Manifestation : définition de manifestation


Manifestation : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

MANIFESTATION1, subst. fém.

A. − [Correspond à manifester1A]
1.
a) Action, fait de révéler. Synon. révélation.Le sacerdoce qui les avait conçus [les monuments des premiers âges] s'en était réservé la signification mystique (...) les manifestations mêmes de l'idée étaient confiées à une littérature indéchiffrable (Blanc,Gramm. arts dessin,1876, p. 55):
1. Commence-t-il à comprendre que la question de savoir si un innocent est au bagne, et si un criminel se cache sous l'uniforme d'un officier français (...) ne peut pas comporter d'autre solution que la manifestation de la vérité? Clemenceau,Iniquité,1899, p. 290.
b) Spécialement
RELIG. CHRÉT. Connaissance que Dieu donne de lui-même en se manifestant dans le monde sensible; p. méton., apparence sensible manifestant Dieu. Synon. révélation.Manifestations divines. Le monde, ouvrage de l'infini en personne, manifestation de sa gloire (Lacord.,Conf. N.-D., 1848, p. 109).Indépendamment de toute manifestation positive, l'être divin, que nous n'atteignons pas directement, reste pour nous indéterminé (Théol. cath.t. 4, 11920, p. 1148).
P. anal. Manifestation actuelle, présente. Dans la métaphysique orientale, l'état potentiel de l'être, l'état opposé à l'état de manifestation est positivement appelé le vide (P. Leroux,Humanité,t. 2, 1840, p. 651).Il y a une ascèse à découvrir, qui nous permettrait de saisir les manifestations de l'esprit dans les choses (Béguin,Âme romant.,1939, p. 207).
− Dans le domaine de la crit. artist.Synon. forme.Le Beau a ici [au Louvre] son temple et l'on peut l'y admirer dans ses manifestations les plus diverses (Gautier,Guide Louvre,1872, p. 3).Cette manifestation de l'oeuvre qu'on appelle forme (D'Indy,C. Frank,1906, p. 50).
Dans la lang. philos. ou sc. Synon. exposé, exposition.Mieux caractériser, par une manifestation plus sensible et plus efficace, l'esquisse fondamentale que je viens de terminer (Comte,Philos. posit.,t. 4, 1839-42, p. 429):
2. Les écrits des philosophes font de perpétuelles allusions aux résultats des sciences: c'est là qu'ils choisissent avec plus ou moins de bonheur (...) les exemples destinés à donner à leurs idées une manifestation plus sensible, à montrer des applications et des vérifications de leurs théories. Cournot, Fond. connaiss.,1851, p. 477.
2.
a) Action, fait d'exprimer ouvertement, publiquement une opinion. Synon. démonstration, expression.Le climat de Paris était alors propice à la manifestation de leur nihilisme [des «Fauves»] (Arts et litt.,1936, p. 18-08).
P. méton. La candidature de Claudel à l'Académie se précise, et on voit çà et là des «manifestations hostiles» (Larbaud,Journal,1934, p. 336).On exposa le berceau offert par la ville de Naples, ce qui donna lieu à des manifestations d'enthousiasme et de loyalisme de la part des Napolitains (Cendrars,Bourlinguer,1948, p. 109).
Absol., rare. Synon. déclaration.Avant le procès Zola, l'empereur, impatienté, voulut faire une manifestation décisive, personnelle (Martin du G.,J. Barois,1913, p. 421).
b) Action, fait de faire preuve, de faire montre d'une qualité physique ou morale. Un navire allemand prit position devant Agadir (...) et le gouvernement de Berlin, après cette manifestation de force, notifia sa volonté d'obtenir une «compensation» (Bainville,Hist. Fr.,t. 2, 1924, p. 253):
3. ... j'ai grande abondance de larmes à répandre (...) à propos de n'importe quelle manifestation de beauté, de noblesse, d'abnégation, de dévouement, de reconnaissance, de courage, ou d'un sentiment très pur, ou très enfantin... Gide, Si le grain,1924, p. 611.
P. méton. La jeune enthousiaste admira naïvement cet homme (...) chez qui l'habitude de s'occuper des douleurs physiques avait détruit les manifestations de l'égoïsme (Balzac,Modeste Mignon,1844, p. 210).Soldat, j'ai assisté aux plus belles manifestations de la grandeur humaine qu'il soit possible de rêver (Renan,Drames philos.,Abbesse Jouarre, 1886, iv, 2, p. 661).
c) Action, fait de laisser, faire paraître un affect dans son attitude, dans son comportement. La manifestation de l'émotion le gênait, lui était presque insupportable (Gide,Faux-monn.,1925, p. 1038).La manifestation des idées et des impressions est inhibée; il en résulte une certaine fermeture, au moins de la réserve, parfois de la taciturnité (Mounier,Traité caract.,1946, p. 298).
