La langue française

Empressement

Définitions du mot « empressement »

Trésor de la Langue Française informatisé

EMPRESSEMENT, subst. masc.

A.− Au sing.
1.
a) Zèle attentif, soin diligent et vif. Manifester, montrer, témoigner beaucoup, peu, trop d'empressement autour, auprès de qqn. [Maurice] s'informa de sa santé avec l'empressement d'un fils (Gozlan, Notaire,1836, p. 47).Envers tous, son empressement était tel qu'il en devenait obséquieux (Billy, Introïbo,1939, p. 54):
1. L'empressement qu'elle mettait à nous être agréable, et comme elle disait, à « faciliter les choses », était si épais que nous restions le plus souvent, Alissa et moi, contraints et quasi muets devant elle. Gide, La Porte étroite,1909, p. 514.
b) Enthousiasme. Accepter qqc. avec empressement; accueillir, recevoir qqn avec empressement. Il accepta avec empressement (Jouy, Hermite,t. 3, 1813, p. 260).Il (...) brisa le cachet avec un empressement qui lui eût semblé bien impossible quelques jours auparavant (Stendhal, Rouge et Noir,1830, p. 409).Le capitaine se rendait à ces petites soirées provinciales avec le même empressement qu'il eût mis à se rendre chez le dentiste (Courteline, Train de 8 h 47,1888, 1repart., 5, p. 57).
2. P. ext. Vivacité, diligence jusqu'à la précipitation. L'empressement de gens qui auraient voulu fuir la peste (Balzac, Peau chagr.,1831, p. 175):
2. Je crus l'apercevoir de loin, et mon empressement fut si grand que, ne songeant pas que j'étais montée si haut, je me jetai par terre, et tombai sur quelque chose d'aigu qui me fit ici « (montrant l'endroit) » une blessure dangereuse dont je n'osai parler... Restif de La Bretonne, M. Nicolas,1796, p. 41.
3. Empressement + prép. + inf.Zèle, diligence très vive à faire quelque chose.
a) Littéraire
Empressement + de + inf.Vous avez trop d'empressement de montrer votre marchandise (Michelet, Journal,1820, p. 89).Mille empressements de vous embrasser (Lamart., Corresp.,1836, p. 200).
Empressement + pour + inf.Les soldats montraient le même empressement pour nous servir (Voy. La Pérouse,t. 3, 1797, p. 128).
b) Usuel. Empressement + à + inf.Elle qui venait de se trahir par son trouble et son empressement à rentrer! (Reider, MlleVallantin,1862, p. 130).
B.− Au plur. Mouvements qui manifestent un intérêt soutenu, un attachement très vif, généralement amoureux. Elle parut sensible à mes empressements, et me l'avoua avec ingénuité (Sénac de Meilhan, Émigré,1797, p. 1592).Emma, sans doute, ne remarquait pas ses empressements silencieux ni ses timidités (Flaub., MmeBovary,t. 2, 1857, p. 58):
3. En un mot, j'avais en secret toutes les pensées, tous les empressements, tous les raffinements de la passion, avant de me douter encore que j'aimais. Lamartine, Raphaël,1849, p. 144.
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃pʀ εsma]. Enq. : /ãpʀesmã/. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1225 « pression, serrement » (Durmart le Gallois, éd. J. Gildea, 8074 : De tronchons et d'espees nues S'entrefierent menüement La a mout grant empressement); 1609 « excitation » (F. de Sales, Int. à la vie dévote, IV, 11 ds Gdf. : sans empressement trouble et inquiétude); 1639 « action de s'empresser » (Corneille, Illusion comique, I, 1, 515). Dér. de empresser*; suff. -(e)ment1*. Fréq. abs. littér. : 1 017. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 2 521, b) 1 540; xxes. : a) 890, b) 812.

Wiktionnaire

Nom commun

empressement \ɑ̃.pʁɛs.mɑ̃\ masculin

  1. Action de s’empresser.
    • Le rabbin, alarmé, […] employa avec empressement les remèdes que son art lui suggérait pour rappeler son compagnon à la vie. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Des manières agréables et la sûreté de son commerce le faisaient rechercher avec empressement; […]. — (Julie de Quérangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, T.2,4, 1833)
    • Loin de répondre aux empressements de son ami, elle fut comme un cadavre à peine animé. — (Stendhal, Le Rouge et le Noir)
    • L’empressement des envoyés des puissances pour venir adresser leurs félicitations à la cour des Tuileries avait été extrême. — (Albert Mansfeld, Napoléon III, Paris, 1861, vol.2, page 301)
    • Dans la salle à manger, marron et or, pleine de lumières, je me suis assis à la table d’hôte. C’est un scintillement général, un brouhaha, le grand empressement vide du début des repas. — (Henri Barbusse, L’Enfer, Éditions Albin Michel, Paris, 1908)
    • On se figure sans peine l’empressement que je mis à me rendre à une invitation qui me permettait de voir le Sultan, sa cour, son armée et une région à peu près inexplorée. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 12)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

EMPRESSEMENT. n. m.
Action de s'empresser. Agir avec empressement. Marquer de l'empressement. Accueillir quelqu'un avec empressement. Témoigner beaucoup d'empressement auprès d'une personne. Il a beaucoup d'empressement à vous servir.

