Perturbation : définition de perturbation


Perturbation : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

PERTURBATION, subst. fém.

A. −
1. Trouble qui affecte la vie physique, affective ou psychique d'un individu. Le mariage cause à une jeune fille de profondes perturbations morales et physiques (Balzac, Illus. perdues,1843, p.552).Il restait la bouche ouverte, signe chez lui d'une perturbation profonde (Zola, Bonh. dames,1883, p.601):
1. ... si je vous parais valoir les perturbations et les soucis qu'entraîne en effet l'amour pour celui qui aime une femme, et juge qu'elle les vaut, alors appelez-moi, et je serai à vous... Montherl., Pitié femmes,1936, p.1202.
2. Trouble qui affecte la vie d'un groupe plus ou moins important d'individus. Perturbations économiques, politiques, sociales; perturbations dans l'État, dans les finances, dans la société; apporter, jeter, répandre, semer la perturbation. Vous accusez cette fille d'avoir, par sa qualité et sa présence d'Ondine, causé dans votre entourage mille perturbations? (Giraudoux, Ondine,1939, iii, 4, p.192):
2. Il est bon, pour l'éducation de l'enfant, que, par quelque perturbation familiale, son chocolat, de temps à autre soit renversé. La peur de ne plus avoir de chocolat du tout est salutaire. Gide, Feuillets,1918, p.674.
B. −
1. Modification anormale du fonctionnement d'un mécanisme, du déroulement d'un processus. [Les mouvements de galop et de roulis] n'affectent que le poids suspendu de la locomotive. Ce sont des perturbations verticales (Herdner, Constr. et conduite locomot.,t.1, 1887, p.50).
2. Spécialement
a) ASTRON. Altération, par rapport aux lois de Kepler, du mouvement d'un astre soumis aux forces gravitationnelles des autres astres d'un même système. En astronomie, (...) toutes les planètes décrivent des aires égales dans un même espace de temps; mais celui qui veut prévoir avec quelque exactitude un phénomène en particulier, doit tenir compte des perturbations qu'elles reçoivent du voisinage des autres planètes (Say, Écon. pol.,1832, p.371).
b) GÉOPHYSIQUE
MÉTÉOR. Perturbation (atmosphérique). Rupture d'un état d'équilibre de l'atmosphère qui se manifeste par le développement d'une dépression cyclonique. Perturbation océanique, orageuse. Dans les perturbations cycloniques par exemple, il y a des mouvements de grande ampleur (Maurain, Météor.,1950, p.119).
Courant, famille, train de perturbations. Série de dépressions qui vont dans la même direction. Les dépressions du front polaire circulent en familles ou train de perturbations (George1970, s.v. cyclone).
Perturbation (ionosphérique). ,,Modification momentanée de l'ionosphère due aux rayonnements électromagnétique et corpusculaire du soleil`` (Muller 1980). V. ionosphérique dér., s.v. ionosphère.
Perturbation magnétique. Synon. de orage* magnétique.Ch. Maurain a étudié l'intervalle du temps qui sépare la perturbation magnétique du phénomène solaire (éruption au passage d'une tache au méridien central du soleil) (Rothé, Géophys.,1943, p.401).
c) RADIO. Parasite dans la transmission d'une émission radiophonique ou télévisée, provoqué par la défectuosité de contacts électriques ou par la modification momentanée de l'environnement. Perturbation atmosphérique, radioélectrique. Les sans-filistes gênés par les perturbations trouveront dans l'almanach 1934 de Radio-magazine une série d'études pratiques et juridiques, les arrêtés municipaux, la jurisprudence, les montages antiparasites etc. (Vocab. radioph.,[1933-52]).
d) PATHOL. Modification pathologique d'un organe, d'une fonction ou d'un comportement. Perturbation circulatoire, endocrinienne, fonctionnelle; perturbation de l'affectivité, de l'imagination, du système neuro-végétatif. L'opium et le haschisch (...) avaient amené des vomissements et des perturbations nerveuses intenses (Huysmans, À rebours,1884, p.228).
Prononc. et Orth.: [pε ʀtyʀbasjɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. 1285 «ce qui perturbe» (Doc., Chinon, 203, 26 ds Z. fr. Spr. Lit. t.84, p.342); spéc. 1860 météor. (A. Laugel, Progrès et découvertes de la météorologie ds R. des Deux Mondes, juill., t.28, 32). Empr. au lat. perturbatio, -onis «trouble, désordre», formé sur le supin perturbatum de perturbare «perturber». Fréq. abs. littér.: 185.