P. méton. Synon. démonstration, marque, signe, témoignage.Manifestation d'amour, de douleur, de joie, de tendresse; manifestation émotive. Elle souffrait de la tendresse que les enfants témoignaient à leur oncle et détestait que toutes les manifestations de leur gratitude fussent pour lui (Mauriac,Myst. Frontenac,1933, p. 111).Il (...) fut pris d'un étrange rire, dont on ne voyait que la manifestation nerveuse (Abellio,Pacifiques,1946, p. 49):
4. Sans doute Victor tient-il pour simagrées vaines et hypocrites toutes manifestations de cordialité, d'aménité, de bienveillance; sentiments qu'il est, je crois bien, incapable d'éprouver et qui, dès lors, lui paraissent de pure affectation chez autrui. Gide, Journal,1943, p. 193.
Absol. Attitude, comportement démonstratif, expansif. Leur joie de nous rencontrer fut extrême et bruyante; les grandes manifestations entre amis qui se retrouvent sont tout à fait dans le caractère tahitien (Loti,Mariage,1882, p. 126).
d) Rare. Action, fait de se manifester, de donner des signes de sa présence, de son existence. C'est le jour des manifestations féminines; deux femmes m'ont fait ce matin l'insigne honneur de s'apercevoir que j'existe (Farrère,Homme qui assass.,1907, p. 212).
B. − [Correspond à manifester1B]
1. Signe et forme sensible d'un principe immatériel, invisible. Manifestation vitale. L'élément peut être vivant sans manifester la vie et alors l'irritabilité est latente, comme les autres manifestations de la vie (Cl. Bernard, Princ. méd. exp.,1878, p. 154).V. discours ex. 9:
5. ... quand je dis que le fakir transforme un oeuf en mouchoir ou que le magicien se transforme en un oiseau (...). Il faut un rapport interne entre ce qui s'anéantit et ce qui naît; il faut que l'un et l'autre soient deux manifestations ou deux apparitions, deux étapes d'un même quelque chose qui se présente tour à tour sous ces deux formes. Merleau-Ponty,Phénoménol. perception,1945, p. 313.
LING. [Chez Hjelmslev] La manifestation (...) présuppose, comme un préalable, la semiosis (ou l'acte sémiotique) qui conjoint les deux formes de l'expression et du contenu (Greimas-Courtés1979).
P. ext. Réalisation particulière d'un fait général. Synon. forme.Dans l'Antiquité, le rouleau est la première manifestation de la bibliographie (Civilis. écr.,1939, p. 50-08).La première manifestation de la pensée juridique est palpable dans l'entourage des rois charismatiques (Traité sociol.,1968, p. 182).
2. PATHOL., PSYCHOL. ,,Phénomènes, signes ou symptômes, isolés ou groupés, traduisant un trouble de fonction ou une maladie`` (Lafon 1969). Manifestation clinique; manifestation allergique, épileptique, fiévreuse; manifestation d'irritation. Des manifestations légères de confusion mentale (Mounier,Traité caract.,1946, p. 609):
6. Nous nous contenterons de rappeler ici le polymorphisme symptomatique de cette affection où se juxtaposent de façon capricieuse et volontiers déconcertante des signes généraux (fièvre, anémie), des manifestations rénales (albuminurie, azotémie), nerveuses... Ravault, Vignon,Rhumatol.,1956, p. 574.
P. anal. Ces orages [magnétiques] sont la manifestation de ces phénomènes que les astrophysiciens appellent les «sursauts» chromosphériques solaires (Hist. gén. sc.,t. 3, vol. 2, 1964, p. 462).
3. Rare. Action, fait de se présenter aux sens, à la conscience. Ma sensation du rouge est aperçue comme manifestation d'un certain rouge senti, celui-ci comme manifestation d'une surface rouge, celle-ci comme manifestation d'un carton rouge (Merleau-Ponty,Phénoménol. perception,1945, p. v).
C. − En partic. Manifestation + adj. (désignant une sphère de l'activité sociale).Présentation publique sous forme de spectacle, d'exposition, etc., d'une activité. Manifestation culturelle, théâtrale, folklorique, sportive. M. Lalance nous a dit qu'à une manifestation militaire, à Bussang, je crois, un juif avait pleuré (Clemenceau,Iniquité,1889, p. 194).Il fait aussi quelques comptes-rendus de spectacles, de «manifestations littéraires et artistiques», de «mondanités» (Romains,Hommes bonne vol.,1939, p. 90).
Prononc. et Orth.: [manifεstasjɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1200 «action de se révéler (en parlant de Dieu)» (Dialogue Grégoire, 64, 14 ds T.-L.); 2. 1553 «action de rendre visible» (Bible, impr. J. Gérard, L'Ecclésiaste, chap. 11, D). Empr. au lat. chrét. manifestatio «révélation; apparition [en parlant du Christ]», dér. de manifestare (manifester1*).

