La langue française

Personnel

Sommaire

  • Définitions du mot personnel
  • Étymologie de « personnel »
  • Phonétique de « personnel »
  • Citations contenant le mot « personnel »
  • Traductions du mot « personnel »
  • Synonymes de « personnel »
  • Antonymes de « personnel »

Définitions du mot personnel

Trésor de la Langue Française informatisé

PERSONNEL, -ELLE, adj. et subst. masc.

I. − Adjectif
A. − [Corresp. à personne1I]
1. Relatif à la personne; à chaque personne. Liberté, morale personnelle. Le type est une réponse précise à une question posée par la conscience personnelle ou par les aspirations collectives. Il comporte des degrés, des nuances qui assurent son renouvellement, sa référence correcte à toutes les expériences religieuses (Philos., Relig., 1957, p.44-9).
RELIG. Qui constitue une personne. C'est une lyrique d'inspiration mystique, (...) qui se signale notamment par la dévotion et l'absorption de l'âme en un Dieu personnel (Arts et litt.,1936, p.56-4).
2. Relatif à une personne.
a) Qui est propre à une personne, qui lui appartient en particulier. Affaire, fortune, objet, propriété, revenu personnel(le); dignité, intérêt, mérite, prestige, valeur personnel(le); expérience, étude, formation, recherche, travail personnel(le); affaire, problème, vie personnel(le); c'est personnel, strictement personnel. L'inégalité est révoltante, quand on considère uniquement l'avantage personnel (...) que le supérieur tire de l'inférieur (Renan, Avenir sc.,1890, p.380).L'acteur est à la fois un élément de première importance, puisque c'est de l'efficacité de son jeu que dépend la réussite du spectacle, et une sorte d'élément passif et neutre, puisque toute initiative personnelle lui est rigoureusement refusée (Artaud, Théâtre et son double,1938, p.117).
Pouvoir personnel. Pouvoir détenu et exercé par un seul dirigeant. La prétendue neutralisation de nos forces et de nos territoires, l'abdication dans la panique et sous la menace, au profit d'un pouvoir personnel, de ceux qui avaient reçu du peuple mandat de le représenter (De Gaulle, Mém. guerre,1954, p.673).
À titre personnel. De sa propre initiative et en n'engageant que soi-même. Comment Luc se débrouillait-il au juste? Qui sait s'il ne faisait pas à titre personnel des emprunts clandestins? (Beauvoir, Mandarins,1954, p.232).
DROIT
Action personnelle. ,,Action par laquelle on demande la reconnaissance ou la protection d'un droit personnel quelle qu'en soit la source`` (Cap 1936).
Droit personnel. [P. oppos. à droit réel] Droit attaché à une personne qui ne peut être transporté à une autre. Il faut que tous les individus en âge de le faire aient un droit personnel et égal à exercer la souveraineté dont le corps social qu'ils constituent est investi. Comme la volonté générale ne peut se dégager que d'opérations de vote, il faut en déduire que le suffrage est universel et constitue un droit attaché à la personne de chaque individu (Vedel, Dr. constit.,1949, p.24).
POL. Fait, question personnel(le). Fait, question qui est en rapport avec celui qui se fait donner la parole. Le fait personnel, au lieu d'être un texte de légitime défense, a été trop de fois un prétexte pour des développements oiseux (Pol.1868).Les discussions concernant un fait personnel sont généralement terminées par ces mots du Président: «L'incident est clos» (Lidderdale, Parlement fr.,1954, p.162).
DR. FISCAL. Contribution, taxe personnelle. Contribution, qui frappe chaque contribuable selon ses revenus et ses charges. Une redistribution directe des fortunes peut être réalisée surtout par des impôts personnels sur la fortune d'une part, des droits successoraux d'autre part (Univers écon. et soc.,1960, p.48-9).
b) Qui s'adresse à quelqu'un. Allusion, attaque personnelle.
Lettre, message personnel(le) et, p.ell., personnel (en parlant de la mention apposée sur une lettre). Montrez-lui donc la lettre personnelle du ministre. Expliquez-lui la signification des timbres, du filigrane (Audiberti, Quoat,1946, 2etabl., p.76).
c) Qui est lié à la personnalité d'un individu. Caractère, culture, goût, idée, impression, opinion, réflexion, sentiment personnel(le); opinion toute personnelle. La croyance personnelle de Pascal ne doit rien à l'apologétique des Pensées (Bremond, Hist. sent. relig.,t.4, 1920, p.344).
En partic. Qui témoigne de l'originalité d'un créateur. Art, oeuvre, ton personnel(le). Le style personnel non plus n'est à La Bruyère ou Marivaux qu'une qualité entre cent −et certes inégale au goût, à la composition, au souci du vrai (Paulhan, Fleurs Tarbes,1941, p.165).
