter la rencontre de quelqu'un, ou Éviter quelqu'un. Éviter un malheur. Ce n'est pas résoudre la difficulté, ce n'est que l'éviter. En écrivant il faut éviter les mauvaises constructions. Éviter les regards de quelqu'un. Éviter de voir quelqu'un, de parler à quelqu'un. Évitez qu'il ne vous parle. Ils s'évitent l'un l'autre. Elles se sont évitées. Il se dit intransitivement, en termes de Marine, d'un Navire qui tourne autour de son ancre au changement de vent ou de marée. Éviter au vent. Éviter à la marée. Absolument, Ce vaisseau évite.

Littré (1872-1877)

ÉVITER (é-vi-té) v. a.
  • 1Se détourner de personnes ou d'objets, dont la rencontre est désagréable ou nuisible. Seigneur, depuis six mois je l'évite et je l'aime, Racine, Phèdre, IV, 2. Un songe (me devrais-je inquiéter d'un songe ?) Entretient dans mon cœur un ennui qui le ronge ; Je l'évite partout, partout il me poursuit, Racine, Ath. II, 5. Évite un malheureux, abandonne un coupable, Racine, Andr. III, 3. De combien de soupirs interrompant le cours, Ai-je évité vos yeux que je cherchais toujours ? Racine, Brit. III, 8. Ce qui me désespère, c'est que je n'y vois point de remède ; car la comtesse m'évite, Marivaux, l'Heur. stratag. I, 3.

    Dans le style élevé, il se dit aussi des choses. Ses yeux qui vainement voulaient vous éviter, Racine, Phèd. II, 1. Ne cherche point la mort qui voulait t'éviter, Voltaire, Alz. II, 4.

  • 2Échapper à. Éviter la prison. On ne peut éviter sa destinée. Éviter un danger. La vertu la plus ferme évite les hasards ; Qui s'expose au péril veut bien trouver sa perte, Corneille, Poly. Il, 4.

    Ne pas donner lieu. Eviter une querelle.

    Avec de et l'infinitif. Un vers était trop faible, et vous le rendez dur ; J'évite d'être long et je deviens obscur, Boileau, Art p. I. Il évite uniquement de donner dans le sens des autres et d'être de l'avis de quelqu'un, La Bruyère, V. Duclos, ami sûr, homme vrai, mais circonspect, et qui faisait cas de ce livre, évita de m'en parler par écrit, Rousseau, Confess. X.

    Avec que et le subjonctif. J'évitais qu'il ne m'en parlât.

    On pourrait aussi supprimer ne : J'évitais qu'il m'en parlât.

  • 3 Terme de musique. Éviter une cadence, passer brusquement, dans une note de cadence, à un accord différent de celui qu'elle annonçait ; ajouter à cet accord final une dissonance pour faire transition.
  • 4 V. n. Terme de marine. Un vaisseau a évité, lorsqu'il a changé bout pour bout, à la longueur de son câble, sans qu'il ait levé ses ancres.

    Éviter à la marée, présenter l'avant au courant de la mer, à la longueur des amarres.

    Éviter au vent, présenter l'avant au lieu d'où le vent vient.

  • 5S'éviter, v. réfl. Se détourner l'un de l'autre. Pour Valère et Cléon, quoique je sois bien sûre Qu'ils se connaissent fort, ils s'évitent tous deux, Gresset, Méchant, IV, 1.

    S'éviter, faire effort pour perdre souvenir de soi-même. Possédé d'un ennui qu'il ne saurait dompter, Il craint d'être à soi-même et cherche à s'éviter, Boileau, Épît. v. M'étant imposé la loi de courir le monde et de m'éviter moi-même, Voltaire, Princesse de Bab. 8.

    Être évité. C'est un inconvénient, une dépense, qui peut s'éviter.

REMARQUE

Peut-on dire éviter quelque chose à quelqu'un ? On le trouve dans de bons auteurs : Elle venait lui demander… de lui éviter une place dont je ne voulais point [pour elle], Saint-Simon, t. VIII, p. 254, édit. CHÉRUEL. Son exemple me dirigeait et m'a peut-être évité bien des faux pas, Marivaux, Paysan parv. part. 7. Le lapin évite par là à ses petits les inconvénients du bas âge, Buffon, Lapin. Je veux vous éviter l'ennui de trouver cet homme maussade, Marmontel, dans LAVEAUX. Néanmoins il ne paraît pas qu'éviter puisse avoir un régime indirect ; nous évitons quelque chose, mais nous ne l'évitons pas à quelqu'un ; nous ne pouvons que le lui faire éviter. C'est épargner qu'il faut employer en ce cas. Ce qui rend l'emploi d'éviter impossible, c'est qu'il n'a pas de régime indirect, et que, si on lui en donne un (comme on fait avec quelques verbes, par exemple : achetez-moi un livre, cherchez-moi un logement), ce régime indirect équivaut à pour ; ce qui n'a pas de sens dans éviter à quelqu'un quelque chose. Cette locution vicieuse paraît être née au commencement du XVIIIe siècle.

