La langue française

Mutin, mutine

Sommaire

  • Définitions du mot mutin, mutine
  • Étymologie de « mutin »
  • Phonétique de « mutin »
  • Citations contenant le mot « mutin »
  • Images d'illustration du mot « mutin »
  • Traductions du mot « mutin »
  • Synonymes de « mutin »
  • Antonymes de « mutin »

Définitions du mot « mutin, mutine »

Trésor de la Langue Française informatisé

MUTIN, -INE, adj. et subst.

I. − Adj. et subst.
A. − Adj., vx
1. Qui a un caractère insoumis, rebelle, qui est porté à la révolte. Synon. désobéissant, effronté, frondeur, indiscipliné, querelleur.Peuple mutin. Le Roi (...) monta à cheval, et galopant vers les groupes où vociféraient les plus mutins: «Qu'avez-vous, leur dit-il...» (Thierry,Récits mérov.,t.2, 1840, p.32).Elles (...) avaient la mine de petits soldats mutins et courageux (Sand,Hist. vie,t.3, 1855, p.413):
1. ... Car, folâtre, et voulant le baiser sur la bouche, Sa nourrice accourut; mais le petit farouche, À son sable occupé, longtemps fit le mutin, (...)Il lui fallut pourtant soumettre son caprice... Brizeux,Marie,1840, p.40.
[P. méton.] Cet autre [roi], torche au poing, dans les cités mutines, Se rue, et brûle et pille (Hugo,Légende,t.2, 1859, p.273).
2. P. méton. Qui traduit ce trait de caractère. Il (...) garde obstinément un silence mutin (Delille,Hommes des champs,1800, p.61).La ténacité mutine d'un enfant gâté (Ponson du Terr.,Rocambole,t.1, 1859, p.300).
3. P. anal. [En parlant d'une chose] Synon. de indiscipliné, rebelle.[Elle] remit à leur place quelques rubans mutins (Gautier,Albertus,1833, p.167).Mes cheveux ont les racines délicieusement plantées, ils offrent de petites vagues d'or pâle, bruni dans les milieux et d'où s'échappent quelques cheveux mutins qui disent assez que je ne suis pas une blonde fade et à évanouissements (Balzac,Mém. jeunes mariées,1842, p.169).
B. − Subst. [Dans un cont. milit. et mar., de guerre civile, d'univers carcéral] Personne qui est en révolte ouverte contre une autorité établie, qui refuse d'obéir aux ordres de ses supérieurs. Synon. émeutier, insurgé, rebelle, séditieux.Chef des mutins. Des émeutes d'ouvriers sans ouvrage éclatèrent dans le Nottinghamshire. Les mutins se réunissaient par bandes, brûlaient ou détruisaient les métiers de nouvelle mécanique, et commettaient toutes sortes d'excès (Rec. textes hist., H. Fouché, t.4, 1820, p.168).Capitaine, j'ai eu des révoltés à mon bord. Les mutins m'ont demandé pardon à genoux et j'ai pendu des meneurs (Aymé,Vogue,1944, p.133):
2. Lorsque (...) le régiment se mit en route pour le front, douze cents hommes refusèrent de le suivre. Le lendemain, les fumées du vin dissipées, huit cents hommes rejoignirent. Le nombre des mutins était réduit à quatre cents qui se retirèrent à Missy-aux-Bois. Barrès,Cahiers,t.11, 1917, p.281.
II. − Adj. Qui a un caractère espiègle, malicieux, vif; qui est d'humeur badine, taquine. Synon. éveillé, piquant, primesautier.Enfant mutin. Une jeune femme en haillons, vive, brune, mutine, chantait, sautait, tournait en tenant de biais son enfant sur son sein (Chateaubr.,Mém.,t.1, 1848, p.420).Telle que maintenant vous vous montrez, dans le ruissellement de votre rire, mutine et presque bondissante (Malègue,Augustin,t.2, 1933, p.91).
[Parfois en parlant d'un animal] Elle avait l'air si doux, si tristement docile et d'attendre de moi son bonheur, que j'avais peine à me contenir et à ne pas embrasser (...) ce visage nouveau qui n'offrait plus la mine éveillée et rougissante d'une chatte mutine et perverse au petit nez rose et levé (Proust,Sodome,1922, p.831).
P. méton. Qui traduit ce trait de caractère. Air mutin; frimousse, physionomie mutine; geste, ton mutin; espièglerie, joie mutine. Quatre petites dents à mordre, qui riaient à tout propos dans une bouche mutine et fraîche comme un fruit (Goncourt,Ch. Demailly,1860, p.181).
REM.
Mutinement, adv.De manière mutine, avec mutinerie (v. mutinerie B). Synon. gaiement, malicieusement, vivement.Comme Vincent veut lui mettre la main devant la bouche, elle se débat mutinement: − Non, laisse-moi te parler sérieusement (Gide,Faux-monn.,1925, p.978).
Prononc. et Orth.: [mytε ̃], fém. [-in]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1470 «qui est séditieux, révolté» (Georges Chastellain, Chroniques, éd. Kervyn de Lettenhove, t.5, p.252); 1471 subst. (Chants historiques et politiques des règnes de Charles VII et Louis XI, 164 cité ds Bartzsch, p.153); 2. fig. 1782 air mutin (C. de Laclos, Les Liaisons dangereuses, p.108). Dér. de meute*; suff. -in*. Fréq. abs. littér.: 164.

