La langue française

Docile

Sommaire

Définitions du mot docile

Trésor de la Langue Française informatisé

DOCILE, adj.

A.− [En parlant de pers. ou d'animaux]
1. Qui obéit facilement, se laisse diriger et persuader.
a) Emploi abs. Élève docile (Quasi-)synon. obéissant, discipliné, sage, maniable; anton. indocile, désobéissant, indiscipliné, récalcitrant, rétif.Sans un mot il tira sur les cordeaux. Docile, le cheval (...) aussitôt s'arrêta (Guèvremont, Survenant,1945, p. 15).Auprès d'êtres, comme les enfants et les vieillards, que leur âge rend dociles ou faciles à vivre (Mounier, Traité caract.,1946, p. 508):
1. Il est très vraisemblable qu'un sujet docile et convenablement disposé voit des scènes dans la boule de cristal [de la voyante]. Sartre, L'Imaginaire,1940, p. 71.
P. compar. Docile comme un chien, un mouton, un toutou.
Emploi subst. Personne docile. L'impulsif est, en réalité, un docile (Mounier, Traité caract.,1946p. 419).
b) [Suivi d'un compl. prép.]
[Introd. par la prép. envers] Rare. Supposez Louis XVI né dans une famille bourgeoise, (...) on l'aurait vu assidu à son bureau, docile envers sa femme, paternel avec ses enfants (Taine, Philos. art,t. 2, 1865, p. 320).
[Introd. par la prép. à] Vieilli. Élève docile aux leçons de son maître. Bœuf docile au joug (Ac.1835-1932).Crois-tu qu'Achille À tes nouveaux desseins se montrera docile? (Moréas, Iphigénie,1900, I, 1, p. 18):
2. Cette main, sur mes traits qu'elle rêve effleurer, Distraitement docile à quelque fin profonde, Attend de ma faiblesse une larme qui fonde, ... Valéry, La Jeune Parque,1917, p. 96.
SYNT. Docile aux avis, aux conseils, aux décisions, aux directives, aux injonctions, aux observations, aux prescriptions, aux sollicitations, aux suggestions de qqn; docile aux caprices de l'imagination; docile aux conventions, aux modes.
2. P. ext. Qui manifeste de la soumission, de l'obéissance. (Quasi-)synon. soumis, complaisant.
a) [En parlant de l'attitude ou du comportement physique d'une pers. ou d'un animal] Prêter une oreille docile; répondre d'une voix docile; un sourire docile. Pierre sentait tout l'agrément de cette compagne [Fromentine] flexible et souple qui le suivait avec une aisance docile (Morand, Homme pressé,1941, p. 154).
b) [En parlant du comportement mor. ou mental d'une pers. ou d'un animal] La docile stupidité d'une génisse. Pendant plusieurs années, je me fis le docile reflet de mes parents (Beauvoir, Mém. j. fille,1958, p. 34).
3. En partic., péj. [En parlant de pers. ou de groupes de pers.] Qui cède facilement aux influences, réagit avec soumission. Épiscopat docile; foules dociles. (Quasi-)synon. bien en main, (bien) dressé, soumis :
3. ... Pierre songeait à ce que lui avait dit don Vigilio, à ces Jésuites tout-puissants dans l'ombre (...) ce pape politique, d'un opportunisme toujours en éveil, était un des leurs, un instrument docile entre leurs souples mains de conquête sociale? Zola, Rome,1896, p. 420.
B.− P. anal., LITT. [En parlant d'obj. ou d'éléments naturels] Qui s'adapte facilement, dont on fait ce que l'on veut.
1. Emploi abs. Onde docile. La fleur docile s'incline et se prête aux mouvements inquiets de l'insecte (Michelet, L'Insecte,1857, p. 320).Cette robe (...) s'ajustait aux minces épaules avec l'extrême finesse docile et le moelleux d'un tissu sans poids (Malègue, Augustin,t. 2, 1933, p. 183):
4. Elle est traduite par ses doigts habiles et son docile clavier. La docilité n'est certes pas le fait de nos tourne-disques... Schaeffer, À la recherche d'une mus. concr.,1952, p. 24.
2. [Suivi d'un compl. prép. introd. par la prép. à] Argile docile aux doigts du potier. Sur une onde tranquille Voguant soir et matin, Ma nacelle est docile Au souffle du destin (Béranger, Chans.,t. 2, 1829, p. 90).Il ne pourra y mettre que le tracé de sa main ou une matière picturale docile à ses gestes (Huyghe, Dialog. avec visible,1955, p. 73).
C.− Au fig. [En parlant d'éléments abstr.] Qui se laisse facilement saisir par l'esprit. Anton. indomptable.Les mots, jusqu'alors si dociles, s'éclipsèrent (Lacretelle, Am. nupt.,1929, p. 131).Les armes automatiques écrasent plus sûrement la révolte que les concepts dociles que rangent les caissiers soigneux de la pensée bourgeoise (Nizan, Chiens garde,1932, p. 184):
5. Enfin, rentré chez lui, la tête pleine (...) il [le chasseur d'images] se plaît à compter ses images. Dociles, elles renaissent au gré du souvenir. Chacune d'elles en éveille une autre... Renard, Histoires naturelles,1896, p. 9.
Rem. La docum. atteste un emploi du dér. verbal dociliser verbe trans., rare. Rendre docile (supra A 1 a). La cravache de ma pupille m'a docilisé ma maîtresse (Péladan, Vice supr., 1884, p. 36). Attesté ds Ac. Compl. 1842, Besch. 1845, Littré, Lar. 19e, Guérin 1892, Nouv. Lar. ill., Lar. 20eet Quillet 1965 qui le signalent gén. avec la constr. dociliser un enfant.
Prononc. et Orth. : [dɔsil]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1495 (J. de Vignay, Mir. hist., XVII, 85, édit. 1531 ds R. Hist. litt. Fr., t. 10, p. 333). Empr. au lat. class.docilis de même sens. Fréq. abs. littér. : 868. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 946, b) 817; xxes. : a) 1 484, b) 1 552.

