La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « hâte »

Hâte

Variantes Singulier Pluriel
Féminin hâte hâtes

Définitions de « hâte »

Trésor de la Langue Française informatisé

HASTE2, HÂTE2, subst. fém.

Vieux
A. − Broche à rôtir. Leurs montants, qui s'avancent, reçoivent, dans les corbeilles de fer qui les couronnent, les plats à tenir au chaud et soutiennent, par les crochets qui garnissent la hampe, des ustensiles d'emploi fréquent : l'écumoire, la cuiller à pot, (...) les broches à rôtir (hastes), une pelle, des pincettes (Faral, Vie temps st Louis,1942, p. 157).
B. − P. méton. Morceau de viande à rôtir. (Dict. xixeet xxes.).
REM.
Hasteur, hâteur, subst. masc.,vx. Rôtisseur au service d'un grand personnage. Hâteur de la bouche du roi (Ac. 1835, 1878). − Vous nous ruinez! (...) Quatre écuyers de cuisine à six vingts livres par an chacun! un hasteur, un potager, un saussier, un queux, un sommelier d'armures (Hugo, N.-D. Paris,1832, p. 488).
Prononc. : [ast] init. aspirée. Étymol. et Hist. 1175-80 « broche à rôtir » (Renart, éd. M. Roques, br. III, 13122). Empr. au lat.hasta (v. haste1), avec infl. phonét. et sém. de l'a. b. frq. *harst « gril » (cf. a. h. all. harst « gril, morceau de viande rôti »). Bbg. Bugge (S.). Étymol. rom. Haste. Romania. 1875, t. 4, p. 359. - Väänänen (V.). Le Fabliau de Cocagne. Neuphilol. Mitt. 1947, t. 48, p. 31.

HÂTE, subst. fém.