d) Qui n'a en vue que sa propre personne ou son propre intérêt. Synon. égoïste.Rouvière: (...) Je suis brusque (...) personnel quelquefois, −c'est mon métier de vieux garçon; mais je ne suis pas méchant (Feuillet, Scènes et com.,1854, p.35).
Joueur personnel. Joueur qui dans une équipe ne joue pas collectivement et cherche à briller par lui-même, dans l'ignorance de ses partenaires. (Ds Rob., Lar. Lang. fr., Lexis 1975).
B. − [Corresp. à personne1II] LING. Qui porte les marques de la personne grammaticale.
Pronom* personnel.
Modes personnels. ,,Modes du verbe qui comportent des flexions indiquant le temps et la personne`` (Ling. 1972).
II. − Subst. masc. coll.
A. − Personnes salariées ou non participant à l'activité d'une entreprise, commerciale ou non (d'apr. Barr. 1967). Chef, délégué, représentant du personnel; personnel qualifié, spécialisé, subalterne; personnel féminin, masculin; personnel dirigeant, employé; petit personnel; personnel d'encadrement, d'exécution, de laboratoire, de maîtrise; dépense, formation, frais de personnel; chef, délégué, direction, représentant du personnel; gestion, rendement, recrutement du personnel; réduction de personnel; engager, licencier du personnel. Les grands journaux de Londres, qui disposent tous, bien entendu, de leurs propres imprimeries, ont souvent un personnel dépassant le millier (Civilis. écr.,1939, p.38-10).
Fonction personnel. Fonction qui consiste à élaborer la politique générale du personnel et à exécuter les mesures propres à réaliser cette politique (d'apr. Lauzel-Muss. 1970).
B. − Ensemble des personnes appartenant à une même profession ou à un même corps. Personnel administratif, enseignant, médical, sanitaire, technique; personnel de direction, des services administratifs; personnel civil, militaire; personnel contractuel, fonctionnaire; personnel de l'État, de l'administration; personnel politique. Collaboration organique entre la municipalité, les représentants du Conseil municipal et les représentants du personnel communal (Fonteneau, Conseil munic.,1965, p.135).
Personnel navigant*.
Prononc. et Orth.: [pε ʀsɔnεl]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist.1. Gramm. 1174 «qui se conjugue à toutes les personnes (en parlant d'un verbe)» (G. de Pont-Ste-Maxence, St Thomas, éd. E. Walberg, 2259); 1690 pronom personnel (Fur.); 2. dr. 1283 «qui s'attache à la personne (par opposition à réel, qui concerne les biens)» (Ph. de Beaumanoir, Coutumes Beauvaisis, éd. A. Salmon, 229); ca 1320 subst. «ce qui s'attache à la personne, par opposition à ce qui concerne les biens» (La très ancienne coutume de Bretagne, éd. M. Planiol, p.241); 3. a) ca 1460 «qui est propre à une personne» (Brochard, L'advis directif pour faire le passage d'oultremer ds Recueil des historiens des croisades, Doc. arméniens, t.2, p.504); b) 1715 subst. «ensemble des idées et des sentiments d'une personne» (Nouv. Mercure Galant, mai, p.85); 1914 adj. «qui exprime le caractère particulier, unique d'une personne» (Gide, Journal, 24 janv. ds Rob.); c) av. 1778 taxe personnelle (J.-J. Rousseau ds Lar. 19e); 1835 contribution personnelle (Ac.); 4. 1727 subst. «ce qui vise l'auteur (terme de critique littéraire)» (Dict. néologique à l'usage des beaux esprits du s.); 1740-55 «ce qui se rapporte à quelqu'un» (St-Simon, Mém., éd. de Boislile, t.2, p.323); 1753 attaque personnelle (Encyclop. t.3, Avertissement des éditeurs, XII); 5. 1740-55 adj. «égoïste» (St-Simon, Mém., éd. citée, t.33, p.163); 1832 subst. (Balzac, MmeFirmiani, p.358); 6. subst. 1782 «les qualités et les défauts de quelqu'un» (Mmede Genlis, Adèle et Théodore, Paris, impr. Lambert, t.3, p.264); 1812 milit. le personnel du soldat (Mozin-Biber); 7. 1831 subst. «ensemble des personnes qui exercent une même profession» (M. Saulnier, Nouv. observ. sur les finances des États-Unis, p.14); subst. 1832 «dans les administrations, partie qui concerne les individus» (Raymond); 1835 «ensemble des personnes qui exercent une même profession» (Lar. 19e, avec citat. de Serres [1786-1868]). Empr. au b. lat. personalis «relatif à la personne (terme gramm. et jurid.)», dér. de persona (personne*). 7 peut-être imité de l'all. Personal (1811; 1791 Personale d'apr. FEW t.8, p.274b, note 5). Fréq. abs. littér.: 6136. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 7121, b) 6676; xxes.: a) 8446, b) 11363. Bbg. Dub. Pol. 1962, p.371. _ Gohin 1903, p.299. _Grundt (L.-O.). Ét. sur l'adj. invarié en fr. Bergen-Oslo-Tramsø, 1972, p.228. _Hjelmslev (L.). Animé et inanimé, personnel et non-personnel In: H. (L.). Essais ling. Copenhague, 1959, p.211-249. _Quem. DDL t.16, 22. _Vardar Soc. pol. 1973 [1970], p.284.