Wiktionnaire

Adjectif

mutin \my.tɛ̃\

  1. Espiègle, badin, moqueur.
    • La vie et la jeunesse étalaient leurs trésors sur ce visage mutin. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • La seconde personne était une jeune fille ou plutôt une enfant de quinze ans, à la mine mutine et éveillée, au nez retroussé et au regard hardi. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
  2. Qui est séditieux, révolté, qui participe à une mutinerie.
    • Arrivé rue des Cuirassiers les soldats firent entendre raison aux mutins […] — (L'Espérance (Perpignan) du 4 janvier 1882)

Nom commun

mutin \my.tɛ̃\ masculin (pour une femme on dit : mutine)

  1. Celui qui est espiègle, badin.
    • Faire le mutin.
  2. Celui qui participe à une mutinerie.
    • Les mutins durent se soumettre.

Adjectif

mutin \Prononciation ?\

  1. Blanc.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MUTIN, INE. adj.
Qui est espiègle, qui aime à badiner, à se moquer. Enfant mutin. Substantivement, Faire le mutin. Par extension, Air mutin, gaieté mutine. Il signifie aussi Qui est séditieux, révolté. Substantivement, Les mutins durent se soumettre.

Littré (1872-1877)

MUTIN (mu-tin, ti-n') adj.
  • 1Qui se révolte. Enfant mutin. Elle est mutine. Peuple séditieux et mutin. Et la ville calmée… N'a plus à redouter le divorce intestin Du soldat insolent et du peuple mutin, Corneille, Pomp. IV, 3. Vas-tu, grand défenseur des droits de ton église, De tes moines mutins réprimer l'entreprise ? Boileau, Épître II.

    S. m. et f. Un mutin, une mutine. Oui, par votre secours, Rome, cette mutine, Par ses murs entr'ouverts, voit déjà sa ruine, Du Ryer, Scévole, I, 1. Les a-t-on vus [les chrétiens] mutins ? les a-t-on vus rebelles ? Corneille, Poly. IV, 6. Tant que j'ai fait le mutin contre la persécution, j'ai souffert comme un damné, et j'ai tellement agrandi mes maux par l'impatience…, Bussy-Rabutin, dans SÉVIGNÉ, t. V, p. 403, édit. RÉGNIER. Votre plus court sera, madame la mutine, D'accepter sans façon l'époux qu'on vous destine, Molière, Sgan. 1. Le vrai intérêt de ceux qui gouvernent est d'intéresser à leur conservation les peuples soumis ; ainsi l'étranger est repoussé avec zèle, le mutin et le séditieux n'est pas écouté, Bossuet, 5e avert. § 56. Malgré leur insolence Les mutins n'oseraient soutenir ma présence, Racine, Mithr. IV, 6.