MANIFESTATION2, subst. fém.

Rassemblement de personnes, dans un lieu public ou sur la voie publique, dans le but de faire connaître, de défendre une opinion. Manifestation pour, contre qqn, qqc. 3 septembre, jour désigné pour une manifestation anticléricale gigantesque (Bloy,Journal,1905, p. 274).Jaurès se rappelle que ses amis durent recourir à des manifestations révolutionnaires (Sorel,Réflex. violence,1908, p. 30):
. À Paris, la Confédération générale du Travail projetait une manifestation massive, pour un jour prochain, dans les salles de l'avenue de Wagram. Son organe officieux, la Bataille syndicaliste, venait de rappeler, en gros caractères, les décisions formellement prises par les congrès confédéraux... Martin du G., Thib., Été 14, 1936, p. 328.
SYNT. Organiser, réprimer, interdire une manifestation; participer à une manifestation; manifestation pacifique, populaire, violente; manifestation de masse, de rue.
REM. 1.
Manif, subst. fém.,abrév. fam. Aller à la manif. Dodo, c'est vrai, n'aime pas les «flics». En Mai 68, il était aux «manifs» du Quartier Latin (R.-P. Droit, A. Gallien, La Chasse au bonheur,Paris, Calmann-Lévy, 1972, p. 87).
2.
Manifestaille, subst. fém.,hapax, synon. péj. Les évolutions du guet, et sa fine stratégie, dispersant la manifestaille (Queneau,Pierrot,1942, p. 112).
Prononc. et Orth.: [manifεstasjɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1. 1749 «expression publique d'un sentiment, d'une opinion, etc.» (Argenson, Journ., t. 6, p. 97 ds Brunot t. 9, p. 808); 2. 1857 «rassemblement ayant pour but de rendre publiques les revendications d'un groupe, d'un parti» (Mérimée, Lettres ctessede Montijo, t. 2, p. 83: Les rouges s'étaient proposé de profiter de son enterrement [de Béranger] pour faire une manifestation); 3. 1889 «cérémonie publique en l'honneur de quelqu'un ou pour commémorer un événement» (Verlaine, Corresp., t. 3, CDLXXXI, lettre à Cazals: On ne saurait assez, en effet, multiplier les manifestations en l'honneur d'Henri Mürger). De manifestation1* avec infl. sém. de manifeste2*.
STAT. − Manifestation1 et 2. Fréq. abs. littér.: 1447. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 1205, b) 1555; xxes.: a) 2162, b) 2990. Bbg. Dub. Pol. 1962, p. 338.