Wiktionnaire

Adjectif

personnel \pɛʁ.sɔ.nɛl\

  1. Qui est propre et particulier à chaque personne.
    • Pour supporter cette anxiété, nous inventons des mythologies personnelles ou collectives. Plutôt que de céder à la panique, nous construisons des mondes. C’est le moment. Il ne durera peut-être pas. — (Michel Eltchaninoff, « Carnet de la drôle de guerre », dans la newsletter du 21/03/220 de Philosophie Magazine.)
    • Intérêt personnel.
    • Venger une injure personnelle.
    • Ce fait m’est personnel.
    • Dans cette remarque il n’y a rien de personnel : Rien qui s’applique à une personne plutôt qu’à une autre.
    • Les fautes sont personnelles : On n’est responsable que de ses propres fautes.
    • Critique personnelle : Celle où l’on s’applique moins à relever les fautes d’un ouvrage qu’à dénigrer le caractère et la vie privée de l’auteur.
  2. (Droit) Relatif à une personne qui est redevable ou obligée en son propre nom, par opposition à réel.
    • Action personnelle.
    • Droit personnel.
  3. (Finance) Individuel.
    • Contribution personnelle.
  4. (Grammaire) Qui marque la personne grammaticale.
    • Pronom personnel.
    • Mode personnel.
  5. Qui est égoïste, qui n’est occupé que de soi.
    • Cet homme est très personnel.
    • Il se la joue très personnel.