    Fig. Régnez sur votre cœur avant que sur Bysance, Et, domptant comme moi ce dangereux mutin…, Corneille, Héracl. III, 1.

    Faire le mutin, se fâcher, s'emporter. On vient civilement pour s'éclaircir d'un doute, Et monsieur prend la chèvre ; il met tout en déroute, Fait le petit mutin, Regnard, le Joueur, III, 13.

  • 2Il se dit aussi des choses. Caractère mutin. Calme les flots mutins, dissipe les tempêtes, Corneille, Inscriptions mises sous des estampes, VIII, Défaite dans l'île de Rhé. Et lui-même à toute heure il se fait violence Pour vaincre de ses sens la mutine insolence, Corneille, Imit. I, 24. Tel est le cœur humain, surtout celui des femmes : Un ascendant mutin fait naître dans nos âmes, Pour ce qu'on nous permet, un dégoût triomphant, Et le goût le plus vif pour ce qu'on nous défend, Piron, Métrom. II, 4.

    Un visage, un air mutin, un œil mutin, un visage, un air, un œil vif, éveillé, piquant. J'ai le pied leste et l'œil mutin, Soldats, voilà Catin, Béranger, Vivand.

HISTORIQUE

XVIe s. Il n'y a remede, je tremble, De despit ha je suis mutin, P. Gringoire, Farce à la suite du jeu du prince des sots. Les plus seditieux et plus mutins, Amyot, Cor. 17. Homme mutin, brusque roussin, flascon de vin prennent tost fin, Cotgrave Il retenoit du badaudage, Et faisoit un peu le mutin, Quand on le sangloit trop matin, Sat. Ménippée, l'Asne ligueur.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « mutin »

(1470)[1] Dérivé de meute avec le suffixe -in.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Français du XVIe s. mutin, mutinerie (Pour ce que à leur mutin s'estoit monstré tousjours pour la querelle populaire, JEAN D'AUTON, Ann. de Louis XII, p. 64, dans LACURNE) ; espagn. motin, mutinerie ; ital. ammutinarse. Diez le tire de l'anc. franç. meute ou muete, trouble, insurrection. Le sens est bon ; mais la voyelle fait difficulté ; et comment l'espagnol et l'italien ont-ils ce mot ?

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « mutin »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mutin mytɛ̃

Citations contenant le mot « mutin »