Manifestation : définition du Wiktionnaire

Nom commun

manifestation \ma.ni.fɛs.ta.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de manifester ou de se manifester.
    • Bois-Guilbert fit un effort sur lui-même pour cacher le mépris et l’indignation qui l’animaient, et dont il sentait que la manifestation n’aurait pu que lui être nuisible. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • L'armée est la manifestation la plus claire, la plus tangible et la plus solidement rattachée aux origines que l'on puisse avoir de l'État. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.III, Les préjugés contre la violence, 1908, p.151)
    • A Singapour, en 1967, au moment même où la chute de la fécondité atteint sa vitesse maximale, se déclenche une épidemie de Koro, manifestation hystérique spécifiquement masculine. Les individus touchés craignent et perçoivent une rétraction de leur pénis, qui menace, disent-ils, de disparaître dans l'abdomen. — (Emmanuel Todd, Le Fou et le Prolétaire, 1979, réédition revue et augmentée, Paris : Le Livre de Poche, 1980, p.22)
    • La première conséquence est la possibilité d'un flush facial qui correspond à une vasodilatation apparaissant après une infiltration locale ; cette manifestation disparaît toujours rapidement. — (Bertrand Wechsler & ‎Olivier Chosidow, Corticoïdes et corticothérapie, John Libbey Eurotext, 1997, p. 46)
  2. Représentation publique ostentatoire.
    • Les funérailles religieuses du maréchal de Mac-Mahon ont eu le caractère d'une imposante et solennelle manifestation. Elles offraient un consolant contraste avec les apothéoses purement laïques dont Paris a été déshonoré, durant ces dernières années. — (A. de Montbrillant, Le Maréchal de Mac Mahon, Paris : éditions Saint-Raphaël/Neuville-sous-Montreuil : imprimerie Notre-Dame des Prés, 1894)
    • En aval de la mosquée, un troupeau de prostituées, commandées de service par le pacha, nous salua de grêles you-yous destinés à nous donner l'illusion d'une manifestation spontanée des femmes de Fez. — (Frédéric Weisgerber, Au seuil du Maroc Moderne, Institut des Hautes Études Marocaines, Rabat : Les éditions de la porte, 1947, p. 270)
  3. (En particulier) (Politique) Rassemblement ou mouvement ayant pour objet de rendre publiques les revendications d’un groupe, d’un parti.
    • Ils organisèrent des manifestations tapageuses dégénérant souvent en pugilats, contre des universitaires ou des dramaturges juifs. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • La fête des Mères fut encore, en ce printemps 1941, une des grandes manifestations de la France maréchaliste, à Montluçon comme ailleurs. — (André Touret, Montluçon, 1940-1944: la mémoire retrouvée, 2001, page 83)
    • Cette manifestation pacifique se termina par une intervention de la police.
  4. (Par extension) Rassemblement de personnes pour des festivités ou des activités professionnelles ou commerciales.
    • Certaines communes, écrivait le préfet, à l'occasion des fêtes patronales, ou de manifestations agricoles, ont, à leur programme de réjouissances, des concours de buveurs de cidre ou autres boissons. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  5. (Religions orientales) Monde tangible, création, par opposition au monde invisible et éternel.
    • En agissant ainsi, l'homme ne tente rien d'anormal ou antinaturel. Il s'insère seulement de mieux en mieux, ou de moins en moins mal, dans la manifestation universelle. — (Arnaud Desjardins, Les chemins de la sagesse, La Table Ronde, Pocket spiritualité, 1999, p. 458)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Manifestation : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MANIFESTATION. n. f.
Action de manifester ou de se manifester. La parole sert à la manifestation de la pensée. Il est plus particulièrement usité en matière de religion. Ce fut une éclatante manifestation de la volonté divine. Il se dit particulièrement de Certains rassemblements ou mouvements ayant pour objet de rendre publiques les revendications d'un groupe, d'un parti. Cette manifestation pacifique se termina par une intervention de la police.

