La langue française

Égoïste

Sommaire

  • Définitions du mot égoïste
  • Étymologie de « égoïste »
  • Phonétique de « égoïste »
  • Évolution historique de l’usage du mot « égoïste »
  • Citations contenant le mot « égoïste »
  • Traductions du mot « égoïste »
  • Synonymes de « égoïste »
  • Antonymes de « égoïste »

Définitions du mot égoïste

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉGOÏSTE, adj. et subst.

A.− Vieilli [Correspond à égoïsme A; en parlant d'une pers.] Synon. de égocentrique, égotiste.La réputation d'égoïste qu'on a voulu faire à ce philosophe [Montaigne] a le même fondement que sa gloire. On a blâmé, en les admirant, ces Essais, où il entretient ses lecteurs de sa personne, de ses goûts, de ses maladies, de ses vertus et de ses défauts (Jouy, Hermite,t. 5, 1814, p. 92).
B.− Cour. [Correspond à égoïsme B; en parlant d'une pers. ou de son comportement] Qui n'est occupé que par son intérêt ou son plaisir propre. Un bonheur, un calcul égoïste; vivre en égoïste; se conduire en égoïste. Un désir égoïste de possession et de domination (Beauvoir, Mém. j. fille,1958, p. 299):
1. Pauvre Deschartres! il avait contrarié sa nature et sa destinée en cessant de vivre pour l'amitié. Il s'était cru égoïste, il s'était trompé : il était incapable de vivre pour lui-même et par lui-même. Sand, Histoire de ma vie,t. 4, 1855, p. 6.
SYNT. Une ambition, un aplomb, un bien-être, une indifférence, une quiétude, une souffrance, une tranquillité égoïste; un mobile, un motif, un sentiment égoïste.
P. ell., emploi subst. :
2. ... je resterai vieux garçon et je deviendrai un vieil égoïste. Je n'aimerai que moi, je me donnerai des chaînes de montre à ma fête et des tabatières au jour de l'an. Je m'abonnerai chez Vachette, et je mangerai tout seul comme un goinfre. Le soir, j'irai digérer tout seul dans une stalle des variétés; et un beau jour, je mourrai tout seul d'une apoplexie de truffes et de champagne. Barrière, Capendu, Les Faux bonshommes,1856, p. 140.
Expr. Un ou une égoïste à deux. Ce jeune héros clairvoyant est bien obligé de reconnaître qu'il n'est pas adapté de tous points à l'amour de cette sublime égoïste à deux. Alors, que doit-il faire? Sera-t-il honnête s'il accepte une communion où il apporte moins que son amie? (Barrès, Renan,1888, p. 79).
P. anal. [Le suj. désigne un groupe de pers., une nation, etc.] La Touraine ne cessera plus d'être ce qu'elle est : la plus égoïste province du plus égoïste et du plus heureux des pays (Morand, Eur. gal.,1925, p. 159).
C.− Emplois spéc.
1. Vx, PHILOS. Synon. de solipsiste (cf. égoïsme C 1).
Rem. Attesté ds qq. dict. gén., surtout au xixesiècle.
2. PSYCHANAL. Qui se rapporte au moi tel qu'il apparaît dans le rêve. Nous plaçant cette fois au point de vue de la théorie de la libido, nous déduisons que le sommeil est un état dans lequel toutes les énergies, libidineuses aussi bien qu'égoïstes, attachées aux objets, se retirent de ceux-ci et rentrent dans le moi (Freud, Introd. psychanal.,1959, p. 446).
3. PSYCHOPHYSIOL., sans nuance péj. [S'oppose à altruiste] Instincts, penchants égoïstes. Cf. égoïsme C 3.L'unité altruiste n'exige point, comme l'unité égoïste, l'entier sacrifice des penchants contraires à son principe, mais seulement leur sage subordination à l'affection prépondérante (Comte, Catéch. posit.,1852, p. 49).
Rem. On rencontre ds la docum. l'adv. égoïstement qui désigne l'aspect égoïste (au sens cour.) d'une action, d'un comportement, d'une manière d'être. Tu seras pauvre, parce que tu as voulu être riche égoïstement (Leroux, Humanité, t. 2, 1840, p. 568). Il voulait jouir égoïstement de la vie (Camus, Homme rév., 1951, p. 195).
Prononc. et Orth. : [egɔist]. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. Av. 1698 (La Bruyère d'apr. Lar. Lang. fr.); 1755 (Encyclop. t. 5 : On appelle ainsi cette classe de philosophes qui ne reconnoissent d'autre vérité Que celle de leur propre existence); 1762 (Ac. : Celui ou celle qui a le vice, ou qui suit la doctrine de l'égoïsme); 1793 « qui subordonne l'intérêt d'autrui à son propre intérêt » (Laya, Ami loix, III, 3, p. 51). Dér. du lat. ego « moi »; suff. -iste*. Fréq. abs. littér. : 1 253. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 679, b) 2 175; xxes. : a) 1 922, b) 1 574. Bbg. Hasselrot 20es. 1972, p. 14.