Littré (1872-1877)

EMPRESSEMENT (an-prè-se-man) s. m.
  • 1Action de s'empresser. Malgré l'empressement d'un curieux désir, Il faut, pour lui parler, attendre son loisir, Corneille, Illus. com. I, 1. Ses douces conversations [de sa sœur Bénédicte] rétablirent dans le cœur de la princesse Anne ce que d'importuns empressements en avaient banni, Bossuet, Anne de Gonz. Ou ne dois-je imputer qu'à votre seul devoir L'heureux empressement qui vous porte à me voir ? Racine, Andr. II, 2. Quels empressements Vous dérobent si tôt à nos embrassements ? Racine, Iphig. II, 2. Tout succède, madame, à mon empressement, Racine, ib. III, 3. Qui croirait que l'empressement pour les spectacles… les repas… les ballets… couvrissent… des passions si vives et des affaires si sérieuses ? La Bruyère, VIII. Un homme qui ne témoignait aucun empressement, Fénelon, Tél. VI. L'on aura assez d'empressement à servir l'État pourvu que…, Fénelon, ib. XI. Cet homme s'avançait avec empressement, Fénelon, ib. XIX. Ces soins et ces empressements à cultiver l'estime des hommes, Massillon, Car. Tiédeur, 2. Les soins, les intrigues, les empressements pour s'élever, le chagrin vif et profond de se voir devancé, Massillon, Carême, Confession. Ainsi cette vivacité sur votre gloire, ces empressements à être distingué du côté de l'estime, Massillon, Car. Fautes légères. Des assujettissements et des ennuis mortels dont il faut même se faire un empressement et un mérite, Massillon, Prof. rel. Serm. 4. Dans l'empressement d'être utile, elle avait oublié de se chausser, Bernardin de Saint-Pierre, Paul et Virg.
  • 2Actions témoignant qu'on s'empresse. Et je n'ai point pour lui ces doux empressements Qui d'un cœur paternel font les vrais mouvements, Corneille, Héracl. V, 3. J'aimai votre tendresse et vos empressements, Corneille, Sertor. III, 4. Il le faut bien payer de la même monnaie, Répondre comme on peut à ses empressements, Molière, Mis. I, 1. L'ingrat est-il touché de mes empressements ? Racine, Bajaz. I, 1. Je ne mérite plus ces doux empressements, Racine, phèd. III, 4.

REMARQUE

1. On dit également l'empressement de faire quelque chose et l'empressement à faire quelque chose.

2. Camus, évêque de Belley, dans une sorte de dissertation placée à la suite de son roman d'Alcine, sous le titre d'Issue aux censeurs, cite le mot empressement comme un terme contesté ; le roman est de 1625.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « empressement »

 Dérivé de empresser avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Empresser.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « empressement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
empressement ɑ̃prɛsmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « empressement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « empressement »

