Poignant : définition de poignant


Poignant : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

POIGNANT, -ANTE, part. prés. et adj.

I. − Part. prés. de poindre*.
II. − Adjectif
A. − Vieux
1. Qui point, pique. (Dict.xixeet xxes.).
2. Rare. [En parlant d'une lumière] Qui blesse le regard par sa violence. Synon. aveuglant.Le sol durci, la lumière poignante et le boulevard couvert de femmes en fourrures (Barb. d'Aurev.,Memor. 2, 1839, p.388).
B. − Rare. Qui provoque une souffrance physique aiguë. La Sauviat s'arrêtait de moments en moments, et faisait reposer sa fille, dont les souffrances furent si poignantes, que Véronique ne put atteindre que vers minuit au sentier qui descendait des bois (Balzac,Curé vill., 1839, p.249).Cette fois, les symptômes furent si nets, qu'il ne put s'y tromper: une douleur poignante dans la région du coeur, qui gagnait toute la poitrine et descendait le long du bras gauche (Zola,Dr Pascal, 1890, p.280).
C. − Au fig.
1. Qui provoque une souffrance morale aiguë. Synon. déchirant, violent.Un regret, un remords poignant. Lormerin (...) demeurait au fond de son fauteuil (...), crispé par une émotion poignante qui lui faisait monter des larmes aux yeux! (Maupass.,Contes et nouv., t.1, Fini, 1885, p.1017).Elle apprenait vraiment ce que c'était d'avoir à vivre sans lui! (...) son angoisse devint si poignante que pendant quelques secondes elle dut fermer les yeux (Martin du G.,Thib., Mort père, 1929, p.1351).
Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre. De tout cela, il n'y a que l'angoisse qui me soit restée, une angoisse sans poignant, sans énergie; une atonie douloureuse (Barb. d'Aurev.,Memor. 2, 1838, p.245).
2. Qui suscite une émotion vive, violente. Synon. bouleversant, pathétique, tragique.Regard, récit, spectacle poignant. Vous aviez raison, mon ami, Réjane a été tout à fait poignante, dans la scène de larmes du quatrième acte (Zola,Corresp.[avec A. Daudet], 1892, p.751).Ce corridor est, pour moi, un lieu poignant (...). Toutes mes joies, toutes mes détresses, toutes mes fureurs ont dû passer par ce laminoir (Duhamel,Confess. min., 1920, p.34).
Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre. Une voix lente et qui a la coupe, l'accent et le poignant des voix de drame au boulevard (Goncourt,Journal, 1859, p.627).
Prononc. et Orth.: [pwaɳ ɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. V. poignée. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. V. poindre. Fréq. abs. littér.: 796. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 573, b) 1579; xxes.: a) 1215, b) 1318. Bbg. Gohin 1903, p.318, 346.

Poignant : définition du Wiktionnaire

Adjectif

poignant \pwa.ɲɑ̃\ masculin

  1. (Sens propre) Piquant, qui blesse.
    • Ces écailles sont si grosses, si dures et si poignantes, qu'elles rebutent tous les animaux de proie […]. — (Georges-Louis Leclerc de Buffon, Histoire naturelle des animaux, « Le Pangolin et le Phatagin », in Œuvres, Bibliothèque de la Pléiade, 2007, page 883.)
  2. (Figuré) Qui est piquant, en parlant d’une douleur physique ou morale qui est forte, vive, pénétrante, qui étreint.
    • Et doña Luz apparut pâle encore des émotions poignantes qu’elle avait éprouvées, mais calme, le sourire aux lèvres et le regard brillant. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • Nous étions tous possédés d’une inquiétude lente qui nous faisait languir. Personne ne s’ennuyait, mais cette sensation poignante était cent fois pire que l’ennui. — (Ivan Tourgueniev, L'Exécution de Troppmann, avril 1870, traduction française de Isaac Pavlovsky, publiée dans ses Souvenirs sur Tourguéneff, Savine, 1887)
    • Maintenant, Jacques pouvait dire à Yasmina presque toutes les choses douces ou poignantes dont était remplie son âme, tant ses progrès en arabe avaient été rapides... — (Isabelle Eberhardt, Yasmina, 1902)

Forme de verbe

poignant \pwa.ɲɑ̃\

  1. Participe présent de poigner.
  2. Participe présent de poindre.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Poignant : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

POIGNANT, ANTE. adj.
Qui est piquant. Il ne s'emploie que figurément et ne se dit que d'une Douleur physique ou morale qui est forte, vive, pénétrante, qui étreint. Douleur poignante. Une douleur vive et poignante. Remords poignant.

