La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « philanthrope »

Philanthrope

Variantes Singulier Pluriel
Masculin et féminin philanthrope philanthropes

Définitions de « philanthrope »

Trésor de la Langue Française informatisé

PHILANTHROPE, subst.

A. −
1. Cour. Personne qui oeuvre pour le bien de ses semblables, pour l'amélioration de leur condition, de leur sort, qui vient en aide aux déshérités. Ce jour-là il était facile de remarquer un air de propreté inaccoutumé [dans une prison]. On attendait la visite d'un philanthrope connu qu'accompagnait le préfet de police (Reybaud, J. Paturot, 1842, p.437).Elle est très bien; c'est une philanthrope; elle a admirablement monté, et avec son seul argent, cette fabrique de tapis orientaux pour rapprendre aux petits arabes leur art et leur industrie (H. Bataille, Maman Colibri, 1904, iii, 4, p.22).Le philanthrope français Albert Schweitzer (Goldschmidt, Avent. atom., 1962, p.190).V. humanitaire B 1 ex. de Duhamel:
1. J'entends d'ici les accusations de nos féroces philanthropes, s'ils me lisaient. Je veux faire passer les ouvriers pour riches et les bourgeois pour pauvres, afin de conserver plus longtemps l'heureuse servitude des uns et la puissance des autres. Camus, Env. et endr., 1937, p.16.
Empl. adj. Des administrateurs philanthropes, dont la reconnaissance et l'estime publiques peuvent seules récompenser l'honorable dévouement, sont parvenus à opérer les plus heureuses réformes; et ce vaste établissement [l'Hôtel-Dieu] n'est pas indigne aujourd'hui du nom divin sous la protection duquel on l'a placé (Jouy, Hermite, t.1, 1811, p.92).
2. P. ext. Personne qui agit avec désintéressement, qui rend service, sans chercher à tirer profit de ses actes. Ces attentions, ces prévenances −toutes commerciales d'ailleurs, car Girardin n'avait rien d'un philanthrope (Coston, A.B.C. journ., 1952, p.18).
Empl. adj. Vous annoncerez à votre père que moi aussi j'attends sans doute un enfant, dit-il. Je ne peux plus me permettre d'être philanthrope (Druon, Gdes fam., t.2, 1948, p.92).
B. − Vieilli. Personne qui, par nature, a le sens des autres, l'amour de ses semblables. Anton. misanthrope.Regardez-moi bien. Ai-je l'air d'un philanthrope? Je n'attache pas grande importance, et je l'ai prouvé, à la vie d'un homme, la vôtre ou la mienne (Coppée, Théâtre, Homme et fort., 1875, p.27).
Empl. adj. Ce neurologue trop philanthrope qui, avant de mourir, brûla ses rapports médicaux, par souci de la quiétude de ses concitoyens (Blanche, Modèles, 1928, p.203):
2. Ce n'est pas l'amour des hommes qui l'a conduit à la sainteté; c'est plutôt la sainteté qui l'a rendu vraiment et efficacement charitable (...). Qui le voit plus philanthrope que mystique, qui ne le voit pas avant tout mystique, se représente un Vincent de Paul qui ne fut jamais. Bremond, Hist. sent. relig., t.3, 1921, p.246.
Prononc. et Orth.: [filɑ ̃tʀ ɔp]. Ac. 1762 et 1798: -trope; dep. 1835: -thrope. Étymol. et Hist.1. 1712 [éd.] «personne qui est portée à aimer tous les hommes» (Fénelon, Dialogues des morts, p.136); 2. 1810 «personne qui s'emploie à améliorer le sort matériel et moral des hommes» (Staël, Allemagne, t.1, p.276). Empr. au gr. φ ι λ α ́ ν θ ρ ω π ο ς «qui aime les hommes; bienveillant, agréable» (de φ ι ́ λ ο ς «ami», v. -phile et α ́ ν θ ρ ω π ο ς et «homme», v. -anthrope), empr. une 1refois vers 1370-72 (Oresme, Ethiques, éd. A. D. Menut, p.413: nous loon ceulz que l'en appelle phylantropos, c'est a dire ceuls qui aiment les hommes). Fréq. abs. littér.: 181. Bbg. Sain. Arg. 1972 [1907], p.58. _Vardar Soc. pol. 1973 [1970], p.285.

Wiktionnaire

Nom commun - français

philanthrope \fi.lɑ̃.tʁɔp\ masculin et féminin identiques

  1. Personne qui aime les êtres humains.
  2. (En particulier) Celui, celle, qui s’occupe d’améliorer le sort de ses semblables.
    • […] ; ils détestent la grève générale parce que toute propagande faite sur ce terrain est trop socialiste pour plaire aux philanthropes. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.IV, La grève prolétarienne, 1908, p.157)
    • Les murs de la chambre étaient crépis et nus. Rien ne les ornait, sauf un portrait, un portrait de Benjamin Franklin. ll étalait dans un cadre grossier sa face grasse et pateline de saint laïque, son gilet noir, sa cravate de quaker, toute cette fausse bonhomie biblique qui a fait du lac Michigan un frère jumeau du lac de Genève. Rien dans sa tendre expérience ne prédisposait Annabel à comprendre combien l’image de ce sinistre philanthrope était normale et à sa place dans ce guet-apens. — (Pierre Benoit, Le lac salé, 1921, rééd. Le Livre de Poche, page 152)
    • Le mécanisme iatrogénique est le même que celui qui poussait les philanthropes du XIXe siècle à sortir les jeunes des prisons : les comportements déviants sont contagieux, particulièrement pour les déviants. — (Richard E. Tremblay, Prévenir la violence dès la petite enfance, éd. Odile Jacob, 2008, chap. 7)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PHILANTHROPE (fi-lan-tro-p') s. m.
  • 1Celui dont le cœur est porté à aimer les hommes. Ce faux philanthrope est comme un pêcheur qui jette un hameçon avec un appât : il paraît nourrir les poissons, mais il les prend et les fait mourir, Fénelon, Dial. des morts anc. dial. 17.
  • 2 Particulièrement. Celui qui s'occupe des moyens d'améliorer le sort de ses semblables. Tu méconnais, Comtois, ses bonnes qualités ; Lui, c'est un philanthrope ; il est des comités De secours, d'indigence ; il régit les hospices, La maison des vieillards, le bureau des nourrices, Étienne, les Deux Gendres, I, 1.

