La langue française

Maniable

Sommaire

  • Définitions du mot maniable
  • Étymologie de « maniable »
  • Phonétique de « maniable »
  • Citations contenant le mot « maniable »
  • Images d'illustration du mot « maniable »
  • Traductions du mot « maniable »
  • Synonymes de « maniable »
  • Antonymes de « maniable »

Définitions du mot maniable

Trésor de la Langue Française informatisé

MANIABLE, adj.

A. −
1. Qui prend aisément une forme donnée par la main, qui se travaille facilement à la main. La plaine, quoique d'un sol léger, maniable et fertile, est complétement inculte et nue (Lamart., Voy. Orient, t. 1, 1835, p. 128).
2. Pratique, peu encombrant, qui peut facilement être pris en main. On fait les maçonneries en petits matériaux facilement transportables et maniables, pouvant être, la plupart, montés à l'épaule (Viollet-Le-Duc, Archit., 1872, p. 12).Le livre doit être avant tout un objet mobilier, maniable, portatif, ambulant, circulant, la chose qui se prête par excellence (Claudel, Corresp.[avec Gide], 1910, p. 137):
.... le docteur Kirkausen, fameux mathématicien, a depuis peu imaginé de nouveaux caractères, une nouvelle presse maniable, légère, mobile, portative, à mettre dans la poche, expéditive surtout, et dont l'usage est tel, qu'on écrit comme on parle, aussi vite, aisément... Courier, Pamphlets, Au réd. «Censeur», 1819, p. 36.
En partic. [En parlant d'un véhicule, d'un engin, d'un appareil] Qui se manoeuvre, se conduit facilement. Petite artillerie très maniable. Avions déjà démodés mais relativement lents en croisière et très maniables (Le Masson, Mar., 1951, p. 29).Des anciens chars militaires, encombrants et peu maniables (P. Rousseau, Hist. transp., 1961, p. 84).Les militaires imposent des normes précises : voiture étroite, courte, très maniable, pouvant se déplacer dans les terrains les plus difficiles (L'Automobiliste, no26, 1972, p. 22).
Maniable du doigt. Te rappelles-tu les charrues de bois, les herses de même, à dents courtes, les rouleaux faits d'un fût de tauzin? Le tout léger, maniable du doigt (Pesquidoux, Livre raison, 1928, p. 191).
MAR. Qui permet des manoeuvres faciles. Temps maniable. L'ouragan était entièrement tombé. Une brise maniable lui succéda (Verne, Enf. cap. Grant, t. 2, 1868, p. 62).Le vent avait décru et la mer était devenue maniable (Hugo, Quatre-vingt-treize, 1874, p. 66).
B. − Au fig.
1. [En parlant d'un animé] Qui se laisse diriger. Je suis maniable, docile, doutant de mes propres idées, en tout aisé à convertir, pour peu qu'on me veuille prêcher, non forcer (Courier, Pamphlets, Réponses aux anon., 1832, p. 148).Si le picador est robuste, et son cheval maniable, le taureau, emporté par sa propre impétuosité, le dépasse sans le toucher (Mérimée, Mosaïque, 1833, p. 259).L'enfant est, pour la mère, un homme indéfini, maniable, sur qui l'imagination travaille sans limites (Taine, Notes Paris, 1867, p. 301).
2. Qui est d'un emploi aisé. Le langage devient plus clair, plus maniable, plus sûr; il donne, avec le moindre effort, le rendement le plus haut (Gourmont, Esthét. lang. fr., 1899, p. 32).La numération arabe, infiniment plus maniable que celle de l'antiquité classique, a permis aux mathématiques un bond en avant (Huyghe, Dialog. avec visible, 1955, p. 57).
Prononc. et Orth.: [manjabl̥]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1275-80 «qui se prête à l'action de la main» (Jean de Meun, Rose, éd. F. Lecoy, 21007); 2. 1538 fig. «qui se laisse facilement diriger (d'une personne)» (Est. s.v. tractabilis); 3. 1690 «qui évolue facilement en obéissant à la direction imprimée par la main» (Fur.); 4. 1771 mar. (Trév.). Dér. de manier*; suff. -able*; cf. l'a. fr. manïable «agile, adroit» (Wace, Rou, éd. A. J. Holden, III, 878). Fréq. abs. littér.: 115.
DÉR.
Maniabilité, subst. fém.Qualité de ce qui est maniable. Je n'ai jamais été tenté, moi le maître des mots et le nouvel Adam, par la maniabilité suprême du langage (Jankél., Je-ne-sais-quoi, 1957, p. 189).Pour accroître les dimensions du filet, on avait fabriqué des perches atteignant 20 m de long, mais ces engins n'avaient qu'une maniabilité très faible (Boyer, Pêches mar., 1967, p. 54). [manjabilite]. 1reattest. 1876 (De Parville, Journ. des Débats, 16 nov., Feuilleton, 2epage, 5ecol. ds Littré Suppl.); de maniable, suff. -(i)té*.

