La langue française

Emboutir

Sommaire

  • Définitions du mot emboutir
  • Étymologie de « emboutir »
  • Phonétique de « emboutir »
  • Évolution historique de l’usage du mot « emboutir »
  • Citations contenant le mot « emboutir »
  • Traductions du mot « emboutir »
  • Synonymes de « emboutir »
  • Antonymes de « emboutir »

Définitions du mot emboutir

Trésor de la Langue Française informatisé

EMBOUTIR, verbe trans.

A.− TECHNOL. Travailler une plaque de métal en la martelant ou en la comprimant pour la courber, l'arrondir. Emboutir du fer-blanc, du cuivre; machine à emboutir. L'art délicat de confectionner des gamelles (...) avec quelques boîtes de conserve dessoudées, aplaties, puis assemblées, embouties et rendues étanches à coups de maillet (Ambrière, Gdes vac.,1946, p. 308):
1. [les] énormes presses à emboutir qui équipent maintenant les ateliers de carrosserie et, d'un seul coup, forment à la fois deux ailes ou un panneau entier de caisse. Tinard, L'Automob.,1951, p. 336.
Spéc. Travailler au marteau ou au repoussoir un métal pour y former le relief d'une empreinte. Emboutir l'argent (Lar. 19e).
P. ext. Revêtir de métal un ornement architectural en bois pour le protéger de l'humidité. Emboutir une corniche, une moulure (DG).
B.− P. anal., fam. Défoncer par un choc accidentel. Emboutir un camion, une devanture, un mur :
2. − Arrêtez, cria-t-elle. Au voleur! À l'aide! − Mais descendez donc! Comment voulez-vous que j'arrête : je me ferais emboutir. Sartre, La Mort dans l'âme,1949, p. 20.
Emploi pronom. réfl. Aller s'emboutir avec sa voiture contre un arbre (Rob.).
AVIAT., emploi abs. Atterrir en heurtant le sol avec la seule partie avant du train d'atterrissage. Au risque d'emboutir, il atterrirait n'importe où (Saint-Exup., Vol nuit,1931, p. 123).
Rem. On rencontre ds la docum. l'adj. emboutible appliqué à une pompe à vélo. Mon oncle Edouard eut la bonne fortune de faire un jour sa [d'un inventeur] connaissance... Toujours à propos de son système pour l'obtention d'un brevet, (...) pour tous genres de pompes à vélos... pliables, emboutibles, souples ou réversibles (Céline, Mort à crédit, 1936, p. 399).
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃buti:ʀ]. Ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1. Ca 1390 embouti « orné de relief » (Marché d'un retable à Cabestany. Arch. des Soc. sav., Carton des Pyrénées-Orient. ds Gay); 1611 emboutir (Cotgr.); 2. 1458 enboti « formant saillie » (Habits des gens de guerre, B.N. 1997, fo71 rods Gdf. Compl.) : teste [de clous] enbotie; 1611 emboutir (Cotgr.); 3. 1564 emboutir « garnir le bout » (Paré, Œuvres, éd. J.-F. Malgaigne, livre 16, chap. 27, t. 2, p. 576); 1694 emboutir « revêtir d'une garniture métallique » (Corneille); 4. 1907 emboutir « défoncer, endommager » (Rivière, Corresp. [avec Alain-Fournier], p. 236). Dér. de bout* « extrémité » et « coup »; préf. em- (en-*); dés. -ir. Fréq. abs. littér. : 11.
DÉR. 1.
Emboutissage, subst. masc.a) Technol. Action d'emboutir et résultat de cette action (cf. emboutir A).Emboutissage à la main, mécanique (Rob.). b) [Correspond à emboutir B] Action de défoncer par un choc violent et résultat de cette action. J'ai conduit moi aussi et m'en suis bien tiré. (...) Il paraît que Pierre a été excellent et s'est tiré le mieux possible de son emboutissage (Alain-Fournier, Corresp. [avec Rivière], 1907, p. 237). [ɑ ̃butisa:ʒ]. Ds Ac. 1932. 1reattest. 1856 (La Châtre d'apr. FEW t. 15, 1, p. 222a); 1864 (Littré); du rad. du part. prés. de emboutir, suff. -age*. Fréq. abs. littér. : 1.
2.
Emboutisseur, subst. masc.a) Technol. Ouvrier qui pratique l'emboutissage. b) [Correspond à emboutir B] Celui qui emboutit. Alors quoi, on sait plus conduire, dit l'embouti descendu de son siège pour venir échanger quelques injures bourdonnantes avec son emboutisseur (Queneau, Zazie,1959, p. 148). [ɑ ̃butisœ:ʀ]. 1838 « ouvrier qui emboutit » (Ac. Compl. 1842); du rad. du part. prés. de emboutir, suff. -eur2*.
BBG. − Quem. 2es. t. 1 1970; t. 2 1971 (s.v. emboutissage).- Termes techn. fr. 1972, p. 47 (s.v. emboutissage).