HISTORIQUE

XVe s. Eviter aux inconvenients, Gloss. de l'histoire de Paris, dans LACURNE.

XVIe s. Pour eviter aux inconvenients, je vous prie, veuillez faire le vouloir du roy, Marguerite de Navarre, Lett. 141. À fin que nous sçachions ce que nous devons suivre ou appeter, et qu'il nous faut fuir et eviter, Amyot, Préf. IV, 28. Combien qu'ils gouvernassent fort moderéement, ils ne peurent eviter qu'ils ne tombassent en soupçons et murmures du peuple, Amyot, Numa, 4. Evitant toutes compagnies, il se tenait ès plus solitaires et plus esgarez endroits des champs, Amyot, Timol. 7.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ÉVITER. Ajoutez :
6S'éviter, se dit quelquefois pour éviter, neutre, en termes de marine. Pour s'orienter dans l'axe de la grande écluse, il faut que ces steamers s'évitent à l'aide d'une garde montante frappée sur le quai, en face de la tente des transatlantiques allemands, Journ. offic. 21 déc. 1873, p. 7991, 2e col. Le Colorado, qui était entré le premier, était resté mouillé sur son ancre, sur laquelle il s'évitait pour entrer au bassin, lorsque l'Assomption arriva à son tour, ib. 19 déc. 1873, p. 7926, 3e col.

REMARQUE

Ajoutez : Il est dit à la fin de la Remarque que la locution vicieuse : éviter quelque chose à quelqu'un, paraît avoir pris naissance au commencement du XVIIIe siècle. En voici des exemples plus anciens : S'il avait vu qu'elle eût eu quelque aversion pour lui, il se serait évité la honte d'un refus si solennel, Furetière, Roman bourg. 1. Je voudrais vous pouvoir éviter cet embarras (1693), Boislisle, Corresp. contrôl. génér. p. 345.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « éviter »

(Siècle à préciser) Du latin evitare.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. et espagn. evitar ; ital. evitare ; du latin evitare, d'une racine vit, qui se trouve dans in-vitare et dans le simple vitare. Éviter a été d'abord neutre, et il était resté neutre dans cette ancienne phrase de palais : éviter aux frais.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « éviter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
éviter evite

Évolution historique de l’usage du mot « éviter »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « éviter »

  • On ne doit jamais laisser se produire un désordre pour éviter une guerre ; car on ne l'évite jamais, on la retarde à son désavantage. De Nicolas Machiavel / Le prince
  • Le caractère de l'esprit juste, c'est d'éviter l'erreur en évitant de porter des jugements. De Etienne de Condillac / L'Art d'écrire
  • Il y a de la superstition à éviter la superstition. De Francis Bacon / Essais
  • Gare en fuyant le scorpion à éviter la morsure du cobra. De Proverbe sanskrit
  • Si c'est un destin inévitable, pourquoi vouloir l'éviter ? De Solon
  • Chloé Hecketsweiler : L’objectif de l’exécutif est d’éviter à tout prix un nouveau confinement généralisé. En revanche, des mesures de confinement ciblé sont envisagées : pour certains territoires ou certaines populations. Le Monde.fr, Coronavirus : « L’objectif est d’éviter à tout prix un nouveau confinement généralisé »
  • Il existe quelques indicateurs à connaître pour vous éviter de tomber sur un service qui n’est pas ce qu’il prétend être. CNET France, Les pièges à éviter pour choisir un bon VPN - CNET France
  • Faire ses courses en période de canicule n’est pas toujours chose facile. Découvrez quels sont les aliments à proscrire pour éviter la fatigue et la déshydratation. Femme Actuelle, Canicule : les aliments à éviter absolument quand il fait chaud : Femme Actuelle Le MAG
  • La crise sanitaire actuelle a démontré l’importance d’évoluer vers une société plus résiliente, plus juste, tout en préservant notre capital environnemental. Il importe de quantifier la performance d’une économie par la mesure selon laquelle nos besoins réels sont satisfaits sans dépasser le plafond écologique de notre planète. La circularité de l’économie, l’économie de la vie, c’est tout le contraire de ce que certains aveugles et/ou sourds appellent la décroissance. Bien au contraire, c’est éviter de creuser une dette écologique et de la laisser lâchement aux générations futures. Le Soir Plus, «Eviter de creuser une dette écologique» - Le Soir Plus
  • Face à la persistance de la pandémie de Covid-19, le patron de la compagnie américaine Delta Airlines est resté très prudent jeudi sur la reprise des vols tout en souhaitant éviter le plus possible des licenciements secs. Le Figaro.fr, Transport aérien: Delta très prudent sur la reprise mais veut éviter les licenciements

Traductions du mot « éviter »

Langue Traduction
Anglais to avoid
Espagnol para evitar
Italien evitare
Allemand vermeiden
Chinois 避免
Arabe لتجنب
Portugais evitar
Russe избегать
Japonais 避けるために
Basque saihestu
Corse evità
Source : Google Translate API

Synonymes de « éviter »

Source : synonymes de éviter sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « éviter »

Partager