Wiktionnaire

Adjectif

égoïste \e.ɡɔ.ist\ masculin et féminin identiques

  1. Qui ne pense qu'à soi, à ses intérêts.
    • Avec beaucoup de tact, ce vieillard, qui savait n'être ni autoritaire ni égoïste, s'efforçait de gagner l'affection de Nazira et de se faire pardonner d'être vieux. — (Out-el-Kouloub, Nazira, dans "Trois contes de l'Amour et de la Mort", Édition Corrêa, 1940)
  2. Qui découle principalement ou entièrement du souci de soi-même.
    • Débusquer les bases biologiques d’un comportement n’enlève rien à l’humanisme du geste ni au libre arbitre : nous demeurons toujours libres de choisir entre un geste altruiste ou égoïste. — (« La démagogie est-elle génétique ? », dans Le Québec sceptique, n° 58, p. 17, automne 2005)
    • Le fait d'éprouver de la joie à faire le bien d'autrui, ou d'en retirer de surcroît des bienfaits pour soi-même, ne rend pas, en soi, un acte égoïste. — (Mathieu Ricard, Plaidoyer pour l'altruisme, NiL, Paris, 2013, p. 27)

Nom commun

égoïste \e.ɡɔ.ist\ masculin et féminin identiques

  1. Celui, celle qui met en pratique l’égoïsme.
    • En trouvant sous le poète un égoïste ambitieux, la pire espèce de tous les égoïstes, car il en est d’aimables, Ernest éprouva je ne sais quelle pudeur à le quitter. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Un sale égoïste, voilà ce que tu es, préoccupé seulement de ta propre personne. Je ne sais pas pourquoi j'ai perdu mon temps avec un conard pareil. Fiche le camp ! — (Vikas Swarup, Meurtre dans un jardin indien, traduit de l'anglais (Inde) par Roxane Azimi, Éditions Belfond, 2010)
    • En vérité, l'égoïste pèche principalement par ignorance. S'il comprenait mieux les mécanismes du bonheur et de la souffrance, il accomplirait son propre bien en faisant preuve de bonté à l'égard d'autrui. — (Mathieu Ricard, Plaidoyer pour l'altruisme, NiL, Paris, 2013, p. 162)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉGOÏSTE. n. des deux genres
. Celui, celle qui met en pratique l'égoïsme. C'est un égoïste, une égoïste. Adjectivement, C'est un homme fort égoïste. Elle est très égoïste. Paroles égoïstes.

Littré (1872-1877)

ÉGOÏSTE (é-go-i-st') s. m.
  • 1Celui ou celle qui a le vice d'égoïsme. C'est un égoïste. Impassibles égoïstes qui pensez que ces convulsions du désespoir et de la misère passeront comme tant d'autres, Mirabeau, Collection, t. II, p. 185.
  • 2 Adj. Un homme égoïste. Elle est très égoïste. Des sentiments égoïstes.

    Terme de physiologie. Les penchants égoïstes, ceux qui servent à la conservation de l'individu et à son intérêt personnel.