  • Pour mémoire, c'est vers 16 h 15 dimanche que l'alerte avait été donnée à la maison d'arrêt de Carcassonne, alors que onze détenus bloquaient la cour de promenade et refusaient de regagner leur cellule. Une situation tendue, où une grande partie des mutins avait finalement rejoint ses geôles sans heurt, alors que deux d'entre eux continuaient leur grabuge à l'extérieur. Là, une douche de la cour de promenade avait notamment été dégradée, ainsi qu'une cabine téléphonique... Aux intérêts de l'administration pénitentiaire qui s'est constituée partie civile, c'est Me David Sarda qui a été désigné. lindependant.fr, Carcassonne : le mutin de la maison d'arrêt sera jugé le lundi 11 mai pour les dégradations commises - lindependant.fr
  • Serge Lifar, d'abord, qui l'accueille en 1940 dans le corps de ballet de l'Opéra de Paris, sept ans après son entrée en tant que petit rat au sein de la mythique académie de danse. Boris Kniaseff aussi, qui lui donne des cours parallèlement. Tous deux voient, très tôt, dans les entrechats, sautés et autres grands écarts qu'elle aligne, le talent de la jeune femme brune au regard mutin et au sourire quasi permanent. RFI Musique, Zizi Jeanmaire ne dansera plus – RFI Musique
  • Lahcen, à peine âgé de plus de 20 ans, a-t-il été l'instrument d'autres détenus dans le début de mutinerie survenu le 22 mars à la prison de Carcassonne ? lindependant.fr, Prison de Carcassonne : le "mutin du confinement" rajoute six mois à sa peine - lindependant.fr
  • Appelée en renfort pour calmer cette mutinerie, sur fond de contestations après la suppression des visites extérieures et des parloirs en raison du coronavirus, une équipe régionale d'intervention et de sécurité (Eris) de l'administration pénitentiaire de Toulouse était parvenue à calmer la situation assez rapidement. Deux détenus considérés comme les meneurs avaient alors été interpellés, avant que l'un d'eux soit mis hors de cause pour les dégradations, suite aux investigations menées avec les images de vidéosurveillance de la prison. lindependant.fr, Coronavirus dans l'Aude : le mutin de la maison d'arrêt de Carcassonne jugé pour des dégradations - lindependant.fr
  • Pour mémoire, c'est vers 16 h 15 le dimanche 22 mars, que l'alerte avait été donnée à la maison d'arrêt de Carcassonne, alors que onze détenus bloquaient la cour de promenade et refusaient de regagner leur cellule. Une situation tendue, où une grande partie des mutins avait finalement rejoint ses geôles sans heurt, alors que deux d'entre eux continuaient leur grabuge à l'extérieur. Là, une douche de la cour de promenade avait notamment été dégradée, ainsi qu'une cabine téléphonique... Aux intérêts de l'administration pénitentiaire qui s'est constituée partie civile, c'est Me David Sarda qui a été désigné. lindependant.fr, Carcassonne : le mutin de la maison d'arrêt jugé ce lundi 11 mai pour les dégradations commises - lindependant.fr
  • Ce jeudi 14 mai, dans la salle de la Cour d’assises, la plus grande du tribunal de Tulle, régnait une ambiance un peu surréaliste pour la comparution immédiate de huit détenus qui, le 22 mars dernier, sont suspectés d'avoir participé à une mutinerie au centre de détention d’Uzerche. www.lamontagne.fr, Huit mutins du centre de détention d'Uzerche attendront leur procès, fixé au 11 juin à Tulle, en isolement - Uzerche (19140)
  • Les nombreux followers de la star ont évidemment été immédiatement sous le charme de ce cliché familial, fascinés par la ressemblance entre l'adolescente et sa mère. Même superbe chevelure, même yeux noisette, même regard mutin. "Magnifique comme sa maman", "étourdissante comme sa mère", "aussi belle que toi", ont ainsi commenté les internautes, alors que l'un d'eux se distingue en voyant "Michael en elle, mais ce sont tes cheveux". Souhaitons à la jeune femme la même carrière que sa mère. , Catherine Zeta-Jones publie une rare photo de sa fille… La ressemblance est frappante !
  • Le procureur de la République de Béziers, Raphaël Balland l'avait annoncé, tous les mutins de la prison de Béziers seraient sanctionnés. Un nouveau détenu vient d'être condamné ce jeudi à Béziers. Ils sont désormais huit à avoir été identifiés et punis par la justice. midilibre.fr, Béziers : un nouveau mutin sanctionné à la prison du Gasquinoy - midilibre.fr

Images d'illustration du mot « mutin »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « mutin »

Langue Traduction
Anglais mutineer
Espagnol amotinado
Italien ammutinato
Allemand meuterer
Chinois 叛变者
Arabe متمرد
Portugais amotinado
Russe мятежник
Japonais 佞臣
Basque mutineer
Corse mutineer
Source : Google Translate API

Synonymes de « mutin »

Source : synonymes de mutin sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « mutin »

Partager