maniable -

Wiktionnaire

Adjectif

maniable \ma.njabl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui donne une impression de souplesse à la main qui le tâte, qui le palpe.
    • Un drap maniable. Le cuir bien apprêté en devient plus maniable.
  2. Qu’on façonne, qu’on met en œuvre facilement.
    • De la cire, de la terre glaise maniable.
    • (Figuré)Dans le Haouz, dont la population était en général plus maniable et où il n'y avait qu'une garnison de mokhaznis à Marrakech, le makhzen s'appuyait sur quelques tribus d'un loyalisme plus ou moins éprouvé […]. — (Frédéric Weisgerber, Au seuil du Maroc Moderne, Institut des Hautes Études Marocaines, Rabat : Les éditions de la porte, 1947, p. 75)
  3. Que l’on peut faire fonctionner aisément.
    • Ce marteau est trop lourd, il n’est pas maniable.
  4. (Par extension) (Marine) Qualifie des conditions météorologiques qui n’empêchent pas la manœuvre.
    • Le temps s'améliore le lendemain : la mer devient plus maniable, la température plus douce. — (Jean Quéguiner, Mes années "Royale": marin de 1939 à 1964, Nouvelles Éditions Latines, 2003, page 149)
  5. (Sports hippiques) En parlant d'un cheval de course, facile à piloter, qui n'a pas de difficulté dans les virages, qui suit aisément les instructions qu'on lui donne.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MANIABLE. adj. des deux genres
. Qui donne une impression de souplesse à la main qui le tâte, qui le palpe. Un drap maniable. Le cuir bien apprêté en devient plus maniable. Il signifie aussi Qu'on façonne, qu'on met en œuvre facilement. De la cire, de la terre glaise maniable. Fig., Son esprit, son caractère n'est pas maniable. Cet homme est difficilement maniable. Il signifie encore Que l'on peut faire fonctionner aisément. Ce marteau est trop lourd, il n'est pas maniable. Par extension, en termes de Marine, Temps maniable. Vent maniable, Vent qui n'empêche pas la manœuvre.

Littré (1872-1877)

MANIABLE (ma-ni-a-bl') adj.
  • 1Qui est aisé à manier, qui se prête à l'action de la main. Drap doux et maniable. Cet outil est trop lourd ; il n'est pas maniable.

    Terme de marine. Vent, temps maniable, celui qui permet au bâtiment toute espèce de manœuvre. Un cordage, une toile sont maniables quand ils sont souples.

    Demi-cercle maniable, celle des deux moitiés d'un ouragan qui est la moins violente ; l'autre moitié s'appelle demi-cercle dangereux (voy. OURAGAN).