Poignant : définition du Littré (1872-1877)

POIGNANT (po-gnan, gnan-t' ; quelques-uns disent poi-gnan) adj.
  • 1Qui point, qui pique. Le hérisson a reçu de la nature la facilité de présenter de tous côtés des armes poignantes, Buffon, Morc. choisis, p. 195.
  • 2 Fig. Qui cause une impression vive et pénible, Bonheur, plaisirs, transports, que vos traits sont poignants ! qui peut en soutenir l'atteinte ? Rousseau, Hél. I, 5. Il s'est permis quelquefois de peindre les méchants et les vices en traits vifs et poignants, mais toujours prompts et rapides, Rousseau, 2e dial. Si vous descendez de la prospérité aux larmes, vous serez plus triste, plus poignant, Chateaubriand, Génie, II, II, 3.

HISTORIQUE

XIIIe s. Si ot la langue moult punese, Et moult poignant et moult amere, la Rose, 3527. Li rosiers est poignans, et s'est souef la rose, Rutebeuf, 138.

XVe s. Et si dit plusieurs autres paroles aucunement poignant, lesquelles le duc dissimula, Juvénal Des Ursins, Charles VI, 1384. Vous sçavez que de tisons embrasés yssent [sortent] voluntiers poignans estincelles, Perceforest, t. VI, f° 71. Les mammelles dures et poignans et la poictrine belle et unie, ib. t. v, f° 44.

XVIe s. Ce bruit aigre et poignant que font les limes, Montaigne, II, 367. Le chauld aspre d'un soleil poignant, Montaigne, IV, 104.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « poignant »

Étymologie de poignant - Littré

Poindre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de poignant - Wiktionnaire

Du français poignant.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de poignant - Wiktionnaire

Participe présent du verbe « poindre ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « poignant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
poignant pwaɲɑ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « poignant »

  • Le Carrefour Market de Plomeur recevait, samedi, Marie-Pierre Scaon, qui organisait une première dédicace publique pour marquer la sortie de son livre, « Lettre à mon amour absent, témoignage d’une mère ». Un récit poignant, à la mémoire de son fils Grégory, décédé à l’âge de trois ans et demi d’un cancer, après seize mois de maladie. Grégory aurait eu 37 ans cette année. Le public est venu en nombre pour échanger avec l’auteure. Le plus important pour Marie-Pierre Scaon a été l’émotion partagée. « Beaucoup de questions sur le cheminement qui a conduit à l’écriture de ce livre. J’ai été touchée qu’après trente-cinq ans subsiste encore autant d’émotion à partager avec les gens qui me connaissent ou non, et aussi l’intérêt montré par des gens de la génération de Grégory », raconte l’auteure. Le Telegramme, Marie-Pierre Scaon a ému le public avec son témoignage poignant - Plomeur - Le Télégramme
  • Les avis des spectateurs de ce drame sont tous les mêmes. Le casting est parfait, l’histoire est poignante et pas de répit émotionnel. Nombreux sont les films dramatiques, mais la version turque du Miracle de la cellule n°7 vous fait effondrer de larmes. Ce film atteint profondément tout ce qui le regarde. Breakingnews.fr - Actualités en temps réel !, Louane et son fiancé Florian : leur message poignant sur l'injustice envers un handicapé mental !
  • C'est un des problèmes les plus poignants d'une guerre, de choisir par avance lesquels de ses défenseurs-nés une nation doit offrir les premiers au sacrifice. De Albert-Jean Després / Paroles de Poilus - Lettres et carnets du front
  • Déjà dans des milliers de familles règnent la mort et la désolation, les lamentations et la misère. Le sang d'innombrables êtres humains, même non combattants, élève un poignant cri de douleur, spécialement sur une nation bien-aimée, la Pologne. De Pie XII / l'encyclique Summi pontificatus (1939)
  • Tout le grand charme poignant de la vie vient peut-être de la certitude absolue de la mort. Si les choses devaient durer, elles nous sembleraient indignes d'attachement. De Isabelle Eberhardt / A l'ombre chaude de l'Islam
  • Il persiste toujours, en chacun de nous, quelque souvenir poignant qui tempère nos joies, et nous empêche de rire jamais à l'aise, franchement. De Lyse Longpré / La Magie des ruines
  • Il y a quelque chose de poignant à ce qu'une partie de son bonheur soit déjà dans le passé. De Claire Martin / Doux-amer

Images d'illustration du mot « poignant »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « poignant »

Langue Traduction
Corse core toccu
Basque bihotza ukitzen
Japonais 心に触れる
Russe трогательный
Portugais comovente
Arabe تلامس القلب
Chinois 心动
Allemand rührend
Italien toccante
Espagnol corazón conmovedor
Anglais heart touching
Source : Google Translate API

Synonymes de « poignant »

Source : synonymes de poignant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « poignant »



mots du mois

Mots similaires