Nom commun

personnel \pɛʁ.sɔ.nɛl\ masculin singulier (Indénombrable)

  1. (Nom collectif) (Au singulier) Ensemble des personnes attachées à un service public, à une entreprise privée, à une maison ; par opposition à matériel, qui se dit des effets, des objets affectés à ce même service.
    • J’ai parlé tout à l’heure de l’insuffisance du personnel à l’infirmerie de Chelsa. Que dire à ce point de vue de l’infirmerie de Gray’s Inn? Pour ces 500 malades, il n’y a qu’un médecin. — (Paul-Gabriel d’Haussonville, L’Enfance à Paris, 1879, Calmann-Lévy, p. 126)
    • La veulerie des hommes de ce temps fut si grande que parfois la substitution du nouveau personnel à l’ancien prenait des allures bouffonnes ; […]. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap. V, La grève générale politique, 1908, p.237)
    • La force nécessaire pour la manutention est de 50 HP environ ; le personnel est de 100 ouvriers. — (Vals-Saint-Jean - la station de Vals-les-Bains et environs, éditée spécialement pour la Société Vals-Saint-Jean par G.-L. Arlaud, éditeur, Lyon (sans date ; vers 1931), page 32)
  2. (Au singulier) Ensemble de personnes partageant le même métier ou appartenant au même corps.
    • Le personnel navigant de l’ensemble des compagnies aériennes est en grève aujourd’hui.

Note : selon le 9e dictionnaire de l’Académie française, le nom personnel est un nom collectif qui désigne toujours un ensemble d’individus. Il ne peut donc être utilisé au pluriel que lorsque l’on désigne plusieurs catégories distinctes d’individus, par exemple les personnels enseignant et auxiliaire de l’Éducation nationale.

Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PERSONNEL (pèr-so-nèl, nè-l') adj.
  • 1Qui est propre et particulier à chaque personne. L'intérêt personnel. Ce ne sont pas les sentiments de M. Arnauld qui sont hérétiques ; ce n'est que sa personne : c'est une hérésie personnelle, Pascal, Prov. III. J'admire comme on se rend personnel tout ce qui regarde ceux auxquels on s'est entièrement dévoué, Staal, Mém. t. II, p. 41. Qui se souvient aujourd'hui des querelles du père Bouhours et de Ménage ?… presque tout ce qui n'est que personnel est perdu pour le reste des hommes, Voltaire, Lett. à un jésuite, 1759. Voulez-vous que je vous raconte un fait qui m'est personnel ? Diderot, Pensées sur la peint. Œuv. t. XV, p. 195, dans POUGENS.

    Entrée personnelle, droit d'entrer dans un lieu public qui ne peut se céder à d'autres.

    Critique personnelle, celle où l'on attaque moins l'ouvrage que l'auteur lui-même. Nous croyons que la démocratie de la république des lettres doit s'étendre à tout, jusqu'à permettre et à souffrir les plus mauvaises critiques quand elles n'ont rien de personnel ; il suffit que cette liberté puisse en produire de bonnes, D'Alembert, Préf. 3e vol. Encycl. Œuv. t. I, p. 388, dans POUGENS.

    Terme d'astronomie. Correction personnelle, la différence obtenue en retranchant du temps réel le temps estimé. Équation personnelle, voy. ÉQUATION.

  • 2 Terme de jurisprudence. Action personnelle, action par laquelle on poursuit contre une personne l'exécution d'une obligation, par opposition à action réelle, par laquelle on réclame des droits de propriété sur une chose.

    Droits personnels et droits réels se disent dans le même sens. Une créance est un droit personnel ; une propriété, un usufruit sont des droits réels.

    Droit personnel, droit tellement attaché à la personne, qu'il ne peut être transporté à un autre.

    Loi personnelle, loi qui régissait une certaine catégorie de personnes. Les lois des Francs étaient personnelles, non territoriales. Les causes générales qui firent partout disparaître les lois personnelles des peuples barbares, Montesquieu, Esp. XXVIII, 5.

  • 3 Terme de finances. Contribution personnelle, celle qui frappe la personne et non pas les biens.
  • 4 Terme de grammaire. Pronom personnel, pronom qui représente une des trois personnes.

    Verbe personnel, celui qui est employé aux personnes du singulier et du pluriel.

    Mode personnel, voy. MODE.