Perturbation : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

PERTURBATION, subst. fém.

A. −
1. Trouble qui affecte la vie physique, affective ou psychique d'un individu. Le mariage cause à une jeune fille de profondes perturbations morales et physiques (Balzac, Illus. perdues,1843, p.552).Il restait la bouche ouverte, signe chez lui d'une perturbation profonde (Zola, Bonh. dames,1883, p.601):
1. ... si je vous parais valoir les perturbations et les soucis qu'entraîne en effet l'amour pour celui qui aime une femme, et juge qu'elle les vaut, alors appelez-moi, et je serai à vous... Montherl., Pitié femmes,1936, p.1202.
2. Trouble qui affecte la vie d'un groupe plus ou moins important d'individus. Perturbations économiques, politiques, sociales; perturbations dans l'État, dans les finances, dans la société; apporter, jeter, répandre, semer la perturbation. Vous accusez cette fille d'avoir, par sa qualité et sa présence d'Ondine, causé dans votre entourage mille perturbations? (Giraudoux, Ondine,1939, iii, 4, p.192):
2. Il est bon, pour l'éducation de l'enfant, que, par quelque perturbation familiale, son chocolat, de temps à autre soit renversé. La peur de ne plus avoir de chocolat du tout est salutaire. Gide, Feuillets,1918, p.674.
B. −
1. Modification anormale du fonctionnement d'un mécanisme, du déroulement d'un processus. [Les mouvements de galop et de roulis] n'affectent que le poids suspendu de la locomotive. Ce sont des perturbations verticales (Herdner, Constr. et conduite locomot.,t.1, 1887, p.50).
2. Spécialement
a) ASTRON. Altération, par rapport aux lois de Kepler, du mouvement d'un astre soumis aux forces gravitationnelles des autres astres d'un même système. En astronomie, (...) toutes les planètes décrivent des aires égales dans un même espace de temps; mais celui qui veut prévoir avec quelque exactitude un phénomène en particulier, doit tenir compte des perturbations qu'elles reçoivent du voisinage des autres planètes (Say, Écon. pol.,1832, p.371).
b) GÉOPHYSIQUE
MÉTÉOR. Perturbation (atmosphérique). Rupture d'un état d'équilibre de l'atmosphère qui se manifeste par le développement d'une dépression cyclonique. Perturbation océanique, orageuse. Dans les perturbations cycloniques par exemple, il y a des mouvements de grande ampleur (Maurain, Météor.,1950, p.119).
Courant, famille, train de perturbations. Série de dépressions qui vont dans la même direction. Les dépressions du front polaire circulent en familles ou train de perturbations (George1970, s.v. cyclone).
Perturbation (ionosphérique). ,,Modification momentanée de l'ionosphère due aux rayonnements électromagnétique et corpusculaire du soleil`` (Muller 1980). V. ionosphérique dér., s.v. ionosphère.
Perturbation magnétique. Synon. de orage* magnétique.Ch. Maurain a étudié l'intervalle du temps qui sépare la perturbation magnétique du phénomène solaire (éruption au passage d'une tache au méridien central du soleil) (Rothé, Géophys.,1943, p.401).
c) RADIO. Parasite dans la transmission d'une émission radiophonique ou télévisée, provoqué par la défectuosité de contacts électriques ou par la modification momentanée de l'environnement. Perturbation atmosphérique, radioélectrique. Les sans-filistes gênés par les perturbations trouveront dans l'almanach 1934 de Radio-magazine une série d'études pratiques et juridiques, les arrêtés municipaux, la jurisprudence, les montages antiparasites etc. (Vocab. radioph.,[1933-52]).
d) PATHOL. Modification pathologique d'un organe, d'une fonction ou d'un comportement. Perturbation circulatoire, endocrinienne, fonctionnelle; perturbation de l'affectivité, de l'imagination, du système neuro-végétatif. L'opium et le haschisch (...) avaient amené des vomissements et des perturbations nerveuses intenses (Huysmans, À rebours,1884, p.228).
Prononc. et Orth.: [pε ʀtyʀbasjɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. 1285 «ce qui perturbe» (Doc., Chinon, 203, 26 ds Z. fr. Spr. Lit. t.84, p.342); spéc. 1860 météor. (A. Laugel, Progrès et découvertes de la météorologie ds R. des Deux Mondes, juill., t.28, 32). Empr. au lat. perturbatio, -onis «trouble, désordre», formé sur le supin perturbatum de perturbare «perturber». Fréq. abs. littér.: 185.