Wiktionnaire

Adjectif

docile \dɔ.sil\ masculin et féminin identiques

  1. Qui a de la disposition à se laisser conduire et diriger.
    • Il y avait bien un peu de négligence, chez eux, à son égard. Ils étaient moins empressés à le servir, moins dociles, désobéissant souvent à ses ordres, …. — (Isabelle Eberhardt, Le Major, 1903)
    • Le duc d’Orléans était leur garant, leur pavillon, leur espoir. Ils le savaient futile, versatile, influençable, […], docile à toutes les flagorneries, aussi dépourvu de sens critique que de sens pratique, joueur, débauché, dépensier, […] — (Auguste Bailly, Mazarin, Fayard, 1935, p.104)
    • Ils gèrent leur domaine en exploitation semi-directe, par l'intermédiaire d'un régisseur qui a la haute main sur les travaux et les ouvriers, le plus souvent des ouvriers employés au mois, "mesadiers" venus de la montagne et plus dociles que les journaliers venus du village voisin. — (Yvette Maurin, « La propriété en Bitterois, au moment de la crise de 1907 », dans Des vignobles et des vins à travers le monde: hommage à Alain Huetz de Lemps, sous la direction de Philippe Roudié, Presses Univ de Bordeaux, 1996, p. 214)
  2. (Par extension) Se dit aussi, des animaux et même des choses qui se prêtent, qui obéissent.
    • […], les bêtes levèrent leur mufle humide et, dociles à l’invite de leur jeune gardien, gravirent le coteau pour reprendre, […], le chemin de terre bordé de haies vives aboutissant au village. — (Louis Pergaud, Un satyre, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Ce cheval, ce chien sont des animaux dociles. Un bœuf docile au joug. — L’osier est docile à la main du vannier. Gaël est docile c'est un bon camarade
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DOCILE. adj. des deux genres
. Qui a de la disposition à se laisser conduire et diriger. Naturel docile. Esprit docile. Humeur docile, Enfant docile. Rendre docile. Un élève fort docile aux leçons de ses maîtres. Il se dit, par extension, des Animaux et même des Choses qui se prêtent, qui obéissent. Ce cheval, ce chien sont des animaux dociles. Un bœuf docile au joug. L'osier est docile à la main du vannier.