HISTORIQUE

XIVe s. Et pour ce nous loons ceulz que l'en appelle philanthropes, c'est à dire ceulz qui aiment les hommes, Oresme, Eth. 229.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « philanthrope »

Φιλάνθρωπος, de φίλος, qui aime, et ἄνθρωπος, homme.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du grec ancien φιλάνθρωπος, filánthropos.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « philanthrope »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
philanthrope filɑ̃trɔp

Citations contenant le mot « philanthrope »

  • «Je suis clown depuis un an avec PsychoClown de l’UQTR et on a pratiquement les mêmes objectifs que la Caravane philanthrope, notamment de briser l’isolement et de donner des sourires. C’est une cause qui me tient à cœur puisqu’elle rejoint bien mes valeurs. J’ai donc décidé d’amasser de l’argent afin de les encourager, surtout en cette période de pandémie qui est plus difficile pour l’organisme.» Le Nouvelliste, Une clown trifluvienne met sa tête à prix pour la Caravane philanthrope | Actualités | Le Nouvelliste - Trois-Rivières
  • Le philanthrope est le Néron des temps modernes. De George Moore / Confessions d'un jeune anglais
  • Un philanthrope, je sais ce que c'est ; c'est un monsieur qui aime les hommes. De Jules Renard / Journal 1893 - 1898
  • Nul n’est plus philanthrope que les pickpockets. Ils sont toujours prêts à mettre la main à la poche ! De Bruno Masure / Le petit livre de Bruno Masure
  • La situation n'est pas spécifique à la France : ailleurs en Europe, les philanthropes ont plutôt la bourse serrée et le don discret. En 2016, le think tank sino-américain Global Philanthropy Institute a établi un classement des 100 plus grandes familles philanthropes du monde : 32 sont américaines, 24 chinoises, 6 britanniques, 4 allemandes, 3 scandinaves, mais aucune italienne ni espagnole (lire p. 85). Seule une famille française est classée, les Bettencourt-Meyers, grâce à leur fondation, la mieux dotée de France avec un capital de 800 millions d'euros. Même si cela représente moins de 2 % de leur fortune, et que le seul dividende qu'ils viennent de toucher pour leurs 33 % de L'Oréal dépasse les 700 millions, ils ont le mérite de distribuer en dons une quarantaine de millions d'euros par an. Mais on demeure très loin du Giving Pledge, cet engagement public lancé en 2010 par les deux hommes alors les plus riches du monde, Bill Gates et Warren Buffett, dont les membres s'engagent à reverser au moins la moitié de leur fortune à des causes d'intérêt général. Sur la planète, 209 milliardaires les ont suivis, dont une vingtaine d'Européens… et aucun Français. Challenges, des grandes fortunes françaises encore peu philanthropes - Challenges
  • Le philanthrope Robert Dupras, dont la fondation du même nom a pour mission de soutenir les jeunes défavorisés ayant des troubles d’apprentissage ou de développement, abonde dans le même sens. Il soutient au passage que l’affaire WE Charity est très inquiétante. La Presse, WE Charity: le milieu philanthropique craint des répercussions négatives
  • Ayse Bugra, l'épouse de l'homme d'affaires et philanthrope turc Osman Kavala, le 18 février 2020 à Silivri, près d'Istanbul LExpress.fr, Turquie: Osman Kavala, le mécène devenu bête noire d'Erdogan - L'Express
  • OTTAWA — La femme d’affaires et philanthrope Salma Lakhani a été nommée lieutenante-gouverneure de l’Alberta, ce qui fera d’elle la première musulmane à assumer ces fonctions au Canada. L’actualité, Une philanthrope albertaine devient la première lieutenante-gouveneure musulmane | L’actualité
  • Musée Henri Grégoire. Vie et oeuvre du célèbre curé, philanthrope, figure de proue de la Révolution Française, panthéonisé en 1989. Visite guidée et commentée à partir de 13 vitraux. Port du masque nécessaire. Accueil de groupe : annoncer sa venue au 03 83 71 20 56. . , Musee de l Abbe Gregoire : Visite guidee a Embermenil

Traductions du mot « philanthrope »

Langue Traduction
Anglais philanthropist
Espagnol filántropo
Italien filantropo
Allemand philanthrop
Chinois 慈善家
Arabe محب الخير
Portugais filantropo
Russe филантроп
Japonais 慈善家
Basque filantropo
Corse filantropo
Source : Google Translate API

Synonymes de « philanthrope »

Source : synonymes de philanthrope sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « philanthrope »

Philanthrope

Retour au sommaire ➦

Partager