Wiktionnaire

Verbe

emboutir \ɑ̃.bu.tiʁ\ transitif 2e groupe (voir la conjugaison)

  1. (Arts) Rendre convexe, rendre bombé une plaque, par emboutissage.
    1. (Fontainerie) Bomber un morceau de plomb et le rendre convexe d’un côté et concave de l’autre.
  2. (Arts) Travailler au marteau ou au repoussoir une plaque de métal pour l’arrondir, y former le relief d’une empreinte.
    • Emboutir une casserole.
    • Emboutir du zinc, de la tôle, du fer-blanc, du cuivre.
  3. (Arts) Travailler l'argent sur une machine nommée étampe.
  4. (Architecture) Revêtir un ornement de bois avec du plomb étamé, pour le préserver de la détérioration.
  5. (Familier) Endommager par une collision, heurter violemment.
    • Il a embouti la bagnole qui était devant lui.
  6. (Pronominal) Le vent et la sécheresse avaient tout chargé d’électricité. Les hommes sautillaient nerveusement, s’interpellaient, se heurtaient et quelquefois sur la chaussée noire deux autos s’emboutissaient en faisant de grands bruits de ferraille et de klaxon coincé. — (Jean-Marie Gustave Le Clézio, Lullaby, 1978, collection Folio Junior, pages 59-60)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

EMBOUTIR. v. tr.
T. d'Arts. Travailler au marteau ou au repoussoir une plaque de métal pour l'arrondir, y former le relief d'une empreinte. Emboutir une casserole. Emboutir du zinc, de la tôle, du fer-blanc, du cuivre. On l'emploie quelquefois dans le sens d'EMBOUTER.

Littré (1872-1877)

EMBOUTIR (an-bou-tir) v. a.
  • 1Travailler une plaque de métal au marteau et sur une enclume, de manière à la rendre concave d'un côté et convexe de l'autre, comme une bassine, une casserole, etc.

    Former et travailler l'argent sur une petite machine qu'on appelle étampe.

  • 2 Terme d'architecture. Former des ornements en tôle, au marteau et au repoussoir.

    Revêtir d'une garniture métallique une corniche, une moulure, etc. pour la garantir.

HISTORIQUE

XVIe s. Il faut qu'à l'endroit qu'elles toucheront lesdites carnosités, elles [les chandelles, bougies chirurgicales] soient formées et embouties de la composition qui s'en suit, Paré, XVI, 27.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

EMBOUTIR. (Chauderonn.) Voyez Amboutir.

Emboutir, en terme de Boutonnier, c’est l’action de creuser une calotte de quelque métal qu’elle soit, en la mettant sur un tas (voyez Tas), & en frappant sur une bouterolle (voyez Bouterolle), pour donner aux calottes la profondeur nécessaire, & y graver le dessein du tas.

Emboutir, terme de Ferblantier ; c’est faire prendre à un morceau de fer-blanc, taillé en rond, la forme d’une demi-boule, comme, par exemple, les couvercles des caffetieres, des lampes, des poivrieres, &c. ce qui se fait en frappant avec les marteaux propres aux différens ouvrages (voyez les figures, Planc. du Ferblantier). Le premier est un marteau à emboutir ; le second, le marteau à emboutir en boudin ; le troisieme, le marteau à emboutir en pointe de diamant.