Manifestation : définition du Littré (1872-1877)

MANIFESTATION (ma-ni-fè-sta-sion ; en vers, de six syllabes) s. f.
  • 1Action de rendre manifeste. Ce n'est point cette manifestation de sa sagesse [de Jésus] qui est admirable, c'est cette longue suppression qu'il en a faite, Nicole, Essais, t. XIII, p. 321, dans POUGENS. Le jour de la manifestation des consciences, Massillon, Avent, Jug. Non-seulement on manque de lumière dans l'examen, on manque encore de sincérité dans la manifestation, Massillon, Carême, Confess. Sous ces formes diverses, je cherche toujours les plus vives manifestations de l'âme et de la pensée humaine, Villemain, Littér. franç. 18e siècle, 2e part. 3e leçon.
  • 2Il se dit particulièrement quand la puissance divine se rend manifeste. La sortie du Verbe, son progrès, son avancement vers la créature… est en ce sens une espèce de génération et de production, qui n'est en effet que sa manifestation, Bossuet, 6e avert. 72. Jamais ils [les sectateurs de Zoroastre] ne leur ont offert [aux astres et aux éléments] des sacrifices, ils leur ont seulement rendu un culte religieux, mais inférieur, comme à des ouvrages et des manifestations de la divinité, Montesquieu, Lett. pers. 67. Jacques Zieglerne, de Moravie, qui vivait au milieu du XVIe siècle, annonçait la prochaine manifestation du Messie, né, à ce qu'il assurait, depuis quatorze ans, Voltaire, Dict. phil. Messie.
  • 3Mouvement populaire, rassemblement, destiné à manifester quelque intention politique. Manifestation pacifique.

HISTORIQUE

XVIe s. Il [Dieu] reserve la pleine manifestation en l'autre vie, Calvin, Inst. 21. Saint Paul aussi, en disant que ce qui estoit expedient de cognoistre de Dieu, est manifesté en la creation du monde, n'entend pas une espece de manifestation qui se comprenne par la subtibilité des hommes, Calvin, ib. 25.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « manifestation »

Étymologie de manifestation - Littré

Provenç. manifestation ; esp. manifestacion ; ital. manifestazione ; du lat. manifestationem (voy. MANIFESTE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de manifestation - Wiktionnaire

Du latin manifestatio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « manifestation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
manifestation manifɛstasjɔ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « manifestation »