  • 2Qui est aisé à mettre en œuvre. Fer maniable.
  • 3 Fig. Qui se laisse manier, qui se prête au commerce de la vie. Cet homme est maniable. Son caractère n'est pas maniable.
  • 4Une langue maniable, une langue qui se prête à l'expression de la pensée. Je voudrais que ma langue française pût avoir cette flexibilité et cette fécondité [de la langue italienne] ; elle y parviendra peut-être un jour, puisqu'elle est devenue assez maniable pour rendre les beautés de Virgile sous la plume de M. Delille, Voltaire, Lett. Medini, 9 déc. 1774.

HISTORIQUE

XIIe s. Se il [les nobles] nous voilent [veulent] guereier, Bien avum contre un chevalier Trente ou quarante païzans Maniables et combatans, Rou, 5975-6074.

XVIe s. Les biens essentiels, maniables et palpables, Montaigne, II, 204.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

MANIABLE. Ajoutez :
5Cheval maniable, cheval qui obéit volontiers aux aides.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

MANIABLE, adj. (Gram. & art. méchan.) qui se manie facilement, ou qui se prête facilement à l’action de la main. On dit d’un drap qu’il est doux, & maniable ; d’un cuir ou d’une peau bien travaillée, qu’elle est maniable ; d’un fer, lorsqu’il est refroidi, qu’il est maniable : alors maniable a une acception différente ; il désigne qu’on peut toucher sans se blesser. Maniable se prend aussi au moral, & l’on dit d’un homme d’une humeur difficile, qu’il n’est pas maniable.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « maniable »

Manier 1.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) De manier (lui-même dérivé du latin manus, main), avec le suffixe -able.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « maniable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
maniable manjabl

Citations contenant le mot « maniable »

  • L’aspirateur-balai Dyson V8 Animal+ est un modèle sans fil à main détachable qui est facilement maniable pour atteindre les coins difficiles d’accès. Il offre une autonomie jusqu’à 40 minutes sans baisse de régime pour un temps de charge de 5h. L’autonomie descend à 25 minutes avec la brosse motorisée (pour le nettoyage des sols) afin de déloger facilement la poussière et les poils incrustés sur les surfaces difficiles (moquettes, tapis) tout en vous évitant les passages répétitifs. PhonAndroid, Soldes été 2020 : 98 € de réduction sur l'aspirateur balai Dyson V8 Animal+
  • Avant même d’écrire, l’homme a cherché à laisser des traces de son histoire sous forme de dessins dans les grottes puis les premiers supports sont apparus d’abord la pierre, puis la tablette en argile, le tissu, les planchettes de bois, le roseau et le papyrus. Celui-ci était peu maniable et a été remplacé dès le IIe siècle par le parchemin fabriqué à partir du cuir du mouton ou de la chèvre. Du Moyen-Âge, nous avons conservé de magnifiques enluminures exécutées la plupart du temps par des moines en complément du travail des copistes. Dès le XVIe siècle, les caractères romains se sont substitués aux caractères gothiques, les titres et la numérotation sont apparus, la mise en page est devenue plus aérée et l’invention de l’imprimerie par Gutenberg a été décisive dans la propagation de la Réforme de Martin Luther et l’émergence du protestantisme. midilibre.fr, La médiathèque présente l’histoire du livre - midilibre.fr
  • La centrale nucléaire s’est dotée d’un drone aquatique très maniable qui a pour rôle la surveillance de l’accumulation d’encombrants dans le canal d’amenée d’eau du site. Journal L'Ardennais abonné, Un drone aquatique en rôle de surveillance à la centrale de Chooz

Images d'illustration du mot « maniable »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « maniable »

Langue Traduction
Anglais handy
Espagnol práctico
Italien maneggevole
Allemand praktisch
Chinois 便利
Arabe سهل
Portugais acessível
Russe удобный
Japonais ハンディ
Basque erabilgarri
Corse manuale
Source : Google Translate API

Synonymes de « maniable »

Source : synonymes de maniable sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « maniable »

Partager