  • 5Qui est plein de personnalité, d'attachement à sa propre personne. M. de Gand était un homme tellement personnel, qu'il ne se soucia jamais de pas un de sa famille, Saint-Simon, 485, 21. Les injustices que Fontenelle avait essuyées dans la carrière des lettres auraient fait sentir bien vivement les peines de l'amour-propre à un homme qui aurait été moins philosophe ou plus personnel, Condorcet, Malouin. Ce caractère si dur, si personnel, si haineux, Staël, Delphine, I, 6.
  • 6 S. m. L'ensemble des bonnes ou mauvaises qualités physiques ou morales (vieux en ce sens). M. de Retel a cent mille livres de rente et un très beau nom ; mais il a trente-sept ans et un personnel qui peut déplaire à une jeune personne, Genlis, Ad. et Théod. t. III, p. 305, dans POUGENS.
  • 7Ce qui est personnel à quelqu'un. Le roi fut outré de cette aventure [la conduite de M. du Maine à l'armée] qui influa tant sur ses affaires, mais que le personnel lui rendit infiniment plus sensible, Saint-Simon, 30, 98.

    Terme de jurisprudence. Le personnel est opposé au réel.

  • 8Personnes attachées à un service public. Les dépenses relatives au personnel.

    La partie d'une administration qui s'occupe de la nomination et de l'avancement des fonctionnaires, des employés. Directeur du personnel.

    PROVERBE

    Toutes fautes sont personnelles, c'est-à-dire on n'est pas responsable des fautes d'autrui.

HISTORIQUE

XIIIe s. Trois manieres de demandes sont : les unes sont apelées personix, que li clerc apelent action personele…, Beaumanoir, VI, 32.

XVIe s. Les rentes sont reelles et immobiliaires ; les arrerages, personnels et mobiliaires, Loysel, 506. Tous delits sont personnels, et en crime n'y a point de garant [le répondant n'est tenu que civilement], Loysel, 797.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PERSONNEL, LLE, adj. (Gramm.) ce mot signifie qui est relatif aux personnes, ou qui reçoit des inflexions relatives aux personnes. On applique ce mot aux pronoms, aux terminaisons de certains modes des verbes, à ces modes des verbes, & aux verbes mêmes.

On appelle pronoms personnels ceux qui présentent à l’esprit des êtres déterminés par l’idée prise de l’une des trois personnes. Les pronoms personnels dans le système ordinaire des Grammairiens ne sont qu’une espece particuliere, & l’on y ajoute les pronoms démonstratifs, les possessifs, les relatifs, &c. mais il n’y a de véritables pronoms que ceux que l’on nomme personnels ; & les autres prétendus pronoms sont ou des noms, ou des adjectifs, ou même des adverbes. Voyez Pronom.

Les terminaisons personnelles de certains modes des verbes sont celles qui sont relatives à l’une des trois personnes, & qui servent à marquer l’identification du verbe avec un sujet de la même personne déterminée. Ego amo, tu amas, Petrus amat ; voilà le même verbe identifié, par la concordance, avec le sujet ego, qui est de la premiere personne, avec le sujet tu qui est de la seconde, & avec le sujet Petrus qui est de la troisieme.

On peut encore regarder comme des terminaisons personnelles ou comme des cas personnels le nominatif & le vocatif des noms. En effet, dans une proposition on ne considere la personne que dans le sujet, parce qu’il n’y a que le sujet qui prononce le discours, ou à qui l’on adresse, ou dont on énonce l’attribut sans qu’il parle ni qu’il soit apostrophé. Or le nominatif est le cas qui désigne le nom comme sujet de la troisieme personne, c’est-à-dire comme le sujet dont on parle, Dominus probavit me : le vocatif est le cas qui désigne le nom comme sujet de la seconde personne, c’est-à-dire comme le sujet à qui on parle, Domine probasti me : c’est la seule différence qu’il y ait entre ces deux cas ; & parce que la terminaison personnelle du verbe est toujours suffisante pour désigner sans équivoque cette idée accessoire de la signification du nom qui est sujet, c’est pour cela que le vocatif est semblable au nominatif dans la plûpart des noms latins au singulier, & que ces deux cas, en latin & en grec, sont toujours semblables au pluriel. Voyez Vocatif.