Emboutir, (Orfév.) c’est enfoncer au marteau ou à la bouterolle, dans des dés de bois, de fer, ou de cuivre, les pieces d’orfévrerie destinées à la retrainte, ou qui doivent avoir une forme convexe ou concave.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « emboutir »

Dérivé de bout « extrémité » et « coup » avec le préfixe em- (→ voir en-) et la désinence -ir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Embout.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « emboutir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
emboutir ɑ̃butir

Évolution historique de l’usage du mot « emboutir »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « emboutir »

  • Une administration n’est pas conçue pour résoudre des problèmes neufs. Si dans une machine à emboutir, on introduit des pièces de bois, il n’en sortira point des meubles. De Antoine de Saint-Exupéry / Pilote de guerre
  • Le segment des services publics est principalement stimulé par laugmentation des incitations financières et des soutiens réglementaires des gouvernements à léchelle mondiale. Les denrées Machine à emboutir actuelles sont principalement affectées par la pandémie de COVID-19. La plupart des projets en Chine, aux États-Unis, en Allemagne et en Corée du Sud sont retardés, et les entreprises sont confrontées à des problèmes opérationnels à court terme en raison des contraintes de la chaîne dapprovisionnement et du manque daccès au site en raison de lépidémie de COVID-19. LAsie-Pacifique devrait être fortement affectée par la propagation du COVID-19 en raison de leffet de la pandémie en Chine, au Japon et en Inde. La Chine est le centre épique de cette maladie mortelle. La Chine est un pays majeur en termes dindustrie chimique. Thesneaklife, Marché mondial des Machine à emboutir 2020 Diverses industries manufacturières: Talurit, Comtech North America, SAHM SPLICE GmbH, FENN, Loos and Company – Thesneaklife
  • « Le marché Machine à emboutir mondial croît à un TCAC élevé au cours de la période de prévision 2020-2026. L’intérêt croissant des particuliers pour cette industrie est la principale raison de l’expansion de ce marché. Selon le Rapport, le marché Machine à emboutir devrait croître à un TCAC de xx % au cours de la période de prévision (2019-2027) et dépasser une valeur de XX USD d’ici la fin de 2027. » Thesneaklife, Marché mondial des équipements pour machines 2020 – Impact du COVID-19, analyse de la croissance future et défis | Talurit, SAHM SPLICE GmbH, FENN, Comtech Amérique du Nord, Loos and Company – Thesneaklife
  • « Le marché Machine à emboutir les feuilles mondial croît à un TCAC élevé au cours de la période de prévision 2020-2026. L’intérêt croissant des particuliers pour cette industrie est la principale raison de l’expansion de ce marché. Selon le Rapport, le marché Machine à emboutir les feuilles devrait croître à un TCAC de xx % au cours de la période de prévision (2019-2027) et dépasser une valeur de XX USD d’ici la fin de 2027. » Thesneaklife, Impact du marché Machine à emboutir les feuilles mondial de Covid-19 (2020 à 2027) | BOBST, Gietz, IIJIMA MFG., KURZ, Grafisk Maskinfabrik – Thesneaklife
  • Elle va alors emboutir une Peugeot 308 en stationnement régulier et l’envoie percuter un poteau de signalisation. De son côté, la Kia termine sa course sur le toit, au milieu de la chaussée. sudinfo.be, Elle emboutit une voiture stationnée à Dison et termine sur le toit
  • Alors qu’il cédait la priorité de droite sur une route de campagne du côté de Gesves, Emmanuel s’est fait emboutir par un autre véhicule. Aujourd’hui, il partage ces images pour sensibiliser. sudinfo.be, La voiture d’Emmanuel emboutie alors qu’il cédait la priorité à Gesves: «Si j’avais pu réagir, c’est la dame que j’ai laissée passer qui y restait»
  • Au bout d'une folle chevauchée, il vient d'emboutir plusieurs voitures garées sur le bord de la route, rue Amiral-de-Grasse. Sans ralentir sa course, le camion s'engouffre sur l'avenue Thiers, endommage quelques véhicules au passage, puis percute un scooter qui tentait de le prendre en chasse. Nice-Matin, Un camion fonce à toute allure en centre-ville, frayeur à Nice - Nice-Matin
  • Deux véhicules utilitaires se sont percutés, avant que deux voitures ne viennent à leur tour les emboutir. Dans ces quatre véhicules se trouvaient au total sept personnes. , À Caen et Éterville : une moto renversée, et deux blessés dans un carambolage | Liberté Caen

Traductions du mot « emboutir »

Langue Traduction
Anglais stamp
Espagnol sello
Italien francobollo
Allemand stempel
Chinois 邮票
Arabe ختم
Portugais carimbo
Russe печать
Japonais 切手
Basque zigilua
Corse bolla
Source : Google Translate API

Synonymes de « emboutir »

Source : synonymes de emboutir sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « emboutir »

Partager