A. − Rapidité, empressement extrême (à faire quelque chose). Synon. célérité, diligence, promptitude; anton. lenteur.Avoir, manifester, mettre, montrer une grande hâte, de la hâte, peu de hâte à faire qqc.; n'avoir pas de hâte. Les conditions du travail de l'esprit ont (...) subi le même sort que tout le reste des choses humaines, (...) elles participent de l'intensité, de la hâte, de l'accélération générales des échanges (Valéry, Variété III,1936, p. 263).Il avait beaucoup à faire, l'archidiacre! Il y mettait plus que de la hâte, une véritable précipitation (Billy, Introïbo,1939, p. 134) :
1. Alors, il ne put résister davantage au besoin qu'il avait de redescendre. L'espérance de revoir son chien, l'emplit brusquement de hâte. Il se donna à peine le temps de passer un pantalon, et descendit d'un pas rapide, avec sa bougie. Zola, Joie de vivre,1884, p. 1012.
SYNT. Grande hâte; hâte excessive, extrême, fébrile, fiévreuse, inconsidérée, joyeuse, terrible.
Hâte (de qqn) de ou à + inf.Aussi dépêchaient-ils le déjeuner en vingt minutes, avec la hâte de gagner la rue (Zola, Bonh. dames,1883, p. 545).Ma hâte à le rejoindre avait été si grande, que je le surpris encore à table quand j'entrai (Gide, Immor.,1902, p. 426) :
2. Moyses, très éprouvé par la guerre, gagnant péniblement sa vie dans les Ardennes, (...) monté sur sa bicyclette à boîte, arriva à toute vitesse à Paris dans la hâte de trouver une affaire. Fargue, Piéton Paris,1939, p. 49.
Rare. Hâte (de qqn) de + subst. (désignant un état psychol.).Jos-Mari l'avait forcée à s'abriter, puis l'avait arrachée, avec une hâte de peur (Peyré, Matterhorn,1939, p. 215).
Loc. Avoir (grande, grand') hâte (suivi de de + inf. ou de que + prop.). Être (très) pressé de. Maintenant qu'ils étaient décidés, ils avaient hâte que Christophe fût déjà parti (Rolland, J.-Chr., Révolte, 1907, p. 622).J'ai grand'hâte de savoir quand tu rentres. J'ai grand'hâte d'avoir de meilleures nouvelles de Jacqueline (Alain-Fournier, Corresp. [avec Rivière], 1913, p. 336).On s'amuse bien, on ne se voit plus!... Les buées repartent et s'envolent... Je ne me trouve plus pressé du tout... J'ai pas hâte de me rendre au ,,Meanwell``... Ça me plaît bien moi l'endroit du quai (Céline, Mort à crédit,1936, p. 251).
P. ell. Avoir hâte. Elle a hâte; elle veut aller vite (Romains, Vie unan.,1908, p. 127).
Loc. rares, vieillies. Faire hâte de + inf.Se presser de. Et puis ils firent hâte de regagner la chaumine, parce que le serein qui tomboit pouvoit nuire à leur garçon (Nodier, Trésor Fèves,1833, p. 32).Il y a hâte pour + inf.Il est urgent, pressé de. Il y a hâte pour mettre le peuple en garde contre l'imitation des justices atroces et injustes qu'il fit dans la Révolution (Michelet, Journal,1845, p. 612).
En partic. N'avoir plus qu'une hâte. N'avoir plus d'autre besoin pressant que. Il ne se sentait aucune envie de lire; il n'avait plus qu'une hâte, atteindre, tout en la redoutant, la neuvième heure (Huysmans, En route, t. 2, 1895, p. 88).
B. − Loc. adv.
1. En (grande, toute) hâte. Avec (une grande) rapidité, promptitude, célérité. Synon. dare-dare, hâtivement (v. ce mot B 1), en vitesse; anton. calmement, lentement.Arriver, s'en aller en hâte; se lever en (toute) hâte. Le vent, accouru en toute hâte des mers et des montagnes, entre-heurtait convulsivement les rameaux fatidiques du Jardin des Oliviers (Villiers de l'I.-A., Contes cruels,1883, p. 402).Elle lisait avidement, goûtait en hâte sa joie furtive (A. France, Lys rouge,1894, p. 308).Le médecin, mandé en hâte de Corbigny, venait de sortir (R. Bazin, Blé,1907, p. 119).
Rem. On relève un ex. en emploi adj. Je viens, tout en hâte, et moi-même, Dire la chose à toi, féal sujet que j'aime (Hugo, Hernani, 1830, I, 3, p. 22).
2. À la hâte. Avec une rapidité très grande ou excessive, avec précipitation. Synon. à la six-quatre-deux (pop.), à la va-vite (fam.), hâtivement (v. ce mot B 2); anton. posément, soigneusement.Faire qqc. à la hâte; griffonner un mot à la hâte. Ne croyez pas que le portefeuille de la guerre puisse être donné à la hâte, sans réflexion (A. France, Lys rouge,1894, p. 343).Je lui fixais à la dernière minute des rendez-vous que je choisissais à la hâte et au hasard (Giraudoux, Bella,1926, p. 78) :
3. L'essence du dialogue étant de mettre en jeu des opinions diverses et l'essence du drame d'opposer des types différents, on est exposé, de la part des critiques qui font leurs extraits un peu à la hâte, à d'étranges malentendus. Renan, Drames philos., Prêtre Némi, 1885, p. 527.
Rem. Les dict. spéc. signalent un emploi partic. et région. (Bourgogne et Champagne) de ce mot dans le domaine de l'agric. signifiant « espace compris entre deux gros sillons » (Fén. 1970), « ensemble de plusieurs sillons successifs » (Plais.-Caill. 1958).
Prononc. et Orth. : [ɑ:t] init. asp. Att. ds Ac. dep. 1694. Ds Ac. 1694 et 1718 sous la forme haste, avec ds Ac. 1718 la mention ,,l's ne se prononce point``. Étymol. et Hist. 1. 1165-70 haste « empressement, précipitation » (Chr. de Troyes, Erec et Enide, éd. M. Roques, 3491); 2. loc. a) ca 1135 en haste « avec précipitation » (Couronnement Louis, éd. E. Langlois, 1762 et 1770); b) 1456-67 a haste « rapidement » (Les Cent Nouvelles nouvelles, XIX, éd. Franklin P. Sweetser, 130); 1538 à la hâte (Est.); c) 1538 avoir hâte de (Est.). De l'a. b. frq. *haist « violence, véhémence » (cf. got. haifsts « dispute », a. h. all. heisti « violent »), adopté de très bonne heure par le galloroman sous la forme *hast. L'all. Hast « hâte » est empr. au français. Fréq. abs. littér. : 2 729. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 2 935, b) 4 104; xxes. : a) 4 721, b) 4 067.