  • Le temps a pris, depuis plusieurs semaines, une valeur singulière. Quel était donc jusqu’à présent cet empressement inutile ? Chroniques d‘architecture, « Quel était donc cet empressement inutile ? » Bernard Valero
  • Le trop grand empressement qu'on a de s'acquitter d'une obligation est une espèce d'ingratitude. De François de La Rochefoucauld
  • Sois amoureux sans empressement. Elle viendra d'elle-même à toi. Sache alors la prendre de force le jour où elle entend se donner. De Pierre Louÿs
  • Le courage est presque une contradiction dans les termes. Il signifie un puissant désir de vivre prenant la forme d'un empressement à mourir. De Gilbert Keith Chesterton / Défense de l'argot
  • Donnez une occasion au sage, et il en deviendra encore plus sage, enseignez le juste, et il recevra l'instruction avec empressement. De La Bible / Le Livre des proverbes
  • On ne connaît pas du tout l’homme qu’on ne connaît pas très bien ; mais peu d’hommes méritent qu’on les étudie. De là vient que l’homme d’un vrai mérite doit avoir en général peu d’empressement d’être connu. De Chamfort / Maximes et pensées
  • Pourquoi tant d’empressement ? Parce que, dit-il, «la crise a aggravé fortement le déficit de nos régimes de retraite». Libération.fr, Il était une (deuxième) fois la réforme des retraites - Libération
  • Ils n’ont rien contre la police et la gendarmerie, mais ils estiment que la préfecture, en Ariège, manie la répression avec une forme d’empressement : environ 80 personnes ont manifesté hier matin sous la halle de Villote, à Foix, à l’appel notamment du syndicat Solidaires. Parmi les participants à ce rassemblement, on notait la présence de Daniel Mémain, candidat malheureux aux municipales, à Pamiers, et secrétaire régional de Solidaires, ou encore Jean-Charles Sutra, militant de cette centrale syndicale, connu pour son engagement dans de nombreux combats écologiques et sociaux. ladepeche.fr, Foix. 80 manifestants contre la "répression" - ladepeche.fr
  • Comme la valeur de son action a chuté de 20 % ce printemps, Pieridae Energy a fait appel à la firme Maple Leaf Strategies pour demander au fédéral 1 G$ en fonds publics. Vu l’empressement du ministre des Ressources naturelles pour stimuler l’économie dans les Maritimes, la subvention pourrait être accordée. Le Progrès de Coaticook, TRIBUNE LIBRE: Le projet de gaz naturel Goldboro LNG progresse malgré la pandémie - Le Progrès de Coaticook
  • Quand le gendarme des marchés allemand a interdit en février les ventes à découvert sur Wirecard, certains acteurs de la place de Paris ont regretté que le régulateur français n'ait pas agi de même dans le dossier Casino. Des shortsellers avaient massivement ciblé le titre du groupe de Jean-Charles Naouri à la fin de l'été 2018, critiquant sa gestion. L'Autorité des Marchés financiers (AMF) s'était contentée de rappeler les règles aux différents protagonistes. Un comportement prudent dont elle se félicite sans doute aujourd'hui : son homologue allemand, la BaFin, est en effet violemment critiquée pour son empressement à réprimer les acteurs de marché, alors qu'elle n'a jamais daigné enquêter sur la star des fintech, dont la fraude est maintenant avérée. L'affaire Wirecard va-t-elle réhabiliter les vendeurs à découvert, qui constituent parfois la seule voix critique quand toute la chaîne de contrôle a failli ? Les Echos, Vente à découvert : un dilemme pour les régulateurs | Les Echos
  • Ils ont été accueillis avec empressement par leurs proches, impatients de les revoir. Radio-Canada.ca, 290 Canadiens coincés au Maroc sont de retour | Coronavirus | Radio-Canada.ca
  • « L’empressement de la Chine à adopter la loi relative à la sécurité nationale est un autre signal de mauvais augure pour les élections législatives prévues en septembre à Hong Kong, car elle pourrait l’utiliser contre les candidats pro-démocratie. , Chine. La loi relative à la sécurité nationale ne doit pas devenir une arme de la peur | Amnesty International
  • Oui, je vous ai dérangés de temps à autre pour m’enquérir de votre état de santé et de votre moral parce que c’était un gros effort que l’on vous demandait, vous imposait et que vous avez consenti avec empressement, simplicité. nrpyrenees.fr, A bientôt… Peut-être ! - nrpyrenees.fr
  • Hors norme, ce scrutin municipal l’aura été de bout en bout. Quinze semaines entre les deux tours. Une pandémie. Un confinement inédit. Plus de 55 % d’abstention le 15 mars… Dimanche, 16 millions d’électeurs sont appelés à refermer cette longue parenthèse démocratique en donnant une majorité municipale dans les 4 922 communes où les maires restent à élire. Sonnera alors l’heure du bilan. Gageons qu’à la différence du 1er tour, celui-ci sera plus politique que sanitaire. De fait, le virus nous offre un répit et c’est un électeur averti qui doit reprendre le chemin des urnes. L’enjeu n’est pas mince. Avec le quinquennat, la portée des scrutins intermédiaires dépasse largement les seuls enjeux locaux. C’est dire si dans le contexte chahuté, l’épilogue de cette séquence conditionnera la fin du mandat d’Emmanuel Macron. D’autant que Régionales et Départementales pourraient être reportées l’an prochain. Son agenda hyperchargé sur la scène internationale, dès lundi, constitue le meilleur indicateur de son empressement à enjamber la déroute annoncée. Il laissera LREM triompher de son objectif d’avoir fait élire - maigre consolation- 10 000 conseillers municipaux et, qui sait, saluera la victoire d’Édouard Philippe au Havre. Mais le chef de l’État cherchera plus sûrement dans les scores des alliances LREM-LR la confirmation du bien-fondé de sa stratégie de droitisation. Convaincu qu’il est de l’inutilité de repasser en 2022 les plats du ni-droite/ni-gauche. Comme toujours, les vainqueurs seront nombreux dimanche soir. LR devrait transformer l’essai de 2014 et consolider ses bastions. EELV imposer son ancrage dans les grandes villes. Le PS limiter la casse. Le PC prouver qu’il a de beaux restes. Quant au RN toujours en panne d’implantation, la victoire à Perpignan lui offrirait la première ville de plus de 100 000 habitants. Bien sûr, tout cela ne reste, pour l’heure, que pure fiction. Laquelle ne demande qu’à être contredite par les urnes. , Politique | Refermer la longue parenthèse

Traductions du mot « empressement »

Langue Traduction
Anglais eagerness
Espagnol afán
Italien impazienza
Allemand eifer
Chinois 渴望
Arabe رغبه قويه
Portugais ânsia
Russe рвение
Japonais 意気込み
Basque nahia
Corse u piacè
Source : Google Translate API

Synonymes de « empressement »

Source : synonymes de empressement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « empressement »

Empressement

Retour au sommaire ➦

Partager