Littré (1872-1877)

DOCILE (do-si-l') adj.
  • 1Qui a de la disposition à se laisser instruire, conduire. Un enfant docile aux leçons de ses maîtres. On dit que le grand peintre, ayant fait un ouvrage, Des jugements d'autrui tirait cet avantage, Que, selon qu'il jugeait qu'ils étaient vrais ou faux, Docile à son profit, réformait ses défauts, Régnier, Sat. XI. Heureux, heureux mille fois L'enfant que le Seigneur rend docile à ses lois, Racine, Athal. II, 9. Cette vérité n'avait pu trouver leurs esprits dociles, Massillon, Car. Fausse confiance. Je voudrais qu'à mes vœux heureusement docile…, Voltaire, Fanat. I, 1.

    Substantivement. Le docile et le faible sont susceptibles d'impressions : l'un en reçoit de bonnes, l'autre de mauvaises, La Bruyère, XVI.

  • 2En parlant des animaux. Un bœuf docile au joug. Le cheval et l'éléphant sont dociles. Rendre docile au frein un coursier indompté, Racine, Phèd. I, 1.
  • 3Il se dit aussi des choses qui se prêtent, qui obéissent. Tu fais d'un sable aride une terre fertile, Et rends tout mon jardin à tes lois si docile, Boileau, Épît. X. Il fallut qu'au travail son corps rendu docile Forçât la terre avare à devenir fertile, Boileau, ib. III. Tel qu'un ruisseau docile Obéit à la main qui détourne son cours, Racine, Esth. II, 9. Les penchants, d'abord si dociles, se soulèvent contre le joug, Massillon, Or. fun. Profess. relig. Serm. 2. Sous votre joug heureux baisser un front docile, Voltaire, Alz. I, 1. Ibrahim, dont le bras docile à l'Éternel…, Voltaire, Fanat. III, 6. Éclairez seulement ma docile ignorance, Voltaire, ib. III, 6. Sur une onde tranquille Voguant soir et matin, Ma nacelle est docile Au souffle du destin, Béranger, Ma nacelle.

HISTORIQUE

XVIe s. Combien, et aux loix de la religion, et aux loix politiques, se treuvent plus dociles et aysez à mener, les esprits simples et incurieux, que les esprits surveillants et paidagogues des causes divines et humaines ! Montaigne, II, 235.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « docile »

Lat. docilis, de docere, enseigner, qui avait donné le verbe docer : E ne doceiet lor salut, Fragm. de Valenc. p. 468.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Emprunté au latin docilis (« disposé à se cultiver, qui apprend aisément, docile »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « docile »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
docile dɔsil

Évolution historique de l’usage du mot « docile »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « docile »