Les modes personnels des verbes sont ceux où les verbes reçoivent des terminaisons personnelles, au moyen desquelles ils se mettent en concordance de personne avec le nom ou le pronom qui en exprime le sujet. Ces modes sont directs ou obliques ; les directs sont l’indicatif, l’impératif & le suppositif, dont le premier est pur & les deux autres mixtes ; les obliques qui sont aussi mixtes, sont le subjonctif & l’optatif. Voyez Mode, & chacun de ces modes en particulier.

Enfin les Grammairiens ont encore distingué des verbes personnels & des verbes impersonnels ; mais cette distinction est fausse en soi, & suppose un principe également faux, comme je l’ai fait voir ailleurs. Voyez Impersonnel. (B. E. R. M.)

Personnel, (Belles-Lettres.) ce qui concerne ou regarde particulierement les personnes. Voyez Personne.

Dans les disputes littéraires il n’entre que trop souvent du personnel ; aussi distingue-t-on les critiques en critiques réelles & critiques personnelles. Les critiques réelles sont celles où l’on ne s’attache qu’à relever les défauts des ouvrages. Les critiques personnelles sont celles où l’on s’attaque à l’auteur dont on censure la vie, les mœurs, le caractere, &c. Celles-ci ne se renferment pas toujours dans les bornes d’un badinage léger & permis, elles ne dégénerent que trop souvent en fiel & en aigreur, à la honte des lettres, ou, pour mieux dire, de ceux qui les cultivent. Voyez Anti.

C’est une maxime en morale que toutes fautes sont personnelles, c’est-à-dire qu’elles ne doivent point nuire aux parens ou aux descendans du coupable. Cette maxime n’avoit pas lieu chez les Macédoniens pour le crime de lése-majesté ; quiconque en étoit convaincu, étoit lapidé, & sa famille étoit enveloppée dans la même condamnation.

Personnel, (Jurisprud.) c’est ce qui est attaché à la personne, ou destiné à son usage, ou qui s’exerce sur la personne comme un droit personnel, une servitude personnelle, une obligation personnelle, une action personnelle, une charge personnelle. Le personnel est ordinairement opposé au réel qui suit le fond. Voyez Action, Bail à rente, Charge, Obligation, Rente, Servitude. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « personnel »

(Siècle à préciser) Du latin personalis, dérivé de persona (« personne »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. et espagn. personal ; portug. pessoal ; ital. personale ; du lat. personalis, de persona, personne.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « personnel »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
personnel pɛrsɔnɛl

Citations contenant le mot « personnel »