Wiktionnaire

Nom commun - français

hâte (h aspiré)\ɑt\ féminin

  1. Extrême promptitude, vivacité, rapidité avec laquelle on fait quelque chose.
    • La hâte, la grande hâte avec laquelle il fait toutes choses est cause qu’il ne fait jamais rien de bien.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HÂTE. (H est aspirée.) n. f.
Extrême promptitude, vivacité, rapidité avec laquelle on fait quelque chose. La hâte, la grande hâte avec laquelle il fait toutes choses est cause qu'il ne fait jamais rien de bien. Avoir hâte, avoir une grande hâte, avoir grande hâte, avoir extrêmement hâte, Être extrêmement pressé de faire quelque chose. J'ai hâte d'en finir. On dit aussi Faire hâte, Se hâter.

EN HÂTE, EN TOUTE HÂTE, EN GRANDE HÂTE, AVEC HÂTE, À LA HÂTE, loc. adv., Sans perdre aucun temps. Se rendre quelque part en grande hâte, en toute hâte. Écrire à la hâte. On a dépêché cette affaire à la hâte.

Littré (1872-1877)

HÂTE (hà-t') s. f.
  • Activité à faire, promptitude à faire. Vous avez trop de hâte, Pascal, Prov. 16. Cet empressement, cette hâte, pour arriver où personne ne vous attend, cette agitation dont la curiosité est la seule cause, vous inspire peu d'estime pour vous-même, Staël, Corinne, I, 2.

    Avoir hâte, avoir une grande hâte, avoir grande hâte, avoir extrêmement hâte, être très pressé. Il me semblait que j'avais une extrême hâte de partir, Voiture, Lett. 16.

    À côté d'une grande hâte, on dit aussi grand'hâte (voy. GRAND). Semeï de Bahurim, fils de Gera, de la tribu de Benjamin, vint à grand' hâte avec ceux de Juda au-devant du roi David, Sacy, Bible, Bois, I, XIX, 6.

    Si vous avez hâte, courez devant, se dit à un homme impatient ou qui fait l'empressé.

    En hâte, avec hâte, loc. adv. Promptement, en diligence. Il partit en grande hâte. Que de ces lieux maudits en hâte elle s'exile, Corneille, Œdipe, V, 10. Elle y revint à grande hâte, Staal, Mém. t. I, p. 152 (éd. 1821).

    À la hâte, loc. adv. Avec précipitation. Je lui dresse un bûcher à la hâte et sans art, Corneille, Pomp. V, 1. Elle bâtit un nid, pond, couve et fait éclore à la hâte…, La Fontaine, Fabl. IV, 22. Nous avons été très contents de vos remarques sur les Horaces ; beaucoup moins de celles de Cinna, qui nous ont paru faites à la hâte, D'Alembert, Lett. à Voltaire, 8 sept. 1761.

    PROVERBE

    Mieux vaut bonne attente que mauvaise hâte, c'est-à-dire il vaut mieux attendre une bonne occasion que de se presser et en saisir une mauvaise.

HISTORIQUE

XIIIe s. Pourquoi m'as envoyée en grant haste et en coite ? Berte, XXIX. Car qui est pleins de fole haste à la fois son bon tans en gaste, Blonde et Jehan, 1521.

XVe s. Et le fit on armer en grand haste, Froissart, I, I, 110.