  • 140 personnes...............Ah ouais, quand-même, c'est ÉNORME !!!!! Et autrement, vous allez faire un article à chaque fois qu'il y a une manifestation qui réunie 3 pelés et un tondu ???? Le Figaro.fr, Corse : manifestation contre les agressions sexuelles à Calvi
  • Canada, Angleterre, États-Unis... Avec la mise en vigueur du port du masque obligatoire dans plusieurs pays du monde, certains groupes de citoyens refusent cette obligation, et le font savoir. En ce mois de juillet 2020, des manifestations se tiennent, notamment dans les pays anglophones.  RTL.fr, Coronavirus : à l'étranger, les manifestations contre le port du masque se multiplient
  • Du côté des élus présents à la manifestation, les "intimidations" et "convocations à répétition" de la RATP sont dénoncés, au-delà du cas d'Alexandre El Gamal. Une autre manifestation est prévue mercredi, cette fois à Paris, au lieu où se déroulera le conseil de discipline.  RTL.fr, RATP : manifestation de soutien pour un syndicaliste menacé de sanctions
  • Leur manifestation dénommée "un million de places dans la rue" vise à exprimer leur ras-le-bol ,contre les restrictions imposées à leurs" business "par les décisions prises pour contrer la pandémie du coronavirus. BBC News Afrique, Manifestation des restaurateurs ce mercredi en Afrique du Sud - BBC News Afrique
  • Car l’impact de ces manifestations a été considérable. D’une part, elles se sont soldées, le 19 décembre 1960, par l’adoption d’une résolution reconnaissant le droit des Algériens à l’autodétermination et à l’indépendance à l’Assemblée générale des Nations unies. D’autre part, elles marquent l’échec du « plan Challe », destiné à détruire les groupes armés, en empêchant les ravitaillements depuis la Tunisie et en larguant du napalm sur les forêts pour tuer les combattants. En deux ans, ces opérations déciment la moitié des effectifs de l’Armée de libération nationale, selon les historiens. Mais la révolte s’est infiltrée dans les esprits. Le Monde.fr, Que reste-t-il des manifestations de décembre 1960, prélude à l’indépendance de l’Algérie ?
  • Cette manifestation, que tous espèrent « pacifique », aura pour point de départ le siège de la Communauté d’agglomération (rue Foch à Sarreguemines). Le rassemblement est prévu à 9 h 30. L’arrivée se fera au niveau de la sous-préfecture. , Economie | Smart : la manifestation de vendredi se prépare
  • J'ai eu une quarantaine de procès, j'ai été expulsé de la télévision publique, j'ai risqué de perdre un oeil lors d'une manifestation... C'est le prix que paie le bouffon, celui qui dit la vérité. De Dario Fo / L'Express 26 janvier 2006
  • L'écriture, en Chine, est la manifestation la plus élevée de la conscience. Écrire sur un objet, c'est lui accorder toute son âme, le dédier à soi-même.
  • Le théâtre, ce n'est jamais qu'une manifestation au-dessous de l'art, quelque chose qui s'adapte au goût des masses, lorsqu'on le fausse pour elles. De Friedrich Nietzsche / Le Cas Wagner
  • La pensée est d'essence si rare que partout où l'on en découvre une manifestation, l'on est tenté, non seulement de la goûter, mais de l'approuver. De Henri de Lubac / Paradoxe
  • Le patriotisme est la plus puissante manifestation de l'âme d'une race. Il représente un instinct de conservation collectif qui, en cas de péril national, se substitue immédiatement à l'instinct de conservation individuelle. De Gustave Le Bon / Hier et Demain
  • L’art, la création, c’est la manifestation du divin en l’homme. La recherche de la pureté. De Yves Saint Laurent / interview de Paris Match du 13 février 1997
  • Si écrire, agir, c'est une manifestation de l'orgueil, ne pas vouloir écrire, agir, faire, ce peut être encore de l'orgueil. De Eugène Ionesco / Notes et contre-notes
  • Le hasard serait la forme de manifestation de la nécessité extérieure qui se fraie un chemin dans l'inconscient humain. De André Breton
  • La plus cruelle manifestation de désapprobation du public, c'est son absence. Qu'il siffle, mais qu'il vienne. De Marcel Achard
  • Le désir est sensuel, une manifestation du libre choix ; l’attachement, au contraire, est l’ennemi du libre choix. De Toni Bentley / Ma reddition
  • La douceur de l'homme pour la bête est la première manifestation de sa supériorité sur elle. De Georges Courteline / La Philosophie de Georges Courteline
  • La République pouvait être une religion : le patriotisme en était la plus claire manifestation. De Michel Winock / Le Monde Culture et Idées, 17 janvier 2015
  • La calomnie est en politique moins gênante que la manifestation de la vérité. De Charles Péguy / Les cahiers de la quinzaine
  • L’art est une manifestation d’amour. De Ariane Angeloglou / Petit Dictionnaire de l’amour
  • Le silence restera la manifestation surréaliste la plus recommandable. De Georges Henein

Images d'illustration du mot « manifestation »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « manifestation »

Langue Traduction
Corse dimostrazione
Basque manifestazioa
Japonais デモンストレーション
Russe демонстрация
Portugais demonstração
Arabe برهنة
Chinois 示范
Allemand demonstration
Italien manifestazione
Espagnol demostración
Anglais demonstration
Source : Google Translate API

Synonymes de « manifestation »

Source : synonymes de manifestation sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « manifestation »



mots du mois

Mots similaires