  • Le monde est gouverné par l'intérêt personnel. De Johann Friedrich von Schiller
  • C'est mal utiliser son personnel que de le prolonger inutilement dans les emplois subalternes. De Maurice Gagnon / Entre tes mains
  • Il y a des pouvoirs collectifs qui sont aussi dangereux que le pouvoir personnel. De François Mitterrand / Dire - 15 Décembre 1969
  • Celui qui veut servir, ne gaspillera pas une seule pensée pour son confort personnel. De Gandhi / Lettres à l'Ashram
  • Tout absolu - personnel ou abstrait - est une façon d’escamoter les problèmes. De Emil Michel Cioran / Précis de décomposition
  • Regarder les choses de tout le monde avec un éclairage personnel. De Jules Renard / Journal 1893 - 1898
  • J’attends avec impatience le clonage. Ça fera du personnel pas cher. De Jean Yanne / Pensées, répliques, textes et anecdotes
  • Payez votre personnel le moins possible et c'est ce que vous obtiendrez d'eux. De Malcolm Forbes
  • Le pur intérêt personnel est devenu à peu près indéfinissable, tant il y entre d'intérêt général. De Henri Bergson
  • Dieu personnel, dieu grégaire, dieu de ceux qui croient, Existe donc afin que je puisse te haïr ! De Fernando Pessoa / Dialogue dans la nuit
  • Quand on écrit son journal personnel, on se rend compte d'une chose : on est conscient de son inconscient. De Claire de Lamirande / La rose des temps
  • Je crois que deux personnes ne peuvent avoir la même religion. C’est quelque chose de très personnel. De Björk
  • Il est des modesties ou des sincérités d'apparat qui flattent l'orgueil personnel plus que les louanges. De Lyse Longpré / La magie des ruines
  • Il est dangereux de remettre les clés de la République a un homme tenté par le pouvoir personnel. De Patrick Poivre d'Arvor / L'Irrésolu
  • Si ça se trouve, on se porte mieux quand on n’a lu aucun bouquin de développement personnel. De Helen Fielding / Le journal de Bridget Jones
  • Une grosse berline a forcé dans la nuit de mardi à mercredi le parking du personnel de la prison de Sequedin (Nord), et trois individus ont lancé des coktails molotov sur les véhicules stationnés. France 3 Hauts-de-France, Prison de Sequedin : une voiture-bélier force le parking du personnel, sept véhicules incendiés au coktail molotov
  • Magalie Vaé et Tihyad, deux artistes au grand cœur, ont voulu offrir un concert au personnel hospitalier, aux résidents et patients du site de Perréal à Béziers. midilibre.fr, Béziers : Magalie Vaé et Tihyad chantent pour les patients et le personnel du centre Perréal - midilibre.fr
  • Coronavirus: une prime accordée au personnel de la mairie de Saint-Laurent-du-Var Nice-Matin, Coronavirus: une prime accordée au personnel de la mairie de Saint-Laurent-du-Var - Nice-Matin
  • Peu après 22h30, hier soir, les suspects ont été arrêtés rue de Montgardé. Suite à une affaire de vol avec violences plus tôt dans la soirée, ils voulaient rendre visite à un ami alité dans une chambre. Ce que le personnel soignant a refusé. Ils ont alors été bousculés et insultés par les jeunes, âgés de 20 à 29 ans. Le médecin présent sur les lieux déclarait déposer plainte. , Huit individus agressent du personnel hospitalier d'Aubergenville - EVASION
  • Le personnel de Google pourra travailler de chez lui jusqu’à l’été prochain, a confirmé le géant de la technologie, dans le cadre de sa réponse continue à la pandémie de coronavirus. Urban Fusions, Google autorise le personnel à travailler de chez lui jusqu'à l'été 2021, confirme le géant de la technologie | Economie - Business
  • Ils ont voulu rendre hommage au personnel hospitalier alors ils ont réfléchi à une initiative commune. Installés esplanade Charles-de-Gaulle depuis plusieurs jours pour la fête patronale , les forains ont souhaité remercier les soignants « pour l’ensemble de leur œuvre durant la crise sanitaire, des personnes à qui nous tirons notre chapeau. En quelque sorte, nous essayons d’amener la fête foraine à l’hôpital », précise David Dupont (promotion/publicité de la fête). « Cela fait de nombreuses années que nous venons à Lure et nous avons toujours été très bien accueillis, il nous semblait évident de faire un geste envers la ville et en particulier envers les soignants qui viennent de traverser une période compliquée », ajoute-t-il. Tandis que chaque forain a participé à cet élan de solidarité, ce sont une centaine de tickets de manèges, de nombreuses peluches et d’innombrables sucreries qui ont été remis à l’hôpital. , Santé | La gratitude des forains envers le personnel soignant

Traductions du mot « personnel »

Langue Traduction
Anglais staff
Espagnol personal
Italien personale
Allemand mitarbeiter
Chinois 员工
Arabe العاملين
Portugais funcionários
Russe штат сотрудников
Japonais スタッフ
Basque langileak
Corse u persunale
Source : Google Translate API

Synonymes de « personnel »

Source : synonymes de personnel sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « personnel »

Partager