Perturbation : définition du Wiktionnaire

Nom commun

perturbation \pɛʁ.tyʁ.ba.sjɔ̃\ féminin

  1. (Didactique) Trouble dans le fonctionnement d'un mécanisme ou de tout autre système technique, voire naturel.
    • Les forces provocatrices sont celles que l'on doit mettre en jeu pour perturber la cohésion de l'atome. La perturbation de la structure atomique intervient d'abord au niveau des réactions chimiques où quelques électrons-volts (eV) suffisent pour modifier les liaisons électromagnétiques. — (Éric Muraise, Testament pour un monde futur : essai synthétique sur les convergences modernes des disciplines de la pensée et de l'action, des philosophies et des sciences., Paris : chez Julliard, 1971)
    • Cet article a pour objectif d’étudier le traitement de perturbations à base technologique dans des activités comme un débat télévisé et une réunion dans une entreprise supportées par des dispositifs de vidéocommunication ; il examine en détail les procédures utilisées par les participants pour pallier ces difficultés. — (Bruno Bonu, Interaction et perturbations technologiques en vidéocommunication, Cahiers de praxématique, n° 50, 2008)
    • La foresterie moderne est actuellement considérée comme une perturbation majeure de l’écosystème forestier boréal car elle induit des changements importants de la composition et de la structure forestière à court et à long terme. — (Jean Ferron et Martin-Hugues St-Laurent, L’importance de la forêt résiduelle pour conserver les communautés fauniques dans des paysages boréaux perturbés par la coupe forestière., Revue Vertigo, n° 6/2, 2005)
  2. (Astronomie) Modifications qui se produisent dans le mouvement des corps célestes, par suite de leur action mutuelle.
    • Newton n’aurait pas promulgué la loi de la gravitation universelle s’il avait attendu que les perturbations qu’il observait dans le mouvement des astres eussent disparus. — (Alfred Naquet, Vers l’union libre, E. Juven, Paris, 1908)
    • […] ; parce que Le Verrier avait pu indiquer la position probable de la planète Neptune - qu'on n'avait jamais vue et qui rendait compte des perturbations des planètes observables, - on a cru que la science était capable de corriger la société […]. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.IV, La grève prolétarienne, 1908, p.190)
  3. (Météorologie) Troubles qui modifient les conditions de notre atmosphère.
    • Ces vents d'est ont duré tout l'après-midi et toute la nuit. […]. Nous avons laissé à notre gauche, au cours de ce trajet, la deuxième perturbation. — (Dieudonné Costes & Maurice Bellonte, Paris-New-York, 1930)
    • Il correspond grossièrement à un affaiblissement de la cellule anticyclonique des Açores, ce qui ouvre la voie à des perturbations océaniques, et non méditerranéennes comme on a parfois tendance à le lire. — (Ahmed V. Elghadi et Aziz Ballouche, Temps perturbé d’hiver et sécheresse sahélienne, Revue Norois, n° 191, 2004)
  4. (Médecine) Trouble causé dans l’organisme par quelque maladie ; et dans la marche d’une maladie par quelque remède énergique.
  5. (Par extension) Trouble important dans un état, dans une société, dans une affaire, dans un esprit, etc.
    • Lorsque les activités de production et de service existants au sein de l’entreprise ne correspondent plus aux exigences du marché, ou lorsque de nouveaux concepts sont lancés pour réaliser ces activités, plusieurs perturbations se produisent au sein de l’entreprise. — (Kirsti Launis et Juha Pihlaja, Les asynchronismes et les perturbations comme outil d’analyse des problèmes liés au bien-être au travail, Revue Activités, n° 4-2, 2007)

Nom commun

perturbation

  1. Perturbation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Perturbation : définition du Littré (1872-1877)

PERTURBATION (pèr-tur-ba-sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
  • 1 Terme d'astronomie. Dérangement dans les mouvements des corps célestes. Les planètes ne sont pas seulement attirées par le soleil ; elles s'attirent encore mutuellement, et l'effet de cette action mutuelle est de déranger leur mouvement elliptique, et d'y produire des irrégularités qu'on nomme perturbations, Lagrange, Instit. Mém. scienc. 1808, p. 3. Quand une planète n'a pas de satellite, on ne peut en déterminer la masse que par les perturbations qu'elle produit dans le mouvement des autres planètes, Delambre, Abrégé d'astron. leç. X.