SYNONYME

ÉGOÏSTE, HOMME PERSONNEL. L'égoïste prend pour guide son moi ; et l'homme personnel sa personne. Étymologiquement, ces mots sont donc très semblables ; mais l'usage y a introduit une nuance : égoïste dit pis qu'homme personnel. L'homme personnel rapporte les choses à lui ; l'égoïste non-seulement les rapporte à lui, mais encore est capable de sacrifier autrui à son intérêt.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « égoïste »

Du grec ancien εγώ, ego (« je, moi »), via le latin ego, dérivé de égo avec le suffixe -ïste
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Voy. ÉGOÏSME.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « égoïste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
égoïste egɔist

Évolution historique de l’usage du mot « égoïste »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « égoïste »

  • L'altruiste est un égoïste raisonnable. Remy de Gourmont, Promenades philosophiques, Mercure de France
  • Le véritable égoïste est celui qui ne pense qu'à lui quand il parle d'un autre. De Pierre Dac
  • Qu’on se le dise la jalousie est un zèle égoïste et malheureux. De André Comte-Sponville
  • L'égoïste est celui qui n'emploie pas toutes les minutes de sa vie à assurer le bonheur de tous les autres égoïstes. De Lucien Guitry
  • Etre égoïste, c'est être vivant par soi-même. Etre égoïste, c'est ne pas tout rapporter à soi, c'est faire tout partir de soi, c'est être scrupuleusement original... De Sacha Guitry
  • L'altruiste est un égoïste raisonnable. De Rémy de Gourmont
  • Un égoïste... un homme qui ne pense pas à moi. De Eugène Labiche
  • Égoïsme : mot maudit par les gens les plus égoïstes. De Anonyme
  • L’égoïste démolit un palais pour prendre une tuile. De Proverbe ladino
  • Seul l'égoïste n'a pas de consolation sur terre. De Jozsef Eötvös / Le chartreux
  • Je suis trop égoïste pour ne pas m’intéresser aux autres car ils sont mon avenir. De Gustave Parking
  • Inquiétude : pensée égoïste qui consiste à espérer ne pas avoir mal. De Marie Lenne
  • La mort est le plus égoïste de nos actes. De André Langevin / Poussière sur la ville
  • Comme prévu, Nick a posté une vidéo sur Zverev après avoir vu la dernière controverse liée au joueur allemand, en le qualifiant d'égoïste et en disant qu’il ne comprenait pas le fait qu'il ne puisse pas rester isolé pendant deux semaines. Tennis World FR, Nick Kyrgios traite Alexander Zverev d’égoïste après une nouvelle controverse
  • Alors que certains croient que l'être humain est à la fois altruiste et égoïste de nature, d'autres pensent que même les gestes altruistes cachent une part d'égoïsme non avouée. Au micro de Boucar Diouf, le philosophe Normand Baillargeon explique que ce débat déchire la communauté scientifique depuis le 19e siècle. Il opposait à l'époque le scientifique Thomas Henry Huxley, qui croyait à la nature profondément égoïste de l'humain, et le géographe Pierre Kropotkine, qui constatait plutôt beaucoup d'altruisme et de coopération au sein de l'espèce. Radio-Canada, L’être humain, entre altruisme et égoïsme | La nature selon Boucar
  • «J’ai pris du temps pour moi si je peux dire de manière égoïste. Mais c’est important qu’on redevienne humain. Le virus nous a rappelé qu’on a besoin de se retrouver ensemble, de manière respectueuse», a dit l’ancien joueur d’Arsenal et de l’équipe de France qui s’est retiré en 2012. TVA Sports, Thierry Henry avoue avoir été «égoïste» - TVA Sports

Traductions du mot « égoïste »

Langue Traduction
Anglais selfish
Espagnol egoísta
Italien egoista
Allemand egoistisch
Chinois 自私
Arabe أناني
Portugais egoísta
Russe эгоистичный
Japonais わがまま
Basque berekoia
Corse egoistu
Source : Google Translate API

Synonymes de « égoïste »

Source : synonymes de égoïste sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « égoïste »

Partager