  • Il n’y a pas de stimulant d’action plus efficace ni de guide plus précis et plus docilement obéi que le plaisir. De Pradines / Psychologie
  • Les peuples ainsi que les hommes ne sont dociles que dans leur jeunesse, ils deviennent incorrigibles en vieillissant. De Jean-Jacques Rousseau / Du contrat social
  • Détruire un homme est difficile. Mais vous y êtes arrivés, Allemands. Nous voici dociles, vous n'avez plus rien à craindre de nous. De Primo Levi / Si c'est un homme
  • Mieux vaut maintenir en place un adversaire docile qu'installer un ami indocile. De François Mitterrand
  • Même une poule, aussi docile soit-elle, quand elle est attachée, se débat. De Lao She / Quatre générations sous un même toit
  • Un animal grégaire, un être docile, maladif, médiocre, l’Européen d’aujourd’hui ! De Friedrich Nietzsche / Par delà le bien et le mal
  • Les mots sont dociles à qui les aime. De Maurice Chapelan / Amoralités familières
  • Ce n'est pas comme si nous avions eu pour Premier ministre des hommes d'une telle envergure que se serait installé une sorte de magistère masculin, garant d'une excellence à toute épreuve. Dans ces deux dernières décennies, on a tout de même eu le droit à un illuminé qui se prenait pour le fantôme de Rimbaud (Dominique de Villepin), à un collaborateur docile qui dissimulait un bandit de grand chemin (François Fillon), à un fanfaron énervé bientôt reconverti en matador barcelonais (Manuel Valls), à un grand mollasson qui confondait sa gauche avec sa droite (Jean-Marc Ayrault), etc., etc… Slate.fr, Et une femme à Matignon, c'est pour quand Monsieur le président? En 2154? | Slate.fr
  • “Tête-Chauve, un mâle devenu si docile vers la fin de sa vie qu’il passa le plus clair de ses vieux jours sur mes genoux ; Twist, une femelle courageuse et très intelligente fut mon initiatrice au langage des mésanges ; et bien sur Star : c’est une très belle mésange au plumage satiné, la créature la plus ingénieuse que j’eus l’honneur de connaître” p.90 Atlantico.fr, "Le cottage aux oiseaux" de Eva Meijer : en pleine vague verte, c’est le moment ou jamais de déguster ce bijou ! | Atlantico.fr
  • À peine nommé et déjà condamné. On s’en doutait un peu, Jean Castex n’aura aucun état de grâce à Matignon. Propulsé derrière l’élégant Édouard Philippe, chouchou des sondages, le nouveau Premier ministre originaire du Gers est déjà sous le feu des critiques avant même la nomination de son gouvernement. Jugé "trop docile", le maire de Prades est raillé sur les réseaux sociaux pour son accent "rocailleux". Cette glottophobie lui vaut autant de soutiens que de moqueries de part et d’autre de la Loire. Un énième match entre Paris et la province qui fait ce coup-ci les affaires du chef de l’État. Taxé de "président des élites", Emmanuel Macron devrait s’inviter assez vite dans la polémique en montrant son attachement au terroir. En défendant la France d’en bas, des clochers et des ronds-points. Des rillettes et du cassoulet. Ces territoires "avé l’assent" sans lesquels il lui sera impossible de rester à l’Élysée en 2022. midilibre.fr, "Avé l’assent" - midilibre.fr
  • Il fallait à @EmmanuelMacron un premier ministre docile, techno et surtout pas casse-tête : c’est #Castex—ericcoquerel(@Eric Coquerel) L'Obs, Jean Castex Premier ministre : un choix « et de droite, et de droite »
  • Né en 1946 dans une famille modeste, Pierino Prati s’est toujours imaginé avec la tunique rossonera sur le dos. Mais le chemin a été long avant de pouvoir revêtir le maillot rayé de rouge et noir. Le jeune homme est un brin fluet alors, pour éviter de se faire broyer, ses amis l’installent dans les buts. Plutôt docile, il accepte son rôle de portier par défaut. Installé dans les bois, Prati ronge néanmoins son frein car il rêve de reproduire les gestes de son idole José Altafini. Calciomio, Pierino la Peste, l’ancien amant rossonero
  • Ugo Bernalicis : Ces « marges de manœuvre » permettent d'orienter le traitement judiciaire d'une affaire. La nomination d'un juge d'instruction est un bon exemple. On sait que tel juge est réputé pour « ne rien lâcher », que tel autre est plus lent, plus docile, demande moins de perquisitions. Et la nomination du juge, c'est à la discrétion du président du tribunal. C'est pour ça que, dans l'affaire Fillon, on aimerait comprendre pourquoi le président Hayat a fait en sorte de nommer Serge Tournaire, réputé intransigeant. On peut aussi jouer sur les moyens alloués pour enquêter. Quand on... Marianne, Ugo Bernalicis : "Un juge qui résiste aux pressions ne fait pas carrière”
  • Les parents des jumelles ont tenté d’avoir des enfants durant neuf longues années. Selon l’entourage, le chien, d’ordinaire très docile, se serait mis à attaquer les bébés parce qu’il aurait été jaloux d’eux. Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances exactes de ce drame, indique Sputniknews.com. Linfo.re, Brésil: le chien d’une famille tue les deux jumelles âgées de 26 jours - LINFO.re - Monde, Amérique

Images d'illustration du mot « docile »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « docile »

Langue Traduction
Anglais docile
Espagnol dócil
Italien docile
Allemand fügsam
Chinois 温顺
Arabe منصاع
Portugais dócil
Russe послушный
Japonais おとなしい
Basque docile
Corse docile
Source : Google Translate API

Synonymes de « docile »

Source : synonymes de docile sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « docile »

Partager