    Terme de physique. Mouvements brusques et en apparence accidentels que l'aiguille aimantée éprouve quelquefois.

  • 2Trouble, émotion à l'occasion de quelque mouvement dans le corps.
  • 3Bouleversement dans un État. Il y a ici une perturbation critique dans l'État ; la reine et messieurs nos princes sont fort aheurtés l'un contre l'autre, Patin, Lett. t. II, p. 70.
  • 4Entraves mises à la marche d'une maladie par les agents thérapeutiques.

HISTORIQUE

XIVe s. Ceulx qui sont sans paour et sans perturbacion es choses terribles qui viennent soudenement, Oresme, Eth. 88.

XVIe s. Les perturbations de l'ame font grande mutation en nostre corps, Paré, Introd. 18.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « perturbation »

Étymologie de perturbation - Littré

Provenç. perturbacio ; espagn. perturbacion ; ital. perturbazione ; du lat. perturbationem (voy. PERTURBATEUR).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de perturbation - Wiktionnaire

Du latin perturbatio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « perturbation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
perturbation pɛrtyrbasjɔ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « perturbation »

  • La perturbation de ce lundi laissera quelques traces mardi entre les Pyrénées et les Alpes avec une météo plus chaotique et des averses localement orageuses. Le beau temps reviendra au nord de la Loire avec des températures tout simplement estivales et de saison. Les fortes chaleurs résisteront dans le sud-est de la France avec des maximales proches de 35 à 36 degrés dans la vallée du Rhône. Dès mercredi, les conditions ensoleillées se généraliseront à l'ensemble du pays avec une petite évolution orageuse pour les Alpes. Les températures resteront estivales sur tout le pays avec toutefois des valeurs toujours très élevées en vallée du Rhône. Tameteo.com | Meteored, Météo fin juillet : vers des températures caniculaires !
  • Ce deuxième week-end de départs en vacances risque d'être marqué par des bouchons sur les routes et quelques fermetures de lignes de métro, RER et tramways. Le point sur ces perturbations du 10 au 14 juillet 2020. leparisien.fr, Les perturbations dans vos transports en Ile-de-France du 10 au 14 juillet - Le Parisien
  • Pour le reste de la semaine, le soleil s’imposera avec des températures de saison annonce Météo Bretagne. Sauf vendredi où une perturbation relativement active pourrait se manifester par l’ouest. , Morbihan : du soleil une large partie de la semaine, une perturbation à partir de vendredi | Actu Morbihan
  • Ce premier week-end de départs en vacances risque d'être marqué par des bouchons sur les routes et quelques fermetures de lignes de métro, RER et tramways. Le point sur ces perturbations les 4 et 5 juillet. leparisien.fr, Les perturbations dans vos transports en Ile-de-France ce week-end du 4 et 5 juillet - Le Parisien
  • Quelques heures plus tôt, plus aucun train n'a circulé entre Strasbourg et Sélestat, pendant une partie de la matinée. Cette perturbation du trafic a été elle aussi provoquée par un "accident de personne" survenu cette fois à Ebersheim, à une dizaine de kilomètre au nord de Sélestat, a annoncé la SNCF sur les réseaux sociaux. France 3 Grand Est, Alsace : le trafic SNCF interrompu entre Strasbourg et Sélestat puis Mulhouse et Belfort après des accidents de personne
  • Liée souvent à l’arrivée de dépressions par le sud ou l’ouest, leur intensité dépend de l’importance du conflit thermique engendré par la rencontre de deux masses d’air de températures très différentes, du niveau d’instabilité, mais également du taux d’humidité et de la vitesse de progression des dépressions et perturbations. , Actualité Météo : risque-de-canicule-en-fin-de-semaine---tout-ce-qu-il-faut-savoir - METEO CONSULT

Traductions du mot « perturbation »

Langue Traduction
Corse disturbu
Basque traba
Japonais 騒動
Russe нарушение
Portugais perturbação
Arabe إزعاج
Chinois 骚乱
Allemand störung
Italien disturbo
Espagnol disturbio
Anglais disturbance
Source : Google Translate API

Synonymes de « perturbation »

Source : synonymes de perturbation sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « perturbation »



mots du mois

Mots similaires