XVIe s. Le coup pour la haste n'ayant pas esté bien assené, Montaigne, II, 33. Duicts à faire cinq lieues en cinq heures, et six s'il y avoit haste, Montaigne, II, 96. Couvrir un logis à la haste et le fortifier, Montaigne, IV, 6.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « hâte »

Wallon, hâse ; de l'allem. Hast ; anc. scand. hastr.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Vers 1135) De l’ancien français haste (« empressement, précipitation »), du vieux-francique *haist (« violence, véhémence ») (cf. ancien haut allemand heisti « violent »). Adopté de très bonne heure en gallo-roman sous la forme *hasta. L’allemand Hast (même sens) est emprunté au français.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « hâte »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hâte at

Fréquence d'apparition du mot « hâte » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « hâte »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « hâte »

  • Après un aller-retour en Australie pour rien pour cause de pandémie de la Covid-19, le championnat 2020 de Formule 1 redémarre à partir de vendredi 3 juillet 2020 en Autriche. Sur l’anneau de Spielberg, c’est un nouveau début de saison. Avec son lot d’interrogations et son chapelet de contraintes sanitaires. Le Bois-Guillaumais Pierre Gasly et l’Ebroïcien Esteban Ocon ont hâte d’en découdre sur la piste autrichienne après plus de trois mois d’attente.
    www.paris-normandie.fr — Automobile – F1 : Pierre Gasly et Esteban Ocon ont hâte d’en découdre
  • Qui se marie à la hâte se repent à loisir.
    Proverbe français
  • Une sage lenteur a raison de la hâte.
    Théognis de Mégare
  • Ne jamais se hâter ni tarder.
    Marc-Aurèle
  • Si la chance est avec toi, pourquoi te hâter ? Si la chance n'est pas avec toi, pourquoi te hâter ?
    Proverbe afghan
  • Dans tout ce que tu fais, hâte-toi lentement.
    Proverbe français
  • « On a du talent dans notre groupe. Moi, j’attends surtout de voir nos jeunes à l’œuvre. Si j’ai bien compris, Paul (Le Guen) fera jouer une équipe par période, et je crois que le PSG fonctionnera à peu près de la même façon. On aura la chance, c’est sûr, de voir les étoiles du PSG jouer probablement une mi-temps. Même durant les deux périodes puisque leurs remplaçants sont aussi extraordinaires. J’ai hâte de voir ce spectacle, on va se régaler avec du beau football ! Et je pense que notre équipe est capable d’offrir du répondant. »
    www.paris-normandie.fr — Football - Amical : « On va se régaler ! », se hâte Vincent Volpe avant le match HAC - PSG
  • De la hâte il ne reste que la fatigue.
    Proverbe vénézuélien
  • « Je suis vraiment excité ! Je me sens bien et ce sera plaisant de rouler avec les gars. J’ai hâte de retourner à la compétition pour montrer ce que je peux faire », a-t-il lancé quelques minutes avant de prendre son vol.
    La Presse — James Piccoli a hâte de prouver sa valeur
  • Le défenseur central a hâte de retrouver une nouvelle équipe. "Je me sens vraiment bien physiquement et je n'ai eu aucune blessure lors de la défunte saison. Retrouver la Belgique permettrait de boucler la boucle et d'être auprès de ma famille. Je pense encore avoir le niveau de la première division comme j'ai pu le démontrer à Famagouste, mais je suis cohérent et ne ferme pas du tout la porte à la D1B. Je veux partager mon expérience et rejoindre un projet pour lequel je me battrais jusqu'au bout. J'ai toujours cette grinta en moi", a précisé l'ancien joueur de Tubize, Virton et de l'Antwerp.
    Walfoot.be — Benjamin Lambot a hâte de trouver un nouveau club - Tout le foot | Walfoot.be
Voir toutes les citations du mot « hâte » →

Traductions du mot « hâte »

Langue Traduction
Anglais hurry
Espagnol prisa
Italien fretta
Allemand eile
Chinois 匆忙
Arabe عجل
Portugais pressa
Russe торопиться
Japonais 急ぐ
Basque azkar ibili
Corse corre in furia
Source : Google Translate API

Synonymes de « hâte »

Source : synonymes de hâte sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « hâte »

Combien de points fait le mot hâte au Scrabble ?

Nombre de points du mot hâte au scrabble : 6 points

Hâte

Retour au sommaire ➦